Les étranges déclarations de Gérard Collomb sur les victimes de pédophiles

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb a une façon très particulière de dédouaner le cardinal Philippe Barbarin. Ce dernier était accusé de ne pas avoir signalé à la justice des actes pédophiles de la part
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

12 thoughts on “Les étranges déclarations de Gérard Collomb sur les victimes de pédophiles”

  1. Ca va bien plus loin que la classe politique. Rappelez vous qu on a faillit avoir Polanksi (viol sur gamine de 13 ans) comme president du festival de cannes cette annee. Et qu on a eut un ministre de la culture qui ne voyait aucun probleme a ecrire un livre ou il se vantait de se taper des gamins en Thailande …

    1. Sans oublier Cohn-Bendit qui s’est vanté devant des millions de téléspectateurs de sa jouissance quand des «petites filles» le déshabillaient, Douste-Blazy qui aurait été pris en flag à la Mamounia (révélations du Canard Enchainé et après négation en bloc de son épouse, bon….), Jack Lang accusé des mêmes choses dans un riad au Maroc… Dans ces affaires, les enquêtes, quand elles existent, sont rapidement bâclées ou réorientées (comme une affaire célèbre redirigée vers la piste du loup solitaire malgré le CD de Zandvoort) et comme elles sont du genre à déchainer les passions, difficile au final de trier le vrai du faux avec des preuves concluantes.

  2. La « culture du viol » serait de considerer qu un viol est acceptable, parce c est comme ca, c est la culture.
    (Enlever les femmes pour les forcer a se marier, par exemple).

    Pas en France.

    1. Attention Scipion, « parce que c’est comme çà » est une réponse typiquement française, justement.

      J’aimerais pouvoir dire comme vous qu’ « en France, le viol n’est pas acceptable », sauf que justement, le cas de Gérard Collomb (et aussi du cardinal Barbarin) sont malheureusement très répandus.
      La sacrosainte (sans guillemets) tradition catholique française considère sacrilège de parler de ce sujet (subtile glissement du sentiment de honte et de culpabilité vers une dissimulation lâche).

      Les déclarations de Collomb s’inscrivent dans ce contexte un rien moisi qui insidieusement veut faire porter le chapeau à – ben à tout le monde en fait. Un peu comme dans Manon des Sources où le Papet, pour sauver sa tête, accuse tout le village d’avoir su et ne rien avoir fait.

      Bref, c’est une tradition qui se répète inlassablement par lâcheté avant, pendant et en conséquence après. Et cela, la loi n’y changera rien si les gens n’agissent pas …
      Ça marche aussi pour la manif pour tous et pour plein d’autres cas.

      1. Le clerge catholique n a pas la culture du viol, il a la culture du silence (silence dans une eglise, voeux de silence, mythes sur les secrets de l eglise).
        Avec l hypocrisie qui en decoule: sûr de leur superiorite morale et conscient de leur relatif declin en occident, ils se taisent et preferent regler l affaire entre eux… et ne rien faire…
        L autre doit juste avoir des sympathies pour le clergé…

        Non, ce n est pas la culture du viol.
        Le clergé a la culture de l abstinence (enfin, ca c est la theorie, hein).
        Mefiez vous des concepts qui n expliquent pas comment fonctionne les choses et qui servent une vision du monde.

        1. Tout à fait d’accord avec vous. Je ne crois pas non plus à une culture du viol, Si tel était le cas, il y aurait une proportion bien plus élevée de cas.

          Je considère aussi que les prêtres ont, par culture, un niveau éthique supérieur à la moyenne (enfin supérieur ne veut pas dire divin, faut pas rêver), et je parlerais plutôt de honte que d’hypocrisie en ce qui les concernent.
          Je crois du reste que le terme le plus approprié est « lâcheté » plutôt qu’hypocrisie.

          Quant au culte du silence, je ne le limiterais pas au clergé, c’est tout simplement français, Le Papet de Marcel Pagnol n’est aucunement du clergé et les gens de son village non plus, mais il est français, terriblement. Et là, oui, cela devient de l’hypocrisie.

          Nous somme d’accord sur le principal, je faisais juste des corrections à partir de mon expérience personnelle sur ce sujet (nous sommes tous nés quelque part).

          1. Attention la culture du viol ne signifie pas qu’il est ancré dans la culture de violer. Ce serait plutôt que la gravité d’un viol est presque toujours diminuée. Diminuée, la parole de la victime, diminué le traumatisme. Mais aussi diminuées les représailles envers les coupables (cf tous les cas cités).

    2. Enfin je dis pas en France…
      Contre les femmes pas en France…
      Il y a bien certaines circonstances ou une partie de la societe trouve le viol acceptable (penetration non consentie). C est en prison et c est contre les hommes… faibles physiquement…
      Parce que certains trouve que c est une punition/torture acceptable.

      Ou alors toujours en prison, contre les homosexuels, sous le pretexte que ca serait « des femmes »
      (et donc necessairement ca les feraient consentir a une relation avec n importe qui… !).

      Par contre, depuis que le viol existe dans le cadre du mariage (qu on pourrait dans la pratique forcer), je ne vois aucun cas en France, ou une part significative de la societe trouve le viol d une femme acceptable.

      Le pedophile dont il est fait allusion plus haut doit avoir parfaitement conscience du caractere moralement condamnable de la pedophilie et du viol…
      Par contre, s il va en prison, il y des gens qui trouveront tout a fait moralement acceptable de le violer lui…

      1. Je vous suit bien volontiers sur l’acceptation du viol en prison…
        On pourrait dire skyzophenie de la morale, la prison est censé reparer les gens (le language des psy qui gagnent leur croute), ou un endroit simplement pour passer un sale moment dont le viol est une benediction si on ferme les yeux bien volontiers sur la population carcerale qui subit cette violence, dont les pires criminelles ne font pas parti…Y a aussi cette idée de ne pas respecter les regles de la societe, tu respectera de force les regles sociales en prison…belle morale de justice il faut comprendre.
        Il ya ceux qui pensent que la prison doit etre un endroit le plus dur possible pour faire peur à ceux qui sont dehors.
        Mais alors une fois qu’ils sont dedans, qui sont ces gens qui sont pour ces pratiques et en meme temps contre la peine de mort apres 10ans carcerales?
        Contre le viol, seul la loi du tallion marcherai, à savoir un sac sur la tete et yaura tjs des chaud du slip pour limer le cul du fautif sur ordonance – c’est sur que ca merite pas un nobel mais il y aurait du changement et sans doute d’autres derives encore par lacheté :)
        Un seul constat Lacheté Hypocresie…et culture à outrance bien chretienne de meriter une punition, de faire du mal pour faire le bien :)
        Une seule solution ne pas aller en taule

        1. « …et culture à outrance bien chrétienne de mériter une punition, de faire du mal pour faire le bien » Je ne vois pas où se serait chrétien de faire du mal pour faire le bien. Ou alors, on parle pas du même gus.
          Attention, je ne dis pas qu’il n’y a pas eu des atrocités de masse par des gens qui se réclamaient de son nom. Je dis qu’on est là dans du fonctionnement humain.

          1. Je derive du sujet, mais il y a bien ces pratiques de mortification qui consistent a se faire souffrir soi meme (pas pareil donc), mais je crois que c est pour se rapprocher de la souffrance de jesus.

            La religion a le culte de la souffrance, mais de sa propre souffrance (mourrir en martyr), ca ne devient que la souffrance des autres que si c est ces religieux qui commandent un pays et veulent generaliser leurs principes.
            Je crois cependant qu etre religieux n a jamais empeché d etre autoritaire (et donc eventuellement violent).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *