#OpSyria : une nuit bien mouvementée

« Tiens, mon bot Twitter-to-IRC fait encore de la merde, il me fait un gros flood avec plein de vieux tweets ». Ah non, non, tiens, ceux-là ne sont pas des anciens tweets. Effectivement, Twitter s’est affolé
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

16 thoughts on “#OpSyria : une nuit bien mouvementée”

  1. A la lecture de cet article, j’ai quelques réflexions qui me viennent.
    Les bonnes volontés existent, c’est rassurant.
    Les méthodes, les façons d’aborder les situations sont certes différentes, mais au final complémentaires entre elles.
    Peut-être avec un risque d’actions non coordonnées, voire un jour contradictoires entre elles ? Le risque est faible vu la nature des actions, simple question.

    Enfin, une crainte : n’y a-t-il au final pas de risque d’infiltration lorsque des actions viennent d’horizons différents ? Infiltration de ceux qu’on combat évidemment, mais aussi infiltration pour récupération du mouvement, par d’autres puissances, qui voudraient pousser leurs pions (cf la situation Lybienne, où virer le vilain dictateur n’est pas vu de la même manière par Telecomix et les gouvernements Fr-UK-US).

  2. By the way, erreur de ma part – les sites sont restés en ligne bien plus longtemps que ça, il y a donc des chances que ce soit bien plus efficace que la façon dont je l’ai présenté.:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *