Snowden dévoile les schtroumpfs du GCHQ

C’est une nouvelle annonce du plus célèbre lanceur d’alerte de tous les temps, Edward Snowden, qui a convié la BBC à venir discuter en Russie. La révélation est simple, elle concerne un programme offensif du GCHQ (les services d’écoutes britanniques) nommé « smurf » (schtroumpfs) qui permet de prendre le contrôle d’un smartphone en mode discrétion totale, à partir d’un sms chiffré sans notification à l’utilisateur et donc… invisible.

L’exploit est semble-t-il bien fait, très efficace, et les schtroumpfs embarqués dans votre « téléphone intelligent » peuvent s’en donner à cœur à joie. Olivier Iteanu, l’avocat spécialisé en droit numérique — contacté par téléphone — est très clair : c’est de la violation de propriété privé, de l’accès frauduleux, c’est interdit par la loi. Pour autant, le gouvernement britannique explique que « tout est sous contrôle, tout est fait dans les règles de l’art » — circulez, il n’y a rien à voir.

Nous vivons une époque très particulière.

 

 

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: drapher

Journaliste (atypique mais encarté) web et radio — @_Reflets_ et d'autres médias. Ni "désengagé" ni objectif ou neutre, mais attaché à décrire et analyser la réalité, même la plus déplaisante. On the net since 1994. Gopher is power ;-)

10 thoughts on “Snowden dévoile les schtroumpfs du GCHQ”

    1. Tout à fait pertinent : les 3 smurfs sont dans la liste d’Amnesty que tu donnes, et ce, depuis le printemps. Pas détaillés par contre. Snowden vient en remettre une couche en détaillant, mais le scoop n’en est pas un, effectivement. On est passé à côté. Il faut dire que le nombre de révélation, d’outils, est tel, qu’à un moment, on décroche. Ce qui est un problème, puisque plus personne ne traite vraiment le sujet. Fatalisme ?

      1. Ce serait intéressant de faire un inventaire sur une page de tous ces bidules qui nous espionnent, avec le petit nom, qui espionne, qui est espionné, via quel périphérique/OS/Backbone, des articles pour avoir plus de détails, etc…
        J’ai l’impression que les gens ne se rendent vraiment pas compte, ils sont parfois choqués sur le moment mais ont tendance à très vite oublier ou à croire que ca n’existe plus (si on en entend plus parler c’est que tout va bien).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *