Spoiler : what is #PRISM ?

Beware : The following review contains spoilers… I was supposed to do a long presentation about PRISM and many other American secret stuff next Sunday. But many people asked for a small spoiler. Here it
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

14 thoughts on “Spoiler : what is #PRISM ?”

  1. Merde, google traduction n’arrive pas a traduire « neocons ».^^
    Et ixquick n’a pas de service de traduction (enfin de toute façon utiliser ixquick ça doit juste faire un peu chier google mais pas plus)

    Faut rendre à l’armée américaine ce qui appartient à l’armée américaine.Internet n’est pas/plus pour l’usage civil? C’est un outil de contrôle géant? (théorie du complot en approche)

    1. Historiquement, la darpa n’a pas crée internet, ça se résume plutôt à « on a l’idée, on paye les junkies sous LSD qui ont les compétences ». Internet c’est l’enfant illégitime de l’armée et des hippies, vu que personne n’a voulu de la paternité « on » a décrété qu’internet c’était pour tous :)

      1. Il me semble quand même que l’armée américaine puis la darpa ont créé les grandes bases de la communication entre machines. Etant donné le prix des machines de l’époque il me semble que l’intervention de l’armée est assez capital .Bien sûr « les hippies » ont eu leurs importance mais elle me parait plus tardive (début des années 70) (mais je peux me tromper, je ne suis pas historien :) ).

        http://www.dailymotion.com/fr/relevance/search/das+netz/1#video=xi1k0n
        (à partir de la 3ème minute)

        Je pense que « les hippies » et l’armée ont un poids assez égale (et complémentaire) dans le développement d’internet. Sans l’Arpanet pas d’internet, sans « les hippies » pas d’internet. En gros, les hippie ont détourné les bases d’Arpanet pour en faire internet (ils en sont donc les créateur mais ils n’auraient rien pu faire sans ces bases.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Des_nains_sur_des_%C3%A9paules_de_g%C3%A9ants )

        Ce que je voulais souligner c’est le fait que internet ce retrouve 40 ans (ou 60 ans) plus tard de nouveau (ou encore et toujours) dans les outils de l’armée.

        Or les armées / les états contrairement aux « hackers » (les « descendants des hippies ») ont des moyens conséquent et sont en train de reprendre une part très (trop) importante sur le réseau qui leur avait en quelque sorte échappé. Pendant que les défenseurs d’Internet tel que le voyaient « les hippies » ne peuvent pas suivre le rythme. Enfin, personnellement j’ai l’impression qu’ils sont en train de perdre la bataille (mais là j’espère me tromper).Et si on perd cette bataille, internet devient un outil de contrôle au lieu d’un outil de liberté.
        Et là on rentre dans le débat sur la technique/technologie (trop tard pour le bac de philo :) ): avec un outil aussi développé pour nous surveiller on peut dire au revoir à la liberté (RTFM : « 1984 »). La technique/technologie permet à un nombre toujours plus petit de personne d’en contrôler (d’avoir une influence sur) un nombre toujours plus grand de personnes. (Les 38 000 gus de la NSA s’ils devaient travailler sans ordinateur ils seraient « inoffensifs » mais avec ils peuvent « contrôler » 97 milliards d’informations en 1 mois, soit 2,5 million d’infos par gus :) ) Un autre exemple : avec une épée on peut tenir deux trois gars non armée tranquille, avec un M-16 une trentaine, avec une bombe nucléaire et un missile intercontinentale tout le monde ferme sa gueule, même à l’autre bout du monde, même si ils ont tous des M-16. Et donc si on veut se défendre ? Il faut plus de technologie. Donc elle se développe…

        Alors peut-on profiter de la technologie sans perdre nos libertés ? Vous avez 4 heures. Votre réponse risque d’avoir un plus grand impact sur vos vies qu’un bac S avec mention.

  2. Bonsoir,
    Ne pouvant pas me rendre sur place pour l’événement, est ce que ta présentation sera disponible par ici ou par là (vidéo, slide… toussa) ?
    Merci en tout cas pour ces infos déjà :)

  3. « So, the PRISM you’ve read about in the Media seems to be a small part of a bigger PRISM which in turn, is a small part of a huge stuff used by the Army, the Government and the Intelligence community, the GCCS-J.
    (…) Our dear minister Flower Pilgrim (@fleurpellerin) says she is shocked by PRISM. That is funny because she knows what France has been building and she likes it. »

    Ca s’appelle remettre les choses en perspective.
    Merci pour le spoiler. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *