Où êtes-vous, Liza et Luc ?

Les commentaires sur les années fric, les fameuses années 80-90, sont nombreux. On regarde ces années avec une sorte de commisération. Bernard Tapie, dans son émission Ambitions, magnifiait l’entrepreneur, celui qui crée de la richesse,
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

51 thoughts on “Où êtes-vous, Liza et Luc ?”

  1. Pourriez-vous clarifier cette phrase, même si ce n’est qu’une citation ?

    « En 2005, ils gagnaient au maximum 13 020 euros par an, en 2011, ils gagnent au maximum 13 070 euros, soit une hausse de 50 euros sur l’année »

    il me semble qu’il y a une erreur quelque part…

    Pour en venir au fond, il est probable que les internets ont grandement participé au développement et aux échanges d’idées, mais seulement à ceux qui s’y sont intéressé.

    Plutôt que de s’alarmer dans son coin, ce sont des signaux qu’il faut envoyer aux 98%. Jusqu’à aujourd’hui, seul ceux déjà informés savent vers quelle société nous allons : une société sur-capitalisé, qui transformera la planète en pognon quitte à écraser sans aucun scrupule ceux qui veulent se mettre dans son chemin. Et beaucoup de surveillance (et de répression //Snowden//Maning//…) pour s’assurer que cela ne change pas.

    Maintenant, il reste la manière d’informer ces 98 % de moutons…

      1. Mais non ce n’est pas une erreur, il y a 50€ d’augmentation « sur ce qu’on gagne en une année ». Bande de geeks… ;) parfois discuter avec la bouche ça vous ferait du bien… (je blague, je blague…)

  2. Un tour d’horizon aussi intéressant que pessimiste. Et il est bien malheureux de constater qu’en 2014 loin de nous être assagis on recommence à commettre encore et encore les mêmes erreurs. Quoi qu’on pourrait appliquer à certaines grosses entreprises le fameux slogan « its not a bug its a feature » concernant leurs stratégies à très court terme.

    En revanche j’aurais une remarque de pure forme à l’intention de Kitetoa et plus généralement de tous les auteurs de reflets qui concerne les citations. Celles-ci sont souvent en langue étrangère (anglais principalement), et malgré le fait que les lecteurs sont certainement pour la plupart à peu près à l’aise avec la langue de Shakespeare, il est dommage qu’elles ne soient pas traduites.

    Je suppose que c’est intentionnel, peut être justement pour éviter de dénaturer le propos original, mais il est fort probable que beaucoup utilisent google trad et sa traduction parfois toute relative ce qui peut parfois amener à des contresens. M’enfin vous connaissant vous devez certainement avoir une bonne raison d’agir de la sorte :-)

    1. « A new policy compass is needed to help the global economy step out of the shadow of the Great Financial Crisis. This will involve adjustments to the current policy mix and to policy frameworks with the aim of restoring sustainable and balanced economic growth.

      The global economy has shown encouraging signs over the past year but it has not shaken off its post-crisis malaise (Chapter III). Despite an aggressive and broad-based search for yield, with volatility and credit spreads sinking towards historical lows (Chapter II), and unusually accommodative monetary conditions (Chapter V), investment remains weak. Debt, both private and public, continues to rise while productivity growth has extended further its long-term downward trend (Chapters III and IV). There is even talk of secular stagnation. Some banks have rebuilt capital and adjusted their business models, while others have more work to do (Chapter VI).

      To return to sustainable and balanced growth, policies need to go beyond their traditional focus on the business cycle and take a longer-term perspective – one in which the financial cycle takes centre stage (Chapter I). They need to address head-on the structural deficiencies and resource misallocations masked by strong financial booms and revealed only in the subsequent busts. The only source of lasting prosperity is a stronger supply side. It is essential to move away from debt as the main engine of growth. »

      Voila je me suis lancé, désolé pour les approximations, c’est quand même du vocabulaire financiers et je ne connais pas exactement les termes en français. Enfin, si ça peut aider certains !

      « Un nouveau repère stratégique est nécessaire pour permettre à l’économie de sortir de l’ombre dans la grande crise financière. Cela nécessitera des ajustements de la politique monétaire ainsi que des « outils » stratégiques avec pour objectif la restauration d’une croissance économique pérenne et équilibré.

      L’économie générale a montré des signes encourageants l’année dernière, cependant elle ne s’est pas encore débarrassé se son malaise post-crise. (Chapitre III). Malgré une agressive et étendu recherche d’intérêts, A base de volatilité et crédits sombrant vers leur plus bas niveaux historiques (Chapitre II), une peu commune politique monétaire avantageuse (chapitre V), les investissement restent bas. La Dette, autant publique que privé, continuent à croitre alors que le gain de productivité a poursuivi sa longue pente descendante. (Chapitre III et IV). On parle même de « stagnation séculaire ». Quelques banques ont reconstruits leurs fonds propres et ajustés leur « business models », tandis que d’autres ont encore beaucoup à faire. (Chapitre VI).

      Pour un retour à une croissance pérenne et équilibré , les stratégies nécessitent d’aller au delà de leur objectifs standards du cycle des affaires, et se concentrer plus sur des perspectives à long termes – Où le cycle financier joue un rôle prépondérant (Chapitre I). Elles doivent prendre à bras le corps les déficiences financières et les mauvaises attributions de ressources qui sont masqués par la croissance (en temps normal- NDLR) et révélés par les crises intervenues. Le seul moyen d’atteindre une prospérité permanente passe par plus de provisions (Fonds propres ? – NDLR). Il est essentiel de s’écarter de la Dette comme principale moteur de croissance. »

  3. Mais au fond, qu’elle est la difference entre une bonne et une mauvaise finance ?

    Bah y’a la mauvaise finance, elle cherche juste a se faire plus de fric avec son fric quoi,

    et puis la bonne finance qui.. avec son fric ben elle euh.. se fait plus de fric, mais ca se voit que c’est une bonne finance.

  4. « Bernard Tapie, dans son émission Ambitions, magnifiait l’entrepreneur, celui qui crée de la richesse, l’emploi. Déjà… Car aujourd’hui encore, le patronat le dit haut et fort, l’entreprise est la seule à pouvoir créer de l’emploi et de la richesse. L’entreprise comme il la conçoit. Pyramidale. Avec des 1% en haut et des 99% en bas, qui exécutent des stratégies forcément géniales. Il y a pourtant un petit hic. Plus on donne aux entreprises, moins elles créent d’emplois. »

    http://blog.mondediplo.net/2014-02-26-Les-entreprises-ne-creent-pas-l-emploi

  5. Michel Sapin et son discours sur la finance ont juste enterré les déclarations électorales de Hollande (« l’ennemi c’est la finance »). Ca en dit long sur le pouvoir des financiers.

    Franchement, ca fait peut être de moi un connard, mais ces histoires de 99% et de 1% … je suis pas quelqu’un qui parle beaucoup, parce que j’écoute. Quand j’entends parler les 99%, je ne vois que des gens qui jalousent, et qui seraient prets à tuer père et mère pour faire partie des 1%.

    Alors désolé, mais ceux la, je leur souhaite juste de crever la gueule ouverte. Et je leur parle pas tellement ils me dégoutent.
    Ces gens la, ce sont tous ceux qui prônent la dérégulation, et qui soutiennent toutes les initiatives qui leurs semblent non pas bonnes, mais profitables. Ce sont ceux qui veulent la disparition des licences de taxi (on a bien vu avec Uber ce que ca donne), ce sont ceux qui veulent l’émergence du bitcoin et son inflation galopante qui ruinera des états entiers, et dont l’opacité ne profite qu’a une poignée.

    Vous vous demandez pourquoi « les entreprises » adoptent des visions à ultra court terme, où l’intérêt d’un dirigeant ou d’un groupe de dirigeants passe avant la survie de l’entreprise ?

    La raison est pourtant très simple : parce que c’est dans la nature humaine.

    Certains aiment se voiler la face, mais ce sont des putains d’égoïstes en plus d’être des hypocrites. Regardez autour de vous: les premiers à cracher sur « les patrons », « les dirigeants », « les gens au pouvoir » sont ceux qui voudraient obtenir tous les bénéfices de ces postes, tout en n’ayant pas à en supporter les contraintes. Demandez leur d’aller au fond de leur pensée et vous verrez. Y’en a pas un qui a une raison valable, pour la simple et bonne raison qu’ils n’ont pas la moindre idée de ce que ca peut impliquer ce genre de poste. Tout ce qu’ils voient c’est « patron = voleur = licenciement = thune = planqué derriere un bureau a rien foutre à se faire sucer par la secrétaire ». Le raisonnement va pas plus loin, c’est du fantasme complet.

    Moi ca me donne envie de vomir comme comportement, et ces gens la, ce sont les 99%. Et bien je leur souhaite de crever la gueule ouverte à ces abrutis. Ce sont les mêmes qui votent FN parce que « la droite la gauche tous pareils tous pourris », vision complètement étriquée et a court terme.

    Et c’est pas un dirigeant qui écrit. Je suis salarié dans une SSII, pas à un poste a responsabilité, et plutot mal payé vu mon ancienneté, bien que pas au smic (je gagne 2 smic /mois en gros, ingé, 8 ans d’xp).

    Quelqu’un veut mon poste ? Aucun problème, comme toutes les SSII, la boite ou je bosse recrute … mais souvenez vous qu’on les appelle pas des vendeurs de viande humaine pour rien … eh oui, l’argent tombe pas tout cuit dans le bec, faut bosser …

    1. Sans animosité aucune (mais vraiment hein), tu devrait revoir ton idée sur les salaires.

      Sans aucune expérience, dans un SSII, un simple développeur peut toucher ton salaire. Avec 8 ans d’xp, je ne me satisferai pas de tes gains.

      Mais sinon, ton discours est naze.

      C’est génial, tant de généralisation abusives pour en conclure par l’idée que les tout les prolos votent FN et qu’ils ont une « vision étriquée et à court terme ».

      C’était énorme, merci. Mais ici, c’est toi qui est profondément haineux.

      1. Deux smics, sans expérience, je crois que t’as fumé une quantité non négligeable de cannabis.

        Déjà, sans expérience, essayes de trouver une offre qui ne soit pas un stage pourri ou un CDD ridicule.
        Quand tu auras trouvé, essayes de demander 10€ de plus que le smic.
        Si tu y arrives, bravo : tu es un cas unique au monde.

        1. La réalité est celle-ci : 100% des ingénieurs débutants peuvent aujourd’hui trouver un CDI payé au moins 32 000 brut par an en moins de trois mois après la réception de leur diplôme (si ce n’est pas avant). Et je parle de la moyenne basse. Celle ci se trouve plus aux alentours de 36k€/an.

          Je ne suis pas encore diplômé et j’ai aujourd’hui deux offres à plus de 40k€/an. Je n’ai aucune experience en entreprise.

          Suis-je vraiment un cas unique au monde ? Non. Mais je réalise tout à fait que ce n’est pas la situation de tous.

          1. 38K€ brut c’est mon salaire actuel grosso modo. Mais c’est pas sur Paris, donc tout est relatif.
            Si ce qu’on vous propose est en France et pas sur Paris, signez … mais méfiez vous des petits caractères, nombre d’entreprises comptent dans leur proposition les primes, les tickets restos, la mutuelle, et des remboursement de frais de déplacement forfaitaires (oh, salaire déguisé, fraude fiscale !). La réalité est souvent à 4K€ en dessous.

          2. Comme le dit si bien crousti ci-dessous, bien faire la différence entre salaire fixe et fixe + variable. Chez les SSII on atteint rapidement des montants supérieur à 4k€ net annuel.

            Voilà les derniers chiffres communiqué (année 2013) :
            Taux net d’emploi des ingénieurs au niveau national 82,2 %
            % emploi en moins de 2 mois 76,1 %
            % en CDI 75.1 %
            Rémunération brute avec primes France 35 319 €
            Rémunération brute avec primes France + Etranger 36 420 €

            Pour ma part, les offre (cette année) tourne entre 28 et 32k en province, et entre 36 et 38k sur Paris. (Ingé sys & réseau)

            Mais bon voilà, ingénieur. La france manque d’ingénieur jeune et exploitable pour réaliser les grands projets d’aujourd’hui et de demain (sarcasme).
            C’est pour ça qu’un ingé trouve plus rapidement du boulot et qu’il est mieux payé.

            Le plus drole dans l’histoire, c’est que généralement un ingé en informatique est payé à faire ce qu’un technicien supérieur pourrait faire pour 2 fois moins cher. Mais en france on aime les ingé :)

    2. Alors d’abord n’oublie pas que tu fais partie des 98%, donc si on suit tes propos, tu es un sale égoïste hypocrite qui mérite de crever la gueule ouverte, et qui à priori vomi à chaque passage devant un mirroir?
      Sinon pour ce qui est des salaires de nos cher 1%, penses-tu vraiment que l’on puisse MERITER de toucher 400 fois ta paye, ou encore 800 fois celle du pauvre connard qui se lève chaque matin pour aller récurer les chiottes de ces puants. Penses-tu vraiment qu’1 personne puisse décemment être plus utile à l’humanité que 800 autres? Et oui, c’est ça le mérite…

      1. Non, je suis parfaitement conscient d’être un connard égoïste, la différence étant que je l’assume sans hypocrisie ce qui me permet de ne pas vomir trop fort quand je passe devant un miroir. Et de cracher sur les personnes me faisant la morale parce que j’ai voté blanc sur Chirac vs Lepen, quand ces personnes n’ont pas la moindre idée du fonctionnement de l’assemblée, du sénat, ou des prérogatives d’un président.

        Je suis d’accord que c’est hallucinant de toucher 400 fois ma paie, ou plus. Mais au final le mec qui fait ca, c’est pas une question de mérite… il a trouvé une ou des failles dans le système, et il les exploite. Comme tous les 99% qui fraudent le fisc ou les allocs. C’est la même chose, c’est pas plus moral, et c’est inévitable, dans tous les systèmes y’a des fraudeurs. La ou les 99% sont des putains d’hypocrites, c’est qu’ils trouvent normal de se vanter de leurs combines, mais trouvent anormal que d’autres fassent la meme chose, à plus haut niveau.
        C’est la même chose ! Et au dela des chiffres astronomiques, même si ce sont des raclures, tu dois avoir assez de doigts pour compter le nombre de personnes gagnant 800 smics par mois.

        Quand au délire rhétorique de l’utilité a l’humanité, permet moi de ne pas y répondre, je risquerait d’être méchant. C’est du même niveau que ceux qui disent « Et si le remède contre le cancer était coincé dans le cerveau de quelqu’un n’ayant pas accès à une éducation avancée ? », c’est de la merde en barre destinée à motiver les meutes d’idiots incapables de comprendre le sens d’une démarche scientifique.

        1. A la différence que LA PARTIE des 99% fier de ses combines, va gratter quelques miettes en toute illégalité, en assumant les risques qui y sont liés pendant que d’autres se goinfrent de millions en toute légalité, et avec la bénédiction de nos sois-disant élus. En sachant que les millions qu’ils se goinfrent conduit directement à la mort des milliers voire des millions d’êtres humains (voir famines liées à la flambée des prix du riz). Et ce n’est qu’en le répétant aussi haut et fort que possible qu’on a une chance de le faire comprendre à la masse laborieuse lobotomisée par la TV. Oui ces bœufs qui vont voter en croyant qu’ils vivent encore dans une démocratie.
          Pour ce qui est des 800 smics, n’ayant que 5 doigts à chaque main, il m’en faudrait bien plus de 2 pour pouvoir les compter dessus.

          Quand au « délire rhétorique », désolé, mais tu es complètement hors sujet.

          1. Merci d’afficher l’exact comportement que je dénonce, je n’aurais pas pu mieux le montrer.

            Y’a pas de différence, vous pouvez choisir de vous voiler la face à base de « c’est une goutte d’eau dans l’océan par rapport aux vilains méchants riches », 99% qui grattent des miettes, mis bout à bout ça fait un gateau entier; et même si ce n’est pas le cas, c’est exactement le MEME comportement; la différence, c’est surtout que les 99% n’arrivent pas à gratter +, s’ils savaient comment faire ils le feraient.

            Concernant le nombre de salauds de riches, vous avez aussi des doigts de pieds. Mais bon, pourquoi pas, je vous prends au mot. Si deux mains ne vous suffisent pas à les compter, c’est que vous connaissez au moins 11 personnes gagnant 800 SMICS et plus par mois en France.

            Listez les :)

          2. Crousti : Merci d’apprendre à lire. Vos commentaires sont de plus en plus ridicule.
            Et il n’a jamais été question de « vilains méchants riches », mais plutôt d’une démocratie inexistante. Mais quand on déforme ce qu’on lit pour pouvoir mieux déverser sa haine, normal qu’on ne comprenne ni les articles ni leurs commentaires.

            Sur ce, je ne vous salue pas.

    3. «  »Vous vous demandez pourquoi « les entreprises » adoptent des visions à ultra court terme, où l’intérêt d’un dirigeant ou d’un groupe de dirigeants passe avant la survie de l’entreprise ?

      La raison est pourtant très simple : parce que c’est dans la nature humaine. » »

      Non.

      Disons que l’analyse prospective ne fait pas forcément partie des qualités les plus développées chez l’être humain. Le problème n’est cependant pas là.
      Par ailleurs, on assiste également à une contraction des contraintes de temps. Tout doit être fait plus vite, voire instantanément. Aussitôt dit, aussitôt fait. Et dans un monde où la panique est la norme (panique que l’on crée de toutes pièces pour des raisons spécieuses), tirer les marrons du feu et se mettre à l’abri quoi qu’il en coûte mime la logique sans pour autant en être.

      C’est beaucoup plus compliqué que la « simple » nature humaine, qu’on maltraite allègrement depuis des centaines d’années, sans vraiment savoir ce que cette notion recouvre.

      Après, quelqu’un qui souhaite que les « 99% crèvent la gueule ouverte » sans se rendre compte qu’il se compte avec… soit c’est un masochiste, soit il n’a pas lu tout l’article.

      1. 3ième possibilité, c’est un pragmatique, lucide, conscient de l’inéluctabilité de la chose.

        En d’autres termes, c’est pas parce j’ai pas envie que ca arrive que j’ai les moyens de l’empêcher d’arriver.

        1. Chier à poil par terre en vociférant c’est ça la « nature humaine » heureusement on a ce qu’on appelle une civilisation qui nous sert à évoluer. C’est de ces choix de civilisation dont on parle. Mais toi t’en a pas besoin, t’as pas eu à aller à l’école ni à apprendre un language évolué ou à jongler avec différents niveaux d’abstraction. C’est inné chez toi parce que t’es un winner (qui se fait bien enfiler niveau salaire au passage) et que même à l’âge de pierre tu aurais été ingénieur sans être né au bon moment au bon endroit dans la bonne famille. Tu dois rien à l’humanité c’est logique qu’elle ne te doive rien … Non?

  6. La classe politique et l’oligarchie qu’elle défend ont réussi leur coup : pendant qu’une minorité s’enrichit encore plus, le bas de l’échelle se bouffe la gueule en accusant son voisin de grapiller quelques euros de plus que lui en aide de l’état …peace and love tu parles . Le TINA de Thatcher et Reagan est venu juste à point pour contrer , au sens de contre-révolution, le plus gros mouvement potentiel de démission sociale qu’ait connu l’occident depuis le christianisme sous l’empire romain. On sait ce qui est advenu du christianisme, ne parlons pas des anciens gauchos reconvertis néo-libéraux admirateurs des Zuesses et des anciens hippies reconvertis dans le bizness . Quant à l’humour Sapin, que les socialos continuent comme ça et c’est MLP au 2ème tour garanti .

  7. Et encore, vous n’avez pas parlé des individus faisant partie des 99% qui passent leur temps à accuser les minorités, les chômeurs, les intermittents etc… de profiter du système au lieu de se concentrer sur le vrai problème, les 1%. S’ils ne se comportaient pas comme ça, le monde irait beaucoup mieux… Mais bon, comme le disent certains commentaires du dessus, la nature humaine…

    1. Je craint que cette haine des minorités ne soit plutôt insufflé insidieusement par nos cher 1%, via toutes sortes de manipulations à commencer par la plus efficace (notre chère télévision). Pourquoi? Parce que quand on siphonne goulûment toutes les richesses du monde pour son profit personnel, quand le matériel vient à manquer pour la subsistance des plus pauvres, faut bien trouver un coupable. Et puis, il est tellement plus facile de régner sur des populations divisées…

      1. Le pouvoir en place (qu’il soit politique ou financier) joue de la division oui.

        Ceci dit, quand j’entends un ouvrier qui a perdu son boulot parce que les produits de sa boite ne se vendent pas, et qu’il se vante d’acheter en Chine parce que c’est moins cher et qu’on paie pas les taxes douanières un coup sur deux, j’ai un peu envie de manger mon chapeau. Surtout quand il n’arrive pas a comprendre que c’est cet exact comportement qui a fait fermer son usine.

        Encore une fois, on est dans l’hypocrisie la plus totale des 99%, « après moi le déluge » est présent de manière aussi forte chez eux que chez les 1%.

        Je fais un parallèle avec la propagation du SIDA, on sait comment ca se transmet, on sait que si c’est dépisté et traité on peut enrayer la transmission … la conclusion qui vient à l’esprit, c’est que c’est une maladie qui aurait du disparaitre si les contaminés ne mentaient pas sur leur état. Mais bon, c’est le même principe que l’ouvrier qui perd son job « a cause des chinois » … lui est contaminé, donc rien à battre, tant pis pour les autres.

        On en revient au principe du bouc émissaire, c’est toujours la faute de quelqu’un d’autre, jamais la sienne.

  8. Un banquier, un chômeur et un étranger son assis devant 12 biscuits.

    Le banquier prends 11 biscuits et dit au chômeur: « Attention à l’étranger, il va vous voler votre biscuit ! »

  9. la gestion a courte vue a un nom dans le groupe michelin: le MQP (pour management au quotidien de la performance) ça se concretise en une suite de réunion de 15 a 30min sur plusieurs niveaux hiérarchique pour occuper les messieux excels (et quelques autres qui préféré travailler) toutes la matinée et l’après midi leur sert a préparer leur beaux tableau a présenter le landemain

    vu d’en bas on a surtout l’impression que ce n’est pour les occuper et les 1% de dirigeant ne semblent occupé que par leurs usines en chine et leur riches client

    1. J’ai connue ça dans ma dernière boite, ça déshumanise complètement le travail et démotive tout le monde, résultat …. production en berne! 2e effet kiss cool je suis parti monter la mienne ^^
      Je me suis dit : ces dirigeants là pourraient être encore plus riches s’ils étaient moins stupides ! Je vais donc garder mes idées pour moi^^ (et un connard de plus… mais au moins je paye grassement et je ne suis pas chiant).

  10. J’ai une idee de  »ou ils sont les hippies »…

    Ca ne plaira pas vraiment, parce que le mode de pensee dominant, celui qui tourne autour de l’ego, la peur et les passions tristes ne peut recevoir qu’une partie de la realite…

    Les vrais hippies, ceux qui ont rellement choisis a la fois la pillule rouge et le remede qui va avec ne seront pas la pour vous expliquer.
    Pourquoi ? Parce qu’a l’epoque, il y avait deja tout pour s’informer. Parce qu’aujourd’hui, il est devenu inutile d’en rajouter une couche a l’indignation sterile, parce qu’aujourd’hui, les gens ont  »juste peur » de trop savoir quoi faire…

    Le hippie don tu parle n’est deja plus soumis aux contingences materielles occidentales. Nan c’est pas un illumine qui n’a plus besoin de corps, nan. Il vit dans la nature, de la nature, en totale simplicite. il se sent bien, juste a etre, loin des machines et des turpitudes babylonniennes… Parfois, il passe voir ses congeneres, utilise la toile pour essayer d’exprimer ce qu’il pense etre la seule voie reellement possible…

    A Capt :
    Tu represente _exactement_ ce que les 1% ont reve de faire sur l’humanite.
     »Tous pourris, alors moi aussi »
    Chacun sait que nous sommes tous le con d’un autre, ce qu’on oublie, c’est que tout con l’est devenu a cause d’autres con qui nous ont precedes…
    En clair,  »tain de gros con, bin maintenant je serait encore plus con, pour leur montrer que -ajouter ici la raison que l’ego aura trouve-. Et na, et c’est bien fait pour eux. »

    Voila…
    Enfin, je vous conseille de lire Krishnamurti, Seneque (lettre a lucilius), Le Tao te Kin, Le Dzogchen, Heraclite…. Pour vous montrer que ce qui a deja ete dit il y a longtemps suffit a comprendre ou on en est aujourd’hui.
    Je refuse ce systeme, je suis anarchiste  »deep ecology » avec une souce legerement spirituell.

    Souvent on me dit  »tu te prend pour jesus », de la je repond  » si tu es croyant, accepte de regarder le jesus qui est en toi Moi je crois pas, je le sais ». Pas besoin de ces betises de livre et de parler d’un monde meilleurs si personne n’est capable unjour d’heberger un  »sale clodo » chez lui le jour de noel, devant la famille.

    j’essaie la simplicite et d’etre en harmonie avec le vivant. Et qu’est ce que je me sens bien qund je suis en accord avec moi. Mon empathie augmente enormement, ca peut etre dur de voir souffrir les autres, mais je suis dans le reel… Dans ma precedente vie, j’etais informaticien et citadin. Aujourd’hui, je suis un etre humain.

  11. Continuez comme ca a reflets, eveillez les consciences, restez aussi radicaux, ne lachez rien, restez en accord avec votre coeur, continuez de denoncer, de piquer et de vous piquer l’ego, c’est la bonne voie.

    Je vous aime ;)

  12. Je voudrai pas faire de la peine a l auteur, mais une bonne partie des hippies des annees 60-70 sont ceux qui nous enfoncent aujourd hui. Regardez Steve Jobs, jeune « C’est une période où Steve Jobs expérimente assidument le LSD en écoutant les disques de Bob Dylan, des Beatles et des groupes phares de la contre-culture californienne » (wikipedia). Plus tard il fonde apple et n hesite pas a exploiter des chinois, a construire un systeme verrouillé et a eviter de payer des impots aux USA.
    Plus pres de nous, le seul electorat qui a vote majoritairement Sarkozy sont les plus de 65 ans, autrement dit les gens qui avaient 20 ans ou plus a la fin des annees 60. autrement dit nos hippies

    Sinon, l auteur oublie totalement un parametre: la population de la terre explose. donc pour maintenir le meme niveau de vie de plus en plus de gens, il faut produire de plus en plus. probleme: les ressources materielles s epuisent. Ca va donc etre de plus en plus dur et la chute va faire tres mal (car quasiment plus personne en france est capable de vivre comme en 1900, je parle ici meme pas de souhait, je parle d etre capable de faire pousser ses legumes ou de vider un lapin)

    Quant a la financiarisation de l economie et la vie a credit, c est ce qu on a trouve pour faire face a un probleme simple: comment continuer a faire croitre le gateau quand celui ci devrait diminuer. Surtout avec une population (et notamment la part des retraités) qui augmente. Le mechant actionnaire n ets pas tounours un bonhomme avec un haut de forme et un gros cigare, c est aussi tous les fonds de pensions

    1. Bien vu pour les hippies! mais attention, derrière chaque fond de pension se trouve (au moins) un bonhomme (pas forcément en haut de forme) avec un compte en banque indécent…
      Pour ce qui est de produire plus, il y a certes plus de monde, mais justement la productivité c’est la production par personne, donc le fait qu’on soit plus nombreux ne devrait pas impliquer plus de travail pour chaque individu.

      Pour les ressources, c’est le fond du problème, et il est clair qu’une économie qui ne tient qu’en grossissant de façon exponentielle ne peut pas être une solution. Mais comme elle arrange bien ceux qui tiennent les commandes, on n’en sortira pas de sitôt, et dans quel état???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *