Et s’il y avait un enseignement indicible à tirer du résultat des cantonales ?

Alors comme ça, le parti de Marine Le Pen deviendrait « fréquentable » ? Alors comme ça, les électeurs UMP « préfèreraient l’original à la copie » ?

Vraiment ?

Ce ne serait que cela, ce qu’il faudrait retenir du scrutin des cantonales ?

Et s’il y avait autre chose ? Autre chose d’indicible, de plus dur à accepter ?

Et si il y avait en France toujours la même proportion de racistes de base, les mêmes qui sous Vichy applaudissaient la grande œuvre teutonne, qui dénonçaient les Juifs, qui sous le général De Gaulle vomissaient les « bicots ». Les mêmes qui depuis que le FN existe, forment son cœur d’électorat, quelque 15% environ des votants ?

Et si quelque chose avait profondément changé. Quelque chose d’autre, de bien pire. Et si, avec la décomplexitude érigée en mode de comportement ultime, la droite traditionnelle était devenue une droite extrême ? Si les membres de la Droite Libre (Atlantico) avaient gagné ? S’ils avaient pris le dessus, dans le sillage tracé par Nicolas Sarkozy, l’homme qui ne voit jamais de raison de s’excuser de quoi que ce soit ? Si les membres du courant de « la droite populaire » avaient imposé leurs idées ? Et s’il était désormais normal que tous les ministres de l’Intérieur soient poursuivis par des (forcément) ennemis de la « liberté d’expression » pour leurs propos racistes ?

Et si en fait l’UMP n’était plus aujourd’hui qu’un autre Front National ?

Ca nous fait pour cette élection cantonale 19,3% (UMP) plus 15,56 % (FN), soit 34,86% de votes d’extrême droite en France.

Pas mal. Non ?

Dans ce cas, il faut l’avouer, Reflets.info va devenir un petit village gaulois (humour) peuplé de la multitude humaine, des noirs, des arabes, des jaunes, des juifs, des bouddhistes, des gays, de tout ce qui compose l’arc en ciel de l’humanité, ceux qui font si peur à ces 34,86%. Nous serons là, pour rappeler qu’il n’y a pas de franco-musulmans, pas plus que des franco-chrétiens, ni de franco-crétins, ni de franco-juifs, ni de franco-quelque chose. Il y a peut-être des Français, et encore. Ceux-là sont composés de mille facettes importées de tous les pays de la planète qui est si petite.

Et si… Et si, ceux qui ne voient pas de différence entre ceux qui prient Allah dans la rue, ceux qui se trimbalent habillés de pourpre et le crâne rasé, ceux qui défilent dans les rues avec des statues de Marie, de Jésus ou de n’importe quelle idole faisaient entendre leur voix ? Ceux qui même ne croyant en aucune d’elles, respectent et ne se sentent en rien agressés par ces croyances ? Ceux qui ne voient pas de différence entre les bonnes sœurs voilées des pieds à la tête qui se promènent dans le très chic parc de Saint-Cloud et les femmes voilées de noir ? Qui n’approuvent pas forcément le comportement des unes ou des autres, mais qui leur foutent la paix à laquelle chacun à droit ? Viennent-elles, ces bonnes sœurs, ces femmes, éructer sans cesse à la télévision ou à la radio que la mode actuelle est incompatible avec la République ?

Et si nous leur disions à ces 34,86 % racistes et intolérants que nous ne sommes pas des « français de souche », que nous ne sommes que des êtres humains. Que les autres ne nous font ni peur, ni ne nous dérangent. Si nous faisions assez de bruit pour couvrir leurs cris de haine ? Avec de la musique colorée, avec des paroles de paix, de tolérance, d’espoir ? Si au lieu de garder pour nous notre indignation, nous la disions haut et fort ?

L’écriture de cet article a été accompagné musicalement de :

Ayo (I’m gonna dance)

Avishai Cohen (Shalom Aleichem)

Fairouz (Li Beirut)

La Blanche (La mort à Johnny, Le Forcené)

Rachid Taha (Voilà, voilà)

et quelques autres.

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


15 thoughts on “Et s’il y avait un enseignement indicible à tirer du résultat des cantonales ?”

  1. Heum,
    Je suis désolé de te décevoir Kitetoa mais dans le « nous » désignant les lecteurs de reflets, tu vas devoir y compter au moins 1 électeur du FN. Et je commente ici anonymement, je ne suis donc pas concerné par la « décomplexitude » (terme certainement emprunté à Ségolène Royal) dont tu fais état à propos des électeurs du FN. Et je vous remercie de respecter mon anonymat peu importe les moyens que vous ayez pour m’identifier.
    J’ai donc décidé de soutenir la candidature de satan -de Marine Le Pen en 2012, et ça n’est pas parce que je suis de la race de ceux qui « vomissaient les bicots » sous Général de Gaulle, mais tout simplement car à l’heure d’aujourd’hui c’est dans ce parti que je retrouve les valeurs qui me sont les plus chères. Je ne me sens pas de gauche, ni de droite.
    Tu fais l’erreur de tomber dans un monstrueux cliché qui n’est pas particulièrement drôle, mais alors qui enlève toute crédibilité à tes propos. Comme si moi j’allais dire sur mon blog que les verts ne sont qu’une bande de hippies qui veulent manger du terreau et revivre comme au moyen-âge. Ma comparaison n’est pas pire.
    Je ne suis pas raciste, je ne suis pas pour le retour du franc, je ne suis pas pour des quelconques retours en cargo ou autres des étrangers en situation irrégulière, je veux que la France soit, ou plutôt redevienne une terre de liberté, mais pour cela il me parait évident qu’il faut mettre un frein sérieux à l’immigration.
    Je ne sais plus qui avait dit «je suis socialement à gauche, économiquement à droite ». C’est un sentiment que je rejoins.
    J’espère pour vous que vous gagnez confortablement votre vie. Moi j’ai beau travailler dur, beaucoup, mon salaire ne me permet pas aujourd’hui d’accomplir les projets dont j’ai les ambitions. Et c’est rageant, frustrant, de savoir qu’aujourd’hui n’importe qui peut venir habiter en France et se dire Français quelques mois plus tard, et s’il le faut se marier ou faire des enfants pour faire valoir ce droit, pour ensuite jouir des conforts que notre société a su créer, seule. Si vous exigez de ces personnes qu’elles apprennent au moins la langue française, qu’elles fassent un effort pour s’intégrer en découvrant nos coutumes, alors vous êtes un raciste nazi qui vomissez les bicots. Oui c’est rapide, moi aussi ça m’a surpris.
    Laisser les portes ouvertes à qui veut (et débat il n’y aurait pas s’il ne s’agissait que de quelques personnes, je parle de millions de personnes) c’est pour moi comme si aujourd’hui les patrons pouvaient faire travailler leurs salariés autant d’heures qu’ils le souhaitent. Tu es d’accord que ce ne serait pas normal, que c’est grâce à nos ancêtres que nous bénéficions de droits, et que c’est par respect pour eux que nous devons les faire valoir. Et bien c’est pareil avec l’immigration, j’ai le sentiment que nous laissons profiter autrui des avantages de notre société dont nous avons hérité, celle que l’on nous a confié. Vous ne comprenez pas pourquoi je vais voter FN, vous préférez me taxer de raciste par simplicité, et bien moi j’ai l’impression de sauver mon pays, ou du moins, de stopper des dégâts irréversibles. C’est-à-dire être gouverné dans notre pays par des étrangers dans 2 générations pour finalement nous retrouver minoritaires et étrangers de ce pays. Combien d’étrangers sont-ils à se faire ramener à la frontière pour quelques centaines d’euros, puis reviennent pour recommencer. Combien sont-ils à monter des business, ou tout simplement profiter de diverses allocations pour donner l’argent à leur famille restée au pays. Vous trouvez que c’est normal ? Vous n’y voyez pas d’abus ? Je ne généralise pas, je ne dis pas que le phénomène est général et systématique, mais que ça existe et que l’état doit maîtriser cela…Je suis pour un parti qui ait le droit d’évaluer ces dépenses. Et bien sûr, une grande majorité de français issus d’autres pays sont parfaitement intégrés comme nous en connaissons tous, c’est toujours une minorité qui a su faire parler d’elle sur ce sujet.
    En Janvier, j’étais de tout cœur avec les Tunisiens pendant la période de révolte qu’a connu le pays, sincèrement, pas moins que vous ; mais après que Ben Ali ait quitté le pays, quand nous avons connu une vague d’arrivage en Europe, et bien je me suis senti trahi. Je n’y ai vu que du profit, je n’ai pas compris pourquoi, une fois débarrassés de leur dictateur, ils ont tenu à venir si nombreux vivre en Europe. Je me suis dit « ils veulent le beurre, l’argent du beurre, etc. ». Je suis d’accord que c’est triste d’en arriver à penser cela, mais comment voulez-vous que l’on continue à recevoir des étrangers par milliers (ou alors ils avaient prévu de retourner en Tunisie après, et la marmotte elle met le chocolat..), ce n’est pas viable économiquement en cette période enfin. S’il est normal que nombre de Français pensent avec le cœur et aient la sagesse de l’hospitalité, n’en voulez pas aux autres, qui ont en plus d’un cœur, un raisonnement logique et lucide et des yeux pour constater.
    Depuis 20 ans, la France a évolué. Vous êtes visiblement satisfaits de ces évolutions et c’est tant mieux. Moi moins. Je pense que la France aurait pu être plus belle, plus agréable, plus facile à vivre, plus sécurisée qu’aujourd’hui. Je ne parle pas de terrorisme, je parle d’ambiance générale, de langages, « d’agressivité normale ».
    Je crois avoir été clair, si je vais voter FN, c’est pour des raisons économiques évidement. S’il n’y avait pas ces raisons économiques, je voterais vert bien sûr. Je suis contre l’ump et anti sarkozyste, et la gauche je la trouve mauvaise, c’est bien facile de pointer les problèmes, moins facile d’en trouver les solutions. Si la droite passe. Nous connaissons déjà la situation à venir. Si c’est la gauche c’est super, fiesta, vraiment, tout le monde sera content. Mais attention, catastrophe économique en 5 ans. La pauvreté n’existera plus, vous gagnerez autant au chômage qu’en travaillant, c’est presque de l’incitation à ne pas travailler. Et forcément, ça ne dure pas. C’est des confettis pleins les yeux pour un échec économique désastreux.
    Voilà, je n’ai certainement ni complètement tort, ni complètement raison, j’ai plutôt l’impression qu’il y a des forces vers la gauche ainsi que vers la droite, et qui finalement tendent vers un équilibre. L’un a besoin de l’autre. Et les élections que nous venons de connaître montrent que nous avons dernièrement été un peu trop open doors et un peu trop hypocrites sur les problèmes sociétaux pour qu’un retour vers la droite mérite de venir durcir les règles d’intégrations en France. C’est tout ce que je demande. Je vomis sur personne. Le brassage ethnique doit se faire dans de bonnes conditions, pas par le forcing.
    Je ne m’étale pas sur l’environnement urbain qui a besoin de temps pour se recréer et éviter les échecs du passé, à savoir les cités. Ça n’est pas en fermant les yeux sur l’immigration que cela va résoudre les problèmes de logements.
    Et si on demandait au Front national d’estimer le coût de l’immigration, et si on demandait aux électeurs de gauche de payer ce coût par des taxes, ça vous irait ? :p C’est ça voter, c’est pouvoir assumer la politique que l’on a choisie.
    Sinon sur l’article, les bonnes-sœurs en général, elles aident les pauvres. Je crois qu’elles sont les bienvenues partout où elles vont, alors leurs tenues… et aussi à « Avec de la musique colorée, avec des paroles de paix, de tolérance, d’espoir ? », j’ai versé une larme ♥

    1. C’est marrant, hier, j’ai croisé Paulo et Gérard. Ils étaient en grande discussion sur Sarkozy. Gérard disait à Paulo que à l’international il merdait, mais qu’en France, il faisait du bon boulot…. parce que quand même toute cette immigration, c’est pas possible et que ça pose plein de problèmes ». J’ai demandé à Gérard de quels problèmes il s’agissait. Et comme il a du sentir où je voulais l’emmener (ou alors il n’était pas encore assez décomplexé), il m’a expliqué que tous ces gens venaient et qu’on avait pas de travail pour eux, que donc ils se retrouveraient dans une situation inhumaine. Paulo a ajouté qu’ici il faisait froid, que les gens les aimaient pas et que vraiment, ils seraient mieux chez eux, que d’ailleurs, c’est pour ça qu’il donne beaucoup d’argent à une association pour construire des écoles en Afrique.
      J’aime bien écouter Paulo et Gérard. Avec eux, je comprends mieux ce qui se passe dans ce pays.
      Nicolas a bien travaillé, les langues se délient depuis trois ans, c’est phénoménal.
      Et ça fout la trouille.

  2. argn : argent ? c’est sur qu’avec une circulation à sens unique des biens et des personnes (les personnes sont une marchandise comme les autres), ça va en gagner des pépétes avec le dumping social à la maxi bais(s)e

    kitetoa : moi avoir bien compris, moi copain avec attali et son mondialisme nomadisme et avec mes amis bové et rocard on chie sur la france !

    chewbaca : Geek et politique la cata …

    Vous voulez connaitre le résultat finale de cette putain de mascarade

    65% DSK face à la Marine nationale

    M’en vais créer une société de vaseline parce qu’en 2012 il va y avoir rupture de stock, même si depuis 40 ans le passage s’est élargit, vu le calibre finale que va nous mettre ce putain de collabo de DSK, ça va faire mal a ce qui reste de la France.

    Résultat des courses :

    Les idiots utiles, les rois de la Reductio ad Hitlerum n’auront plus qu’a s’enfiler

    Les geeks se tripoteront le rj45 en allant pleurer à bruxelle et strasbourg pour avoir un peu de réseau.

    Reflets sera remercié pour ces bons et loyaux service en faveur de l’Empire et aura le droit à sa p’tite subvention s’il continue comme ça.

    Je ne trancherai pas entre la peste et le choléra, ma visé ne sera plus jamais détourné par ces false flag.

    1. Bonjour François,

      je ne suis pas certain que le ton que tu emploies soit particulièrement efficace pour faire avancer tes idées. Note tout de même que DSK n’est en rien notre « candidat » pour 2012. Je parle en mon nom (pas en celui des autres contributeurs de Reflets) : je n’ai pas de candidat pour 2012.

  3. Oui, il y a un enseignement a tirer des cantonales.

    L’enseignement principal c’est qu’il faut peut être dé-passionner un peu le débat politique et arrêter de tomber dans les travers qu’on dénonce.

    Parmis ces fameux 34,86% de collabos qui aurait vendu pères et mères au régime de Vichy c’est des citoyens que vous insultez dont la plupart on juste des idées différente des vôtres. Oh je dis pas que dans le lot y’en à pas 2/3 peu fréquentable mais mettre tout le monde dans le même panier c’est dangereusement généraliser (ça ce rapprocherait du mécanisme du racisme, non ?).

    1. Bonjour Tatanne,
      Vous faites une inversion du sens. C’est courant ces dernières années.
      Par exemple, les gens qui s’offusquent des propos racistes ne sont pas des « ennemis de la liberté d’expression ». Ce sont des gens qui respectent les lois de la République. Vous savez, le contrat social qui nous unit.
      Je n’insulte pas des gens qui ont ce genre d’idées :
      http://www.kitetoa.com/Pages/Textes/Textes/Texte11/20070423-les-emails-des-electeurs-front-national-et-la-seduction-par-nicolas-sarkozy-de-l-elecorat-le-pen.shtml
      en disant qu’ils sont racistes. Ou alors, c’est qu’ils n’assument pas leurs opinions racistes.

  4. Je suis désolé, « Et si nous leur disions à ces 34,86 % racistes et intolérants » si c’est pas une généralisation malhonnête.

    Donc tous ceux qui ne sont pas d’accord avec les idées de gauche sont racistes et intolérants pour vous ? Vous êtes effectivement un modèle de tolérance.

    1. Vous avez un problème d’invertion de sens, et un problème de lecture. Relisez calmement et en entier (vu la vitesse de votre réponse, vous n’avez pas tout lu) :
      http://www.kitetoa.com/Pages/Textes/Textes/Texte11/20070423-les-emails-des-electeurs-front-national-et-la-seduction-par-nicolas-sarkozy-de-l-elecorat-le-pen.shtml
      Il ne s’agit pas de ne pas être d’accord avec de supposées idées de gauche (qu’est-ce qui vous fait dire que j’ai des idées de gauche?). Il s’agit de voter pour des gens qui expriment des idées racistes et condamnées par la loi.
      Patientez un peu, je vais expliciter tout ça dans un autre article.
      :)

  5. merci kitetoa pour cet article très orienté mais très intéressant, même si très peu pédagogique, il y a surement parmi ces 35% (20% FN et 15%UMP) de votants (soit 55% des 45Millions d’inscrits), une bonne partie de ces irréductibles gaulois consanguins pensant posséder le gène de la France pure souche (qui ont plutôt hérités de ce militantisme plus qu’ils n’y ont adhérés), quelques autres s’apparenteraient plutôt à du haineux ignorant et craintif, se soumettant à une rhétorique émotionnelle assez bien intégré dans nos débats puisque très efficace, celle du « la faute aux immigrés », ou du « la peste ou le choléra ». mais il y a aussi certainement quelques rares intellectuels qui se revendiquent de ce mouvement avec leurs accords et désaccord et qui se soumettent à l’exigence d’unité qu’il réclame (non sans vaseline). merci argn de nous permettre de mieux recouper les informations. et comme je suis anonyme et DONC très décomplexé (cfr le troll), je voudrais terminé sur la notion même de démocratie qui exige de nous d’être un maximum informé et intéressé par la politique pour que notre voix ne soit pas perdu à voter pour un partie ou un personnage mais à y participer en apportant du concret, des propositions, de l’information. Et je ne me limite plus à accepter n’importe quelle information sans aller chercher plus loin (merci google), surtout ci celle ci correspond à priori avec mes idées, mes envies. c’est long, c’est dur mais c’est le prix pour apprendre à comprendre. L’esprit critique forge la conscience par l’ouverture de l’esprit. (Je me sens mieux maintenant que je me dis que j’ai bien réussi à catégoriser tous ces électeurs, et puis si vous pensez en faire partie, Bravo, c’est déjà pas mal) ;) tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

  6. Cet article me fait fortement penser à l’édito de Charb dans le Charlie de la semaine dernière (je ne sais pas si tu l’as lu), et qui s’indigne de l’implicite accord qui lie dorénavant les journaleux, et qui consiste à s’interdire d’appeler les électeurs du FN des racistes, parce que vous comprenez, s’ils sont aujourd’hui plus de 15%, ça fait autant de ventes en moins si on commence à les stigmatiser.

    Il ne faut pas céder à cette banalisation du fascisme, celle-là même que notre guide à nous travaille depuis 2007. Les idées du FN sont des idées racistes et fascistes, il faut oser le dire ou craindre de voir son score augmenter en conséquence. On n’aide pas ces gens en les confortant dans leur soi-disant vote contestataire. Penser qu’ils ne sont pas capables de comprendre qu’ils votent pour des racistes, c’est ça le véritable mépris, la condescendance journalistique qu’on nous sert depuis trop longtemps.

    Ps : j’ai pas lu tout ton long article sur les mails du FN, mais ça ne m’étonne pas un poil, on connaît tous ce genre de personnes. 15% des français ? Oui ça paraît plausible. Essayons de faire en sorte que les votes FN se restreignent à ces racistes et ne s’étende pas au reste, par la banalisation de leurs idées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *