La NSA et l’Unité 8200 étaient à l’origine de Stuxnet

Nous avons plusieurs fois ici abordé le sujet de Stuxnet, un virus qui semblait cibler les systèmes de mesure et de controle des centrifugeuses de la centrale nucléaire de Natanz en Iran. L’objectif partiellement atteint du virus
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

28 thoughts on “La NSA et l’Unité 8200 étaient à l’origine de Stuxnet”

  1. « On se souviendra également de l’assassinat de plusieurs scientifiques iraniens, dont celui en charge de l’éradication du virus ». Vous avez la source de ça ?

    Si vous parlez de Majid Shahriari, il n’était pas responsable de la lutte anti-Stuxnet mais simplement un physicien du programme nucléaire (militaire?) iranien.

  2. Bref, reste plus qu’a trouver les codeurs de flame… Et meme si je suis tenter de pointer dans la meme direction, je ne serai pas non plus etonne que l’on se retourne vers la chine ou la russie (voir les 2).
    La cyber guerre est bel et bien declare, et elle n’est pas froide…

    1. Pourquoi d’autres pays (comprendre « les Occidentaux ») auraient le droit d’avoir des centrales et d’enrichir l’uranium, et pas l’Iran ?

      C’est tout le nucléaire, au moins militaire, qu’il faut stopper.

    2. Legitimer un acte de guerre, c’est plutot difficile, surtout sans declaration prealable. La on est plutot dans l’ingerence (14 points de Wilson toussa). La seul chose legitime a l’heure actuelle, ca serait qu’en reponse, l’Iran declare la guerre a Israel et aux US…
      Bref, ils ont peut etre fortement retarde le programme nucleaire, mais renforce la determination, je doute que ce soit une operation gagnante au final.

  3. Comment se sont-ils rendu compte de l’injection de Stuxnet dans leurs infrastructures ?

    Concernant Flame, ce serait peut-être un coup de buzz pour permettre aux éditeurs d’antivirus d’augmenter leurs chiffres : http://www.atlantico.fr/decryptage/virus-flame-kaspersky-peurs-occuper-terrain-mediatique-eric-filiol-375415.html
    http://owni.fr/2012/06/04/le-marketing-declare-sa-flame/

    [liens trouvés via http://www.sebsauvage.net]

    Ce siècle promet au niveau du numérique… ça sent la 3ème guerre mondiale façon 2.0, avec comme vous dites, aussi de vrais morts (déjà les scientifiques iraniens…).

    1. Atlantico… Je ne vais pas revenir sur la qualite de l’analyse, Owni le fait deja tres bien. En effet, les editeurs en font peut etre un peu trop, reste que flame existe et attaque. Le reste n’est que litterature.

    1. Oh bah oui, c’est vrai, faire péter une centrale nucléaire en jouant avec les centrifugeuses, c’est une idée de génie !
      Créer ce genre de soft et en perdre le contrôle pour le retrouver sur d’autres systèmes industriels, c’est une idée de génie !
      Un acte de cyber guerre, ça aussi c’est une idée de génie !
      C’est dingue ce que l’homme peut être imaginatif et montrer un tel génie pour s’atteler à être aussi con… c’est bien que tu le soulignes.
      Merci pour ton commentaire, qui il est vrai, est lui aussi, emprunt d’un certain génie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *