Microsoft a réussi la prouesse de rentrer dans la loi de finance Tunisienne

Fabrice Epelboin vous parlait pas plus tard qu’aujourd’hui du rôle de Microsoft dans la censure et la répression en Tunisie. Il faut croire que l’entreprise américaine a su très rapidement retisser sa toile puisque cette
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

16 thoughts on “Microsoft a réussi la prouesse de rentrer dans la loi de finance Tunisienne”

    1. Thank you for your entire hard work on this blog. My motehr takes pleasure in engaging in investigations and it’s obvious why. Almost all notice all of the powerful manner you render valuable things on this web blog and even increase response from visitors on the subject matter then my daughter is truly starting to learn a lot of things. Enjoy the remaining portion of the year. Your performing a terrific job.

  1. Ah ? Moi j’étais à 7 660 000.

    Ben touff si ca va dans les licences serveur et qu’ils y vont à grand coup de licence sql …

    Quoi que même avec ca ils en ont équipé des postes …

    En revanche si c’set que pour les licences seven … très lourde la douloureuse

  2. Soit une ardoise de 7660000 Dinars doit environ 3900000 €. Sont pas trop regardant avec le précieux denier du contribuable d’un pays en reconstruction.

    @Fabrice, le foutage de gueule, c’est plutôt de la part du ministère du budget tunisien. Qui est-ce qui rédige les bons de commande ?

    Il faut aussi rappeller que MS innonde les écoles d’ingé africaines de docs, de licences et formations gratuites. Une fois chez leur employeur, les ingés sont tout prêts pour développer et intégrer du MS mais doivent apprendre quasiment ex nihilo les technos libres ou concurrentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *