Réfugiés syriens… Encore un effort M. Hollande !

C’est beau comme un argumentaire marketing. Le ministère des Affaires étrangères fait des infographies pour que tout le monde comprenne bien.

syrie_france_pays_accueil_noir_juin14_0_cle8e3d16-1

Peu avant, paraissait ce graphique. Coïncidence ?

refugies

Le souci avec les chiffres, c’est que l’on peut leur faire dire n’importe quoi.

Par exemple, les Nations Unies ne sont pas tout à fait d’accord avec l’idée que la patrie auto-proclamée des Droits de l’Homme soit en pointe sur l’accueil des réfugiés syriens. L’ONU épingle en fait très sévèrement toute l’Europe :

(Reuters) – Europe must open its doors to more Syrian refugees, having welcomed only a « miniscule » number while Syria’s neighbors have reached « saturation point », the U.N. refugee agency UNHCR said on Friday.

Syrian refugees, whose numbers are set to pass 3 million in the next few weeks, are almost all in Lebanon, Jordan and Turkey, with smaller numbers in Iraq and Egypt. But that is changing, said UNHCR chief spokeswoman Melissa Fleming.

« The trend is obvious now, they’re moving beyond the neighboring countries. The neighboring countries have reached saturation point. And many Syrians are now seeking refuge in Europe and we’re asking Europe to do more. »

In more than 3 years of war, very few Syrians have made it to continental Europe. There have been 123,600 asylum requests, mostly in Sweden and Germany, but that figure includes double counting, since some have asked for asylum in several countries.

« Relative to the 2.9 million refugees in the countries immediately surrounding Syria, these numbers are small, in fact they’re miniscule. They represent only 4 percent of Syrian refugees, » Fleming told a news briefing in Geneva.

« Just to put this into perspective, Europe has a population of 670 million people. Contrast that to Lebanon, which has a population of 4.4 million people and has received 1.1 million refugees. »

Although the European Union (EU) has been a leading donor for the humanitarian aid effort in Syria, some countries on the continent have « terrible » conditions for receiving refugees. Some detain them, and some – Bulgaria, Spain and Greece – have tried to reject them before they land in unseaworthy boats.

« There was one case in which survivors claim their boat was being turned around by an official boat and in the process of being turned around it capsized and many of the passengers died. This is unacceptable, » Fleming said.

A UNCHR report said that happened near the Greek coast of Farmakonisi on Jan. 20 this year, and 12 women and children from Syria and Afghanistan died.

One country in Europe – Russia – has sent 12 refugees back to Syria, breaking an international law principle that no would-be refugees should be sent back to a place where their life or liberty would be at risk, the report said.

Russia – an ally of President Bashar al-Assad – has not granted refugee status to a single Syrian, although it granted 1,193 temporary asylum requests in 2013, it added.

Fleming told Reuters that European countries should admit « everyone who wants to come », which she said was a minority of the overall refugee population, since many wanted to remain closer to home in an Arabic-speaking community.

« Some people, when we offer to resettle them, have turned it down. »

She blamed tabloid newspapers for « awful and distorted headlines claiming that floods of Syrians were about to arrive ».

« We’re asking for other forms of protection which include family reunification, extending student visas, offering scholarships, all kind of different mechanisms that could allow for the admission of more Syrians. »

(Reporting by Tom Miles; Editing by Stephanie Nebehay and Ralph Boulton)

 

Et encore… c’était avant qu’une mère syrienne ne perde son enfant après avoir été « trimbalée » de Suisse en Italie :

«La Suisse a la mort de ma fille sur la conscience»

Renvoyée en Italie après avoir voulu se rendre en France en traversant la Suisse, une Syrienne a accouché d’un enfant mort-né faute de soins. Son mari accuse les autorités helvétiques.

Une faute?

C’est l’émission «10 vor 10» de la SRF qui a révélé l’affaire mercredi. Refoulée en Italie après avoir voulu se rendre en France en passant par la Suisse, une Syrienne enceinte de sept mois a accouché d’un enfant mort-né faute de soins. Le corps des gardes-frontière mène une enquête interne, comme l’a confirmé son chef, Jürg North.

Un médecin italien a vertement critiqué les autorités suisses sur le plateau de SRF. «Si la femme avait reçu de l’aide en Suisse, ce malheur aurait pu être évité», selon lui.

«Taisez-vous et ne nous cassez pas les bonbons»

Les funérailles du bébé se sont déroulées mercredi, à Domodossola (It), précise «20 minuti». Le père de la petite fille est encore en état de choc: «Je tiens la Suisse pour responsable. Elle a la mort de ma fille sur la conscience: si ma femme avait reçu les soins nécessaires, alors peut-être que…» a-t-il déclaré, avant de livrer sa version des faits. […]

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

15 thoughts on “Réfugiés syriens… Encore un effort M. Hollande !”

    1. Ça vaut au moins la peine de chercher à comprendre pourquoi des nations n’ont pas de problème pour jouer le grand jeu de la géopolitique et foutre le bordel aux 4 coins du monde sans prendre la moindre responsabilité dans la gestion humanitaire qui doit suivre. Et quand elles prennent des mesures humanitaires c’est juste pour laisser échapper un peu de vapeur, éviter que le peuple ne s’indigne trop.

      1. d un autre cote, la meilleure faon de faire cesser le flux de refugie syrien aurait ete d aider les rebelles a renverser le regime. Comme on ne veut pas s en meler (pas de soldats ni memem d armes) on se retrouve avec des refugies.
        Apres que doit on faire: les aider a s installer chez nous au risque qu ils fassent comme les palestiniens au liban (un etat dans l etat puis declencheur de la guerre civile) ou simplement qu ils ne s integrent pas (la on a plein d exemple)
        Enfin, il reste qu humainement on pourrait essayer de faire plus mais c est quand meme hypocrite si on n intervient pas pour faire cesser la cause (ie Bachar)

        1. Ouh là, il faut garder les proportions quand même!
          Pour « faire un État dans l’État », il faut plus que 3000 réfugiés dans un pays de 70 millions d’habitants!

          Autour de 400 000 réfugiés Palestiniens (ou decendant de) était au Liban en 1975 pour une population d’environ 4 millions d’habitants. Ca fait 10%.

          ATTENTION, derrière toi! Un Arabe! C’est une INVASION!!!

          1. justement, le fait de les accueillir au compte goutte permet d eviter d avoir un jour 10 % de la population qui forme un etat dans l etat.
            C est vrai que le risque avec les syriens est limite car ils ne sont pas tres nombreux par rapport a nous francais, mais quand on voit deja les problemes comme celui de la manif pro palestinne de paris, on se dit que les ennuis ne sont pas loin.

            PS: qu on ne se meprenne pas, je serait d accord pour qu on accueille plus de syriens (ou d autres refugies). Par contre, qu on soit beaucoup plus ferme sur les conditions. S ils refusent de s integrer, decident de faire comme la famille de Leonarda (vivre des alloc et secher l ecole) ou posent des problemes -> dehors

  1. Soi-même ? On paye tous des impôts censés financer de l’aide aux réfugiés, donc JE accueille des réfugiés par ma participation à la collectivité. Je suis « fier » de pouvoir participer à le faire quand ça se fait normalement, et je suis furieux quand on ne le fait pas ou qu’on utilise mon argent à d’autres fins, comme financer de la surveillance pour transformer le continent européen en forteresse pour riches.

    Au passage, j’ai honte que ce pays qui se revendique patrie des droits de l’homme soit de plus en plus la patrie des idées rances et des sécuritaires. Accueillir des réfugiés n’est pas les « mettre dans sa cuisine ou son salon ». Cesser d’écouter les idées de Marine Le Pen pourrait permettre de revenir à des débats sensés. Accueillir « soi-même » des réfugiés… !

    1. Sans vouloir etre mesquin, avec ce que vous payez comme impots, vous ne payez meme pas les frais de fonctionnement de l etat francais (d ou le deficit budgetaire). alors dire que vous payez pour des refugies …
      Et avec les politiciens que nous tous elisons, l argent sera plus surement depensé dans un stade de foot ou dans un rond point que pour l accueil d un refugie
      Apres c est sur que dire qu il faut acceuillir la misere dui monde n est pas entousiasmant, surtout quand celle ci fait comme Leonarda et sa famille (on vient juste profiter du systeme mais il est hors de question pour nous d y contribuer)

  2. Je parle de l’ONU, et surtout de ses principaux représentants. C’était si difficile que ça à comprendre ? Parce que c’est quand même de l’ONU dont parle l’article. Si vous n’avez lu que les 2 premières phrases avant de poster, forcément, vous l’avez raté …

    Votre comportement bobo est également à vomir. « je paye l’accueil des réfugiés avec mes impots mais bon, faudrait quand même pas les avoir dans mon salon », sérieusement ?

    Concrètement, vous, en dehors de payer des impôts, que faites vous pour les pauvres et les réfugiés ?

    Moi je leur fournis un accès internet gratuit, haut débit et neutre en partageant ma bande passante avec l’association tetaneutral, qui est venue installer un point d’accès pour couvrir des squats par radio, dans une zone qu’ils ne pouvaient pas atteindre. Ca fait pas de moi mère Thérésa, mais quelque chose que me dit que c’est déjà largement supérieur à ce que vous faites pour eux …

    Je comprends même pas comment votre post a pu recueillir 3 likes … ca me déçoit, il me semblait que les lecteurs utilisaient un peu plus leurs neurones…

    1. Personnellement je n’avais pas compris ça comme « Je travaille et je paie mes impôts, que l’Etat fasse son travail » mais plutôt comme « On contribue tous à l’Etat et ce serait pas mal si il aidait ceux qui en ont besoin plutôt que les riches »

    2. C’est sur, c’est bien connu, les « pauvres et réfugiés » disposent tous d’ordinateurs, pour profiter de ce merveilleux outil qu’est internet…
      Je suis sur que dans leur squats à ils sont entrain de te remercier de tout leur coeur…

    3. avant de vouloir régler la misère du monde, pourquoi ne pas essayer d’aider nos propres pauvres?
      Une fois que cela sera fait, alors on pourra penser à essayer de régler les problèmes des autres, en attendant…

  3. crousti,
    100% d accord avec le fond
    0% avec la forme car tu sembles tres en colere et cette facon dexpliquer ne sera que contre productive… on dirait un caractere reac dans une pensee pleine de coeur…

    le temps cest de largent dit on. En fait cest linverse !
    et cest quand mieux daccepter de redistribuer que de garder le trop plein pour sois nan ?

  4. Faut arrêter de faire de la geo politique activiste chez reflets. Q’une ignorance sur le sujet soit aussi flagrant celà en devient pitoyable! Il faudra aussi revoir vos soutiens et je pense notamment aux rebelles syriens appuyés de longue date par le fabuleux EI. Et pour l’instant à l’heure ou j’écris ces quelques mots je vous signale que la Syrie malgré une guerre civile accueille des réfugiés Yézidis.

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/08/12/la-syrie-en-guerre-accueille-1-000-familles-de-refugies-fuyant-l-irak_4470547_3218.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *