Il est peut-être temps de passer la droite décomplexée par les urnes

Allons, les révolutions façon 1789, la Commune de Paris, c’est fini. Il n’est plus question de passer les opposants politiques par les armes. En revanche, les passer par les urnes… Ce serait peut-être faire preuve
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

2 thoughts on “Il est peut-être temps de passer la droite décomplexée par les urnes”

  1. Si la gauche était prête, unie, avec un programme pragmatique et réaliste qui prépare le futur du pays, je serai en désaccord avec vous. Mais là, dans le contexte actuel, je milite pour un passage aux urnes anticipé qui redonnerait sans doute l’élan qui manque à ce gouvernement pour faire enfin ce pour quoi il a été élu. Quand Sarko arretera de faire des ronds dans l’eau, il redeviendra populaire.. Si sa cote est si basse aujourd’hui, ce n’est pas qu’il a déçu les 40% de la population de gauche, c’est qu’il a trahi les 50% de ceux qui croyait qu’il était différent..

  2. Arevlis,
    Autrement dit tu reconnais que la droite n’est pas à la hauteur, mais qu’il ne faut pas voter à gauche surtout si elle est « prête, unie, avec un programme pragmatique et réaliste qui prépare le futur du pays. »

    Étrange contradiction.
    A moins qu’il s’agisse d’une répulsion viscérale pour la gauche.

    Moi qui me définis plutôt de gauche, je n’hésiterais pas à voter pour le candidat dit de droite si j’estimais son programme et ses capacités meilleures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *