Synergologie : pas un geste !

Chaque année, ou presque, voit naître un produit ou une thérapie qui fait parler d’elle et qu’on oublie l’année suivante. L’été dernier, par exemple, les bracelets à hologrammes (Power Balance, EFX…) étaient partout. Les imitations
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

9 thoughts on “Synergologie : pas un geste !”

  1. Il y a des points communs, c’est juste. Il y a aussi quelques différences : lors d’une lecture à froid, par exemple, on a une interaction entre le « voyant » et le consultant. En synergologie, non.

    Inconvénient : on ne sait pas si son interprétation est la bonne.

    Avantage : dans le cadre d’un entretien, par exemple, on peut se convaincre assez facilement que si le résultat est positif, c’est grâce à la synergologie.

    Modulo : l’interprétation n’étant de toute façon pas libre (il faut se plier à ce que Turchet à décrété), on s’en fout :)

    nikoteen

  2. Je trouve très bien de mettre en doute les nouvelles pseudo-sciences, mais par contre, il faudrait un peu réfléchir avant de lancer des contre-exemples hors-sujets. Lorsque l’on parle de dominance, c’est une dominance sociale, et pas une dominance dans les performances sportives. Or, Obama semble, à mon avis, avoir plus de charisme et de dominance que McCain, alors que l’exemple des tennismen est inutile car gagner ou perdre un match n’est pas synonyme d’aisance sociale.

    Quant à la stratégie de domination, elle est peut-être taboue, mais il suffit d’observer un groupe de personnes pour se rendre compte qu’il y a toujours un ou des dominants, ce qui implique qu’il n’y a rien de mal à comprendre pourquoi il en est ainsi et pourquoi certains sont naturellmeent dominants et d’autres pas.

  3. La synergologie (communication non verbal) existe bien. J’ai pendant plusieurs années fait du commercial, dans le domaine des entreprises et des particuliers. Savoir écouter l’autre, observer son environnement, faire abstraction de notre propre personne, poser les bonnes questions, pour répondre à ses besoins.Si vous avez observer ses atitudes gestuelles et physique pendant l’entretien cela vous permettra de savoir si vous l’avez satisait. Pour l’autre, le fait de ne pas vous connaitre, de ne pas savoir pourquoi vous venez le voir, montre la peur. Je vous le dis parce que un commercial, voit physiquement cet état.En fin de communication, si vous avez satisfait votre interlocuteur, il sera souriant,détendu, et sa gestuelle aura changé. L’importance de la synergologie vous permet de savoir que maintenant la personne vous aime, et que vous êtes son ami, cela peut être réciproque de votre part ou pas.

  4. Une chose demeure…

    Comment une mère peut savoir si le bébé naissant va bien ou pas (2-4 mois) ? Uniquement par son non-verbal, non ? Puisque l’enfant ne peut pas parler, c’est uniquement les aptitudes de la mère à lire son visage (émotions), son corps qui va lui signifier si l’enfant va bien ou pas. Bref le non-verbal est présent au quotidien, qu’il porte le nom de synergologie ou communication non verbale ou autre, ça reste un fait !

    Alors, que la synergologie est une discipline qui regroupe des centaines de personnes qui de bonne foi cherche ensemble une meilleure compréhension de la communication non verbale, je ne vois pas en quoi ça diminue sa contribution ni son apport…

    Je n’arriverai jamais à comprendre pourquoi la synergologie est n’importe quoi alors que le non-verbal est génial alors qu’un bébé qui pleure ne va pas bien, et ça en synergologie comme en non- verbal !

    http://www.christianmartineau.com
    Formateur en synergologie ou si vous préférez:
    Formateur-Expert en communication non verbale

    1. Il me semble que c’est insensé pour des scientifiques de dire qu’un objet d’étude ne fait pas l’objet de recherche scientifique quand il s’agit au scientifique d’y appliquer la démarche scientifique.
      N’importe qui se rend compte que si vous étiez à la hauteur des synergologues, vous feriez des études scientifiques avec leur collaboration.
      Si vous n’y parvenez pas, c’est que c’est vous qui êtes de pseudo scientifiques.
      Ce que vous avancez sur la synergologie, n’a absoluement rien de scientifique.
      Ça ne fait pas de sens, revenez-nous quand vous aurez appliqué la démarche scientifique à la synergologie, et on aura un intérêt pour ce que vous dites sur le non verbal et la synergologie.

  5. Toujours intéressant de voir que caché derrière un pseudo, on peut dire n’importe quoi… affichez votre allégeance, Monsieur David…
    Bref…
    Quand à la synergologie, je suis certain que ses pratiquants sont de bonne foi, je crois juste qu’ils sont scientifiquement incompétents.
    Quand à la science qui entoure la communication non verbale, si vous étiez un tantinet honnête dans votre démarche, vous vous rendriez rapidement compte que la recherche scientifique encadrée par les universités et les organismes de recherche subventionnaires ou non, est à l’origine de plusieurs milliers d’articles scientifiques dans le domaine.
    L’ignorance ne devrait jamais être l’excuse des pseudoscientifiques ;-)

    Pour votre information:
    L’une des dernières publication scientifique sur le sujet
    http://www.apa.org/pubs/books/4311522.aspx

    Pierrich Plusquellec, PhD
    Professeur, Université de Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *