Des news du lobby d’Internet par Ségolène

ségoternetUne petite seconde, je chausse mon nez rouge.. voilà, c’est fait. Ségolène strikes back! … ça valait bien un petit billet à la hauteur de son tweet que je vous laisse découvrir ci-dessous en léger différé. Le tweet date d’il y a une heure, peu après l’heure de l’apéro… Non, je ne lui cherche pas d’excuse, je constate. Et une fois de plus je constate qu’il y a Internet… et Internet par Ségolène. Dans les Ségoternets, des personnes non civilisées mettent un point d’honneur à dégrader l’image de la femme… si, si, je vous jure ! C’est Ségolène qui le dit… Le parti socialiste aurait -il enfin trouvé sa Marland-Militello rien qu’à lui ?

Ségoternet

Récapitulons, quatre adolescents, violent une mineure, devant une gare, à Lyon, en plein jour, sous les yeux de tous. Pour Ségolène, aucun doute, la cause, c’est Internet et la gravitude de « la dégradation de l’image de la femme sur Internet »…

Ah il est puissant le lobby des Internets !


Ségolène Royal vs le lobby Internet par LePostfr

Twitter Facebook Google Plus email


19 thoughts on “Des news du lobby d’Internet par Ségolène”

  1. Pour l’histoire du viol par des gamins, je ne vois pas ce qui permet de dire que c’est un probleme lié à internet. Elle constate juste qu’il y a du porno sur internet et etablie une causalité avec ca, comme si le lien était evident.
    De toute manière il n’est pas possible d’etre objectif sur le sujet, car on tombe dans un débat de société ou chacun veut sa société.

    Pour l’histoire du lobby d’internet:
    bon elle le dit mal, mais elle revient juste sur la critique qu’elle a du subir à cause du design de son site web.
    Si c’est ca, je dois dire que sur ce point, elle n’a pas tort, j’ai eu moi meme des sites au design pourri qui faisait pas serieux qui marchaient mieux que quand j’ai décidé une upgrade graphique.
    Prenons l’exemple de kitetoa: qui va sur la site pour regarder le design ? On y va pour y lire les news.
    Il y a une norme sociale qui s’est crée pour savoir ce que c’etait un bon site web et les gens (pas mal les journalistes en fait) ont repris…
    C’est pas faux ce qu’elle dit, c’est juste mal dit.

    Je dis ca et je ne porte pas particulierement SR dans mon coeur…

    1. Un site qui a un design pourri et du contenu, ça passe.
      Un site qui a un bon design et pas de contenu, on se dit « bon, ok, bof »
      Un site avec un design pourri et pas de contenu, on se dit « Combien ils ont dépensé pour ça ? » et dans le cas de Ségolène ça se suit d’un « Ah oui, quand même ».

  2. Lier… causalité, je suis persuadé qu’en te relisant tu vas trouver la réponse ;)

    Ensuite pour le lobby d’internet, la différence entre le site de Kitetoa et celui de Ségolène, tu vas voir c’est trois fois rien :
    – plusieurs dizaines de milliers d’euros
    – presque 15 ans qui les séparent
    – les trous de sécurité du Joomla en moins aussi peut être

  3. C’est encore une perte des valeurs de la morale du lobby du internet ou des generations de bretons qui fumes moqués se retrouve encore une fois sur la selette a cause de jeunes mal éduqués par les parents et recupere le logo funeste de la bretonicitude: becassine. Pour le média participatif, en vérité je vous le dis « Allez en paix répendre la gloire » et enfin changer ce systeme en perte de reperes.

    1. Notre cher président nous lèche régulièrement les boules depuis quelques mois :
      – « prenez votre destin en main » à propos de la réunification de la loire atlantique à la Bretagne
      – repas avec des membres du patronat breton (lobby)
      – son discours du 8 mai.

      Je pense qu’il va finir par la jouer comme De Gaule et nous faire un discours en breizhonneg (ou en ptit plouc selon son accent).

      C’est sympa, mais perso j’aimerais plutôt qu’il nous achète en créant massivement des emplois en Bretagne et chez nos voisins français* et en augmentant notre pouvoir d’achat

      * ben oui, s’ils ont pas de travail, ils ont pas de vacances et c’est pas bon pour notre tourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *