Évasion fiscale, colère sociale et picotement anal

L’administration fiscale va ouvrir 3 nouveaux centres fiscaux pour accueillir des « repentis fiscaux », vous savez, ces gens qui font de « l’optimisation fiscale » (quand ils ne volent tout simplement pas l’Etat), comme nous faisons de « l’optimisation
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

26 thoughts on “Évasion fiscale, colère sociale et picotement anal”

  1. Je pense pas que la pression fiscale qui s’exerce en France va aider à convaincre les entreprises restantes de continuer à payer leur impôts en France… Du coup la situation risque de s’aggraver.

    1. Sinon y’a un truc marrant dans l’histoire de France, ça s’appelle les jacqueries. Le principe est simple, le refus de l’impot.
      Tant que M Mulliez, pour en citer un, paiera moins d’impôt que le français moyen à 1700€/mois, je ne vois vraiment pas au nom de quelle égalité il faudrait que moi, travailleur précaire, sous le seuil de pauvreté H24, je lâche au moins 60% de mon CA en taxes !!!

      Je peux vous dire qu’avec rien que 10-15% de gréviste, l’état sera sentira vite obliger d’intervenir pour rétablir un semblant de justice fiscale.

  2. C’est d’autant plus écœurant que plusieurs études sérieuses ont démontré que l’évasion fiscale avait un impact sur tous les contribuables car cela se traduit systématique par des hausses d’impôts, de cotisations ou de taxes pour tous.

    Par ailleurs, notre système fiscal actuel est construit de telle manière que plus tes revenus directs et indirects sont conséquents, moins la quote-part sera importante car une série de niches fiscales viennent s’ajouter.

    Mais si on souhaite revenir à un système plus sain, il faudrait carrément revenir à la période près-81. Pour la petite histoire, c’est au moment où Mitterrand est arrivé à l’Elysée que l’Etat s’est mis à financiariser notre système fiscal. Résultat : une dette délirante, des traders qui jouent au casino avec notre argent, que nous sommes légalement obligés de déposer dans leurs établissements et des personnes qui sont conseillés par ces derniers pour mettre leur argent dans des pays moins regardants.

  3. Est ce que les entreprises foutront vraiment le camp si la parite fiscale reelle s’instaurait?
    Qui a les moyens de se priver d’un marche aujourd’hui?
    Selon la formule consacree, je « consents a l’impot » et il n’est pas question de desobeissance civile ou fiscale… je veux continuer a utiliser les services que l’etat a mis en place, de la sante, la route, etc.
    Filoche dit : reglons le pb de la fraude et on est excedentaire. Est ce que les 45 000 sont comptes la dedans? Pas sur. Je me demande vraiment ce qu’on attend exactement.

  4. Mais finalement, dans tout ça, qu’est-ce qui est le plus important ?
    – laisser en attente 30000 demandes de régularisation, (les 2/3 de la totalité, sic !), voire les laisser définitivement se perdre (j’imagine que notre administration a eu la bonne idée d’instaurer un délai de prescription à ces demandes ^^)
    – recouvrer les régularisations, quel qu’en soit le moyen ? Attention j’ai quand même pas l’impression que la meilleure des solutions ait été mise en place ici… m’enfin y’a un semblant de début de mise en place non ?
    Quoiqu’il en soit, tapis rouge ou pas, faut juste récupérer ce qui est dû à l’Etat me semble t-il. ça ne pardonne en rien les actions dont on accuse les fameux repentis…
    Quant au calcul de l’impôt, je rejoins JD, on peut faire plus « équitable », la pression de l’impôt se fait malheureusement très lourdement sentir…

  5. Je crois que là Bluetouff se trompe completement. On ne deroule pas le tapis rouge aux gens qui ont planque de l argent en Suisse ou ailleurs. C est simplement que la cellule actuelle est debordee (cf divers article du canard enchaine). donc on affecte plus de fonctionnaire pour traiter toutes les demandes de regularisations

    Si les conditions n ont pas changees (je suis pas un expert dans le domaine, je ne suis donc pas l actualite fiscale), le fisc ne leur fait pas de cadeaux, contrairement a l epoque de Sarkozy : ils doivent payer tous les impots qu ils ont eludés et en plus une penalité.

    Et si les gens sont soudain pris d un acces de vertu fiscale, c est pas pour aider « pepere » a se faire elire pour un deuxieme quinquenat mais simplement car ils n ont plus le choix. Les banques suisses les mettent a la porte (avec les taux d interets actuels ils ne rapportent rien) et avec l echange automatique d information, ils seront dès 2017 de toute facon denonces. On peut evidement faire comme Cahuzac et filer a Singapour mais il faut deja avoir un gros gros compte

    PS: je me suis demande pourquoi la fraude fiscale passe mieux que d autre type de delits. A mon avis c est simplement qu un fraudeur ne fait que tenter de conserver une part plus importante de SES revenus alors qu un voleur comme dans l article PREND quelque chose a autrui.

          1. dans le cas du P2P pas vraiment car la personne qui telecharge une chanson ne l aurait pas forcement achetee (combien de telechargeur ont un disque plein de film/musique qu ils n ont jamais ecoute ?)

            De meme pour les impots, on peut dire qu une partie n aurait jamais ete percue car s il aurait fallu payer des impots, les gens ne l auraient pas fait. Prenon par ex le travail au noir, qui est la source majeure de fraude. La personne ne travaillerai pas forcement au noir si elle devait donner la moitie de ses revenus au fisc. Et meme en admettant qu elle le fasse, il y a d uatres obstacles. Par ex, je donnais des cours quand j etais etudiant. Le montant etait minime mais je ne l aurai plus fait s il aurait fallu faire plein de paperasse pour m enregistrer (numero siret etc …)

  6. « ils sont loins d’être étrangers à la période de violence sociale que nous vivons » et « Filoche dit : réglons le pb de la fraude et on est excédentaire » : les deux propositions sont confirmées par les chiffres :
    – 60 à 80 milliards € : manque à gagner annuel dû à la fraude fiscale des particuliers
    – 77 milliards € : déficit public annuel.
    Ça en fait du picoti picota !

    1. 60 à 80 milliards d’euros: manque à gagner dû à la fraude fiscale générale. attribuer cette fraude aux seuls particuliers n’est pas objectif, il se pourrait même qu’ils n’y soient que pour assez peu!

  7. Bluetouff, tu devrais essayer un autre point de vue je pense. Et si la pression fiscale si importante était dû au poids de l’Etat toujours plus important ? Avec plus de 350 taxes différentes, toujours plus de paperasse, de redistribution, la richesse que l’on créée capturée par l’Etat ? Penses-tu que chaque loi, délit créé par nos représentants est juste ?

    Serais-tu prêt à céder plus de 50% de ta richesse, le fruit de ton travail ? Ne penses-tu pas que cet argent serait mieux utilisé si c’était toi qui le depensais et non l’Etat ?

    Je t’invite à lire d’autres points de vue. Tu peux aller sur dantou.fr et Contrepoints.org par exemple.

    1. La question de la poule et de l’oeuf… Personnellement j’opterai plutôt pour l’inverse : c’est depuis la financiarisation du monde et la mise en place de plus en plus d’outils facilitant la fraude que les états sont déficitaires et non l’inverse !

      Après il est facile de dire « si il y avait moins de taxes je les paierai » alors que l’on est soi même un acteur de l’augmentation des taxes par sa fraude personnelle.
      Pendant ce temps là ceux qui n’ont pas les moyens de faire autrement paient pour les autres ex : augmentation de la tva qui touche les plus faibles pour compenser les fraudes des plus forts.

    1. Tu parles de haine, mais t’es tu seulement posé la question de savoir de quel partie elle vient ?
      La classe dirigeante actuelle se fiche de la précarité, des travailleurs sans domicile, des travailleurs sans travail de 55 a 65 ans, etc… Ca c’est de la haine, pour le profit.

      Maintenant quand une bande de rouges parle de « prise au tas », de limitation des écarts de salaires, de s’approprier les outils de productions, l’idée fondatrice est en général l’équité et la justice sociale. Fut t’elle au désavantage de 1% a 20% des plus nantis que vous semblez défendre pour une raison qui m’échappe.

  8. Étonnant qu’un type relativement intelligent ait écrit cela; comme quoi le socialo-markso-trosko-communisme à haute dose, ça finit toujours par attaquer les neurones (en plus de générer des carences, de la pauvreté et le goulag pour les opposants.)
    Parce que s’il existe des « paradis fiscaux », c’est bel et bien pour pouvoir se préserver des… enfers fiscaux, dont ce pays qui figure dans le top3.
    « paradis fiscaux » étant entre parenthèses, parce que la plupart des gens gobent ça tout cru et:
    1)- ne savent même pas ce que ça veut dire dans les faits et surtout dans les législations,
    2)- confondent allègrement paradis fiscaux et paradis bancaires,
    3)- pensent que dès qu’un type/une entreprise a des intérêts dans un tel pays, c’est un « salaud d’fraudeur ».

    Sans doute les « salauds d’patrons » qui mettent de l’argent de côté sont-ils à vilipender, mais avec des impositions, ISF compris, qui peuvent allègrement atteindre et dépasser les… 110% de leurs revenus, ils ont quelques raisons logiques de soustraire de l’argent à l’appétit gargantuesque de l’administration (qui, rappelons-le, est officiellement égale à peu de choses près en nombre à celles des usa; en réalité, quelque part entre 1.7 et 1.9 fois plus.)

    Ce qui ne lasse pas de m’étonner, ce sont les chiffres de « la fraude » qu’on nous distille en quasi-permanence; car voyez-vous, j’ai un poil de mémoire, et je me rappelle très bien que juste avant le basculement vers l’euro, on nous annonçait une fraude de… FRF80Md.
    15 ans après, on nous anonce une fraude de… EUR80Md; whaoo, quel bond dans la fraude (enfin, surtout dans la démagodie et le foutage de gueule); ça voudrait donc dire que:
    1)- la fraude a été multipliée par 6.5 en 15 ans, et donc ça entraîne de fait le second point:
    2)- l’administration fiscale est une grosse vache totalement incompétente à éviter ladite fraude.
    Il apparaît donc que, dans cette présentation « des faits », quelqu’un, quelque part ment, à vous de voir qui… (allez, une petite piste, ne serait-ce pas ceux qui payent 50% d’impôts de moins que vous par le jeu du non-cumul à l’imposition de leurs diverses sources de revenus ?)

    Un petit rappel au passage sur l’enquête récente de Forbes: ce sont 70% d’*_entrepreneurs_*, quasiment tous partis de rien, qui figurent dans le top100 des milliardaires.

    Mais rassurez-vous, ça va assez rapidement se terminer, parce qu’avec le volume de créateurs, d’entrepreneurs et de diplômés (les rentiers, à de très rares exceptions près, sont partis depuis longtemps) que nous voyons passer avec un billet aller-simple vers l’étranger, il n’y-aura bientôt plus aucune force vive dans ce pays.
    Comme ça, les égalitaristes seront content, car ils auront enfin atteint leur but: le nivellement par le bas (mais alors vraiment très bas, bien en dessous de la pelouse, au niveau du métro, hein.)

  9. Ce qui m’écoeure encore plus c’est qu’ils ne vont même pas avoir de sanction : Je veux dire, ils vont juste payer les impôts normaux qu’ils auraient dû payer s’ils avaient été de bons citoyens, mais aucun supplément pour avoir entubé le fisc et donc les Français pendant des années ! Nous quand on paie en retard on a des pénalités mais eux même pas.
    Et en plus, ils ne vont payer ce qu’ils doivent que sur les 3 ou 4 dernière années, rien sur les années précédentes pendant lesquelles ils nous ont entubé !

  10. Bsr,
    Il faut rétablir des faits:
    -les voleurs fiscaux sont sont les politocards ki eux s’exemptent d’impôts et taxes.

    Ils visent certaines catégories de personnes, nous les mettent en pature et les Français plongent dans cette vindicte mal placée!

    Mais le voleur principal c’est le fisc lui même qui depuis au moins 1993 détourne les charges sociales que nous payons chaque mois avec nos salaires et les encaisse pour son propre compte.

    Le fisc a crée avec l’aval des Urssaf un systême de « by pass » ce qui en fait constitue un 2ème impôt à la source sur tousnos revenus quelq qu’ils soient!

    Arrêtons de fustiger tel ou tel et regardons ce fisc si voleur & ces politocards qui pour leurs parties fines et autres dépenses personnelles s’en donnent à coeur aux gaspillages!

    Ce sont eux par leurs comportements délictueux qui provoquent l’augmentation des impôts et obligent à ceux qui veulent conserver un peu du fruit de leur travail à user de l’optimisation fiscale!

    Trop d’impôts tue l’impot!

    La France est la championne de l’impôt, taxes et multiples contributions!

    Nous sommes tous contribuables!

    http://www.contribuables.org/

    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *