NSA/Snowden : la France, ce cas très particulier…

Pour qui se souvient de la grande période du sarkozysme triomphant, celle pendant laquelle la presse encensait ce président volontariste, ce nouveau Kennedy, cet homme qui allait faire plier le monde de la finance, réduire
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

9 thoughts on “NSA/Snowden : la France, ce cas très particulier…”

  1. « Nous avons donc toute la droite qui s’offusque que l’on puisse mettre des gens sur écoute (…) Vous suivez la logique ?

    Nous non plus, rassurez-vous. »

    Et pourtant, il y a un axiome simple qui resoudrait cette logique.
    – « Des gens », a leur sens, c’est « eux », les « elites », ce qui gouvernent. Ils sont un monde a part, le seul qui compte. De bons gros chats noirs. Ou blancs pour ce que ca change.
    – A part « les gens », il y a « le peuple », ceux qui sont gouvernes. Ce ne sont pas des humains, mais des numeros, des contribuables, des consommateurs. Des souris.

    Comment s’etonner alors qu’ils s’offusquent qu’on leur applique le meme traitement qu’ils nous appliquent?

  2. En France, grâce ou à cause de l’affaire Buisson/Sarkosy/Herzog, les systèmes de cryptage des conversations téléphoniques et autres vont faire un bond en avant gigantesque, faisant le désespoir des services de sécurité y compris de contre-espionnage et contre-terrorisme …

  3. Grâce ou à cause de l’affaire Buisson/Sarkosy/Herzog, les systèmes de cryptage des conversations téléphoniques et autres vont faire un bond en avant gigantesque, faisant le désespoir des services de sécurité y compris de contre-espionnage et contre-terrorisme …

    1. Mais même pas.
      1: le Français n’a rien à cacher, il le crie, l’écrit voir même le vote.
      2: surveillance globale aucun problème, sauf si on est soit même surveillé et encore.

      A une époque ou le clampin du coin passe (perd) son temps à raconter sa vie sur TweetBook+, comment voulez vous que les notions de sécu lui parle.

      Chaque semaine, dans le cadre de mon métier, je rencontre énormément de gens qui n’ont QUE facebook comme activité numérique.

      Ceux conscient et capable de mettre un minimum de protection sur leur vie privée électronique reste rare.

      Maintenant, il existe quelques solutions permettant de « sécuriser » un smartphone, qui en parle? Sûrement pas tf1 ni france2.

  4. Bonjour.
    Quand j’ai eu lu « ce nouveau Kennedy, cet homme qui allait faire plier le monde de la finance, réduire en miettes la crise financière mondiale, réguler la gravitation universelle du cosmos », j’ai failli arrêter la lecture pensant à une caricature qui ne pouvait guère conduire à quelque chose de bon. C’eut été dommage vu la suite.
    Kitetoa, vous seriez bien inspiré de ne pas commencer vos articles par des « analyses » foireuses (même les plus sarkosites n’ont jamais pensé quelque chose de ressemblant à cela) lorsque vous avez quelque chose d’intéressant à dire de façon à ce qu’il reste suffisamment de lecteur pour vous suivre.

    1. Cher Doume, je ne fais que reprendre des affirmations parues dans la presse. Certaines sont le fait de journalistes, comme l’histoire du nouveau Kennedy, d’autres sont le fait de Nicolas Sarkozy lui-même. Je vous recommande une lecture complète des articles parus sur http://www.aporismes.com au cours de la présidence du grand tout petit homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *