Surprise : La Tunisie utilisait des technologies Françaises pour espionner sa population

Dans la suite du long épisode (qui est loin d’être terminé) sur les technologies de surveillance utilisées par les Etats, Reflets, qui sait avoir une longueur d’avance, révèle depuis quelques semaines la possibilité (une formulation
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

8 thoughts on “Surprise : La Tunisie utilisait des technologies Françaises pour espionner sa population”

  1. m’enfin !
    faut bien qu’ils testent leurs outils les pauvres. imaginez ça marche pas en France, ça plante les DNS, les FAI sont pas d’accord, toussa…
    faut bien trouver un pays qui accepte ! (ou pas)

    moi je dis, faites encore des tests dans deux ou trois pays avant de venir nous chi.. présenter votre technologie :)

  2. Je viens de voir l’article dans 20minutes.
    C’est plus que soft («on a livré du matériel, on ne savait pas ce qu’ils allaient en faire»). À lire l’article, on a l’impression qu’un standard téléphonique tout à fait classique a été livré. Encore un article qui manie le mensonge le plus redoutable: le mensonge par omission.

    Les commentaires ont l’air écrit par un service de comm’ qui noie le poisson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *