Les sectes politiques et leurs gourous : Soral, Asselineau, Chouard

vignette-sectes-politiques

 

Ca commence à lasser sérieusement d’avoir, à chaque article qui traite de politique ou d’économie, les commentaires enflammés des soutiens de certains « courants politiques » plus ou moins obscurs. Comme à chaque fois que la situation est bloquée, la corruption à son plus haut niveau, des sauveurs se pointent, avec des analyses et des solutions « géniales » et facilement compréhensibles. Sont-ce des partis politiques ? Des penseurs politiques ? Non, ce n’en est pas. Parce qu’ils contiennent plus de composants définissant une secte qu’un parti politique en tant que tel. Explications.

L’UPR, Egalité et Réconciliation et…Chouard

Pourquoi ces trois là ? Simplement parce qu’ils sont liés, attirent des soutiens très similaires, voire « collectent » les mêmes aficionados. Mais parce qu’aussi, au delà de leurs analyses et constats très parallèles, leur fonctionnement est à chaque fois celui d’une secte. Prenons l’UPR. L’Union Populaire Républicaine, dirigée avec maestria par le formidable Asselineau : ce parti qui ne veut pas se définir véritablement à droite, veut traverser les courants et réunir des gens autant de droite que de gauche, a une certaine audience grâce à son chef, disons plutôt son gourou.

Un gourou ? Oui, un gourou : comme dans les sectes, l’UPR n’existe que par les analyses et conférences de son gourou. Le gourou disparaît, l’UPR disparaît. L’UPR a des croyances, comme toute secte qui se respecte. Et ce n’est que la croyance centrale qui motive l’UPR. Si dans une secte c’est la croyance que nous allons rejoindre un paradis sur une autre planète en priant le soleil et en se suicidant tous en chœur dans une forêt (le Temple solaire, par exemple), l’UPR croit qu’on peut enfin sortir du marasme politique et économique en quittant l’Europe et l’euro. C’est tout. Sans exagérer. Il suffit de suivre les propositions de l’UPR sur leur site, visionner des conférences du gourou, et vous saurez que :

1) Tous nos problèmes viennent de l’Europe, il faut quitter l’Union européenne
2) Pareil pour l’euro, il faut quitter l’euro
3) Tout peut fonctionner de nouveau super bien en suivant les points 1 et 2

Et comme l’UPR n’a pas de programme, puisque c’est une secte, ni véritablement d’engagement précis au delà de son dogme sectaire, et bien chaque question un peu tendue trouve une réponse par un système référendaire. Exemple : le contrôle aux frontières. Que dit l’UPR ? Hummm… Lisez-plutôt, grâce à cette question « L’UPR veut-elle rétablir des contrôles aux frontières ? »

« Il n’y a plus de poste de contrôle de police et de douanes à Tourcoing, Kehl, Menton, Hendaye, etc. C’est ce qui permet à des dizaines de millions de personnes d’entrer et de sortir du territoire national par la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, l’Italie ou l’Espagne, quelle que soit leur nationalité et sans aucun contrôle.(…)Une fois que les Français auront récupéré leur souveraineté, il leur appartiendra de décider ce qu’ils veulent par des élections en matière de contrôles aux frontières, en matière de circulation des personnes, comme en matière de circulation des biens, des services et des capitaux, et d’y appliquer les lois de la République. Ces lois seront soit sévères, soit modérées, soit laxistes en fonction de ce qu’une majorité de Français aura librement décidé, au vu de la libre confrontation des programmes et des analyses »

Et oui, le bon peuple va décider, l’UPR, lui compte les points, même si en gros il a son idée, mais il ne prendra pas le risque de faire par lui même. Et ça continue comme ça avec l’immigration : « Quelle est la position de l’UPR sur l’immigration ? »

Les constats, dans la logique du dogme de la secte (c’est l’Europe, juste l’Europe) :

« C’est Mme Reding, par exemple, qui a condamné publiquement la France à l’automne 2010 pour les renvois groupés de Roms bulgares et roumains chez eux, en annonçant que la Commission européenne allait déclencher une procédure d’infraction en justice contre la France pour violation du droit européen dans cette affaire. »

Et oui, l’UPR est mécontente que l’UE ait attaqué Sarkozy pour ses trains de Roms…

Mais comme d’habitude avec la secte et son dogme unique, il faut juste demander « quelle politique veulent les Français sur l’immigration » :

« (…)conformément à sa Charte fondatrice, l’UPR appelle en revanche tous les Français à se réunir provisoirement, au-delà du clivage droite-gauche, dans l’objectif fondamental de faire sortir la France de l’Union européenne AFIN DE REDONNER AUX FRANÇAIS LE CHOIX DE LEURS POLITIQUES, en matière d’immigration comme en matière économique, monétaire, sociale, diplomatique, militaire, etc.

une fois que la France aura quitté l’UE et aura récupéré la plénitude de sa démocratie, l’UPR appellera alors les Français, à l’issue de débats vraiment démocratiques, à décider par leurs votes de la politique qu’ils entendent adopter collectivement, en matière migratoire. »

Il suffit donc d’une majorité de 51% (de suffrages exprimés des gens en âge de voter) par exemple, après un débat « vraiment démocratique » (sic) pour se décider sur la politique d’immigration (une fois le retour à une France toute seule et super souverainiste) accompli. Ca donne envie, hein ? Enfin, pas si certain, parce que la réponse risque d’être assez…bizarre. Mais bon, comme la démocratie c’est demander au peuple ce qu’il veut, tout en ne lui donnant pas non plus autre chose que le droit de répondre à des question…

Et les autres, Soral avec E&R par exemple ?

Faisons simple et efficace sur le cas d’E&R : cette association qui n’est pas un parti politique, est la secte d’Alain Soral, son gourou. Sans Soral, plus d’E&R. Tout ne tient que par lui et ses analyses « décoiffantes », la plupart du temps orientées autour de thèmes comme ceux, au choix : du complot sioniste, du lobby juif, de l’impérialisme judéo-américain, de l’empire financier, etc… Bien entendu, comme avec Asselineau, certains constats ou analyses de la situation ne sont pas totalement délirants ou faux, mais en bonne secte bien carrée, E&R, par la voix du gourou Soral demande, lui aussi de retrouver la souveraineté perdue, redonner le pouvoir au peuple : trois ou quatre constats simples, une ou deux solutions, et ça roule.

Soral est un ancien marxiste tendance trotskiste, militant communiste, qui a basculé au Front National au milieu des années 2000. Il semble que ce basculement se soit opéré suite au déchainement médiatique contre Dieudonné et son sketch sur les juifs orthodoxes. Soral a réalisé, dit-il, que les vraix « rebelles au système établi » étaient au FN. Mais il s’en est écarté ensuite, pour monter son collectif E&R. Soral manie la dialectique à la perfection, brosse la géopolitique à grands coups de pinceaux, sans nuances, et soutient toujours ceux qui s’en prennent : à Israël, aux multinationales, au « lobby juif », à la classe dirigeante, à l’Europe, au sionisme. Il soutient aussi sans nuances des dirigeants autoritaires pourvu qu’il réunissent quelques uns de ces critères. Petite présentation issue du site, qui résume bien le parallèle avec le courant UPR du ni-gauche-ni-droite (mais là marqué par le rejet et une conjonction étrange entre les valeurs et le travail…)

Égalité et Réconciliation (E&R) est une association politique « trans-courants » créée en juin 2007.

Son objectif est de rassembler les citoyens qui font de la Nation le cadre déterminant de l’action politique et de la politique sociale un fondement de la Fraternité, composante essentielle de l’unité nationale.

Nous nous réclamons de « la gauche du travail et de la droite des valeurs » contre le système composé de la gauche bobo-libertaire et de la droite libérale.

Et ouais, tout est devenu possible…

Chouard ?

Venons-en à Chouard, puisque la secte à Soral n’est pas bien intéressante tellement son discours est proche d’une extrême droite qui aurait bouffé Marx et Chavez, et conforté des alliances qui la rangent clairement comme un produit politique de type « rouge-brun ».

Oui, Chouard… Il est sympathique le petit prof d’éco et de droit d’Aix en Provence, et puis il innove, propose un autre système, plus juste, « véritablement démocratique ». Donc, c’est du tout-bon, n’est-ce pas ? Ah, bien entendu, si on en reste aux conférences sur Youtube, à la surface des propositions et qu’on ne creuse pas plus loin. Parce que si l’on creuse, il y a beaucoup de points très dérangeants chez Chouard. Mais alors, très très dérangeants. Et puis sans Chouard, pas de chouardisme, encore un gourou, même si bien entendu il s’en défend. Il n’a pas monté de secte, la secte s’est montée d’elle même, il n’a rien eu à faire pour ça. Ses sympathisants sont très emballés, limite agressifs si on critique leur gourou. Ou ses idées.

Et ses idées ? Oh, comme avec les autres sectes politiques, il n’y en a pas des masses, restons simple, une seule avant tout : la démocratie par tirage au sort. On ne va développer plus loin, chacun peut aller écouter Chouard à ce propos sur le net, il y a tout ce qu’il faut. L’Europe est aussi chez Chouard le grand méchant loup à abattre. D’ailleurs il participe à des meetings de l’UPR et fait des déclarations emballées sur les conférences de la secte républicaine qui transcende les courants droite-gauche. Mais il peut aussi soutenir Faurisson, le révisionniste.

Oui, parce que Chouard aime la Vérité et pense que la sphère médiatique est asservie, totalement au pouvoir en place, ou tout du moins à la pensée dominante. Donc tout ce qui sort de cette pensée peut être intéressant, même les révisionnistes. Ou les Soral (avec les idées duquel il est « assez d’accord »). Chouard est donc traité de personnalité d’extrême droite, puisque ses accointances avec des courants très proches de cette veine politique est avérée. L’est-il, d’extrême droite ? Est-ce bien intéressant, puisque le fond de l’affaire Chouard n’est pas qu’il appartienne à l’extrême droite ou non, mais : que fait-il, que veut-il, que faire avec ses idées, et pourquoi s’acoquine-t-il avec des sectes très peu recommandables ? Et là, on coince vite, parce que Chouard est un utopiste qui se méconnaît et refuse d’admettre que rien ne peut permettre à son système basé sur la démocratie grecque de voir le jour. Et au delà, savoir si ce système ne comporte pas de grands dangers. Comme celui d’une dictature des plus motivés…

Expliquons-nous brièvement, de façon synthétique : dans le système de Chouard, vous vous présentez et vous pouvez être élu par tirage au sort. Tous ceux motivés par l’action politique vont donc se ruer. Ceux des plus « faibles », les moins au fait de la chose politique n’iront pas. Sans compter ceux qui n’auront pas le courage. Puis, de nombreux problèmes se règleront par des référendums, comme avec l’UPR : le peuple déciderait. Mais à 51%, sur un sujet très sensible, comme l’immigration, ou des décisions touchant au social, la population risque de se retrouver coupée en deux, non ? Et la dictature des forts en gueule et des plus habiles risque de se mettre en place. Mais le gourou s’en moque un peu, et ses soutiens aux leaders de sectes de la droite souverainiste en sont la parfaite représentation : Chouard est dans son monde, ses idées, et si il trouve une aide ou une écoute dans des recoins puants, il les prend quand même. Quand il doit se défendre d’être d’extrême droite, sur son site, il le fait de manière tordue, avec une définition de l’extrême droite scolaire et décalée. Quant à ses réponses sur les problématiques qui motivent l’extrême droite, il met tout en vrac (la parité, la peine de mort, l’immigration) et renvoie à un référendum. Populiste ? Oui, très certainement. Avec une confiance naïve et aveugle dans ce qu’est le peuple (français), qui frise la stupidité.

Il ne veut pas faire de politique, dit-il ? Oui, mais il en fait quand même. Sans parti, mais avec ses conférences, déclarations, soutiens, rencontres etc…

Le soutien à Robert Ménard (cliquez sur le lien, ça vaut le coup) à 2:20…est vrai moment d’anthologie.

Alors, peut-être que les idées de Chouard, d’un point de vue institutionnel, organisation de la société ont un intérêt, mais le personnage et sa façon de penser le monde, ses amitiés n’inspirent guère : les pires systèmes autoritaires l’ont toujours été avec le soutien de la majorité de la population, et pour le bien de cette même population…

Le Parti Pirate n’a pas été mentionné dans cet article : il ne semble pas être une secte, mais un véritable parti. D’ailleurs, sans un leader, le PP marche très bien. Enfin, très bien c’est vite dit. Disons qu’il essaye, mais avec des glissades peu élégantes parfois, glissades qui tirent vers Marine, Soral, Asselineau et Chouard sans beaucoup de vision politique. Mais on ne peut pas leur en vouloir, en tout cas pour leur intérêt envers Chouard : il est très difficile de ne pas adhérer et ne pas suivre le personnage, au départ, si l’on ne creuse pas.

La prochaine fois : les sectes des gauches super à gauche :-)

Twitter Facebook Google Plus email


181 thoughts on “Les sectes politiques et leurs gourous : Soral, Asselineau, Chouard”

  1. Joli.

    Vous les présentez comme des gourous, ce qui de fait qualifierai toute personne souhaitant apporter une critique à votre propos de membre de la secte concernée, validant ainsi votre hypothèse de départ.

    1. Exact, si tu n’es pas d’accord tu es forcément de la secte.Attention chrétien on va te mettre dans la fosse aux lions.

  2. Cher Yovan Menkevick,comment définiriez vous un monde « meilleur »?Et quelles sont vos solutions pour rendre ce monde « meilleur »?

      1. Si ça c’est pas populiste !

        On pourrait aisément voir aussi ceci comme du populisme facile.
        Une solution globale et pas de détails sur comment y parvenir. La diabolisation de tout ce qui est différent donne également un relent de sectarisme.

        Ainsi, on ressent nettement un courant politique de plus, tout simplement dans votre article et ce qui est reproché à chacun de ceux critiqué dans l’article peut également l’être à l’égard de ce que vous présentez.

        Ainsi, moi, je ne vois là simplement qu’une gueguerre pour prendre des militants à la marge d’un système pourri, chacun de ces mouvements politique, dont celui dont vous ne parlez pas mais dont vous êtes visiblement.

        La diabolisation permet d’occulter le fond et le fait que le monde n’est pas aussi simpliste que vous le suggérez.

  3. Au mélange de « national » et de « social » revendiqué par E&R vous ne trouvez à dire que « Et ouais, tout est devenu possible… » ? Il ne vous a pas chatouillé l’esprit que ce mélange signifie « national-socialisme » ou nazisme ? Ou alors c’est tellement évident que ça ne vaut pas la peine d’être mentionné ?

    Pour ce qui est de Chouard, c’est clair qu’il vire à l’extrême droite de par ses fréquentations et sa capacité à absorber toutes les idées qui lui procurent des affects joyeux, qu’elles soient de gauche ou de très à droite. L’idée qu’il défend est toutefois débattue de façon intelligente dans un livre qu’il aime citer, Principes du gouvernement représentatif, et qui est un peu moins caricatural que ce que Chouard dit (moins orienté) et beaucoup moins que ce que vous dites de ce système. Le système défendu est la démocratie directe, qui suppose effectivement quelque tirage au sort pour fonctionner selon l’expérience grecque. Chouard a fait beaucoup pour populariser cette idée, ces dérives relativement récentes font beaucoup pour les discréditer injustement, votre papier le prouve. Sans avoir lu un seul livre sur le sujet vous arrivez à décrédibiliser la démocratie directe en prouvant que son principal défenseur est un facho. La responsabilité principale ne vous en revient toutefois pas, les personnes qui continuent de soutenir Chouard malgré ses dérives sont celles à blâmer, j’espère qu’elles s’émanciperont de ce personnage. Finalement les soutiens de Chouard associent tout comme vous démocratie directe et Chouard, on peut tout à fait dissocier les deux et ne pas tomber dans le paradoxe démocrate = facho.

    1. Yovan, parfois, je me demande comment il est possible d’avoir une tête aussi mal faite que celle de certains « commentatteurs »… Pourquoi avons-nous des lecteurs qui lisent autant de traviole (à l’envers) nos articles ???

        1. Je sais et ça m’inquiète un peu. Parce que si les lecteurs comprennent l’inverse de ce que l’on veut leur dire, c’est que l’on s’est plantés.

      1. O maître, éclaire moi de ton savoir plutôt que de te fourrer la tête dans les mains, sur quel point ai-je pêché ?

      2. Non sérieusement il y a plein de cons comme moi qui lisent vos articles et vos « commentaires » et qui sont très limités intellectuellement. Si je résume votre commentaire sur mon commentaire en clair vous levez les yeux au ciel, très instructif je suis tout de suite convaincu. Vous n’essayez sans doute pas de convaincre les cons, c’est difficile, moi j’essaye de faire sortir des mots intelligents des personnes aussi brillantes que vous et là je me heurte à un mur : le talent ne semble pas se partager. Si j’ai mal compris quelque chose, faites au moins l’effort de me dire quoi. Sur le nazisme de E&R vous estimez avoir été clairs ? ce n’est pas le cas relisez l’article. Peut-être sur le fait qu’on associe les idées de Chouard au fascisme alors ? l’article ne le fait pas, il amène toutefois à le faire en travaillant à discréditer Chouard l’homme, et les idées qu’il a pu défendre en même temps. Voilà j’ai essayé de répondre à votre non commentaire, je suis peut-être con mais j’essaye de mettre un ^peu en ordre ma conneire, vous ne semblez pas être capable d’en faire autant avec votre intelligence, c’est triste pour vous.

        1. En fait il a surtout dit que si vous avez compris l’inverse de ce qu’il a dit c’est qu’il s’exprime mal. Après si vous comprenez aussi son commentaire à l’envers ça va devenir un dialogue de sourd :p

      3. moi j’ai l’impression qu’il vous as très bien lut justement :

        Chouard est un utopiste qui se méconnaît et refuse d’admettre que rien ne peut permettre à son système basé sur la démocratie grecque de voir le jour. Et au delà, savoir si ce système ne comporte pas de grands dangers. Comme celui d’une dictature des plus motivés…

        Expliquons-nous brièvement, de façon synthétique : dans le système de Chouard, vous vous présentez et vous pouvez être élu par tirage au sort. Tous ceux motivés par l’action politique vont donc se ruer. Ceux des plus « faibles », les moins au fait de la chose politique n’iront pas. Sans compter ceux qui n’auront pas le courage. Puis, de nombreux problèmes se règleront par des référendums, comme avec l’UPR : le peuple déciderait. Mais à 51%, sur un sujet très sensible, comme l’immigration, ou des décisions touchant au social, la population risque de se retrouver coupée en deux, non ? Et la dictature des forts en gueule et des plus habiles risque de se mettre en place

        je vais même pas répondre tellement votre argumentaire ne tient pas la route…

  4. Rarement vu un torchon pareil (je n’ai même pas plus allé au bout tant celui-ci fait insulte à mon intelligence) rempli de contre vérités, qui dénote à tout le moins une ignorance crasse de ce dont vous parlez, pour ne pas dire d’une malhonnêteté latente de votre part.

    Et puis si vous en avez marre de lire des commentaires qui n’abondent pas dans votre sens (ce qui en dit long sur le genre d’individu que vous êtes) arrêtez d’imposer aux autres vos assertions grotesques et mensongères, tant sur soral que sur l’upr ou encore de chouard, vu l’inutilité de vos propos, vous verrez alors que les gens ne viendront plus perdre de temps à échanger avec vous, pensant à tort le faire sur le terrain du respect mutuel et de la tolérance.

    Je suis d’ailleurs toujours très amusé de voir que ceux qui viennent nous parler d’intolérance sont souvent les pires intolérants qui soit.

    Chouard sur lequel vous déversez votre bile nauséabonde à coup d’épouvantail pour débiles légers (nazisme, secte, fascisme, révisionniste et j’en passe) est lui dans la proposition et la remise en question d’un système qui n’a plus lieu d’être, et invite la plèbe à se saisir de ses idées.
    Il ne prétend aucunement détenir la vérité, contrairement à vous qui ne proposez strictement rien, si ce n’est une continuité des plus abjecte.

    1. Confidence : Yovan est le mec le plus chou et futfut du Conté. Sauf qu’il est joueur et taquin, et qu’il a mauuuuuvais caractère ;)
      Prenez le au 2ème degré, ou plus.

    2. Merci « Etienne du Nord ». Merci d’avoir écrit ce commentaire qui reflète totalement ma pensée.

      Quand j’ai découvert Reflets, j’avais une source d’information différente. Actuellement, Reflets, n’est plus, à mieux une source d’informations crédible.

      Il est désolant que la rédaction laisse publier de tels propos.

      1. Oh, ce n’est pas tant que les propos soient déplaisants, c’est que l’article en lui même est une caricature.

        Je n’ai rien contre un peu d’humour, au contraire, mais il manque un morceau essentiel sans lequel le torchon n’est pas déchiffrable : c’est quoi, pour toi, le « rouge-brun » et l’extrême droite ?

        Perso, j’ai beaucoup de mal à le définir. J’ai l’impression qu’il en est de même pour beaucoup de monde, alors trêve d’analyse, classons en vrac toutes les grandes gueules un peu nationalistes, un peu libérales, un peu stochocrates, dans la case « pestiférés d’extrême droite » et n’en parlons plus.

        Sauf que, comme chacun sais, les gens qui généralisent sont *tous* des cons. Alors sans définition, ce que je comprends de ta prose, c’est que ne n’aimes pas certaines idées de ces gens là, donc tu fais un amalgame avec un groupe déjà diabolisé et ne réfléchi pas plus loin. Je trouve ça un peu léger, pas digne de reflets.info.

        N’ayant pas d’accointance particulière avec un bord ou l’autre, si tant est que les bords aient encore un sens avec la caricature de scène politique qu’on subit depuis quelques années, j’ai un point de vue sensiblement différent.

        Peu importe que Chouard et Soral aient des idées ou liens dérangeants, leurs propos ne sont pas insensés et la construction de leurs propositions (car oui, il y a des propositions assez concrètes, mais tu aurais du le savoir si tu avais vraiment réfléchi avant d’écrire ce post) – qu’on y adhère ou pas – est l’occasion de réfléchir hors du cadre proposé par les partis de gouvernement, et donc de construire autre chose, proche ou pas des propositions initiales.

        Bon, pour en revenir à ton point principal : « ces courants sont des sectes », je trouve qu’il s’agit encore d’un amalgame gras et indigne de l’intelligence du lectorat de Reflets, mais je suis peut être trop optimiste. Je comprends ta position comme « cachez ces idées que je ne saurais voir » et « ne réfléchissez pas, faites comme moi, vous n’avez pas assez de bon-sens et d’esprit critique pour vous faire votre propre opinion » ou encore « c’est des gourous en plus d’être des pestiférés rouge-brun ».

        Donc j’aimerais bien avoir ton avis sur les points suivants :
        – C’est quoi l’extrême droite / les rouge-bruns ?
        – Quels autres partis (UMP en tête, par exemple) entrent dans la dérive du culte du chef, à quel point et quels en sont les risques et conséquences ?
        – Si le problème des « sectes » est leur durée de vie courte du fait de la dépendance au chef, pourquoi ne pas t’en tenir à « de toute façon ils sont bientôt morts » plutôt que de les attaquer sur des points idéologiques sur lesquels tu n’as pas pris le temps de t’informer ?
        – Plus globalement, que penses-tu de la diabolisation systématique de certains courants, idées, partis ou individus ?

        Un fois ces points là développés, on devrait commencer à avoir un article intéressant, je pense.

    3. « je n’ai même pas plus allé au bout tant celui-ci fait insulte à mon intelligence »
      Je trouve ça très drôle quelqu’un qui n’a pas lu un article jusqu’au bout mais qui se permet de commenter et de juger. Et la suffisance qui émane de la fin de la phrase est assez édifiante…

      Cher Etienne du Nord, j’ai rarement vu un torchon semblable à votre commentaire. J’ai failli ne pas pouvoir aller au bout tant celui-ci fait insulte à mon amour de l’orthographe. Néanmoins j’ai pris mon courage à deux mains et mis mon Becherel à la poubelle pour le faire. Je trouve que votre phrase « Je suis d’ailleurs toujours très amusé de voir que ceux qui viennent nous parler d’intolérance sont souvent les pires intolérants qui soit. » s’applique plutôt bien à votre personne.

      Je serais tenté de vous inviter à lire d’autres articles de Reflets et ainsi prendre un peu de recul nécessaire à votre bonne compréhension.

  5. Enfin un article qui critique les « gourous d’internet ».
    Je ne dirait pas que je suis d’accord avec toutes les critiques, mais ça fait du bien de temps en temps de voir sur le net autre chose que des groopies de Chouard :-)
    Pour la critique sur le Parti Pirate, je la trouve assez méchante (je suis membre, ceci explique peut être cela). Je n’ai pas de souvenir de glissage vers Soral ou Marine (Peut être de certains membres, mais pas d’une majorité du parti).
    Pour Asselineau, une discussion sur son cas n’avait pas été très flateuse pour lui (Malgré quelques personne le défendant, le débat sur ses idées n’a pas convaincu grand monde chez nous) : http://forum.partipirate.org/discussions/francois-asselineau-t7004.html
    Pour Chouard, je ne peux qu’être d’accord :s Et comme on est pas une secte, je peux normalement je dire sans me faire tapper par mes camarades qui défendent son point de vue :-)
    (Ceci dit, tout le monde n’est pas fan de Chouard au PP : http://forum.partipirate.org/discussions/pourquoi-tout-monde-defend-tirage-sort-t6800.html

  6. Je ne comprend pas bien ce qui te gêne. Des gens laissent des commentaires et parlent de mouvements comme Chouard… Tu t’attend à quoi.. des messages du PS ou de l’UMP ? Reflets c’est pas vraiment mainstream tu sais ! C’est quand même pas de notre faute si Reflets traitent des mêmes sujets qu’eux : banques, média, liberté, politique étrangère…
    Que ça t’agace que reviennent toujours ces 3 mêmes groupes je peux le comprendre, et que tu veuille t’en dédouaner okay, mais en faire des gourous, c’est… Disons qu’il y en a d’autres des gourous… Et très connu. Dont le parti s’effondre quand il s’en va et tout. Hein. Bon.

    1. Moi aussi. Il peut le Etienne amha faire de grosses conneries par naïveté ou par entièreté oubliant ainsi les faiblesses humaines ou celles des systèmes à tendre vers leurs biais avec le temps,
      mais si il y en bien un qui s’intéresse à ces questions là, qui mouille sa chemise et est pur dans ses intentions démocratiques et dans son respect du peuple comme Saint Just ou Robespierre tiens zou c’est lancé, c’est bien lui.

      Très sympathique ce Etienne, comme le Noam, un pur esprit avec un grand coeur.

      Asselineau/Upr, c’est plus complexe, vraiment plus complexe, si il savait YohYoh lol/ :), mais bon.

      Quant à Soral, ouaip, pas bon ça. Vouloir défendre la France contre l’Empire en passant par des alliances et mamours avec le FN, mauvais délire d’intello parisiano tortueux quand même. En plus quand je l’entends parler des Anonymous par exemple, j’ai envie de le baffer.

      Bon, j’attends le prochain papier taquin/POSITIONNEUR de YohYoh avec impatience.
      L’homophobie peut être, ou la PMA, qui sait… :)

        1. Mais je méfie de tout mon ami, de tout.
          Mais j’ai du flair, et suis super intelligent, et en plus je sens bon.

          Tu dis en gros tous les canards sont noirs.

          Je t’en montre 3 blancs :
          Gandhi, Jésus, Luther King, etc.

          Et hop, tu peux rentrer chez toi avec tes canards tous noirs sous le bras.

          Mais je méfie de tout mon ami, de tout, il le faut n’est ce pas.
          Et je ne tranche jamais sur 2 malheureuses infos glanées de ci de là.
          Mais je me fie à moi même quand je dois décider :
          1.Accompagnons et voyons voir comment ça évolue cette chose intéressante, et bordons
          2.Approchons et voyons voir ce qu’il en est plus précisément de cet ovni difficilement discernable au premier abord
          3.Fuyons ou contribuons à abattre, danger.

          u got it?

          1. Ne m’en parle même pas. J’ai vendu mon ombre sur ebay il y a 4 ans pour limiter les risques au maximum :)

            Après, pour l’effet de halo, je suis peu soumis à ce biais cognitif là.
            A cause d’une grande méfiance due à une sensibilité à fleur de peau et à une légère tendance à l’autisme.

            Et toi, tu biaises? :)

          2. Pour moi la pureté n’existe pas. Je ne crois pas que Jésus, Ganhdi et King l’ai été. Tout homme ou femme est pétris de contradictions. En revanche il est vrai qu’en appelant à la non-violence ils évitent le désastre.

          3. Oh oui la pureté !
            Peut-on considérer Jésus comme pur en sachant que sa secte (promue au rang de religion entre-temps) a engendré les croisades.
            « Reprenons Jérusalem à ces salauds, il y a le corps du fils de notre dieu là-bas ! »

          4. Ce n’est tout de même pas Jésus qui a appelé aux croisades, et aucun mot des évangiles ne va dans ce sens.

            « Il n’y a pas de guerres de religions, seulement des guerres de religieux ».

        2. Pas mieux.

          J’ai expliqué sans succès à Amicalement que pour moi, il y a des amitiés et des soutiens qui m’interdisent d’avoir le moindre intérêt pour la personne qui les développe.

          1. Voir plus bas une précision, oh Toa qui triate Chomsky de universitaire fasciste.

            > Je n’ai jamais dit cela et tu ferais bien d’arrêter tes délires.

            Ils le savent sur interniet que tu parles à des potes de Sarko pour ton canard, que tu bouffes avec eux mêmes? ;)

            Tu ne sais tellement pas ce que tu racontes que je n’arrive même pas à comprendre ce que tu veux me dire dans cette phrase…

    1. Mais non, attendez celui sur la gauche de la gauche qu’il a promis en fin d’article au moins :)

      aparté : bien que je l’imagine emmerdé là mon Yovan préféré, ça va lui être moins facile et naturel comme « troll » amha

    2. Je suis assez d’accord, culture politique = zéro. On dirait des posts d’un ado énervé sur le forum de jv.com. Pas un mot sur les joyeux marxistes scientifiques qui attendent toujours la dégringolade du capitalisme dans les six mois puis s’autocongratulent quand même quand elle arrive pas.

  7. Sacré YohYoh, il est chaud et il pète la forme aujourd’hui, il a du bouffer sa chèvre :)

    N’oublie personne hein dans la liste des sectes et gourous et groupies, hein, Mélenchon LePen Bayrou Désir Copé Duflot Rooooooooosevelt2012PP.frLaFineEquipeSchlurp Poutoux Chivardi et tutti quanti y compris, ok?
    Ce serait « injuste », snif :/

    Vive les espagnols, les plus politiquement conscients libérés désirants et créatifs des humains du coin (car je ne veux pas parler des fabuleux inuits, non non et non) ;)

  8. Je trouve l’association de ces personnages peu honnête, intellectuellement parlant. Je trouve assez peu de points communs entre Soral et Chouard par exemple. Cela n’empêche pas qu’ils soient d’accord sur certains points bien sûr. C’est la première fois que je suis déçu par un papier de Yovan, qui semble avoir du mal à oublier les partis politiques et les idéologies associées. Si un type d’extrême droite/gauche trouve une idée géniale pour nous sortir de la merde, on la jette à la poubelle sous prétexte que c’est un extrémiste ? Bouh !

    Sinon, j’ai l’impression que tu as manqué l’essentiel dans la prose de Chouard : le but n’est pas d’arriver à un système parfait mais un système moins pire. Tu peux dès lors essayer de démontrer qu’un système par tirage au sort, avec tous les biais possibles, serait pire qu’un système comme le nôtre dans lequel nos dirigeants sont tous redevables à des personnes dont l’intérêt est radicalement opposé au nôtre, mais il va falloir se lever tôt je pense. Petit ajout sur le référendum : oui, il est populiste dans notre système actuel, puisqu’il est à l’initiative des dirigeants. S’il était à l’initiative du peuple, je ne vois pas en quoi c’est populiste. D’ailleurs, la peine de mort a été 2 fois soumise au référendum en Suisse, et les 2 fois elle s’est fait botter le derche.

    Tu n’as pas oublié Michel Collon, tant qu’à faire ? C’est un Illuminazi non ? :D

  9. « les pires systèmes autoritaires l’ont toujours été avec le soutien de la majorité de la population, et pour le bien de cette même population… » vous avez bien raison…vivement un système antidémocratique afin d’éviter les risques antidémocratiques inhérents à la démocratie.

  10. Très bon article! Cependant, je trouves dommage que tu n’ais pas montré en quoi le Parti Pirate ne serai pas une « secte »… En tout cas, en Allemagne, il n’a pas de programme politique et ne suis pas une certaine direction sur des sujets précis, malgré sa relative forte audience ( il me semble qu’il ait atteint 9% dans l’un des Land). Si celà ne te dérangerais pas trop, je serai très ravi d’avoir plus d’info sur ton point de vu à ce sujet :).

  11. Hop, une nouvelle salve de bave, GG Yovan !
    T’as oublié Daniel Mermet ! Un vrai gourou aussi celui-là (avec ses repères d’AMG, brrr).

    Tu ne veux pas te brancher en mode constructif ?

    Que dirais-tu de réintroduire dans la Constitution un article permettant le Référendum d’Initiative Citoyenne ? Voire simplement modifier l’article 11 pour changer un bout de phrase et permettre à 1% des citoyens électeurs de le déclencher (plutôt que 20% des membres du Parlement) ?

    Enfin, petite question ouverte : une personne qui lit « Mein Kampf », c’est un nazi ?

    Et bien sûr mes félicitations, t’es excellent en troll, je n’arrive pas à ne pas répondre ;)

    1. Non la vrai question c’est : est-ce qu’on est nazi si on roule en Volkswagen sur une autoroute?

      Ouais, moi aussi je troll.

    2. Il a également oublié Jacques Cheminade, dont on se demande comment il a obtenus tous les parrainages alors que JM Governatori de l’Alliance Ecologiste Indépendante ne les a pas eu, malgré une grève de la faim.

      Allez, passons à quelque chose de plus constructif…

  12. L’analyse de la situation actuelle me semble tout à fait erronée. Il y a des millions de ces « sectes » sur le web (peut-être que ces 3 là sont les plus « populaires », mais je ne les connais que de loin… on pourrait quand même noter qu’il y a une secte autour d’Attali par exemple, même si ça a soit-disant plus de classe, ou Jorion, Delamarche, Todd, Cohen, Serres, Zemmour… etc.). Le principe de la secte n’est pas seulement l’appartenance, le fait qu’elle soit unique me semble prépondérant, or comme il est dit au début de cet article il semblerait bien que bon nombre de personnes appartiennent à plusieurs de ces groupes en même temps. La multi-appartenance est un critère qui permet d’invalider la grille de lecture que permet la notion de secte.
    Ce que ces 3 personnes semblent avoir en commun (si je suis bien) c’est une rhétorique anti-système, les organisations autour de ces personnes ne me semblent pas du tout tenir à une sorte de sacralisation de leur personne mais plutôt d’une recherche de cohérence, une ébauche de construction de pensée à partir d’une communauté d’opinions ou d’impressions. Il n’y a sans doute pas de fidélité dans cette dynamique mais au contraire une phénomène de fragmentation de la pensée et une hiérarchisation en réseau plutôt que pyramidale (si Soral disparait ça ne changera absolument rien – pour être plus imagé : les mouches trouveront d’autres culs de vache à renifler, et une bouse ne peut être considérée comme le gourou des mouches qui se posent dessus ni même la vache qui l’a déposée).
    Il me semble que c’est à ça que s’attache cet article : une tentative de légitimer des hiérarchies qui n’ont plus cours en raillant des influences construites de manière empirique. Ainsi s’il y a réorganisation ce ne serait pas l’oeuvre de quelques acteurs, ces gourous très largement incapables de faire se lever des foules. La remise en question du fond me semble d’ailleurs assez expéditive (beaucoup trop, ce qui la dessert forcément), ce qui se comprend justement par cette fragmentation (il n’est pas possible de réfuter 100 articles de 100 personnes bien différentes en quelques lignes) sans doute parce que ce n’est pas le sujet de l’article : il n’y a plus de ligne de clivage unique, il n’y a plus de masse à embrasser une fois pour toute… sauf à dire qu’il y a une masse qui se revendique comme étant massive et une masse pour qui parler de masse ne produit plus aucune signification, ce serait une catégorisation très faible, digne des shadoks.
    Le plus marrant c’est que finalement Soral avait raison de dire que le FN était rebelle à un moment, mais maintenant revendiquer la prépondérance et l’über-signifiance du clivage UMP/PS serait carrément anti-conformiste… ah ben voilà ! j’ai enfin compris le sens de cet article.

  13. Je suis décu, pas un mot sur Solidarité & Progrès, qui reste quand même la plus visible des sectes politiques…

    1. Rien sur les raëliens en tout cas, c’est la première fois que Yovan me déçoit, ils sont si funs les raëliens
      :-p

  14. C’est une belle initiative que de vouloir analyser ces mouvements politiques, mais utiliser le terme secte…
    Certes, si on suit le sens historique, « Ensemble de personnes qui se réclament d’un même maître et professent sa doctrine philosophique, religieuse ou politique, ses opinions. Synon. école. » (cf CNRTL), on pourrait tenter de te suivre. Mais vu le bon gros bagage péjoratif que traîne le terme, il y aura malheureusement peu de monde à s’arrêter sur tes arguments, aussi affûtés soient-ils.
    Je pense sincèrement qu’en poursuivant cette analyse, mais en considérant au départ tes sujets de manière plus neutre, puis, dans un deuxième temps, en tentant d’analyser ce qui les rapproche et les différencie, tu arriverais à un résultat plus pertinent/convaincant.
    Au plaisir de te relire.

  15. Pas mal l’article trop peu se penche sur eux. Pour en revenir au complot si leurs idées sont si peu médiatisées mais prennent quand meme un peu d’ampleur sur le net et le fait que beaucoup ne soit pas apte à les analysés, n’est pas un choix justement de ne pas les médiatiser ? Comme par exemple mes grands parents qui regardent TF1, qui pensent que Francois Hollande va leur voler tout leur argent(impots), qui ont peur des immigrés… Un mec comme ca qui parle trés bien ils les convainc très facilement.

     » Mais à 51%, sur un sujet très sensible, comme l’immigration, ou des décisions touchant au social, la population risque de se retrouver coupée en deux, non ? Et la dictature des forts en gueule et des plus habiles risque de se mettre en place.  » Comme actuellement…

  16. Les grands hommes débattent des idées.
    Les esprits moyens parlent des évènements.
    Les esprits faibles parlent des individus.

    1. Merci. Gargamel > Vous Avez résumé ma pensé.

      Tout cet article est un torchon super orienté.
      Je suis encarte a l’UPR (ooooouh un « fidèle ») pourtant Asselineau n’est pas la seule figure…
      Bien sur c’est la plus médiatisé, mais le parti est jeune et c’est pour le moment le seul a avoir (rarement) accès aux médias…
      Et si il me prenais pour une truffe je ferais la demande express d’être raye des membres.
      Et je vais vous faire le déplaisir de ne même pas rentrer dans case droiteux consanguin: j’ai 24 ans, je suis issus d’une maman émigré et je bosse dans l’art…A Londres (l’étranger qui nous fais si peur UPRien a vous écouter). Combo.
      Et je n’aime pas soral car justement ses propos flairent bon l’antisémitisme. Chouard je l’aime bien.
      Mais attendez … Comment fonctionnent les autres partis politiques (sous entendus, les vrais, les sérieux hein) ah bah oui y’a des chefs. Si j’amenais mon analyse au degré zéro (comme vous) je dirais c’est la foire d’empoigne au Conclave. Pas franchement plus reluisant que ce que vous qualifier avec mépris de secte.

      D’ailleurs vous laissez planer le doute sur les intentions prétendu fascisante de Asselineau et l’absence de tout autre chose dans son programme… Vaste blague!
      Quiconque se rend sur son site peu s’en rendre compte du contraire…
      Économie, sécurité, écologie, logements…
      Ça doit vous la mettre mal car il est plus a gauche que les autres hein? Et en plus il suggère l’introduction de proportionnelle, le non cumul des mandats, l’appel au referendum (et d’initiative populaire! gosh!) pour les question de société (nucléaire, personne?)
      et a choix MULTIPLE, pas une blague de oui/non. Reconnaissance du vote blanc. Un facho on vous dit. Et du tirage au sort par endroit… Oh mais voila pourquoi Etienne Chouard et lui ont deja débattu peut-être?!

      Et lorsqu’il dénonce la stigmatisation des musulmans dans les enquêtes terroriste, chiffres a l’appui que 0% attentat (pre-merad) n’ont été commis en France, ça, vous ne le relevez pas…

      Quel gâchis, faire un article de fond plutôt que a charge, en cherchant a comprendre POURQUOI les gens s’éloigne du système et se regroupe autour de ces mouvement et/ou individus, qu’est ce qu est cassé dans notre république, aurais été plus pertinent que de croire exposer toutes leurs idée en 10 lignes bâclé

      Au final je relis l’article et je ne sais pas si j’ai raison de laissez ce pavé pour affiché mon agacement: L’auteur troll et je ne marche pas je cours… Mais je me suis embêter a le taper alors bon, hop!

      PS: l’accent du A est une misère a faire sur ce clavier, désolé.

  17. Avis aux fans de referendums en tout genre.
    « Ce peuple dont, bonnes gens, vous vous imaginez merveilles, est policier jusqu’au fond de l’âme » L’Unique et sa Propriété (1844), Max Stirner.

  18. Un simple article polémique qui a pour seul but de faire des vues, avec un jolis bouton paypal sur le coté , crédibilité zéro .

    1. ouais enfin le coup de paypal, tout le site est comme ça, je pense que pas que ce soit paramétré par article :/ (enfin la rédaction pour me dire si je me goure)

  19. On peut effectivement tout dire sur ces hommes, je leur trouve au moins l’intérêt d’ouvrir le débat, d’apporter des arguments (totalement foireux ou pas) et de permettre, à ceux qui s’y intéressent, d’ouvrir davantage leur esprit et de cogiter afin d’évoluer intellectuellement.

    Il n’est pas question de tout gober et de les traiter comme des Maîtres.

    Par exemple, Asselineau, que j’ai découvert ya un an quasiment jour pour jour. J’ai regardé plusieurs de ses conférences, j’ai su apprécier ses idées à leur juste valeur, j’ai été intrigué par le bonhomme et ce qu’il faisait.
    Au bout du compte, il s’est avéré que le moindre avis contradictoire sur sa page Facebook était censuré (oui, j’ai été banni de sa page pour avoir émis de sérieuses réserves sur certaines de ses idées).
    Alors, même si je peux pas blairer la personne en elle-même ou quoi que ce soit, je check quand même de temps en temps les vidéos et actus/positions qui en émanent.
    Se tenir au courant des avis et positions de « penseurs » de courants différents de ceux qu’on entend traditionnellement sur BFMTV / TF1 & co, ça ne peut clairement pas faire de mal.

    Il en va de même pour Soral et Chouard. Je m’y intéresse ouais,je trie aussi beaucoup ce qui est dit, j’fais travailler mon esprit critique, et ça fait absolument pas de mal.

    Le problème vient surtout lorsque l’on reste totalement enfermé dans une idéologie avec une fermeture d’esprit désespérante.

    Encore l’autre jour, j’ai croisé sur le net des antifas du Front de Gauche qui traitaient Chouard de révisionniste et qui lui crachaient à la gueule comme de la merde.
    J’ai toujours pas réussi à faire comprendre à ces antifas que le fait que Chouard côtoie des types jugés peu recommandables, ça n’enlève rien à son travail.

    Admettons que ça soit un pédonaziterroriste qui ait inventé le massage.
    Faudrait-il pour autant cesser d’en faire et d’en profiter ?

    Dommage que la société actuelle réprouve la réflexion et le développement intellectuel, parfois dissident…

    1. Grattez le vernis d’un antifa, vous y trouverez un fa.
      Grattez le vernis d’un fa, vous y trouverez un antifa.

      J’ai vu de mes yeux vu ce pauvre Etienne se faire traiter de fa ou faisant le lit du fascisme par des gens si « recommandables » (3 gens) que je ne peux donner leur nom.

      Je n’aime pas les fa, ni les antifa. Tout ce qui ne leur ressemble pas exactement est à détruire pour eux. Ils semblent comme sur une cercle les 2 points les plus éloignés, mais sont aussi simultanément les plus proches. Ils sont de la même engeance.

      1. Le problème de Chouard c’est qu’il dit qu’il faut faire preuve de « discernement », et qu’avec ça on peut reprendre des idées aussi bien des anars que des fachos. Et on le voit aussi bien traîner avec un marxiste comme Lordon qu’avec des gens d’E&R. Je veux bien être ouvert d’esprit, mais les accusations de fascisme envers Chouard viennent de ces rapprochements qui sont réels et que je trouve tout à fait inutiles et nuisibles. Les fans de Chouard le défendent quoi qu’il fasse et quoi qu’il dise, personnellement je me suis intéressé à son idée de démocratie directe avec tirage au sort et ça m’intéresse beaucoup mais maintenant j’essaye de développer l’idée de telle façon que je puisse la défendre sans invoquer Chouard pour qu’on ne me dise pas que mes idées sont facho. La démocratie réelle telle que décrite par Chouard est exactement l’inverse du fascisme, c’est triste qu’Etienne Chouard par ses dérives récentes tende une perche énorme aux détracteurs d’une telle idée et il faut que ses admirateurs comprennent qu’il s’éloigne de ses propres idées de départ, et que donc ils devraient apprendre à voler de leurs propres ailes en lisant des livres comme Principes du gouvernement représentatif pour pouvoir se passer des conférences.

        1. Lui-même le dit, ça, par contre.

          Il faut que chaque « virus », comme il les appelle, s’approprie ces idées, qu’il les fasse sienne, vivre, grandir, se propager. De sorte que ce ne soient pas « les idées d’Etienne », mais des idées qui peuvent être discutées sans être immédiatement taxées d’idées de facho.

          Mais pour ça, il faudrait que tout le monde agisse comme toi et moi à propos de types comme Chouard. C’est pas gagné.

          C’est là que je rejoins partiellement Yovan, lorsqu’il dit « Avec une confiance naïve et aveugle dans ce qu’est le peuple (français), qui frise la stupidité. ».

          Mais j’émets quand même une réserve à ce sujet: en disant ça, l’idée sous-jacente qui vient juste derrière, c’est que le peuple étant trop con, il faut tout décider à sa place sans qu’il n’ait réellement son mot à dire.

          C’est là que je renvoie Yovan à son propos final :

          « les pires systèmes autoritaires l’ont toujours été avec le soutien de la majorité de la population, et pour le bien de cette même population… »

          Dire que le peuple est con a également son lot de dérives bien merdiques qui mènent à l’autoritarisme…

        1. Qu’est ce que tu fous là Toa, qu’est ce que tu racontes??? :)

          Non, je ne pensais PAS du tout à TOI dans les 3. Aucun des 3 ne doit passer par ici à mon avis d’ailleurs. Juré, ok? :)

          Pour le reste, si à la place de stresser façon réflexe comme un flippé dans quelques mails pour rentrer dans un échange argumenté et prenant en compte historique et nuances du personnage EC, et sa place, un jour qui sait, ce serait bien!

          Je note en tout cas que en toute logique pour toi Noam Chomsky est un universitaire néo fasciste amateur de révisionnistes. Ma fois, si c’est ton jugement rendu en toute raison et subtilité, que dire… ;)

          1. Encore une fois, je n’ai jamais dit que Chomsky était « néo-fasciste amateur de révisionnistes ».

            Je n’aime pas les gens qui me font dire ce que je n’ai pas dit. Tu viens donc de gagner le gros lot.

  20. C’est le seul moyen que vous avez trouvé pour faire venir du monde sur votre site ????

    Asselineau n’a rien d’un gourou et a encore moins à voir avec Soral, mais encore aurait-il fallu que vous fassiez votre travail de journaliste pour le constater. Je passerai outre le style d’écriture qui est digne d’un enfant de 15 ans, à se demander si vous être vraiment journaliste.

    Vous auriez pu regarder cette vidéo faite pour les idiots comme vous : http://www.dailymotion.com/video/xwcg6y_le-ps-ump-fn-etc-sont-ils-des-sectes-francois-asselineau_news&start=37

  21. Je suis d’accord sur l’analyse faite sur les trois personnages présentés ici. J’irais même plus loin : Soral est un fasciste authentique (dans une de ses vidéos, il parlait carrément de « socialisme national »). Asselineau est un gaullo-gogol sans intérêt. Et si Chouard a des idées sympathiques, il est trop brouillon et flou.

    Mais par contre, écrire :  » les pires systèmes autoritaires l’ont toujours été avec le soutien de la majorité de la population, et pour le bien de cette même population… »
    Là, j’en reste sans voix. C’est juste un mélange incroyable de bêtise, d’inculture politique, philosophique et historique, et enfin de mépris de classe. C’est la doxa de tous « les nouveaux philosophes », ces bourgeois néolibéraux, pour qui révolution = goulag, démocratie = dictature de la majorité.
    Demandez un poste à Libération ou au Monde, vous y serez chaleureusement accueilli.

    1. J’ai fait la même remarque sur Soral, je m’étonne toujours que son mélange de « national » et de « social » ne soit pas compris tout de suite comme étant du nazisme (national-socialisme). Pour ce qui est de Chouard, je trouve ses idées intéressantes sur le tirage au sort et effectivement il est plus caricatural que les livres qu’il cite sur le sujet qui sont passionnants. Ses sympathisants auraient tout intérêt à le lâcher au vu de ses dérives, ça devient facile d’assimiler tirage au sort avec fascisme au vu de ses fréquentations, même si c’est injustifié idéologiquement. Il faudrait que les partisants du tirage au sort s’émancipe de Chouard pour que cette idée ne soit pas jetée à la poubelle comme étant d’extrême droite puisque c’est l’inverse.

        1. Sérieusement je serais intéressé par un mouvement de ce type (mais pas un parti) ça pourrait commencer par un site genre « le plan D » (pour démocratie) pour s’émanciper du Plan C (comme Chouard). J’avais pensé faire ce site moi même mais je ne sais pas si j’aurai l’énergie pour l’animer (au début ça va on sera deux mais après XD )

  22. Merci pour ce billet. Tu as mis les mots sur ce qui commençait à me gêner chez Chouard, sans assez le connaître. Je me permets de suggérer un autre nom à ta sagacité, Michel Colon, qui d’un vrai boulot d’enquêteur de fond est devenu petit à petit haineux et se rapproche finalement de Soral. Puis il y aurait Meyssan, mais c’est tellement évident que ça rime.

  23. Bon la compagnie, je me sauve, un truc à faire.

    Et merci Yova :) , tes 2 papiers aujourd’hui, d’la bombe, j’attends le 3ème sur la gauche qu’elle est vraie parce qu’à gauche avec impatience, allez mon gars courage, fais toi mal, au fouet, je sais que au fond de ton petit ventre ça coince un peu là :)

  24. J’aimerais pas être l’auteur de cet article maladroit.

    Autant Asselineau et Soral je comprends, mais Chouard? Votre article prouve que vous n’avez pas sérieusement étudié/écouté le personnage. Le but du tirage au sort est précisément qu’il n’y ait pas de candidats.

    Oops, votre argumentation tombe à l’eau…

    1. Chouard fréquente des gens de gauche comme d’extrême droite, il ne fait pas le tri entre les personnes mais entre les idées (il dit avoir du « discernement » quoi qu’il se trompe sur certaines idée, et ce de plus en plus au fil des ans). Toutefois l’article mélange Chouard et tirage au sort, c’est ça le réel problème. Voilà le raisonnement : Chouard défend le tirage au sort, Chouard est ami avec des fachos, donc le tirage au sort est facho. Ce raisonnement est stupide, mais il est simple et fonctionne bien. De qui vient la faute ? De l’auteur de l’article ? sans doute un peu. De Chouard ? Certainement beaucoup. Les défenseurs du tirage au sort, s’ils ne veulent pas être traités de fachos, devraient selon moi s’émanciper de Chouard, il suffit de lire un livre sur le sujet pour ça, c’est simple. Chouard est de plus en plus difficile à défendre, il me rappelle Dieudonné, au début on disait qu’il était mal compris, après qu’il avait dérapé, et maintenant qu’il est complètement barré. Donc je pense que ceux qui défendent l’idée de tirage au sort auraient tout intérêt à le faire en se passant de Chouard et en citant d’autres sources pour casser le lien trop étroit et paradoxal qu’il a pu établir entre tirage au sort et fascisme de par ses fréquentations.

      1. Pragmatiquement, vous avez (peut être) raison. Mais ça serait quand même un bel abandon pour la Démocratie.

        Et surtout est-ce vraiment nécessaire d’en arriver là ? J’ai quand même le sentiment que les accusations de fachisme/extremisme proviennent surtout d’une minorité de gauchos bornés (ou jaloux?)…

    2. Un débat Asselineau Vs Chouard :

      « 8- le tirage au sort donnerait forcément des résultats non viables s’il s’opérait sur la liste des électeurs.
      En effet, que se passerait-il si le sort désignait des électeurs :
      – très malades et impotents ?
      – ou gravement handicapés mentalement ou cérébralement (par exemple des personnes très âgées frappées par la maladie d’Alzheimer) ?
      – ou incarcérés ?
      – ou disparus ?
      – ou n’ayant aucune envie de s’occuper de politique ? (ce qui représente au bas mot 15% du corps électoral)
      etc.
      Pour être viable, le tirage au sort devrait donc se faire sur des listes d’aptitude, lesquelles poseraient des problèmes très épineux de tenue à jour, de fiabilité, et plus encore de représentativité de l’ensemble de la population.
      Qui dresserait ces listes d’aptitude ?
      Sur quelles bases ?
      Comment s’assurer que ces listes ne procèderaient pas à une distorsion par rapport à l’électorat, entachant ainsi sa représentativité d’emblée ?
      etc.
      C’est la huitième conséquence.

      [ÉC : tout ces problèmes (bien réels) ont été parfaitement analysés et réglés par les Athéniens, qui avaient précisément les mêmes peurs et qui avaient institué tout ce qu’il fallait pour ne plus avoir peur : je décris dans mes conférences toutes les institutions complémentaires qui servent exactement à régler ces PROBLÈMES (RÉELS) QUI N’ONT RIEN D’INSURMONTABLES : volontariat, docimasie, ostracisme, révocabilité, reddition des comptes et punitions possibles, graphe para nomon et esangelie.
      Ce qui est très intéressant, d’ailleurs, c’est que rien ne nous interdit de réfléchir à notre tour et d’imaginer des améliorations aux institutions athéniennes, naturellement : ainsi la docimasie, examen d’aptitude pour pouvoir être tiré au sort, pourrait avoir un contenu longuement discuté entre nous et c’est très intéressant : où voulons-nous placer la barre ? La discussion est ouverte. Et le fait que les réponses ne soient pas encore évidentes ne retire rien à l’intérêt de l’institution. ÉC.] »

      Ahahaha : ton argumentation tombe à l’eau devant les faits : il y aura des candidats avec Chouard, même des examens d’aptitude. Quand on sait pas, on se tait, au lieu de faire le malin.

      Chuck.

    3. Je suis de ton avis Slaval, il me semble que le portrait fait des idées de Chouard et tellement synthétique qu’il en est archi-faux.

      Je ne suis pas un fanboy (demanière générale comme de Chouard) et donc il est vrai que je n’ai pas cherché avec qui il s’acoquine ou encore avec qui il couche ou pas : c’est l’idée qui compte pas l’homme.

      Ce que j’ai compris par contre du tirage au sort, Yovan, c’est qu’il est fait sur la totalité des citoyens et non parmi une population de « candidats »…

      Dès lors que cette partie est fausse, quid du reste de l’article ?

      /me triste

  25. L’UPR est-elle une secte ? Eh bien il suffit de lui poser la question, François Asselineau vous répond lui-même, à vous de démonter ses arguments, mais au moins n’omettez pas volontairement de les exposer :

    http://www.youtube.com/watch?v=Gcwcdu2Anbc

    Il y a quand même un ramassis de mensonges dans l’article qui témoigne de sa tentative d’orientation de la réflexion dans un sens partisan…

    L’UPR n’a pas de programme !? Première nouvelle ! L’UPR a un PDF de dizaines de pages et une présentation vidéo de plus de 5 HEURES pour le présenter en détail :

    http://www.u-p-r.fr/presidentielles-2012/le-programme-de-l-upr

    Et vous voudriez faire croire que l’UPR « comme toute secte (sic !) » n’a pas de programme, alors qu’elle présente sans doute l’un des plus circonstanciés et détaillés, et explicatifs sans formules langue de bois de l’ensemble des partis politiques actuels, et loin devant bon nombre des plus grandes machines électorales comme l’UMP, le FN et le PS de la scène politique française.

    De même sur vos manipulations et détournements au sujet de l’immigration. On remarque que vous choisissez un sujet précis sur tant d’autres sur lesquels le site de l’UPR répond (à des questions d’internautes en plus…), et qui est, en plus, l’un des seuls sur lequel l’UPR martèle à ce point : nous ne voulons pas nous prononcer sur ces sujets clivant, ce sera au peuple français d’en décider quand il aura récupéré le pouvoir d’en décider, car la politique migratoire actuelle est décidé, qu’elle soit bien ou non, par les articles des traités européens et les prérogatives des commissaires européens élus par personnes.

    Vous vous permettez en plus de prêter à l’UPR d’avoir sa propre opinion sur le sujet alors que le lien que vous donnez en source, si on le lit en intégralité et pas à travers des morceaux choisis et commentés d’interprétations comme vous le faites, dit justement le contraire !

    Et s’il y avait un ressenti personnel à lire entre les lignes des rédacteurs de l’article du site de l’UPR sur la question de l’immigration, je vous invite à regarder la photo choisie pour illustrer ledit article, et à dire honnêtement si elle vous parait vouloir inspirer au lecteur le dégoût des personnes originaires de l’étranger, ou tout l’inverse…

    Bref, rien qu’en soulevant ses premiers point on voit que votre billet est partisan, détourne, oriente, amalgame volontaire, calomnie, et ne tient la route sur presque aucun raisonnement.

    Je n’ai pas à répondre en tant qu’adhérent UPR pour les deux autres que vous accusez d’être des sectes, ça les regarde. En tout cas monsieur Soral crache publiquement (dans ses vidéos vues par des dizaines de milliers d’internautes) sur Asselineau, qui lui rend bien dans les siennes en lui reprochant justement ses discours trop extrêmes et de ne pas être assez républicain, donc il n’y aucune corrélations et amalgames à faire entre ces personnes et leurs mouvements comme vous le faites.

    1. Chouard tend le bâton pour se faire battre en fréquentant des gens d’extrême droite, d’après moi c’est de sa faute si on l’accuse de ça. Maintenant si on regarde qui il fréquente il fréquente des gens de tous les bords politiques, d’où l’accusation facile de « rouge-brun ». Encore une fois, Chouard tend le bâton pour se faire battre et il est désormais facile de décrédibiliser le tirage au sort en disant que Chouard a des amis fachos. Du coup, pour défendre le tirage au sort, il faudra désormais savoir le faire sans Chouard, lire les livres sur le sujet et ostraciser Etienne Chouard.

      1. Comme vous l’avez dit plus haut le raisonnement :
        « Chouard est « ami » avec les fachos + Chouard défend le tirage au sort = les fachos défendent le tirage au sort  »
        est absurde.D’ailleurs les fachos pourraient défendre le tirage au sort d’eux mêmes, c’est pas pour ça que se serai une mauvaise idée.
        On notera que nombreux sont les fachos qui utilisent leurs poumons pour respirer (et pour dire des conneries), c’est pas pour cela qu’il faut arrêter de respirer (par contre les conneries vous n’êtes pas obligés :))

        Chouard ne fait qu’appliqué le principe d’ISEGORIA qu’il défend. Je pense même qu’il se l’auto-impose comme un hygiène de pensée (il ne part pas de l’a priori que l’autre a tort/est un con).
        Après c’est vrai que ça peut lui porter préjudice, mais s’il juge que c’est la meilleur façon de procéder,c’est son choix.De plus, comme le dis Trollken plus haut Chouard encourage sont « auditoire » à se détacher de lui,à « voler de leur propre ailes » (après bien évidement, s’être acquitté de l’obole nécessaire pour quitter la confrérie du grand C :))

      2. Pour ne plus « tendre le bâton » et donner de lui une image plus policée, Chouard doit-il s’interdire de fréquenter des gens aux idées nauséabondes ? En agissant de la sorte, quel espoir peut-il nourrir de convertir ces infréquentables à sa propre pensée ? (parce qu’en tant que gourou, il a bien fonction à convertir, par des moyens biaisés, et non pas à convaincre par des arguments recevables) (ceci me rappelle le mini-débat « faut-il mettre des liens vers facebook sur le site de reflets? »)

        Comme souvent, j’ai trouvé l’article de Yovan intéressant parce que n’étant pas entièrement d’accord ça me donne matière à réfléchir, mais comme souvent, je ne suis pas assez bien informé pour l’apprécier pleinement. Je fais donc l’impasse sur Soral et Asselineau pour m’attarder sur le troisième larron.
        L’article le présente comme le leader d’une secte qui se serait formée spontanément autour de lui, c’est peut-être vrai. Mais il ne m’a pas semblé voir chez lui une volonté de fédérer un mouvement autour de sa glorieuse personne illuminée, bien au contraire. J’ai retenu du visionnage de quelques unes de ses conférences, une envie de partager « ses » idées imparfaites, ce partage passant par l’appropriation de ces mêmes idées. Idées n’émanant pas de lui, mais qu’il s’est appropriées et s’efforce de transmettre (en cherchant le lien vers cette vidéo de Cornelius Castoriadis http://youtu.be/CJCq6Vy_YRM, je me suis aperçu qu’elle était reprise sur son site). S’il se met en scène pour présenter ces idées, je ne pense pas qu’il se mette en avant en le faisant. L’acteur principal du one-man show d’Étienne Chouard, ce n’est pas Étienne Chouard, c’est l’idée de démocratie par tirage au sort.
        Bref pour moi Chouard n’a rien d’un gourou s’apprêtant à guider le peuple car lui seul détient la vérité (le gourou, hein, pas le peuple). Le système qu’il propose est imparfait, et il le revendique.
        Chouard est-il un utopiste ? Certainement.
        Mais probablement pas plus que Yovan Menkevick.

        1. Je ne pense pas que les premiers à convertir à la démocratie soient les fachos, ce seront au contraire les derniers convcaincus, par contre Chouard risque (et je pense que c’est ce qu’il fait) de dériver vers l’extrême droite à leur contact.

  26. bonjour il serait agreable que les journalistes aprennent le sens des mots qu’ils emploient d’une part ,d’autre part les personnes que vous mettez dans le meme sac peuvent etre differrent et adherer a l’un de ces groupes pour un projet, enfin a moins d’etre de mauvaise fois indifferent ou stupide tout etre humain peut rapidement s’en rendre compte en quelques clics

    1. « le sens des mots qu’ils emploient »
      De quels mots tu parles ? Parce-que bon dans l’article il y en a de nombreux… on doit deviner c’est ça ? C’est un jeu concours ?

  27. Bonsoir,

    Si on fait le lien avec cet article http://reflets.info/le-contrat-social-letat-de-la-democratie-francaise-et-nous/
    Doit on en conclure que le Parti Pirate pourrait être l’alternative ?

    Ce fut mes conclusions de Juin et je pense sincèrement qu’il faut pousser ce type de démarche pour éviter de nous retrouver bientôt avec un seul choix entre deux fronts.

    Je vous trouve du coup un brin sévère avec (nous) le PP. Et j’appelle de mes voeux un développement plus complet nous concernant.

    Bonne continuation.

      1. Bon!

        Concernant Chouard, je conseille sa courte intervention à TedX Paris sur Démocratie-ne votez plus, et son interview au pied d’un refuge de montagne sur écologie et démocratie.

        Concernant Asselineau, je conseille L’Europe sécuritaire, La tragédie de l’euro et Propagande l’exemple suédois.

        Concernant Soral, je n’ai pas trop envie de conseiller vu qu’il me dérange énormément ce parisien, mais bon, ses réflexions sur le rôle des communautarismes en France sont intéressantes.

        Bises bonne nuit.

        Ps. Yovan et Kitetoa, sachez qu’une alerte à la bombe aura lieu le 25 janvier à 20h environ dans une Cantine, car à couillon couillon et demi ;) Je déééééééééconne :)

      2. D’un leader non
        D’un parti, en l’état actuel c’est le seul moyen de proposer une alternative, non?
        N’est ce pas la substance de l’autre article de Yo ? La seule alternative proposée actuellement vire au brun ou rouge brun…

  28. Une erreur , ce n’est pas L’Union Pour la République mais l’ Union Populaire Républicaine .
    Je reviens de leur compte Facebook et ils ont lancé une  » alerte plagia  » sur un article qui s’inspire d’ Asselineau sans le citer , l’escadrille a frappé et à cette heure nous avons 7 fois  » Asselineau  » cité et 29 fois  » upr  » .

    Une perle :
     » J’en viens à me dire qu’en fait vous n’êtes là que pour tenter de discréditer l’UPR et François Asselineau car il représente un danger sérieux pour vos maîtres.  »

    L’auteur serait de la CIA ?C’est tout à fait possible car il est apparemment chez DLR de Dupont-Aignan qui s’est fait photographié en sortant du MacDo , ou buvant un Coca je ne sais plus , ce qui constitue une preuve évidente que cet autre  » résistant à l’empire  » et ceux qui tournent autour ne sont que des écrans de fumée .Mais ils sont pas bêtes à l’ UPR et il leur en faut plus pour tomber dans le panneau .
    Grâce à leur vigilance le complot a été déjoué et surtout ne venez pas leur parler de secte ou de Fair Game , les sectaires c’est les autres .

  29. Excellent article, le seul point qui me dérange, c’est qu’il n’y a pas un mot sur Pierre Jovanovic, ses petits anges, et son analyse de la crise selon l’apocalypse selon saint jean. A mes yeux, le king en la matière. Une belle collection de livre à mettre en parallèle avec la collection des témoins de Jéhovah qui n’ont rien à lui envier. Pourtant c’est bien le seul qui mêle clairement la religion à ses analyses.

  30. Bon!

    Concernant Chouard, je conseille sa courte intervention à TedX Paris sur Démocratie-ne votez plus, et son interview au pied d’un refuge de montagne sur écologie et démocratie.

    Concernant Asselineau, je conseille L’Europe sécuritaire, La tragédie de l’euro et Propagande l’exemple suédois.

    Concernant Soral, je n’ai pas trop envie de conseiller vu qu’il me dérange énormément ce parisien, mais bon, ses réflexions sur le rôle des communautarismes en France sont intéressantes.

    Bises bonne nuit.

    Ps. Yovan et Kitetoa, sachez qu’une alerte à la bombe aura lieu le 25 janvier à 20h environ dans une Cantine, car à couillon couillon et demi ;) Je déééééééééconne :)

  31. J’ai tenu jusqu’à l’explication sur la démocratie de Chouard, qui est tout simplement…fausse…
    Le grand penseur qui nous a pondu cet article aurait pu (dû ?) en faire autant sur le système en place, qui n’est pas sectaire, pas personnifié (ah ?), sans parole donnée au peuple (parfait !).
    il faudra aussi réviser la définition du mot secte, qui a d’ailleurs été élargi je ne sais plus quand englobant tout ce qui semble dévier de la norme et de la pensée majoritaire.
    Parce que tout ce sur quoi repose cet article est à côté de la plaque et ne sert qu’à enjoliver un vide absolu de matière intellectuelle.
    Cet article n’a aucun fond, la rapidité de la « démonstration » sur Soral suffit à la classer dans « à oublier et continuer à réfléchir par soi-même ».
    Je suis loin d’adhérer à tous les constats (parfois très justes) de Soral et pense qu’il systématise trop tout ce qui nous entoure mais comparez le à Sarko, un arriviste qui s’est servi de la France pour s’en mettre plein les poches (sans oublier la mafia qui l’entoure) en rendant le pays dans un état de haine mutuelle irrévocable, ou l’UMP qui nous a fait une démonstration récente de ce qu’est la démocratie que nous chérissons et défendons tant, qu’on nous a fait entrer dans le crâne à coup de leçons à apprendre par coeur pendant toute notre enfance.
    La prochaine fois que vous essayez de vous faire passer pour journaliste apprenez le sens des mots que vous employez, n’omettez pas délibérément les arguments en votre défaveur, argumentez (sic!), ne rédigez pas un plan avec 3 lignes directrices que vous remplissez ensuite de ce qui vous semble pouvoir coller plus ou moins (ça marchait à peine au lycée ça), évitez les raccourcis, les erreurs plus ou moins délibérées etc etc etc.
    Bref, arrêtez.

  32. Super,encore un article sur Chouard et ses fameux rapprochements.
    Vous fournissez a tous les internautes FB et Tweet de quoi débattre a leurs aises pour pas cher et c’est forcement vrai puisque ça vient d’un blog,rien ne vous empêche pourtant de critiquer ses travaux,il y a surement matière a reflexion,même si je trouve d’étrange similitudes entre ses écrits et ce que vous énoncez vous même (sur la « crise »).

  33. Le lien mis à « Prenons l’UPR. L’Union Pour la République » mène au site de l’Union Populaire Républicaine. C’est expéditif. Comme le reste.

    Pour « secte », wikipédia, pour faire vite moi aussi (l’étymologie, comme pour gourou, nous rapproche plus d’enseignement/enseignant) :

     » désigne de nos jours un groupe ou une organisation, le plus souvent à connotation religieuse, dont les croyances ou le comportement sont jugés obscurs ou malveillants par le reste de la société. Généralement, les responsables de ces groupes sont accusés d’une part de brimer les libertés individuelles au sein du groupe ou de manipuler mentalement leurs disciples, afin de s’approprier leurs biens et de les maintenir sous contrôle, et d’autre part d’être une menace pour l’ordre social. »

    -il ne s’agit à l’évidence pas de religion (quoique…)
    -les comportements sont ils malveillants?
    -les adhérents voient ils leurs libertés brimées?
    -sont ils mentalement manipulés (dans le but de les détrousser et de maintenir un contrôle sur eux)?
    -les personnes ici qualifiées de gourous sont ils une menace pour l’ordre social?

    ici ( http://www.prevensectes.com/def.htm ), c’est un peu la même définition :
    « Un groupe dans lequel on pratique une manipulation mentale qui entraîne endoctrinement, contrôle de la pensée, viol psychique, destruction de la personne et de la famille, voire de la société. »

    Wiki signale néanmoins un sens par extension :

    « le mot « sectaire » est passé dans le langage courant et désigne une personne fermée à toute discussion, prompte à rejeter autrui, à le mépriser et à le catégoriser. »

    Mais là, on pense tout de suite à cet article « Les sectes politiques et leurs gourous »… ;)

    Aucun des sens communément admis de « secte » (et donc de gourou), à peine celui étymologique, le plus honorable, ne semble convenir.
    Faut il conclure à de la diffamation?
    Quelle est la définition made in Reflets?

    Sinon l’auteur a l’air d’être viscéralement contre toute démocratie directe…ou c’est juste une mauvaise impression?

  34. Je me réjouis de voir enfin cet article !
    Quoiqu’en disent les commentaires, ces quelques lignes rétablissent des vérités qu’il est bon de rappeler en cette période troublée…
    Reflets: continuez comme ça et n’écoutez pas les haters!

  35. Dans tous les partis il existe du sectarisme, ce n’est pas très difficile à analyser.
    « Il suffit donc d’une majorité de 51% (de suffrages exprimés des gens en âge de voter) par exemple, après un débat « vraiment démocratique » (sic) pour se décider sur la politique »Bah, oui, c’est comme ça que ça devrait fonctionner dans notre république, rien de bien nouveau et même parfois les élus font ce que la majorité ne décide pas et ne veut pas. Ils existent des centaines d’exemples.

  36. Je suis complètement déçu par cet article. Autant le titre m’a fait saliver, autant le contenu m’a laissé sur ma faim.
    Soral… Pas mal de choses ont déjà été dites sur lui, mais démonter une nouvelle fois sa connerie ne fait jamais de mal.
    Asselineau, il y a long à dire sur lui et les méthodes de ses veaux qui balancent des kilomètres d’un discours formaté sur les réseaux sociaux.
    Quant à chouard, il est sur la mauvaise pente, c’est sûr, mais je pense qu’il est quand même différent des deux autres dans sa démarche. Je me plante peut être. Mais c’est pas avec un article si peu fourni que je pourrais développer mon avis.

  37. Pour un traitement correct des sujets abordés dans le cadre de la réelle démocratie, où l’exercice démocratique s’exprime de bas en haut ( régions- nation- Europe ) il faut trois conditions:
    La première réside dans le mode d’élection des élus du peuple. C’est-à-dire, que l’expression démocratique doit procéder de toutes les sphères socioprofessionnelles exhaustivement constituées.
    Deuxièmement, les élus issus de chaque sphère doivent être désignés par collège et par tirage au sort. De là, sans exclusions possible, siègerons aux régions les représentants du peuple pour des mandats renouvelables qu’une seule fois, moins un tiers de mandat.( Nation /Europe )
    Troisièmement, de ce qui précède, les élus devant siéger à la Nation et à l’Europe, procèderons de l’ensemble des assemblées régionales où l’ensemble des représentants du peuple, par collèges les désignerons par un vote à bulletin secrets.
    Là, la boucle est bouclé: à la fin de leurs mandats les élus à la Nation et à l’Europe retournent à leurs affaires professionnelles et siègent à nouveau au sein de leurs sphères socioprofessionnelles.

  38. Les moteurs de l’économie nationale découlant de l’ensemble des secteurs d’activités du pays et de l’Europe, la gestion et l’organisation des sujets du présent et prospectifs devant assurer l’essor du corps social, ne doivent pas et ne peuvent pas être réfléchis rationnellement par des représentants politique professionnels, issus des régimes de partis, où l’élection exige surenchères et promesses inapplicables car déconnectées des réalités concrètes.

  39. En parlant des sectes d’internet, tu aurais aussi pu parler de la secte des climatosceptiques, elle est pas mal non plus, avec comme gourous un géochimiste célèbre et un mathématicien créateur de néologismes péremptoires.

  40. déjà, son intro, elle démarre bien :  » Sont-ce des partis politiques ? Des penseurs politiques ? Non, ce n’en est pas. Parce qu’ils contiennent plus de composants définissant une secte qu’un parti politique en tant que tel.  » avec cette même logique, les mêmes ont définit l’essence de l’homme par  » Bipède sans plumes  » … les composants sensés le résumer … envoyons lui un poulet déplumé à la gueule, peut être un éclair de lucidité lui fera t il toucher du doigt ce que c’est qu’un raisonnement rigoureux et implacable ?

  41. je connaissais pas ce site et vu que dans le premier article que j’y lis je me fait insulter je risque pas d’approfondir ^^ (oui parce que si toutes ses personnes sont considérés comme gourou de sectes par extension l’auteur traite de cons/naïfs/abrutis tout ceux qui peuvent les suivre)
    même si ça m’étonnerai que l’auteur ai une carte de presse et soit donc un vrai journaliste je tiens à rappeler l’éthique qui est sensé être la sienne si il veut prétendre a ce titre :
    la première mission du journalisme a pour objet la recherche de la vérité.
    la première loyauté du journaliste s’exerce envers les citoyens.
    le journalisme est d’abord une discipline de vérification.
    le journaliste se doit de faire preuve d’indépendance vis-à-vis des thèmes et des personnes dont il parle.
    il n’existe pas de journalisme sans exercice de la conscience personnelle.

    je ferais clairement pas la promotion d’un blog (c’est ce que vous êtes si n’importe qui peut écrire n’importe quoi sans vérifier et sans objectivité)félicitation a votre « star » que vous aimez assez pour le laisser publier tout ce qui lui passe par la tête avec des indulgents « il est taquin » c’est trop chou…

    si c’était juste pour faire grimper le compteur de votre site félicitations en ce qui me concerne c’est la première et dernière fois que j’y participerai.

    1. Coucou Anaxarete.
      Que sais-tu du journalisme ?
      Pas grand chose il me semble.
      Vous avez raison de ne pas vouloir revenir. Ni d’approfondir ce qu’il y a sur Reflets.info. C’est un grand vide sidéral. Deux ou trois articles qui se battent en duel et sur des sujets totalement futiles.

    2. Parce que pour vous il faut être con/naïf/abruti pour tomber dans une secte ?
      C’est juste faux, il y a de très nombreuses façons de se retrouver embrigader sans même s’en rendre compte…

      Je ne défend pas pour autant le terme de secte utilisé dans cet article mais votre réaction est à coté des clous.

      Je vous recommande de consulter d’autres articles sur Reflets, pas forcément ceux qui parlent de politique, vous pourriez avoir de bonne surprises…

  42. Nice pull Yovan, j’ai été pris puis j’ai lu ce passage :
    « dans le système de Chouard, vous vous présentez et vous pouvez être élu par tirage au sort. Tous ceux motivés par l’action politique vont donc se ruer. Ceux des plus « faibles », les moins au fait de la chose politique n’iront pas. »
    Et j’ai compris ton article (ou presque).
    Car dire ceci c’est soit ne pas comprendre, soit ne pas vouloir comprendre et surtout ne pas comparer par rapport à l’actuel (parce que des gens aux dents longues c’est pas ce qui manque actuellement et tu le sais bien).

    Mais je voudrais ton avis non trollesque sur cette question car ton intro me dérange un peu :
    Est-on obligé de se rapprocher d’un parti politique pour pouvoir « générer » des idées politiques ? (et si tu n’aimes pas ma tournure, dit moi aussi quelle serait la bonne question)

  43. Ben di diù ! ça en fait du scroll pour arriver à écrire un com’ !

    Difficile d’être d’accord sur le terme de secte. Mais il est salutaire de parler de ces cons là.

    Néanmoins, je ne serais pas aussi complaisant que toi avec Soral : « Soral manie la dialectique à la perfection » Heu …. T’es sûr ?!? Nan parce que quand je l’écoute je trouve que c’est tout l’inverse et que son maniement de la dialectique est tellement grossier que ça en devient une bouffonnerie !

  44. Quand on n’a ni la culture, ni l’intelligence de ceux que l’on attaque, on ferait mieux de la fermer.
    Les cons ça ose tout…c’est même à ça qu’on les reconnait.

    1. J’ai retrouvé ton chef d’oeuvre ! C’est vrai que nous serions passés à côté d’un commentaire constructif, bien sourcé, argumenté et tout et tout ! Alors joisse ?

      Tu vois chez nous, même les trous du cul ont le droit de s’exprimer, on est de grands démocrates hein ? :)

        1. Elwood, tu tapines pour Etienne, François ou Alain ?

          Les suiveurs d’Etienne sont en général trop éduqués pour poster ce genre de trucs.
          La majorité des suiveurs de Soral apprécient bien trop la dialectique pour se permettre de tels écarts (voire absence) de réflexion.

          J’en déduis que tu « prêches » pour l’UPR ?

          Quoi qu’il en soit, j’ai lolé :).

          (ouh comment il est vilain mon commentaire là. Pfiouh, désolé.)

  45. Soral, Chouard et Asselineau des gourous ? Loooooooooool admettons pour le débat mais ils sont certainement moins cons que vous !

  46.  » Et puis sans Chouard, pas de chouardisme, encore un gourou, même si bien entendu il s’en défend. Il n’a pas monté de secte, la secte s’est montée d’elle même, il n’a rien eu à faire pour ça. Ses sympathisants sont très emballés, limite agressifs si on critique leur gourou. Ou ses idées. »

    Personnelement je suis membre d’E&R , et bien que la critique soit normal et nécessaire , je ne comprend pas votre point de vue sur cette citation , je m’explique : Vous semblez assimilé a sect tout courant d’idée qui n’émerge que d’une personne . Mais on peu faire cette annalyse chez beaucoup de mouvement , Le Marxisme est issue des reflexion de Karl Marx , Le Trotskisme de Léon Trotski , le Gaulisme du General de Gaulle ,etc …

    Est ce discréditant pour autant ? Non je ne pense pas d’autant que ces leader qui inspire un mouvement n’on pas ( pardonnement moi l’expression) sortie tous leur discour » du cul d’une poule » c’est une synthése de leur experience et des annalyse faite de discours de nombreux autre personnes et c’est comme cela , à mon avis que la pensée évolue, de plus une fois le mouvement crée (c’est le cas dans tout les partie ou association politique) comme E&R il appartient aux membre de faire avancer , de maturé le courant originel qui les à rassemblé bien entendu en gardant l’orientation de base . Voila je vous remerci d’avance de vos réponse

    1. Relisez un peu, la partie importante du propos, c’est que le mouvement ne survivra pas à ses leaders. Alors que le Marxisme et le Trotskisme, pour reprendre vos exemples, continuent à vivre sans leur créateurs.

      Qu’on soit d’accord ou non avec cet avis, il faut avoir mal lu pour ne pas comprendre ça.

  47. Excellent article qui jette un vrai pavé dans une vraie mare. La preuve c’est tous les commentaires hostiles, insultants qui viennent des dévots des sectes sus-nommés. C’est sûr, il y a des idées, certaines même pas trop mauvaises dans les trois églises, ainsi que chez Collon et chez Meyssan. Personnellement, ce qui me dérange le plus, c’est la pensée unique. Les dévots sont très actif sur les blogs, par exemple sur Agoravox, qui est un véritable vivier grouillant des inconditionnels de ces gourous. Osez les contredire et ils se liguent instantanément contre vous. Leurs œillères étroites ne tolèrent aucune variation de point de vue. Tous les moyens sont bons pour ces apprentis – nétocrates, s’inscrire plusieurs fois avec des pseudos multiples pour donner l’impression du nombre, insultes, menaces, toutes les techniques décrites de manière magistrales par Korben sur http://korben.info/techniques-secretes-controler-forums-opinion-publique.html
    Ce qui manque dans tous ces mouvement politiques, c’est l’absence du rire. C’est justement le point commun entre les sectes, les religions et les mouvements politiques. On n’est pas là pour rigoler, que diable. Avez vous remarqué l’absence totale de l’humour dans les livres sacrés tels la Bible, le Coran, la Torah, les Upanishads … Pire, si le rire y est mentionné, c’est forcément un rire méchant, diabolique. Alors que le Roi avait souvent un fou dont en principe il tolérait l’impertinence, les démocraties modernes ont banni ce contre pouvoir. Alors les sectes politiques, c’est justement par une totale absence de l’humour qu’on les reconnaît. Se prendre au sérieux est un préalable de tout discours public. Et ça empire avec le temps. Dans les années 80, il y avait Coluche qui a presque pu se présenter aux présidentielles, avant que l’on le décourage avec les menaces sur sa vie et sa famille. Pourtant, les ennemis déclarés de la démocratie comme les Talibans ont affreusement peur du ridicule, encore plus que nos politiques et c’est peu dire. C’est que le rire est une arme redoutable, je considère que Charlie Hébdo a fait plus contre les islamo-fascistes que toute l’armée française que l’on retrouvera probablement embourbée au Mali dans quelques mois.
    Voilà, ce qu’il faut en France, c’est le véritable parti d’en rire, impertinent et corrosif, le seul contre pouvoir possible dans cette société hyper-communicatrice.

  48. Je ne suis pas convaincu par cet article. Il me fait penser aux sermons que les prêtres établis professent contre leurs concurrents les accusant d’êtres séctaires et hérétiques.
    Moi, j’aime bien la liberté de culte et de conscience. Marre des anathèmes…

  49. Jamais lu un article aussi stupide de ma vie ! L’auteur est SANS AUCUN doute un incompétent qui se complait dans le système inégalitaire dans lequel on vit. Comparer Asselineau ou Chouard à des gourous… M’enfin, j’ai pu rire tout le long de ce texte incensé, je lui dois au moins ça :)) Jamais un article pareil n’aura d’influence..

  50. Ya quand même un truc qui me fait halluciner… Reflets parle de Bluecoat, d’Amesys/Bull, de l’opération #OpSyria avec un membre de telecomix qui vient présenter ce qu’ils ont faits, brefs de choses au combien importantes et intéressantes et il n’y a que très peu de commentaire « extérieurs » et les articles n’ont pas la visibilité qu’ils méritent (de mon point de vue).

    Par contre là Yovan parlent de Soral, Chouard et Cie et tout le monde déboule.

    Ya rien qui vous choque ?

    Vous n’aimez pas cet article : ok. Vous n’aimez pas Yovan ou jugez à partir de cet article uniquement que vous ne l’aimez pas : Ok ,c’est votre droit. Mais arrêter de résumer reflets.info à ce simple article et regardez un peu tout le travail qui a été accompli et qui concerne des sujets hautement plus important que ces discussions…

    1. Il y a toujours plus de réactions sur un article où les gens ne sont pas d’accord, qui porte à polémique et qui est ouvertement trollesque.

      Les articles plus « importants et intéressants » apportent un certain consensus.
      Que peu ajouter un internaute lambda à « #Onsavépa® : le Amesys nouveau est arrivé » ? A part un « merci pour l’info » sur le 30° article sur le sujet, c’est purement informatif et seul des gens ayant des informations complémentaires peuvent y apporter quelque chose de constructif (s’il n’ont pas envie de le faire par mail).

      Alors qu’ici ça va quand même chatouiller les gens. Les commentaires sont pas forcement constructifs mais beaucoup se sentent insultés et essayent de réagir en ce sens.

      exemple:
      Tu te mets sur un trottoir, tu dis aux 20 premières personnes qui passent la météo et l’heure, tu auras à peine des réactions.
      Tu dit aux 20 suivantes qu’ils sont mal habillé, que leur coiffure ressemble à rien et qu’ils font un job de merde, tu risque d’avoir besoin de pansements.

      1. Zanguu,

        en fait mon commentaire n’était pas tant à propos de ce qui ce dit mais de qui le dit. Même chose pour le nombre de commentaires. Ce serait des « habitués », je n’aurais pas fait cette remarque (tout personnelle).

        Je suis bien d’accord avec ton exemple mais n’empêche que je déplore le fait de voir autant de personnes qui ne connaissent pas reflet débouler sur cet article et pas sur les autres… c’est juste mon ressenti sur les priorités…

        1. Justement n’y a t il pas toute une frange d’habitués qui ne commentent justement que rarement ? Mais qui se sentent interpellés par cet article ce qui le valide du coup puisque le troll a amené (je l’espère) un certain nombre de personne à réfléchir.
          Peut être que certains, sous prétexte de faire les mêmes constatations initiales imaginaient être exactement sur la même longueur d’onde?
          D’un autre côté, à part dans une secte où trouve t on tous les sympathisant exactement sur la même longueur d’onde ?

          1. Ai-je jamais dit que j’étais toujours d’accord avec les articles de reflets ?
            Ai-je jamais dit que tous les « habitués » et les lecteurs plus ou moins assidus de reflets étaient toujours d’accord avec les articles ?

            Je n’ai jamais dit ça et ne le pense pas non plus.

            Je pense que nous n’avons pas la même vision ou les mêmes attentes de ce site (si tant est que vous ayez des attentes). Pour ma part je n’attends pas que Reflets prêche la bonne parole. Je ne considère par les articles de Kitetoa, de Bluetouf, de Yovan (désolé pour les autres, mais la liste est longue :/) comme des paroles sacrées qu’il faut écouter, dont il faut s’abreuver et ne pas remettre en cause comme un dogme.
            Non. La raison pour laquelle je lis et j’apprécie Reflets est qu’ils apportent un regard différent, nouveau. On aime ou on n’aime pas, mais pour moi, outre les informations qui s’y trouvent, ce que je préfère dans les articles de Reflets ce sont les questions qui y sont posées. Des questions souvent ouvertes.

            Si vous attendez du tout cuit, du média mainstream où il suffit de dire oui oui je suis d’accord ou nan nan c’est d’la crotte vot’ article, point final, pour moi vous n’êtes pas au bon endroit. Si vous cherchez à vous poser des questions sur des sujets et avoir des pistes pour chercher par vous même, pour creuser, pour vous forger votre propre opinion, alors oui, vous êtes au bon endroit.

            Ce n’est que ma vision personnelle et elle me convient parfaitement.
            Mais clairement, on est tout à l’opposé d’un secte depuis le(s) gourou(s) jusqu’aux adeptes…

        2. Le soucis c’est que Yovan prépare sa dissertation mais ne révèle que la première partie, du coup les partisans de l’autre partie se vexent et viennent en masse pour lui signaler qu’il n’a pas fait ses devoirs.
          Et les habitués se demande ce qui lui arrive car d’habitude il est plus complet sur ses analyses.

    2. Minonminon…. Quoi de plus normal que de voir débouler une troupe de moutons qui viennent défendre leur gourou berger lorsqu’on le met en cause ?

      Franchement… Ce serait pareil avec le gourou berger Sarkozy ou le gourou berger Hollande.

    3. Je commente cet article parce que, justement, contrairement aux autres, il ne me semble pas avoir la qualité des autres productions de Reflets. Et donc, je râle et le fais savoir. Et je ne commente pas les autres parce qu’ils sont suffisamment bons pour que n’aie rien à rajouter.

        1. !!! Quelle idole ? !!!
          On aimerait des arguments et des infos: le rayon X dont tu parles semble justement être passé au travers.
          Ta compassion devrait plutôt aller à l’auteur de l’article.

          1. Tiens, moi aussi, j’aimerais avoir des arguments, pourquoi cet article n’est pas à la hauteur? Blasphématoire, c’est bien ça? Iconoclaste, vous connaissez? Ce n’est pas simplement une injure du capitaine Haddock.

          2. Deneb,

            Je lis reflets très régulièrement (articles ET commentaires) et je suis aussi un peu déçu de cet article (je suis justement en train de me faire l’ensemble des commentaires avant de lire l’article suivant).
            Je ne remets pas en cause les intentions de Yovan, il m’a déjà convaincu du bon fonctionnement de son cerveau. Et ceci que j’adhère totalement, partiellement, ou pas du tout à ses propos. Par contre là je reste sur ma faim, on sent que c’est un peu expéditif sur les argumentaires, j’aurais aimé en savoir plus. Cet article aurait certainement mérité d’être scindé en plusieurs parties (en prévenant le lecteur, ce qui a déjà été fait ici il me semble). Ça aurait aidé à éviter un certain déferlement de commentaires.

            D’un autre côté, ce qui m’attriste côté lecteurs c’est de voir que dans ces commentaires croisés, le point commun de tous semble être de penser détenir l’avis le plus hors système. Du « vous n’avez rien compris à ces 3 là » à « vous prouvez que vous faites partie de leur secte »…
            Finalement, moi qui ne connaît que peu ces 3 personnes et leurs idées, je n’ai encore rien retiré de ce flot :)

          3. Avec tout ce qui a été écrit sur le Web sur eux, à commencer par Wikipedia (un exemple, comme ça, au hasard) vous exigez que le pauvre Yovan se paye d’abord la bio complète des 3 avant de commencer à émettre prudemment la surface de sa pensée auto-censurée. Vous savez, selectionner un texte, clic droit et « recherche sur … ». Vous les connaissez pas? Vous vivez sans doute sur le côté opposée de la Lune. Parce que leurs bigots sont omniprésents, ils infestent les forums et distribuent les bons point, pourvu que vous émettez une gentillesse concernant le gourou, ou les noms d’oiseaux si vous vous écartez d’un poil de la ligne officielle, ou pire, si vous émettez un doute sur leur crédibilité. Yovan vient de commettre un crime de lèse-majesté, alors on va chercher les dernières techniques d’intimidations style: je me désabonne, tu me décois, ta mère à poil sur youporn etc …
            Et moi j’apprécie un article iconoclaste, j’apprécie de rire un peu, même si c’est de mon idole qu’ils s’agit (Chuck Norris, bien-sûr). Parce que dire que ces gens là se prennent au sérieux est un doux euphémisme. Et le rire est le test de vérité le plus fiable. Celui qui est capable de rire de soi-même ne peut pas avoir des idées complétement nulles. Celui qui ne l’est pas, par contre, je n’arrive pas à cesser de douter de lui. C’est plus fort que moi.

        2. Ce commentaire s’adressait à moi? Si c’est le cas, j’aimerais bien savoir ce que j’ai écrit qui pourrait laisser penser que j’aime les facos d’E&R, les moutons de l’UPR ou les dérives dangereuses de Chouard.

          Ce n’est pas parce que je suis contre les trois cibles de l’article que je soutiens toutes les attaques contre eux, surtout pas quand elles sont aussi peu intéressantes.

  51. C’est moche pour Reflet .info Mais si les auteurs ne font pas un minimum de travail sur le sujet avant de faire un pots vous étonnez pas, vous attirez des lecteur qui ressemble a vos auteurs!! un coup d’œil et leur opinion est faite !! Dommage que l’on attaque des hommes et des idées sans développer les siennes en retour !!

  52. C’est clair que si reflet s’intéresser a sont image, cet article aurait sauté depuis longtemps. :)

    Heureusement ce n’est pas le cas.

    Bon j’ai deux questions, pour l’auteur.

    Tu n’as pas été très généreux en argument, tu critiques la politique de ces trois personnes, avec cette idée de secte tout du long, mais sans jamais justifier cette appellation.

    S’il fallait simplement un leader charismatique pour faire une secte, le mot secte ne serait que le synonyme de partie politique.

    Alors, quel autres argument en faveur de cette affirmation ?

    Autre question, je ne connais pas E&R, mais je me suis un peu intéresser aux deux autres, je n’ai rien vue de droite, ni d’extrême droite dans le propos, si ce n’est cette question d’Europe qui les fait passer pour des isolationniste.

    Mais si la définition de la droite est flou, celle de facho ne l’est pas.

    Et alors je ne vois pas, mais pas du tout ce qui rend les deux personnes que j’ai un peu suivie, facho.

    Pourrais tu m’expliquer.

    Dans l’espoir que tu ais le courage de lire tout les commentaire jusqu’ici.

    1. « Dans l’espoir que tu ais le courage de lire tout les commentaire jusqu’ici. »
      j’aurais bon espoir puisqu’on sent dans l’article suivant qu’il a bien lu certains des commentaires les plus constructifs ;)

    2. J’espère avoir compris ce point et pouvoir t’éclairer.
      Secte est utilisé ici en opposition à religion (voir l’article suivant).
      Grossièrement (car tout est toujours un peu plus complexe) une religion est une secte mais une secte n’est pas (encore) une religion. Ou plus sommairement une religion c’est une secte reconnu par « l’autorité supérieure ».
      Par exemple, avant d’être reconnu par Rome (« l’autorité supérieure » de l’époque), le christianisme était une secte montée autour de l’adoration du Christ.
      J’espère avoir été compréhensible :)

      En sachant bien sur que cet article parle des « sectes » qui semblent plutôt orienté à droite et le suivant de celles plutôt à gauche selon les critères actuels de droite et de gauche.

  53. Très mauvais article.

    Beaucoup de Contre-vérités, et assertions à la limite de l’insulte sans réel présentation d’arguments précis. (J’ai creusé les soit disant preuves concernant Chouard et il n’y a rien qui viennent étayer ce qui est avancé!)

    Je me permets d’insister comme d’autres commentateurs, mais CE N’EST PAS DU JOURNALISME, on est loin de la VERITE. C’est de la mauvaise caricature… désolé pour l’auteur j’espère qu’il a fait de meilleurs articles.

    Pourvu que chacun passera sur cette article et prenne le temps de se faire son opinion par lui-même. Les amalgames présentés ici sont des raccourcis frauduleux.

    J’encourage donc chacun à prendre le temps de visionner ou lire les publications de ces trois personnages afin de voir par lui-même ce qu’il en pense.

    (Personnellement sans rentrer dans le détail je n’apprécie guère Soral, j’ai beaucoup de respect pour l’analyse d’Asselineau bien que je m’oppose à sa vision trop conspirationniste et à sa définition de ce que doit être la république, et la politique monétaire, Pour finir je souscris depuis bien avant Chouard aux idées qu’il défend qui sont des questions de méthodes politique permettant de faire émerger les besoins et l’intérêt général. Je trouve le positionnement hors parti de Chouard méthodologiquement juste et même nécessaire à la diffusion et au débat sur ces questions de démocratie directe.)

    Pour en finir j’ai quand même une question à l’auteur de « l’article/pamphlet »:
    Vous dites  » si l’on creuse, il y a beaucoup de points très dérangeants chez Chouard. « . MERCI DE CITER, SOURCER, ET DEMONTRER CES POINTS car plus je creuse plus je trouve des arguments qui s’opposent à ce que vous dite. Merci de m’éclairer ou de corriger vos démonstrations.

    Cordialement et fraternellement,

  54. tout a été plus ou moins dit suivant mes pensées.
    Vous avez payé cher des écoles, donc il serait honteux de penser différemment que vos maitres.
    Moi je pense à tous ceux qui ont eu un jour une pensée différente un jour de leur vie cela va de Copernic, à Georges Besses ex patron de Renault.
    On va faire le gouffre avec l’Europe mais continuons donc……..

  55. La pèche est bonne, le dévots se sont dévoilés sous leur vrai jour, celui de mercenaires payés pour insulter quiconque n’adhère pas à la pensée unique. Ayant vécu dans une dictature dans ma jeunesse, je ne pensais toutefois pas trouver autant de cette faune dans un espace francophone. Cela dit, y en a-t-il vraiment autant? Il me semble voir des similarités de style chez un certain nombre d’insulteurs – vu la profusion d’appareils aujourd’hui c’est facile de s’inscrire plusieurs fois avec des IP différents.

    1. oh dis tu tombe bien, tu peu me donner le lien de la page wikipedia de François Asselineau s’il te plait? je doit être trop bête je la trouve pas ^^ (et en français s’il te plait )

  56. Lol Chouard et Asselineau gourous de sectes, on croit rêver. Tout ce qui n’est pas politiquement correct est une secte !
    J’adore le passage sur le referendum!!!! oé c’est bien mais faut pas que ca aille a l’encontre de mes idées.
    Donc pour résumer mon grand, t’es contre la démocratie. Fasciste.
    T’es pour la décision de « l’élite éclairée », cad contre l’avis du peuple. Donc bon revois ta définition d’une secte et gardes tes lecons de morale.

    1. réfléchissez au vote capacitaire.

      je sias je sais, je lance un nouveau troll.

      Exemple : lors du vote sur l’aobolitioon de la peine de mort, la majorité était contre.

      1. c’est trop dur d’utiliser ton nom d’auteur dans tes coms? courageux mais pas téméraire c’est ça? ^^

  57. Je comprend le mouvement antifa qui sont des ensembles d’organes extrêmement sensibles, engagés, rigoureux, vigilants, utile autant pour la veille, l’infiltration, la défense sur les dérives de certaines personnalités et sur la tenue des batailles idéologiques, mais ils ne seraient détenir toute la vérité ni même définir ce qui est acceptable ou non. Chacun doit se faire son avis!
    Nous vivons dans un monde aux perceptions et réalités différentes, certains diront même que c’est plusieurs mondes qui se coutoient quant d’autres théoriseront ou raccrocheront les faits à de la lutte de classe.

    Pourtant une chose est sur a force de vouloir dressé un cordon sanitaire idéologique, on finit par s’étrangler avec et donner raison à ces rivaux et adversaires et s’éloigner de certains alliés objectifs qui font pourtant écho à certains de nos idées.

    Oui il faut avoir une vision écosocialiste sur du long terme sans perdre les objectifs cruciaux du moment : « Veut on lutter contre l’austérité oui ou non? »

    Certains proposent de sortir de l’Europe d’autre de désobéir, 2 stratégies pour un même but.
    Le débat aura forcément bientôt lieu au FdG, j’espère qu’il s’élargira non seulement entre TOUTES les gauches mais aussi à des personnalités comme Etienne chouard.
    Je ne vois aucune raison de ne pas le faire et de ne pas respecter cet esprit libre qui transcende le clivage gauche droite sans pour autant nié son utilité. A défaut nous serions taxé de sectaire et continueront d’alimenter des suppositions conspirationnistes sans fin.

    D’un autres côté, je trouve le dernier article posté par Vladimir pertinent sur les effets conspirationnistes liés à des réflexions à large spectre qui provoquent auprès d’un public plus perdu et plus défiant que jamais du chaos et de la division, de la suspicion. Il est impossible de bâtir ni même de s’organiser avec ces gens qui ont vécu une révélation en découvrant le tirage au sort dont ils ne veulent plus sortir. Ils en arrivent a ne plus vouloir entendre parler ni d’élection ni de parti que ce soit pour les municipales. La moindre proposition de signer une convention ou un contrat sur des projets politiques concrets est vu comme de la récupération, de la domination et alimente la suspicion. Il y a tout à craindre qu’ils se tournent naturellement vers ce parti maréchaliste qu’est l’UPR où la vocifération, insultes envers Jean Luc et le Front de Gauche sont monnaies courantes et bien souvent disproportionné et injuste.
    Pensée unique sur l’Europe oblige.

    Je trouve toutefois peu délicat et injuste de vouloir utiliser le terme de gourou, car on ne s’autoproclame pas gourou.
    De plus les idées sont à l’épreuve du temps et se renforce dans l’adversité, la meilleur façon de lutter contre est de discuter, collé, confronter les points de vue sans rien lâcher afin que les gens se fassent leur avis.
    C’est donc une disqualification un peu facile et dangereuse. Le problème n’est ni Chouard ni Asselineau mais les adeptes qui l’érigent en gourou et sont de fait incapable de faire un compromis et de participer à des listes électorales avec des programmes certes insuffisants mais progressistes et qui vont dans le bon sens.
    Paradoxalement je ne serai les condamner et ai même de l’empathie parfois pour eux. Car pour être au PG et avoir fait campagne, je peux vous dire que nous avons été taxé de nombreuses fois de secte, de staliniens et Jean Luc de Gourou par des gens qui étaient parfois d’extrême gauche… C’est pourquoi je trouve que ce post n’a rien a faire sur le mur de Jean Luc d’autant que l’auteur parle de s’attaquer aux sectes de gauche dans un prochain article…

    Voilà l’état de la sphère anarchoïde moderne et nationaliste, une perte de valeur gauche/droite, une confusion avec des voles en éclat, et au bout, une perte de volonté, d’engagement politique qui se caractérise par un refus de vote et des défiances stériles…
    Je ne pense pas que les gens vont s’émanciper, s’engager et s’allier avec ce genre de débat, de jugement et d’offense.C’est même tout le contraire et c’est ce tout ce qui me répugne en politique et que je suis content de ne pas retrouver dans une personnalité comme Jean Luc, Jacques Généreux et chez bien d’autres camarades du Fdg
    Le temps du CNR semble résolu.

    Cela dit sa ferraille dur sur se sujet qui est parti d’une publication externe sur le mur de Mélenchon .

  58. Au secours des sectes partout, ils veulent tous nous manipuler c’est horrible ! C’est dingue ça, alors dès qu’il y’a un groupe d’individu avec un « leader charismatique » qui s’exprime c’est une secte selon vous ?

    A force de taper sur tout le monde je fini vraiment par me demander de quel bord vous êtes au final les mecs. Donc tous les partis politiques c’est pas bien, ceux qui en ont l’air mais qu’en sont pas y sont pas bien non plus parce que c’est des méchantes sectes qui font rien que nous tromper. Et du coup on fait quoi alors ? Pour quoi vous vous battez les gars, c’est quoi les idéaux que vous défendez au final ? Je pensais, à force de vous suivre, en avoir une petite idée et même être plutôt de votre côté mais maintenant j’suis vraiment perdu quoi…

  59. Et bé … Le compteur à commentaires il a explosé dites donc !
    Moi j’pense que la politique elle peut pas tout faire et que ça sert pas à grand chose d’attendre le messie.

    Moi j’pense que not’ société elle est compliquée et que penser qu’un type (ou un groupe réduit de types) possède toutes les solutions c’est pas une bonne idée.

    Et surtout, je pense qu’il faut répartir les pouvoirs et les responsabilités et que pour ça y a du boulot pour tout le monde … Et des emmerdes aussi :D

  60. OMG ! Je suis épatée par le nombre de commentaires ! En tout cas, le billet fait réagir ! Donc pour une fois, au lieu de me contenter de tweeter, je vais y aller de mon p’tit com également…
    Donc parti pris pour le côté secte/gourou, ok. C’est le droit le plus strict de l’auteur. Par contre, déçue effectivement par le manque d’arguments sur Chouard. Enfin, plus exactement le discrédit de l’idée (idéal ?) du tirage au sort comme expression de la démocratie. Chouard a de mauvaises fréquentations et je me suis aussi fait allumer à ce sujet sur les réseaux. Mais ce n’est pas une raison pour jeter le bébé avec l’eau du bain, ‘s pas ?
    Et sinon, je continuerai à lire Reflets (d’ailleurs je vais de ce pas consulter le billet suivant sur la goooooche #suspens)

  61. Une citation à Pirater sans modération que je souhaitais partager avec vous :

    Le fait de ne pas agiter les bras en hurlant « fascistes » dès que
    quelqu’un évoque l’extrême droite fait peut-être de certains d’entre nous des originaux, mais je pense que le retour du national-socialisme ne pourra être empêché qu’en cessant de radicaliser le débat et de le résumer à un positionnement manichéen type « pour ou contre … », et en amenant les gens à s’interroger sur les effets réels qu’une politique d’isolation et de repli identitaire pourrait avoir. Ce ne serait vraiment pas une réponse valable aux problèmes du XXIème siècle.

  62. J’espère de toutes mes forces que c’est un troll pour attirer moult commentaires cet article (ce qui serait habile au vu du résultat).
    J’aime bien Reflets malgré la qualité inégale des article, je garde cette source dans mes flux.

    Mais si par malheur l’auteur est sérieux, c’est le genre de niveau zéro du raisonnement (ou plutôt de non-raisonnement/rhétorique sophiste) qui me fait perdre tout espoir en l’humanité.

    C’est en fait exactement une pensée de fan/sectaire incapable de discernement, exactement ce qu’il croit dénoncer.

    On peut apprécier Chouard comme passeur d’idées et on a certainement pas besoin de lui pour continuer, moi je l’aimerai même s’il s’était contenté de me faire connaitre H. Guillemin (un historien catho-facho, je précise pour l’auteur de l’article).
    Quand à Soral il est tellement caricatural que l ‘écouter sans faire la part des choses dans son discours (il se dit lui-même comique maintenant) quand il commence à parler d’anges gardien et de complot juif, relève d’une prouesse que je pensais réservée à des adolescents incultes et influençables.
    Pour Asselineau je me suis fais une idée après son débat avec Chouard qui montre les limites intellectuelles du bonhomme…
    Bref on n’est pas près de s’en sortir si des idées aussi belles et simples et bien défendues par Chouard ne génèrent que … ça.

    bien triste…

      1. je vous remercie du lien mais j’ai lu aussi celui-ci http://reflets.info/lettre-ouverte-a-etienne-chouard/

        et, comment dire, je reste attristé…

        Toujours pour les mêmes raisons, l’argumentaire, le (manque de)raisonnement, l’incompréhension.

        Bon alors certes maintenant on sait que Reflets est un repère de punks, la belle affaire. Ils ont que ça à faire les punks que d’envoyer des lettres ouvertes à Chouard en posant des questions idiotes du genre :

        « pourquoi aller vers des partis ou des mouvements politiques précis (de la droite nationaliste) tout en déclarant ne pas « en être » (de la politique) ? Le tirage au sort ne se mettra pas en place avant des lustres. Et ses chances de parvenir à remplacer le système actuel, déjà très réduites, le seront encore plus si celui qui en fait la promotion, toi, se rapproche en permanence de ceux qui créent des barrages, des clivages, et attirent les contestataires énervés pour mieux empêcher qu’une véritable expression politique populaire et libérée des dogmes poussiéreux puisse se faire. »

        Je suis certain que si l’UMP ou le PS invite Chouard il ira, il va là où on l’invite, ce qui gène peut-être l’auteur c’est que des fachos semblent s’intéresser au tirage au sort plus que Mélenchon ? Ah bin moi aussi ça m’interpelle mais je n’en veux pas à Chouard pour autant (et j’apprécie le PdG par ailleurs). Il faut juste tirer un trait sur l’idée de trouver un type/parti/idéologie parfait(e). Chacun son mix et débat démocratique et on tranche pour le reste (démocratiquement), je ne vois pas d’autre issue.

        Bref, je n’ai pas attendu Chouard pour m’intéresser au tirage au sort, j’ai pas attendu Onfray pour être athée, j’ai pas attendu Chomsky pour m’intéresser aux mass médias et à la géopolitique américaine, j’ai pas attendu Changeux pour m’intéresser au cerveau, ni Franck Lepage pour la « culture »., j’en passe et des meilleurs. Aucun n’est un gourou à mes yeux mais je suis reconnaissant à chacun de leur travail dans leur domaine, et je me désole que personne ne fasse une synthèse qui ME convienne mais j’ai aussi fait mon deuil de cette utopie de un moment. Qu’un journal Punk ne trouve rien de mieux à faire que ce genre d’articles, je trouve ça attristant, mais ça ne m’empêche nullement d’apprécier le reste de ce que je trouve sur Reflets, je continuerai de faire la part des choses comme toujours.

        monde de merde.

  63. Faut-il absolument choisir son bord sous peine de se voir exclure? Ne peut-on pas juste regarder passer les trains? Profiter du spectacle, c’est le plus que l’on puisse faire si l’on décide que le soi-disant « pouvoir » que l’on nous a si gentiment offert par biais des élections ne nous procure pas de jouissance à la hauteur des espérances. Ah, mince,j’ai oublié, c’est du sérieux! Le premier qui rit se prend une branlée, c’est bien ça? Bon, a part la barbichette, vous proposez quoi?

  64. Point sur le tirage au sort : il est impossible de construire une société progressiste par un tirage au sort reposant sur une loi uniforme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_uniforme). En effet, les minorités n’auraient jamais la place de développer leurs droits. Il faudrait utiliser d’autres distributions de probabilités (ce qui revient à faire de la discrimination positive).

    Malheureusement, mr Chouard ne pousse jamais bien loin toutes ces grande idées, le détail ne semble pas l’intéresser. C’est l’intellectuel pour lecteurs de diagonale, malheureusement…

    1. faux beniz!

      Va soumettre ton objection à Chouard sur son site et tu verras qu’il te répondra, qu’il travail dessus depuis plusieurs année.

      Sur le blog il y a de nombreux échanges sur le sujet et tout le monde peut apporter ses objections ou inversement ses solutions.

      Les détails contrairement à ce que tu dis l’intéresse beaucoup , tout comme ils intéressent beaucoup les participants à son blog. Je t’invite donc à venir en débattre avec tout ceux qui consacre du temps à imaginer ce que serait une bonne constitution ou de bonnes lois.

  65. « Tous ceux motivés par l’action politique vont donc se ruer. Ceux des plus « faibles », les moins au fait de la chose politique n’iront pas. Sans compter ceux qui n’auront pas le courage. ».

    C’est pas comme de nos jours où, comme chacun sait, « les plus « faibles » », « les moins au fait de la chose politique » et « ceux qui n’ont pas le courage » sont parfaitement maîtres de leur destin et contrôlent complètement jusqu’au plus haut niveau de l’Etat…

    « Et la dictature des forts en gueule et des plus habiles risque de se mettre en place. »

    C’est pas comme de nos jours où, comme chacun sait, ces « forts en gueule » et ces « plus habiles » sont totalement écartés du pouvoir au profit de gentils philanthropes dont la seule et constante préoccupation est l’intérêt général…

    Merci Yovan de m’avoir ouvert les yeux sur ce démon d’Etienne Chouard !

Comments are closed.