Les USA et SWIFT : une non révélation qui fait la Une…

Impossible de passer à côté. Les Etats-Unis auraient hacké SWIFT. De quoi faire sursauter toute personne qui sait ce qu’est ce réseau. Pour ceux qui sont peu intéressés par les histoires bancaires, SWIFT est un
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

4 thoughts on “Les USA et SWIFT : une non révélation qui fait la Une…”

  1. Merci Kitetoa de rappeler toujours ces évidences qui doivent mise en perspective avec les consignes qu’on les fonctionnaires qui traitent de cette chose, le cadre légal qui leur permet d’enquêter et la volonté de l’administration de poursuivre cet effort. Quand au #Bullshit Politico-médiatique, c’est du bruit dans du vent dont s’abreuvent nos merveilleux concitoyens.

  2. Comment échapper à la journalisation des transactions, le Graal des blanchisseurs? La méthode software utilisée dans ce petit pays au PIB carocolant semblait avoir recours aux bugs – répertoriés et corrigés du logiciel (un scheduleur) qui était employé pour certaines transactions seulement – et dans des versions obsolètes. Ainsi, tel bug provoquerait un crash du batch après une certaines opération ou conjonction de facteurs mais n’en conserverait pas le log…

  3. Pourtant, swift indique bien dans son site que tout ce qui appartient à l’Europe est traité dans l’Europe et n’est pas sous juridiction américaine.

    Après, bisounours, toussa…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *