#OccupyWallStreet : ils sont toujours là…

Il y a eu un tournant dans le message diffusé par le magazine Adbusters. Depuis des années, ce journal réalisé par des pros du secteur expliquait à qui voulait bien le lire que la pub rend con, qu’elle abolit l’esprit critique, qu’elle fait prendre des vessies pour des lanternes. Et puis un jour, Adbusters a commencé à appeler à une révolution des esprits : oui on peut changer le monde. Et oui, il faut le faire. Pendant ce temps, sur le Web… Arrivait un mouvement : Anonymous. Lentement, mais surement, il parvenait à motiver la multitude : oui, on peut changer le monde. Notre éthique n’est pas la leur. Montrons-leur comment nous voyons le monde, nous les anonymes… Ce mouvement, s’il se revendique sans dirigeants, sans leaders, a réussi à motiver la multitude d’Internet, les anonymes, les sans-voix : notre éthique n’est pas la votre et nous allons vous montrer à quoi elle ressemble. Avec une stratégie marketing très puissante, un bon slogan et de jolis visuels, le mouvement a changé la donne.

Et un peu avant le 17 septembre, il y a eu une sorte de convergence. Adbusters et Anonymous appelaient les Américains à occuper la rue. Pas n’importe quelle rue : Wall Street. Alors que l’on aurait pu penser que cela ne prendrait pas, ça a particulièrement bien marché, des milliers de personnes ont répondu « présents ». Et ils sont toujours là.

 

Après 19 jours, ils sont toujours là. Et peu à peu, ils sont rejoints par des gens connus, des intellectuels. Chacun s’étonnant presque d’être là, de voir que ça marche…

Il est vrai que les zombies, c’est contagieux :

 

 

Et festif :

Occupy Everything from socially_awkwrd on Vimeo.
Le professeur Cornel West de Princeton s’est exprimé au milieu de la foule :

Frances Fox Piven and Russell Simmons ont également fait une apparition :

 

 

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

3 thoughts on “#OccupyWallStreet : ils sont toujours là…”

  1. Il y a aussi http://wearethe99percent.tumblr.com qui est interessant. C’est assez innovateur, la télé-manifestation.

    J’ai pas lu tous les témoignages, mais sur une bonne partie on peut noter les éléments suivants :
    – Les participants sont blancs dans une proportion bien supérieure à la composition normale de la société.
    – Il y a un vrai sentiment d’avoir été trompé. AKA j’ai suivit la voie normale: étude, voiture, maison en banlieue et tout foire.
    – Les deux motifs de « déchéance sociales » sont les prets étudiants (n’importe où entre $20000 et $100000) et les « accidents » de santé.

    Par moment ca me donne un peu envie de mettre des claques : comment tu peux être aussi naif et avoir cru dans ce rève ? Mais tous ces témoignages sont sincères et au final brossent un tableau qui ressemble un peu à une fin de règne pour une population blanche à qui la réussite était due.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *