Kitetoa, une vraie Mme Irma gratos : quelle belle affaire !

Dès l’instant où Bluetouff et moi avons décidé de créer Reflets, nous avons opté pour une autre forme de journalisme. Une sorte de mélange entre bloggeur, hacker, journaliste, analyste à 2 cents d’euros et une
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

26 thoughts on “Kitetoa, une vraie Mme Irma gratos : quelle belle affaire !”

  1. C’est le moment de relancer un vakooler like, non? :-)
    J’étais pas mauvais à l’époque.
    Il suffisait de repérer les gogogadgetophrases dans les PR.
    Au plus il y en avait, au plus la boîte avait de chances de se péter la gueule.

  2. Puisqu’on irmatise, n’oublions pas que Bono (un des plus mauvais investisseurs de ces dernières années, dans tous les mauvais coups) est un des primo-investisseurs de facebook.
    Le chat noir est dans le fruit !

  3. Dans les commentaires de l’article sur Owni, ‘moi’ fait remarquer :
    « A part que le raisonnement n’a pas de sens, car dans le cas de 2ndLife on a un site qui n’a jamais eu que quelques millions d’utilisateurs, pour la plupart des no-life qui se prenaient pour Conan le Barbare, bien cachés derrière leur pseudo. Chez facebook, on en a 500 millions, mais surtout, on y a tous ses copains. On est scotché. tant que FB ne fait pas une grosse connerie, on ne part pas. »

    Mais dans son message précedent, il compare facebook a google ou plutot leur introduction en bourse (theorique pour facebook). N’est ce pas aussi ça le sens de ton article sur owni ? de dire que ces sociétés n’ont rien à voir ? que « le fond de commerce » de facebook n’est pas stable ? qu’avoir 900 M de comptes, ça ne veut pas dire 900M de consommateurs potentiels… et que tant que son business model ne sera pas « éprouvé » , toute capitalisation sera très incertaine ?

    Est-ce que ça veut dire que tant que l’on ne sait pas combien il y a de réels utilisateurs de fb , n’importe quelle valeur de capitalisation sera de toute façon sortie du chapeau ?

    (ou alors je m’emballe beaucoup trop ?)

  4. Calcul de coin de table:

    1Md d’users à 1$/mois de revenu en pub

    -dejà facebook n’a pas 1Md d’utilisateurs réel.
    -Tous les utilisateurs n’y vont pas tous les jours
    $1/mois/utilisateurs, ça nous fait:
    si l’utilisateur se connecte tous les jours:
    30 impressions/mois/utilisateur
    pour arriver à 1000 impressions, il faut
    33.33 utilisateurs.
    Donc si on compte « 1Md d’users à 1$/mois », ca fait un cpm de $33.

    1- c’est énorme, normalement on tourne autour de $4 le cpm
    2- sur le Md d’utilisateurs de facebook, tout le monde ne gagne pas la même chose et
    n’a pas les mêmes habitudes de consommation. Le cpm sur du trafic chinois ou turc,
    c’est beaucoup moins.

    Avec un cpm de $4 et 200 000 000 d’utilisateurs jour (comme j’ai dit, je doute que
    les gens aillent TOUS sur facebook tous les jours)
    ça fait $800 000/jour, soit $292 millions par an.
    La valeur d’un site se situe entre 1 fois et 10 fois son CA annuel (je constate ces chiffres).

    Il faut répondre à la question: « pendant combien de temps facebook tiendra-t-il son régime ? »
    Je vais dire 5 ans (mon avis), facebook est DEJA un bulle médiatique, comme les pins à une évoque
    à la fin des années 90: une connerie qui permet de se mettre en avant comme individu.

    Donc, allez on va dire CA annuel x8. = valeur de facebook
    Ça fait 2Md 336 millions pour 421 millions d’actions.
    Ça me fait le titre à $5.5.

    Le truc, c’est que cette chute boursière de facebook, pourrait donner une sorte de signal
    de fin de vie et ringardiser facebook. Il se pourrait que la chute boursière de facebook
    amplifie la chute réelle de facebook (son business). Que ca fasse « has been ».

    À mon avis les déboires de facebook ne sont pas finis.
    Bon au moins zuckerberg c’est marié et facebook a permis à un geek de se caser.

      1. il faudrait tenir compte du nombre d’impression par utilisateurs et par jour aussi (x20), donc la on se retrouverait à une valeur de 50Md (dans mon calcul).
        Je persiste malgré tout à penser que le cpm sur du traffic tout venant c’est pas $4, mais plutot un truc tres bas assez en dessous de $1.
        Sinon facebook est censé faire 40% du traffic mondial (source: alexa), donc apres il faut voir le nombre d’internaute par jour dans le monde en moyenne. C’est 2Md d’internautes diffrents au total sur un mois (je ne trouve pas de données journaliere)

        Malgré tout, le fait que GM retire sa pub de facebook veut dire (au moins) que facebook ne constitue pas une solution publicitaire facile à utiliser (c’est à dire sans risque d’erreur).

  5. Le but de ces opérations financières n’est pas seulement de créer une manne pour les gros comptes du nasdaq. Elle est aussi de blanchir un quantité astronomique d’argent sale et de l’injecter dans l’économie réelle « sans contrôles » des pouvoirs publics.
    Notre économie est tellement financiarisée et en pleine désintégration qu’elle ne tiendrait plus sans cet argent du crime (drogue, prostitution, ventes d’armes illégales…).
    A bientôt les p’tits loups, la bise à bluetouff.

  6. Donc en fait Facebook est entré en bourse avec une capitalisation boursière sur-évaluée.
    Et résultat, le « marché » lui en a mis plein la gueule en lui disant en gros : « t’es gentil cocotte mais je crois que tu surestimes ton prix un petit peu là ».
    Au final le prix de l’action chute.

    Est-ce que ça signifie pour autant que Facebook sera toujours (ou pour très longtemps) une valeur non fiable sur le marché boursier ?

    1. Au bout d’un moment, les gens qui vendent vont atteindre un prix ou ca ne vaut plus le coup, et inversement, le prix va baisser jusqu’a un seuil qui sera considéré comme réaliste. A ce moment, le prix va se stabiliser et l’action Facebook continuera comme n’importe quelle action.
      Quand a savoir si le cours repartira plus vers le haut que vers le bas, ca dépendra des décisions de Facebook…

    2. « le « marché » lui en a mis plein la gueule » , Ahah!

      Non ca tient pas parce que :
      1) les « marchés » et les banques qui ont vendues les actions pourries aux petits porteurs , ben c’est la mếme chose.
      2) ce n’est pas facebook qui est perdant! Entre entrer (exemple) à 50$ l’action ou à 100$ puis chuter à 50$, c’est mieux la 2eme solution pour FB..
      3) Parce que oui, les seuls perdants dans l’affaire ca a été les « petits », ceux à qui on disait « il faut du FB dans votre portefeuille! ». Les gros ils ont vendus dès l’introduction… au second marché.

      Donc non je ne pense pas que ce soit un echec en type d’introduction, je vote pour un succes franc et complet de toute les parties (habituelles hein, pas les petits).

      1. « le « marché » lui en a mis plein la gueule » , Ahah!
        >>

        Je pense quand meme que ce n’est pas dans l’interet de facebook d’avoir de chuter comme ça, ne serait ce qu’en terme d’image.
        Les petits porteurs de facebook sont peut etre aussi des utilisateurs…

  7. Analyse que j’ai partagé aussi ailleurs et qui m’a valu tout autant d’acrimonies. L’action ai-je lu sur un site boursier US (désolé je ne trouve plus le lien) aurait dû être introduite (avec ce volume et cette part de flottant) entre 6 et 9 $.

    Pour moi c’est encore une valeur très risquée du fait du manque de visibilité sur la stratégie et les incertitudes sur les revenus futurs. En plus cet argent ne servira pas véritablement à Facebook qui va racheter des petites boîtes naissantes pour éviter qu’elles ne deviennent concurrentes ou qu’elles ne soient rachetées par les autres grands acteurs (Google, Apple, etc…).

    Mais pire encore : comment peut-on investir de tels montants dans une compagnie ou le dirigeant possède 57% des droits de vote ? À ma connaissance c’est la première fois dans une IPO que le dirigeant fondateur a un tel poids… bref je trouve cela très louche.
    Nous ne sommes pas les seuls semblent-ils : l’action est à $27 aujourd’hui ? Dans 5 mois et quelques semaines ce sera fini de la période de l’entiercement (c’est la durée pendant laquelle les investisseurs initiaux ne peuvent pas vendre leurs titres) et là, on pourra peut-être la voir passer sous la barre des 10$, c-a-d proche de sa valeur réelle. Wait and see.

  8. Il n’y a pas besoin d’être madame Irma pour deviner que cet IPO « du siècle » (sic) allait tourner à l’eau de boudin.
    Facile à dire ensuite mais le plus gros facteur était à mon sens l’extrême médiatisation de l’affaire.

    Les bonnes affaires se font rarement dans le tapage. Une bonne affaire se traite dans l’intimité voire dans la clandestinité.

    Et c’est d’ailleurs une règle assez générale : à partir du moment ou une chose, un évènement est très médiatisé il en devient pourri.
    Pourri par les arnaqueurs de tout poil qui rôde à la recherche de proies faciles rabattues par la presse. Pourri par les attentes disproportionnées d’autres.
    Pourri par ceux qui ne se sentent plus de profiter de l’occasion.
    Bref, de véritables gamins ! Mais des gamins avec des jouets d’adulte entre les pognes.

    Dans ces conditions là le bon sens a quitté la planète depuis longtemps.

    Maintenant si on veut parler chiffres, les pseudo-financiers qui hantent la planète (et dont fait peut-être partie Moi) oublient (volontairement ou involontairement) un facteur fondamental typique des réseaux sociaux : le taux de remplissage.
    Prétendre avoir 1 Gcomptes ouverts ne signifi pas que 1Gcomptes sont actifs. Tout le monde le sait mais on se garde bien de le rappeler !
    Plus concrètement, pour FB on considère (seul FB connait réellement ce nombre mais se refuse à le dévoiler, forcément) qu’un tiers des comptes déclarés est actif (participe régulièrement à des échanges). Il y a ceux qui sont venus et n’y reviendront jamais, il y a l’immense groupe de ceux qui disposent d’un compte pour surveiller (ce qui se dit sur eux, entasser de la donnée, etc) et il y a enfin les comptes multiples (correspondant à un même individu).
    Ces 600 Mcomptes ne rapportent rien, leur titulaire ne jouant pas le jeu du réseautage. Au contraire ils gênent la véritable activité.

    db

  9. J’ajouterai, à l’intention d’un Moi qui nous lira peut-être qu’investir 2MUSD ne signifie pas que l’on n’est pas un idiot.
    Au contraire dirais-je : plus on possède et plus on a été habitué à « flairer » les coups et à agir sur un coup de tête.
    A l’inverse de quelqu’un sans le sou qui ne peut se permettre de jouer avec sa tirelire les fins de mois étant déjà difficiles à boucler comme ça.

    Et qu’est ce que 2MUSD pour quelqu’un qui en possède des centaines de millions en banque ?
    Pas davantage que 5 euros pour quelqu’un qui a 1 000 euros sur son compte.

    db

  10. Il est très clair que tous les comptes ne sont pas actifs.

    Perso j’en ai 3, un seul actif et je n’ai jamais donné le moindre centime à FB.

    Et si je regarde mes contacts on est très nombreux à avoir au minimum deux comptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *