Non, Emmanuel Macron, le premier de cordée ne part pas : il se rend au guichet

Les métaphores du président Emmanuel Macron permettent au bon peuple d’accéder à sa pensée complexe. Dans une récente interview télévisée, il a filé celle du premier de cordée en alpinisme. Selon le président, si l’on jette
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

7 thoughts on “Non, Emmanuel Macron, le premier de cordée ne part pas : il se rend au guichet”

  1. Je réagis seulement sur le point de la suppression de l’isf et la mise en place de la taxe « immobilière » car tout le reste me paraît limpide :)
    Cela ne serait finalement pas la meilleure solution ?
    En effet cela signifie qu’il devient moins intéressant d’investir dans « la pierre », ainsi des « actifs » qui ne faisaient que dormir et fructifier sont « réinjecter » dans « l’économie française via les placements que vous citez.
    Après je ne suis pas assez éclairé sur le terme de l’économie, donc il est possible que je sois à côté de la plaque ;)

  2. Le choix de Lafarge pour illustration des IDE est assez malheureux. Vous avez en gros 2 types d investissements. Les uns pour développer quelque chose (par ex quand vous allez créer une usine pour produire des voitures), les autres simplement pour racheter un concurrent. Dans ce dernier cas, vous avez au mieux aucun changement (vous produisez toujours autant avec les mêmes personnes) mais au pire (et le plus souvent) une hémorragie (par ex, le siege social, la R&D est liquidée).
    Quand une société en rachète un concurrent, la premiere chose est d eliminer les doublons et de faire des economies d echelle. Un parfait exemple est le sort de Pechiney.

    A l origine Lafarge/Holcim etait une fusion entre egaux et ca c est terminé par l absorption de Lafage par Holcim. Pas difficile de deviner alors où est le pouvoir et qui va payer les pots cassés.

    On peut donc avoir un flux massif d IDE et un pays en declin

    On peut evidement pas dire que s il n y avait pas eut d ISF ca aurait ete l inverse (lafarge qui aurait absorbé Holcim) mais si les societes francaises sont souvent sous capitalisées et les grosses societes cotees ont une grosses partie d actionnaires non francais c est quand même lié au fait que le placement en actions est dénigré (ca va au dela de l ISF, par ex l etat francais subventionne a mort le parpaing (PTZ, Pinel) et investir en actions est mal vu)

    A mon avis un bon impot est un impot a base large et taux faible. Exactement l inverse de l ISF qui a ete cree sur des bases ideologiques et qui va donc produire un repulsif sur les assujetis qui ont l impression d une punition (meme effet que la taxe de 75 % de Hollande).
    Les suisses (communistes notoires) ont un impot sur le capital. Mais contrairement a la France, le taux est faible et vous le payez dès 200 000 CHF pour un couple (montant de memoire, ca fait dans les 190 000 € et c est cantonal, donc le seuil varie) et c est pas plein de trous comme en France ou vous aviez:
    – actions -> taxé a 100 %
    – immobilier -> taxé a 80 % (pour residence principale et possibilité infinie de fraude. Rappelez vous la villa de mougins sous evaluée de Hollande/Royal ou le chateau de chirac evalue a son prix d achat des annees 60)
    – oeuvre d art -> taxé a 0 %

      1. Pas forcement, car acheter un concurrent (ce qui se traduit par une entree de capitaux) n a rien a voir avec la pression fiscale. Holcim rachete Lafarge mais va se debrouiller pour que la branche francaise ne fasse quasiment aucun benefice (pas tres difficile avec de bons fiscalistes).
        Google, Apple sont des experts de ce type de jeu

        Apres il est evident qu une decision d investissement reel (je parle ici d augmenter les capacite de production, pas d achat de concurrents) depend plus du potentiel du marché que du taux d impots (surtout pour des multinationales qui ont les pacacites a esquiver l IS). Un taux d impot a 0 n a aucun interet si vous ne faites aucun benefice …

    1. Un grand merci pour votre apport.

      Un détail tout de même : le cas de Lafarge n’est pas malheureux, il est représentatif. Il montre que l’investissement en France n’est pas un bon placement : les pays émergents sont un bien meilleur plan à tous les points de vue : main d’œuvre bien plus économique, régime fiscal très nettement plus favorable (les autorités locales vous font des p… etits cadeaux pour que vous vous installiez), la corruption lubrifie beaucoup les rapports, ya moins de grèves, leur marché intérieur est en croissance, etc. Et puis les portes d’accès aux paradis fiscaux y sont nettement moins surveillées.

      Par contre jouer en bourse à Paris, et sur tous les artifices phynanciers, ça, ça le fera toujours… sans le moindre ruissellement. Autrement dit, ISF ou pas, nous ne sommes pas concernés par leurs tractations.

      1. Mais dans les pays emergents vous avez d autres risques. Par ex la corruption vous permet de vous affranchir des lois locales mais vous risquez aussi de tout perdre si quelqu un graisse les pattes plus que vous, ou simplement lors d un changement de clan au pouvoir ou tout betement en cas de probleme financier majeur (par ex avoir investi en argentine a l epoque ou le pesos etait couple au $ n a pas ete un tres bon choix)

        Pourquoi croyez vous que les elites financieres de ces pays placent leur argent dans les pays occidentaux ? ca rapporte peut etre moins mais c est plus sur

        Sinon il faut quand meme voir qu les principales fortunes francaises sont quand meme des gens qui detiennent des societes cotées. Bettancourt/Meyers (l oreal), Arnault (LVMH) , Niel (Iliad (free)).
        Il est evident que toute leur fortune n est pas uniquement en action, mais c est quand meme le gros de celle ci. On est plus au moyen age ou la fortune c etait posseder de la terre. Trump a ce niveau serait plutot l exception en ne possedant que de l immobilier (notons d ailleurs qu il est pas tres riche par rapport aux millardaires US)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *