Affaire Orange Vs Megaupload : HADOPI a de quoi être fière de son bilan

Dans le large éventail d’impacts d’HADOPI sur Internet en France, le cas Megaupload n’a pas fini de faire causer. C’est quelque chose que nous avions très tôt dénoncé, les gros malins de la rue de
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

25 thoughts on “Affaire Orange Vs Megaupload : HADOPI a de quoi être fière de son bilan”

    1. Hello Floyd, pas mécontent de vous retrouver non plus ;)

      Donc pour la petite histoire, OpenTransit appartient à France Telecom et OpenTransit négocie avec Cogent (la refacturation consanguine chez FT c’est une pratique courante).

      1. Cogent n’est pas le transitaire d’Orange, Cogent n’est pas le transitaire d’Opentransit. Il n’a a donc pas de relation payantes entre ces acteurs. Et a priori, il n’y en a jamais eu. Ce qui corrige une partie erronée du raisonnement. Mais bon, certaines parties du billets sont exactes.

        Sources : Renesys

  1. salut, et si les centralisés comme MU cartonnaient non pas par repli des utilisateurs, mais parce que c’est plus pratique que le P2P ? en gros, même sans hadopi, on aurait basculé vers du centralisé de toute manière avec la montée des capacités réseau et stockage ?

  2. Quand même, c’est pas pour dire, mais Orange se balade avec de sacrées casseroles… quand même.

    Parce que, aussi, Megaupload n’a rien à craindre : si les clients Orange vont voir un concurrent de Megaupload, les clients auront très certainement le même problème. Megaupload ou un autre, ça sera le même problème pour celui qui est chez Orange. C’est bien un problème Orange.

    Depuis longtemps, il y a le même genre de problème avec YouTube. Souvenirs, souvenirs : http://www.korben.info/youtube-orange.html. Ça s’est un petit peu arrangé depuis, mais j’imagine les finances de Google n’y sont pas étrangères.

    Et puis, Orange fait un peu la même chose avec les mails : entraide.orange.fr/assistance/messages/index/35320/messagerie-plus-aucun-email-ne-rentre-chez-107-000-utilisateurs-orange-fr.html C’est un peu au reste du monde s’adapter à Orange, et tant pis si le client un pris en « otage » par Orange.

    Comme client, j’ai vraiment l’impression qu’ils veulent profiter au maximum de leurs positions d’intermédiaires (avec une clientèle captive, ou pas très mobile). Faire un peu comme ce qui s’est passé dans la grande distribution, avec de gros intermédiaires incontournables qui font la pluie et le beau temps…

    1. Y’a bien eu une petite alternative (pas au niveau reseau certes) avec le fameux projet de serveur eMule Razorback, le serveur croulait sous les requetes du nombre de clients connectés en permanence (300k users si ma mémoire est bonne) et pourtant c’était une machine sur-dimensionnée a l’époque.

      De plus il y’a également eu des repercussions légales, le serveur étant pourtant hebergé en Suisse, l’ISP qui l’hostait a l’époque a fini par céder face aux demandes repétées et incessantes ainsi que les menaces quasi journalières.

      Bref, esperer monter carrement un AS « warez-like » et un reseau complet « warez-friendly » en France je n’y crois pas trop… ceci étant dit, il reste l’Espagne avec leur positions « pro p2p » et « pro internet freedom ». ;)

  3. Suis je le seul a me rappeler du croustillant épisode entre Free et France Télécom a l’époque (genre 2002 qqch comme ca) au sujet d’augmentation de capacité au Parix ?

    A l’époque, France Télécom, gestionnaire du point d’échange Parix s’interconnectait avec Proxad sur un lien Giga de mémoire.

    Totalement saturé, il était question de l’upgrader vers un lien 2,5 Gbps.

    Proxad (free) considérant que c’était bien le traffic des abonnés d’orange qui saturait ce lien, notamment a cause du traffic vers Online, refusait de supporter les couts d’upgrade du lien et avait décidé d’une politique réseau bien étrange.

    JE continue d’annoncer mes routes sur la session BGP avec l’as3215 (France Télécom) au Parix et je drope les paquets sur mon routeur.

    Résultat, le traffic part mais n’arrive jamais.

    Ca avait été la foire d’empoigne, Online était un service méchamment utilisé a l’époque par les abonnés d’orange. Je crois me rappeler que le support technique d’online invitait ses abonnés, également abonnés chez Orange a faire pression sur le support technique d’Orange.

    Pour le coup, c’est Orange qui avait cédé a l’époque.

    Tout ca pour dire qu’entre gens de mauvaise volontée, gentleman agreement ou pas, peering policy ou pas, piratage ou pas, on décide toujours de ce qui arrange sa crèmerie.

  4. Salut Ma touff,

    j’aime toujours ton style :-)

    Au passage, il y a de super petits logiciels qui t’évitent les captchas foireux et la pub et gère très bien une liste de dl MU dans le genre de jdownloader…

    A ce propos, pour avoir rencontré les artisans qui se cachent derrière HADOPI, j’en aurai des biens bonnes a te raconter ;-) à l occasion autour d’une bonne mousse, ca ferait plaisir!

  5. Ping : Jeff64Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *