Mort de Ben Laden : l’erreur

Communions mes frères, le grand méchant loup est mort. Ben Laden a été tué par l’armée américaine. Et l’ensemble de la planète et des dirigeants de se réjouir. C’est le chemin de la facilité qui
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

22 thoughts on “Mort de Ben Laden : l’erreur”

    1. Belle analyse? d’une facon peut être un tantinet moins idéaliste, il y’a cet extrait d’article paru dans le monde:

      « Peut-on imaginer Ben Laden emprisonné aux Etats-Unis ? Au moment même du démantèlement de Guantanamo ? En courant le risque d’une multiplication des prises en otages d’Occidentaux pour exiger sa libération ? L’organisation d’un procès aurait par ailleurs soulevé de nombreuses questions et offert une tribune au très médiatique « ennemi public n° 1″ des Etats-Unis. Ce qui fait dire à de nombreux experts que l’objectif recherché était bien son élimination physique. » (le monde)

      alors vaut-il mieux risquer l’intégrité des états occidents au prix d’une capture? ne rêvons pas trop les cocos..

  1. Entièrement d’accord sur le fond et la forme de l’article, comme d’habitude, sauf qu’aujourd’hui j’ai envie d’en faire part. Cependant quelque-chose me turlupine :
    Il me semble avoir entendu à plusieurs reprises que Ben Laden fût tué, et ce, il y a quelques années.
    Alors suis-je le seul à avoir entendu cela, ou est-ce le fruit de mon imagination ?

    1. Pas tué, décédé des suites de maladie.

      Voir mes liens ci-dessous.

      Mais un bon super-héros revient toujours pour la saison suivante. Pour son public avant tout.

      Ben oui, c’est Hollywood mon gars !
      Et le raid sur d’Abbottabad est un remake du raid dans le Sahara auquel on peut assister dans « Patriot Games ».

  2. S’il avait été capturé, on aurait probablement eu des attentats pour exiger sa libération… ?
    Là, on risque de passer par une période de « vengeance », mais ils ne pourront pas revendiquer sa résurrection.
    Ceci dit, je suis d’accord qu’il faut garder les pieds sur terre, cette situation ne mérite pas l’euphorie générale, loin de là… Personnellement, ça me donne envie de fuir l’occident et cette vie de merde, encore faut-il en avoir les moyens.

  3. La photo semble être un photomontage (http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=10986) datant d’une des précédentes rumeurs de mort de ben Laden. Ce qui voudrait donc dire qu’il n’y pas de photos officielle de sa mort (et que le corps serait déjà inhumé en mer ???).
    A noter la réaction de l’Elysée sur twitter: « Pour les victimes du 11 septembre 2001, justice est faite. » Le retour de la peine de mort (ou plutôt de l’assassinat) dans le jargon de la justice française ?
    Bref, encore beaucoup de maladresses qui ne feront qu’alimenter les diverse théories du complot.

  4. C’est rassurant de voir qu’on est pas seul à penser que cette opération militaire a mené à un échec. Il est mort en martyre, et l’amérique n’en sort pas grandi. Pourtant, on aurait pu en apprendre, comprendre .. mais non, une balle dans la tête, c’est tellement plus simple pour répandre la bonne parole.

  5. Selon les authorités, cela s’est passé durant un échange de coups de feu. Si c’est vrai, je ne vois pas en quoi cela est injuste. Peut être auraient il dû revenir une semaine plus tard, quand ses partisans auraient été à court de munitions. Oui, cela aurait été plus juste, surement… Ou auraient ils du utiliser des balles en caoutchouc. Cela ne change guère de certaines opérations de polices, qui n’ont certes pas ce retentissement, mais qui au final, génère beaucoup plus d’indifférence.
    Ou est le sens de priorités ?

    1. le problème n’est absolument pas de savoir ce qui est juste ou injuste. Qui sommes nous pour juger d’autres hommes ?
      Ahem.
      Le problème est de savoir de quelles règles s’affranchit la démocratie. Quand elles sont essentielles, il faut commencer à s’inquiéter.
      En démocratie ,
      La torture : saymal
      les enlèvements : saymal
      les exécutions extra judiciaires : saymal
      le fait de ne pas offrir un procès contradictoire à un présumé innocent : saymal
      etc.

      1. Et alors ? On le savait déjà, merci, mais le débat n’est pas là. Ici, on parle de Ben Laden, « Aujourd’hui, le monde a changé. Un homme est assassiné et les dirigeants se réjouissent ». Je ne vois pas en quoi il a été assasiné, selon la définition de wikipedia qui est « Un assassinat en droit français désigne un homicide volontaire avec préméditation. » ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Assassinat ). Si cela s’est déroulé tel que le décrivent les américains, cela n’est pas un homicide, mais un meurtre. Quand on souhait être précis, il vaut mieux l’être jusqu’au bout.
        Bon repos.

      2. J’ajoute : une démocratie n’intervient pas sur le sol d’un autre état sans accord de l’ONU et, a minima, du pays en question.

        Mais bon, les USA ne sont pas une démocratie. Ca se saurait. La presse en aurait parlé.
        db

        1. La démocratie n’a rien à voir la dedans. Le Pakistan est gangrèné par des anciens amis de Ben Laden, ce n’est un secret pour personne. Alors oui, on aurait pu lui envoyer une carte postale pour le prévenir, ça aurait été plus fair-play.
          À la différence de la France, quand aux États-unis, un politique met ses adversaires et des journalistes sur écoute, et qu’il se fait chopper, il est forcé de démissionner. Et puis bon, « démocratie » est un bien grand mot dont j’attend une définition précise, et un exemple actuel.

  6. Qu’aurait-il fallu faire ? Tuer, c’est mal, mais il y a plusieurs guerres en cours, et le Président des Etats-Unis a hérité d’une situation qu’il n’a pas forcément cautionnée. Et quitter ces pays sur le champ risque de déclencher encore plus de mal.

    De plus, abandonner ces pays est d’autant moins évident que l’adversaire, Oussama ben Laden, se bat sur la base d’une idéologie et une haine inébranlée depuis des décennies, et qu’il continue à provoquer les Etats-Unis.

    La capture d’Oussama ben Laden aurait engendré un emprisonnement et un procès qu’il aurait forcément perdu pour être probablement soit emprisonné à vie, soit tué. Et que faire du corps, pour éviter des pèlerinages pour le moins dangereux en soi ?

    Bref, je suis bien content de n’avoir fait aucune décision dans cette affaire, que ce soit aujourd’hui ou il y a 10 ans.

  7. Autant, pour un pays qui n’a pas supprimé la peine de mort, qui conserve Guantanamo et, qui plus est, a un comportement de cow-boy (je tire d’abord, je dialogue éventuellement après, enfin, si l’autre parle anglais hein ?) que la notion de justice soit faite en tirant une balle dans la tête, bon … l’Histoire jugera comme on dit.

    Mais pour un pays comme la France la même expression est TRES TRES LOURDE de signification.
    Mais, au final, pas si étonnant que cela d’un pouvoir de droite à la botte de l’oncle Sam.
    Bien entendu, l’écho de cette bourde dans la presse traditionnelle est insignifiant.

    Ensuite, il est remarquable de constater comment un type dont rien ne prouve qu’il soit encore vivant (*) est devenu, par l’unique force de la communication, un tel concentré de haine. Au point que les américains de la rue soient en liesse à l’annonce de son décès officiel (mais pas prouvé).

    C’est beau la comm non ?
    Et ce n’est QUE de la comm. Rien n’a jamais été prouvé concernant ce Ben Laden. On l’a vu causer (sans qu’il soit prouvé qu’il s’agissait bien de lui autrement que via la CIA) sur des cassettes pourraves.
    Un dictateur comme Kadhafi ou Gbagbo a mille fois plus de sang sur les mains qu’un OBL ! Mais eux sont en vie et préservés.

    Un pantin sorti de l’esprit démoniaque des spin doctors US est né en 2001.
    Sa disparition a été programmée en 2011. Enfin, surtout avant le 10ème anniversaire de son prétendu produit : les attentats du 11 septembre.
    Attentats dont la seule chose certaine est qu’ils ont eu lieu et dont une chose très incertaine est que OBL en soit l’instigateur.

    Souvenez-vous de cette phrase d’un conseiller de Bush à l’éditorialiste du WSJ en 2004 (le conseiller en question en avait certainement une très grosse mais l’esprit est évocateur) :

    “Vous croyez que les solutions émergent de votre judicieuse analyse de la réalité observable.”

    J’ai acquiescé et murmuré quelque chose sur les principes des Lumières et l’empirisme.

    Il me coupa : “Ce n’est plus de cette manière que le monde marche réellement. Nous sommes un empire maintenant, poursuivit-il, et lorsque nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudiez cette réalité, judicieusement, comme vous le souhaitez, nous agissons à nouveau et nous créons d’autres réalités nouvelles, que vous pouvez étudier également, et c’est ainsi que les choses se passent. Nous sommes les acteurs de l’histoire. (…) Et vous, vous tous, il ne vous reste qu’à étudier ce que nous faisons”

    db

    (*) FoxNews annonçait son décès des suites d’infection pulmonaire en 2001 (d’après un rapport des talibans).
    Voir http://www.foxnews.com/story/0,2933,41576,00.html

    Un autre décès était affirmé en août 2006 par le renseignement saoudien, cette fois d’une typhoïde. Voir http://www.lemonde.fr/proche-orient/infographe/2011/05/02/de-new-york-a-abbottabad-la-longue-traque-de-ben-laden_1515920_3218.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *