Humeur : quand ça va flamber, ils ne pourront pas dire qu’ils n’y sont pour rien…

Ce matin, métro Saint-Lazare : la foule du lundi matin, un flot incessant de personnes. Un grand type, très jeune, la vingtaine, avec encore de l’acné sur le visage. Il hèle quelqu’un. Son bras qui
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

37 thoughts on “Humeur : quand ça va flamber, ils ne pourront pas dire qu’ils n’y sont pour rien…”

  1. Bon article, légitime, mais…tu discrimines aussi!

    « Un grand type, très jeune, la vingtaine, avec encore de l’acné sur le visage »

    Ça m’énerve la manie des journalistes qui tapent sur les jeunes et moins jeunes qui ont « encore »de l’acné, comme si c’était un problème facile à résoudre, et pour bien signaler qu’eux ils n’en ont probablement plus. Pour être passé par là, je sais qu’une fois que t’as plus seize ans c’est pas forcément super comme problème. Au nom de quoi on taperait sur cet aspect physique plus que quelque chose d’autre ?

    Enfin bref, c’est vraiment 0 intérêt ce genre de commentaire. Fin du HS.

    PS: peut-être que le mec se vengeait d’avoir de l’acné et de lire des trucs que lui rappellent sur le net sur un mec à la peau clean? :P

    1. Ouais, mais moi je fais chier personne directement. Mais c’est vrai, on peut se demander s’il ne se vengeait pas de son acné. Comme quoi, un pays peut tourner très mal sur quelques problèmes de peau…

  2. On a tous vécu, un jour ou l’autre, ce genre de situation.. et c’est vrai qu’on culpabilise après coup.
    Faut dire que certains flics, après avoir eu Narko comme ministre un bon moment + cinq années comme président, se sentent un peu « cowboys ». J’aurais des anecdotes à raconter, mais ça ferait un peu provoc’ Et en plus, si ces cons lisaient Reflets (sait-on jamais), ils risqueraient de se reconnaître.
    Bref, avec ou sans uniforme, un con reste un con.
    Bien le bonjour, nos amis de la marée chaussée !

  3. Oui, la maréchaussée ne me contrôle jamais. Et pourtant je n’ai pas franchement une tête de jeune premier. Ni des mocassins bien cirés. J’ai juste la « chance » d’être très pâle de peau : il faut dire que j’ai des origines anglaises. Lamentable…

    Et le peu de fois où, en voiture, à des péages, ils me demandent mes papiers, ils sont très courtois. Mais il faut dire que je leur ressemble physiquement, ça aide. Et puis ils doivent sentir que s’ils me font trop chier, je dois pouvoir leur balancer de l’artillerie lourde, genre des avocats. Liberté-Egalité : il faut qu’on vire ces deux mots des frontons. Quant à Fraternité, là, franchement, il faut arrêter les conneries…

  4. Je sais que je devrais pas, mais cette anecdote m’a fait sourire. Car elle fait écho avec un truc vécu aujourd’hui même, aux antipodes de ce triste constat : dans un train, une belle noire souriante qui s’avance dans l’allée, habillée un peu « sport », avec un logo sur lequel est écrit Pol… ah merde. Me disait aussi que les épaulettes sur le blouson c’était pas la mode de cet hiver. Bizarrement je suis arrivé à la même conclusion : la prochaine fois je demande à me faire contrôler :-)

  5. BIM ! tiens manges toi ça, la porte ouverte. Ça c’est du journalisme total. Impossible de prendre le metro depuis plus de 20 ans, dans n’importe quelle grande ville de France, sans se rendre compte du phénomène.

  6. @Yovan : ce qui aurait été marrant, ça aurait été de demander à l’agent de police le cadre légal qui lui permet de faire ce contrôle d’identité.
    Les deux seul cas sont : l’agent a des soupçons que la personne a commit une infraction à la loi pénale (article 78-2 du code de procédure pénale.
    Ou alors que des éléments objectifs déduits de circonstances extérieurs à la personne même de l’intéressé soient de nature à faire apparaitre sa qualité d’étranger (article 78-3 du code de procédure pénale).
    Il reste un article (oublié lequel) qui dit que la police peut contrôler l’identité de quelqu’un à partir du moment où il présente un trouble ou une menace à l’ordre public.

    D’après ce qui est dit dans ton article, aucun de ces 3 articles de loi ne peut justifier ici le contrôle d’identité de la personne.

    Par contre, si tu dis ça aux policiers, ils risquent de t’emmerder.

      1. Par contre, je crois que rien ne les empêche de faire un relevé d’identité.
        A vérifier dans le code de procédure pénal (article 78-3 et le suivant je crois)
        Un relevé d’identité consiste à demander à la personne son nom, prénom, adresse, etc mais ne nécessite pas les papiers.

    1. Il y a d’autres cas possibles.
      Par exemple les contrôles dit « judiciaire » (mais qui en fait sont demandé par la police) que le procureur de la république peut autoriser. Et là toute personne en un lieu donné pourra etre sousmise a un controle d’identité. La réquisition du proc doit etre écrite, motivé (par un peu n’importe quoi), et limité dans le temps et l’espace (mais comme la loi ne fixe pas les limites il n’y en a pas vraiment)

      Les policiers n’ont aucune obligation legale de donnée la raison d’un controle.

      Attention les outrages pleuvent souvent si on se fait remarquer et c’est trés compliqué a contesté …

      1. En effet, une réquisition du procureur, ainsi qu’un contrôle d’identité sur commission rogatoire (demandé par un juge d’instruction) existe aussi.
        Par contre, il y a eu pas mal de procédure cassée car le contrôle avait permis d’arrêter un suspect ou une personne en situation irrégulière, sans respecter l’article du code de procédure pénal.
        La personne contrôlée peut demander le motive de son contrôle et se plaindre auprès du procureur de la république en cas de contrôle abusif (même si ça aboutie peu).

    2. La police peut aussi procéder à des contrôle au faciès sur une plage horaire donnée si elle à l’autorisation du procureur. Mais ça c’est plus pour les bobos parisien qui vont acheter leur cannabis en banlieue normalement.

  7. Le problème c’est que les flics n’ont pas intégrés le proverbe « l’habit ne fait pas le moine ».
    Moi, à 20 ans, grand « Gaulois » châtain clair, je me faisait contrôler 2 fois sur 3 quand je prenais le métro. Pourquoi ? Les cheveux longs, et un perfecto tout simplement.
    La pire des crapules, black, blanc, ou jaune, en costard cravate passera sans problème !

  8. oubliez pas qu’ils sont dans une gare :
    le code des transport est assez sympa,
    y a toujours Vigipirate rouge et c’est permissif aussi,
    et si c’est en zone contrôlée c’est le pompon :)

    en fait, vous préféreriez pas un contrôle au faciès ou pas de contrôle du tout ?
    c’est moche, raciste et tout le reste mais nécessaire je pense.
    surtout si on est mauvais esprit et qu’on rapproche ça des statistiques concernant « l’apparence » des délinquants. là désolé.

    1.  » qu’on rapproche ça des statistiques concernant « l’apparence » des délinquants  »
      Des délinquants « connus » évidemment. Avec ce genre de raisonnement, si tu n’arrêtes que les individus de couleur, oui tu vas choper plus de « délinquants blacks ». Du coup, vite vite, il faudra les viser lors des contrôles… tu tombes dans un cercle vicieux qui montre l’absurdité de tels raisonnements.

  9. J’ai déjà vécu cela.
    Je rentrais tous les soirs de la fac avec un ami arabe et 1 fois sur 5 il se faisait contrôler. Au bout de 2 ou 3 fois, j’ai demandé pourquoi lui et pas moi. Pas de réponse autre que : « on fait du contrôle au hasard »
    « Contrôlez moi alors puisque le hasard est trop souvent du coté de mon ami. »

    Je me suis fais virer à coup de pompe du couloir.
    C’était métro ligne 13, Porte de Saint Ouen, il y a déjà 16 ans. Depuis je l’ai revu à de nombreuses reprises mais jamais ils n’ont voulu me contrôler.

  10. il y a quand meme une autre explication que le racisme : recherche de clandestins
    Et comme ceux ci viennent souvent d afrique, il est plus logique de controler les papiers des noirs & arabes

    1. En effet, mais la loi interdit de faire un contrôle sur ce critère.
      En gros pour contrôler un individu parce qu’on le soupçonne d’être un clandestin il faudrait l’entendre parler une langue différente par exemple. Et non pas se baser sur la couleur de la peau.

    2. « Et comme ceux ci viennent souvent d’afrique »
      Je serais ravi de connaître les sources qui te permettent d’affirmer cela. Ne serait-ce pas une idée reçue qui facilite bien les choses. C’est toujours agréable quand on a une explication « simple » – surtout diffusé sur TF1 – mais la vraie est bien plus compliqué. Mais bien sûr tu ne t’embarrasses pas de ces détails car tu as déjà tout compris.

      1. ben des clandestins europeens il n y en a pas (vu que libre circulation des personnes dans l UE) reste l asie (mais c est loin, ils auront plutot tendance a aller en coree, japon, australie, amerique du nord) ou l amerique du sud
        Mais francement, dire que le gros de l immigration en france vient d amerique du sud, c est du delire

        C est logique que l immigration vienne d afrique: on est juste a cote, il y a une certaine proximite culturelle (la langue francaise pour certain pays, mais aussi ils recoivent nos emissions TV)

  11. Eh bien je trouve cela bien lâche de ne pas avoir demandé à être contrôlé pour se fendre ensuite d’un billet de blog.

    J’ai personnellement fait cela, il y a une moment déjà, et cela avait passablement énervé les 2 CRS qui n’ont même pas daigné nous contrôler malgré notre insistance.

    1. Si tu prends mal la critique, tant pis.

      Et merci également pour tes encouragements.

      Sinon, au delà de la querelle de gamins, j’espère que la prochaine fois tu iras voir les flics pour faire ce que tu voulais.

      Car comme disait Einstein, « Pour triompher, le mal n’a besoin que de l’inaction des gens de bien »

  12. Si les infos du menkévick sont aussi solides que celles qu’il ponds sur israel, pas de souci a se faire pour ce qui est du racisme en France.

    Je suppose aussi que Menkévick prend la police du hamas ou de l’Iran pour des modèles de probité.

  13. moi les flics, ils me contrôle en caisse, me disent que j’ai pas e control Technique, mais je le sais déjà, que mes laques ne sont pas en règles, (je le sais aussi..) commence a sortir son bla bla d’autorité…. et me dit : une bouteille de whisky et ça passe….. euuuuuuuu ??
    non non pas lol… only true.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *