Ne souriez pas, vous êtes protégé contre votre gré

Il y a quelques jours, 11 députés (sept de la majorité et quatre de l’opposition) ont permis la mise en place d’un fichier national de la carte d’identité. Sous couvert de lutte contre l’usurpation et la falsification d’identité (il faut bien des justifications pour annoncer un tel machin), une loi instaure une nouvelle carte d’identité électronique.  Cette base « répertoriera les noms, prénoms, sexe, dates et lieux de naissance, adresses, tailles et couleurs des yeux, empreintes digitales et photographies de 45 millions de Français voire, à terme, de l’ensemble de la population« , explique Jean-Marc Manach.

Il y a bien entendu mille raisons de s’énerver de l’apparition d’un tel fichier. Un gouvernement qui a peur de sa population et la met en fiche se rapproche dangereusement d’une dictature. On peut aussi se souvenir que les fichiers, entre de mauvaises mains, peuvent mener à de véritables tragédies. Par exemple, au cours de la dernière guerre mondiale, « le « fichier Tulard », constitué par la préfecture de Police, est transmis au service IV J de la Gestapo, en charge de la dite « question juive ». », comme le rappelle Wikipedia.

Pour en savoir plus sur la stratégie de fichage de l’Etat français et les horreurs qu’elle a provoquée, vous pouvez également lire cet article.

Fichons, fichons. Surveillons, télésurveillons… Il en restera peut être quelque chose. Ou pas.

Quoi qu’il en soit, la mutation des esprits est engagée. Souvenez-vous, en 2004, on vous a interdit de sourire. Pour les photos d’identité à apposer sur les passeports et les cartes d’identité, il est strictement interdit de sourire. Un peuple triste, c’est tellement mieux.

Réfléchissons… De quel droit un gouvernement peut-il interdire au peuple de sourire ? Avez-vous transféré votre pouvoir à des gens pour qu’ils vous interdissent de sourire ? Et s’il nous prenait l’envie de devenir des cancres, comme les décrivait Prévert ? Si nous avions soudain envie de dessiner sur le grand tableau noir, le visage du bonheur ?

En attendant ce jour, on peut toujours se dépêcher de faire refaire sa carte d’identité avant que ce nouveau fichier soit en place…

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

31 thoughts on “Ne souriez pas, vous êtes protégé contre votre gré”

      1. Il y a ça, et il y a le fait qu’il faudra se rendre à une des antennes de polices certifiées pour se faire relever les empreintes par une méthode prévue à la base pour les affaires criminelles (qui n’était pas utilisée jusqu’à maintenant dans le cadre des cartes d’identités)…

        1. Bonjour,

          Actuellement le passeport biométrique ne demande pas de passage en antenne de police pour assurer la prise d’empreintes.

          Aujourd’hui ce qui est important de savoir c’est comment sont stockées ces informations, entre les bases de données de la banque, la mutuelle, le dossier patient, la mairie et la police toute la vie de tout le monde est déjà répertoriée.

          Je ne suis pas contre un nouveau format de papiers d’identité; je suis pour un format unique de papier, plus de carte d’identité, plus de passeport, plus de permis de conduire, carte vitale… avec à chaque fois de lourdes démarches pour obtenir l’un ou l’autre… Surtout pour, dans le cas du permis, qu’il ne soit pas considéré comme pièce d’identité; à quoi sert-il alors?

          Par contre, je suis d’accord sur le fait que mal utilisées ces données peuvent porter préjudices.

          Bonne journée.

  1. Le truc c’est de pouvoir te fliquer grace au camera, grace à de la reconnaissance de visage. (pas sourire)
    La technique finira par gagner en maturité.

    Les empreintes digitales, on identifie une personne à 1 sur 10000 (j’ai du lire ça), ce qui reste assez faible, ca securise un peu la carte.
    Il m’est aussi arrivé d’avoir les peaux des doigts qui pelent, si ca m’arrive serais je un faux « moi » ?

    Pour le reste, le systeme à besoin de failles pour arrondir les angles dans le sens ou ca arrange les gouvernements. Il restera toujours des trucs pour tricher, il suffira de les trouver ailleurs.

  2. Une petite question : on a jusqu’à quand pour éviter cette nouvelle surveillance (pardon, protection)? Quitte à rempiler pour 10 ans avec une carte old school, je préfère attendre le dernier moment :)

  3. Désolé mais je vois pas le problème. Que la police ait un moyen d’identifier rapidement, et de façon fiable les personnes, ça enlèvera une excuse aux gardes à vues et détention arbitraires pour « contrôle d’identité » ainsi que les délits au faciès (« ils sont volés ces papiers ! Non la photo ne prouve rien tous les noirs se ressemblent… »)

    La vidéo-surveillance est un vrai problème, les contrôles abusifs, le manque de vie privée… Ceux là sont les problèmes, qui pourront se nourrir de la base dont il est question. Mais c’est un peu comme dire que la baisse du cout des capteurs CCD vont aggraver la vidéo-surveillance : c’est vrai mais ça n’en fait pas une mauvaise chose dans l’absolu.

      1. Hummm! bon bah va falloir que tu changes de pays, parceque en France, tu es fiche des ta naissance par ton numero INSEE qui est aussi ton numero de secu, qui te sert pour tes inscriptions scolaires, aux concours (brevet, bac, etc), et pour tes points de retraite! Recoupe avec un bon annuaire et un acces aux compte bancaire (au cas ou tu n’es pas au courant, la banque de France a une copie de ton compte, en permance, c’est la loi) et je ne parle pas des impots (on dit deja tout de nous au fisc, sans que ce soit un drame), il peut deja connaitre nos deplacement et nos navigation sur le net. Le gouvernement n’a absoluemnt pas besoin de ce nouveau fichier pour deja tout connaitre de nous! Par contre, si on retrouve mon corps, fortement decede, dans un coin paume et sans papier, moi j’aimerais bien que l’on m’identifie…

        La question n’est pas d’etre innocent ou pas! la question n’est pas ce qui est contenu dans le fichier (en gros: les informations contenue sur la carte d’identite et le passeport: on parle ici du meme fichier que celui mis en palce pour le passeport biometrique)Mais la question est de savoir quel sont les derives possible de ce fichier (petit rappel en passant: mis en place sous la pression internationale et la soi-disante lutte contre le terrorisme et les fraudeurs): et la on a deja une solution: il suffit de bien vote a la prochaine election… 8et on en serait peut etre pas la si on avait voter pour les bon a la derniere)

  4. Ce que je trouve génial, c’est que t’en a toujours un pour venir te dire; « Mais je vois pas où il est le problème, ils font tout pour te traiter comme de vulgaire animaux avec toutes leurs lois liberticides, mais moi ça me choque pas, je trouve ça normal ».

    Le pire, c’est que tous ces gens dont la bétise est bien supérieure aux dimensions de l’univers constituent une majorité, grand amateurs du journal de tf1 ou de « c dans l’air » qu’ils adorent tellement ça raconte des choses.

    Ils ont tellement plein de caca dans les yeux, qu’il sont complètement incapable de comprendre que la liberté de vivre libre, que la liberté d’expression et que la démocratie c’est des millions de fois plus important que toute autre concepts que les ploucocrates essayent de nous vendre en mentant et en gaspillant à tour de bras l’argent des contribuables.

    C’est vraiment insulter tout nos ancêtres qui se sont battu et qui sont mort pour défendre nos libertés, ils doivent vraiment avoir honte et se dirent qu’ils sont mort pour que dalle, franchement!

    1. bah, signe d’un temps ou les esclaves continuent de croire que la seule chose qui les protége de l’esclavage, c’est leur soumission …
      J’avais, il y a quelques années, un blog nommé « soumission sociale » … même pas prémonitoire …
      allons, bande de minables, encore un petit effort pour faire accepter à la masse des soumis décérébrés le prélévement ADN préventif et la puce de géolocalisation dés la sortie de la salle d’accouchement …
      vous entendrez le concert de louange récité par le coeur des soumis « pourquoi êtes vous contre ? vous n’avez rien à craindre si vous n’avez rien à vous reprocher ! »…
      Nos pires cauchemards se matérialisent chaque jour un peu plus , mais les laches trouvent celà si confortable, la position du soumis couché !
      Comme leur rabache le marché, béni soit son saint nom  » te prends pas la tête, lêche encore un peu, tu verras, c’est si bon de ne plus être un Homme « 

  5. Salut,

    Vous vous rappelez de « la vie des autres », ce film sur l’allemagne de l’est des années 80. Tout est + facile maintenant, il n’y a + besoin d’épier les gens, vu qu’ils livrent spontanément sur les réseaux tout ce dont vous avez besoin (facebook & co).
    Je vous rappelle aussi que la carte d’identité n’est pas (encore) obligatoire en france.

    A +

  6. Ce qu’il faut intégrer a la compréhension de pourquoi ce genre de mesure va déraper à un moment ou un autre, c’est prendre connaissance du système de ponerologie politique.

    « Les actions de la pathocratie affectent une société entière, en commençant par les leaders et en infiltrant chaque ville, affaire, et institution. La structure sociale pathologique couvre graduellement tout le pays en créant une « nouvelle classe » à l’intérieur de cette nation. Cette classe privilégiée [de pathocrates] se sent menacée en permanence par les « autres », c’est-à-dire par la majorité des gens normaux. Les pathocrates n’entretiendraient pas non plus des illusions sur leur sort personnel s’il y avait un retour au système de l’homme normal. [Andrew M. Lobaczewski, Ph.D. (psychologie); Political Ponerology: A science on the nature of evil adjusted for political purposes] (Ponérologie Politique: Une Science sur la nature du mal adaptée à des buts politiques) »

    Sinon il est tres difficile de comprendre l’origine et les aboutissements de ces mesures prisent pour nous « protéger ».

  7. Je m’étonne des réactions épidermique vis à vis de ce fichier.
    De prime à bord, cela ne me choque pas qu’un état veuille savoir qui sont ses citoyens. L’inverse serait inquiétant.
    En revanche, je vous rejoins sur les craintes que vous avez quand aux dérives qui vont arriver. Nous devons y faire attention et essayer de les prévenir.
    Je suis contre la surveillance, pardon, la protection, mais un fichier qui recense la population, j’vois pas. Que quelqu’un m’explique clairement le problème (sans me prendre pour un neuneu serait un plus). Notez que je comprend qu’on puisse s’émouvoir que CE gouvernement veuille mettre en place ce fichier, mais dans l’absolu, je le répète, il me parait normal qu’un état recense son peuple.

  8. Etonnament, ce n’est pas tant l’existence du fichier (quoi que) mais plus comment il sera utilisé et surtout comment il sera sécurisé qui m’inquiète.
    Je suis déjà heureux des prouesses de TMG et de la CNIL (sur qui je suis persuadé qu’il ne faut pas compter), alors pensez donc, ce fichier aux mains compétentes de fonctionnaires attentifs et scrupuleux….:o$

    1. Ouais, merci.

      Encore une question cela dit : Que ne comprends tu pas dans la phrase « sans me prendre pour un neuneu » ?

      Non, parce qu’à part des réactions épidermique, je n’ai pas trouvé pourquoi il fallait être contre.
      Je ne suis pas idiot et je ne suis pas un « larbin », je peux te l’assurer. Mais je ne vois toujours pas le problème, dans l’absolu, de ce fichier qui recenserait tous les citoyen de notre pays. Pas une communauté, tous.

  9. Bonjour, ou plutôt mauvais jour,
    Je passais, avec un peu de retard, ici, quand je suis « tombé » sur ces divers commentaires relatifs aux fichages généralisés deshabitants de ce pays. Voyez comme je n’utilise pas le terme de « français » afin de ne pas tomber dans je ne sais quel propos Anti / Pro je sais pas quoi !
    J’ai beaucoup apprécié l’article qui, je pense explique bien ce que ce type de fichage généralise peut entrainer.
    Mais là où je suis, passez moi l’expression, « tombé sur le cul », c’est en lisant les commentaires !
    Que la « soumission au pouvoir » ou même plutôt le lobbying policier arrive jusqu’ici, me laisse sans voix !

    Que ceux qui n’acceptent pas ces manipulations rejoignent les mouvements de résistance. Car il s’agit bien de résister, résister à cette forme vicieuse de lobbying qui vous impose, à bout de souffle, de baisser les bras, de tout accepter car vous n’êtes pas concernés, de tout valider car c’est « les autres » qui sont visés !
    Réagissez avant qu’il ne soit trop tard !
    Le but n’est pas de vous protèger.
    Le but n’est pas de mieux vous connaître.
    Imaginez vous, Vous et votre « carte biomètrique », sortir de chez vous avec la serrure codée par carte, entrer dans votre voiture (avec votre carte), prendre la route en payant par carte, arriver à votre travail et badger avec votre carte, aller manger le midi grâce à votre carte et le soir ?
    Vous voulez aussi badger avant de faire un câlin à maman ?
    Fuck da Fucking machine !

    Et ne venez pas me dire …Comme un imbécile …
    Alors, là, moi, je vois pas pourquoi on s’inquiète, euh, euh ..
    Vraiment ….y’a pas de koi !

    1. Il y a au moins un début de réponse, bien que ça fasse plus scénar de SF qu’avis argumenté.

      Il y a tout de même un détail que je voudrais apporter. Je ne fait pas partie du lobbying policier, et je ne fait pas partie des soumis au pouvoir (j’exècre Sarkozy et le plus à droite que j’ai voté c’est modem). Merci de ne pas faire d’amalgame.

      Il me parait quand même assez ahurissant de se voir taxer de lobbyiste policier ou de soumis au pouvoir dès qu’on ne comprend pas un refus qui ne se trouve jamais argumenté.

      Pour conclure, je ne veux pas être protégé par ces gens là (la droite en particulier, mais tous les politiques people en général). Et je n’estime pas que ce fichage ne me concernera pas, bien au contraire, étant bien entendu Francais comme vous, j’y serais soumis. Merci donc de pondérer vos commentaire en essayant de vous adresser à l’adulte responsable que je suis, ni lobbysite ni sarkozyste mais qui ne comprends toujours pas l’indignation suscité. Pour préciser, je ne vois pas bien la différence avec l’état civil (qui ne semble poser problème à personne.)

      PS : remarquez comme je prends soin de ne pas être agressif, et d’être constructif. Je ne suis donc pas SARKOZYSTE !

  10. c’est marrant, aussi, c’est pas pour nous faire du mal le fichage, c’est juste du recensement, ils nous le promettent. ils promettent qu’il feront rien de mal avec, mais alors que les politiciens sont toujours super prompt a pondre des lois sous le coup de l’émotion, là le cas de quelqu’un qui utiliserait de manière frauduleuse ces fichiers n’a absolument pas été évoqué. pourquoi? parce que, justement à mon avis, c’est quand même le but non avoué…
    et bizarement, dans le cas d’une tuilisation « frauduleuse » on va se rendre compte que ça a été « piraté » a cause d’une sécurité en mode bisounours… ouh ouh encore des vilains pirate !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *