Les petites négligences caractérisées de Franck Riester

Pour fêter l’arrivée du député Riester sur Twitter, Reflets.info ne résiste pas à la tentation de contribuer à l’effort pédagogique en matière de sécurité informatique, que nous avions déjà initié avec TMG, et si ardemment
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

48 thoughts on “Les petites négligences caractérisées de Franck Riester”

  1. C’est énorme, je suis toujours aussi étonné de voir que les personnes plus ou moins lié à Hadopi ont des systèmes qui possèdent des failles aussi énormes.

    Coup de chapeau à l’error.log qui permet de tester de la faille SQL sans être à l’aveugle -_-

      1. Quand tu ne sais pas trop comment configurer un dédié tu peux avoir recours a ce genre de soft. Le truc c’est que un webmin ou autre c’est pas top au final. Et puis le bon gout de DTC de mettre en logo partout un poing fermé levé vers le ciel … ahem …

  2. Juste une précision. Ano Nymous ne signifie pas qu’il a mi des infos bidons. C’est juste qu’elles ne sont pas disponibles au Whois.
    C’est le système anti spam de Gandi … Activé par défaut sur tous les domaines.

      1. Normalement l’email permet quand même de contacter le tech, mais avec une adresse « anonymisée » pour cacher la vraie adresse.
        Si ce n’est pas une adresse valide, elle ne passe pas au zonecheck à l’AFNIC :)

          1. Oui sinon ils risquent de perdre leur accréditation à l’AFNIC. Et pour un registar c’est pas pratique. :P

  3. Ceci était donc votre premier avertissement Riester.

    Le second sera envoyé par LRAR.

    Nous n’irons pas plus loin, la hadopi n’étant pas capable d’aller plus loin actuellement.

    Je sens que vous aussi vous êtes effrayé, suite à ces diverses négligences qui devraient vous amener directement en prison non ?

    Ano Nymous ?

  4. Citation — Très intéressé par le développement économique, j’ai également une très bonne connaissance des nouvelles technologies et de l’audiovisuel. Après avoir appartenu à la Commission sur la nouvelle télévision publique, la « Commission Copé », j’ai ainsi été le rapporteur de la loi « Création et Internet ». —

    Raté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *