Quand le gendarme persiste et signe

Début février, nous avions essayé d’expliquer en quoi les termes « Deep Web » et « Dark Net », chosifications que l’on croise malheureusement très fréquemment, n’ont guère de sens sur un plan technique. Ce
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

3 thoughts on “Quand le gendarme persiste et signe”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *