#DSK : les cinq dernières minutes…

Les cinq dernières minutes… avant l’explosion médiatique.

L’affaire DSK a fait exploser tous les outils de mesure du buzz, cet indicateur ROI flou et pourtant si convoité. C’est sans conteste le buzz le mieux orchestré de l’année, et lancer un tel buzz, de nos jours, ne peut se faire qu’avec Twitter, si on veut vraiment être à la page (Facebook, c’est pas top pour attirer l’attention de la presse).

Du coup, plutôt que de relire 2412 articles relatant ces instants fatidiques, et – je dois bien l’avouer – parce que je prépare mes cours de l’année prochaine, j’ai préféré synthétiser tout ça dans une jolie infographie (au bifidus actif, avec de vrai bouts de datajournalisme dedans). (cliquez dessus pour l’agrandir)

Tout de suite, on y voit plus clair… non ?

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Fabrice Epelboin

Ancien directeur de publication de ReadWriteWeb France, cofondateur de plein de trucs, e-guerillero fi Tounes, spécialiste intergalactique de l'infowar, réincaranation de Nostradamus tous les 26 du mois par temps agité à très agité.

37 thoughts on “#DSK : les cinq dernières minutes…”

  1. Plus clair ? hum, non ! :-/

    Je n’ai pas l’habitude ce genre de graphe, j’ai l’impression qu’il manque des informations, au niveau de la légende, notamment (ces pointillés rouges, c’est quoi ?)
    J’imagine que ce genre d’outil est destiné a être commenté lors d’un cours, avec un prof qui donne des infos supplémentaires…

    Pour moi, il manque une info essentielle : l’heure de l’acte initial.(heure réelle ou supposée…).

  2. 18h00 – 18h30 heure de paris, mais ce n’est pas du tout une info essentiel ici, on s’intéresse à la façon dont l’info est sortie, pas du tout aux faits. Le poitillé rouge est la clé du mystère. Si vous ne comprenez pas, ce n’est pas bien grave, c’est que ce genre de dataviz n’est pas fait pour vous.

    1. « c’est que ce genre de dataviz n’est pas fait pour vous. »

      Ce n’est pas très gentil, Fabrice.
      Cela signifie t’il que je suis trop con pour essayer de comprendre cela ? Et que je ferais mieux de me contenter de la bouillie de TF1 au lieu d’essayer de remonter dans la hiérarchie sociale ?

      Vous m’avez vexé, Fabrice.

      1. Mais non Emma, ne te vexe pas, depuis le temps que vous lisez (et commentez) les travaux de Fabrice, vous savez bien qu’il fait toujours du teasing permanent.
        L’article n’est que le point d’entree de la conversation qui va suivre dans les commentaires.
        C’est un jeu de piste, une chasse aux tresors…

      2. Non, non, ça ne signifie pas que vous êtes con. Si j’avais écrit en Chinois, vous n’y auriez rien compris non plus et ça n’aurait pas été plus révélateur de quoi que ce soit. C’est du chinois pour vous, c’est tout.

        Quand mes camarades sur Reflets publient des lignes de code, il m’arrive aussi d’être largué, ils ne me prennent pas pour un con pour autant.

  3. Alors…

    Pointillé rouge : parcours de l’information.

    Sachant que J Pinet disposait en fait comme information de :

    – ‘un copain m’a dit’ = ‘je ne suis pas témoin direct, il y a eu des intermédiaires’
    – ‘DSK aurait été arrêté’ = c’est le coeur de l’info
    – ‘dans un hotel a NYC’ = c’est faux, il y a eu effet telephone arabe là dessus, il ne s’agit que du lieu du crime, pas de l’arrestation.
    – Il y a une heure = heure non pas de l’arrestation mais du leak, c’est à dire du moment où, au Sofitel, il était clair que DSK allait se faire arrêter, trois quart d’heure plus tard, le temps d’aller à JFK, c’était fait.

    Bref, Pinet est au bout d’une chaîne de type téléphone arabe dans le parcours de l’information, le pointillé rouge tente de retracer cette chaîne.

    1. finalement l’explication du pointillé rouge est necessaire :) j’avais pas trop compris.

      pourquoi Pinet dit « aurait été » alors qu’au moment de l’infos qui fuite c’est plutot « allait se faire arreter »

      anticipation du journaliste ? en plus de la déformation du lieu de l’arrestation ?

      Ou alors les flics pensaient le choper à l’hotel et il n’y etait deja plus.

          1. en effet, z’êtes tombé dans le spam :-)

            Bizzare ces IP… très exotiques ;-)

            Sinon, tout un chacun ne cache pas son email, « z », c’est même rarement le cas en fait sur les blogs. Brice dirait que vous avez vraiment quelque chose à cacher ;-)

      1. Ben c’est simple.
        Quand vous dites « j’ai vu paul il y a une heure », est-ce que vous regardez vraiment votre montre pour faire le calcul ?
        Non, c’est de l’à peu près.
        Je reconnais que généralement une heure c’est plus 1/3 heure qu’un 1/4 d’heure ou dix minutes.
        Alors oui, il y a peut-être anguille sous roche, et entre nous je l’espère, ce serait plus marrant comme feuilleton.

        1. Donc t’as ZE scoop du début de campagne, LA source qui t’as raconté le truc, tu décide de balancer l’info EN TOP EXCLU sur Twitter, et tu confond une heure et un quart d’heure… c’est ballot.

          ET LA MARMOTTE ? ET LE PAPIER ALU ? BORDEL !?

          Parce que franchement, pour un gamin formé à Science Po, au contacts des meilleurs profs en la matière (dont moi, hé oui), ben c’est vraiment nul. Or on m’a dit qu’il n’était pas si nul que ça en classe… Jonathan…

          Allez, Zab, autant je vous concède que le feuilleton est marrant, autant concédez que votre vision de la politique est navrante ;-)

          1. Ma vision de la politique je ne l’ai pas donnée. ;)

            Je persiste à dire que ce n’est pas si extraordinaire que ça de confondre « 1 h » avec n’importe quel autre temps. Quand on dit « 1 h », ça veut généralement dire : pas à l’instant, pas dans la minute. Et c’est tout.

            Et si j’étais de mauvaise foi, j’ajouterais, puisque vous parlez de « scoop du siècle » qu’il est encore plus facile de se tromper avec une info-scoop, qu’avec une info banale : état d’excitation, d’énervement, etc.

            Bien à vous.

          2. Si, si, quand tu es étudiant à science po, que tu mesure pleinement l’impact d’un tel scoop sur un évènement politique majeur (la présidentielle), je te garanti qu’on ne confond pas un quart d’heure avec une heure, tout comme on ne confond pas un hotel Sofitel avec l’aéroport JFK :-)

    1. Ben non, ça c’est la timeline du 14 mai, l’exil de Querry c’est bien plus récent ;-)

      C’est une méthode classique, tu notera, chez Elf, à la grande époque, dès qu’un collaborateur de haut rang se faisait pincer dans un scandale politique, on l’envoyait en exil pendant quelques années en Afrique… Comme quoi, Sarkozy est bel et bien l’héritier du Gaullisme, d’une certaine façon…

      1. Je suis un trop jeune pour « avoir connu l’epoque », mais je connais l’histoire, j’me suis documente (et je continue un peu meme). Etant moi-meme en SEA, on retrouve des noms qui font surface de temps en temps (j’me fairs une BdD d’inventaire, car sinon j’m’en sort plus avec tous ces noms…)

  4. Bizarre mon précédent commentaire n’est pas en ligne, je rajoute quelques lignes au passage.
    Je voulais dire que cette datz viz commence mal car au tout début c’est déjà faux.
    Sarkozy n’a pas de blakberry et autre point Querry envoie un mail à Mancini et pas au directement Christian Frémont. Sur ce dernier point je crois que ta seule source est Le Monde alors que d’autres articles parlent du sujet.
    Ton avis ?

    1. « Bizarre mon précédent commentaire n’est pas en ligne »

      Oui, ça s’appelle un moteur antispam, ça signifie simplement que tu as été signalé en spam a de multiples reprises par différents propriétaire de blogs et que tu es dans une blacklist. Du coup, ce même moteur te met d’entrée de jeu en modération.

      Tu devrais faire comme ton camarade plus haut et planquer ton IP.

      La source Blackberry vient en effet du Monde (c’est marqué du reste), et comme c’est basé sur un témoignage d’Aubry qui confondrait un Blackberry avec un Nokia ou une poelle a frire, c’est fort probable. Mieux, on ne peut qu’espérer que Sarko n’ait pas de Blackberry pour des raisons de sécurité évidentes. Disons que comme NKM et pas mal de monde au gouvernement, il a un Nokia à clavier, le seul truc que l’on puisse à peu près sécuriser. Bien. Ca change quoi ?

      Quand à la belle histoire de Querry qui fait un truc dans le monde et un autre dans le Figaro, de toutes façon, c’est du pipeau (ligne verte : storytelling). Dans le Figaro, qui a sorti la premiere histoire, Sarko avait été mis au courant au petit déjeuner, puis finalement, durant la nuit. En pratique, il s’exitait déjà sur son Blackberry – pardon, son Nokia – durant le match Lille PSG…

      Sinon, tu veux que je t’explique comment le rapport de police est passé de la NYPD à Atlantico via le petit Louis ou tu la connais déjà celle là ?

      1. Je ne planque pas mon ip.

        Et je ne suis le camarade de personne.

        En fait si, je suis un envoyé de l’UMP qui planque son ip et flaire les blogs les plus connus pour propager le doute et la désinformation.

        Ça va comme ça ?
        C’est ce que vous voulez entendre ?

      1. Ceci de la part de quelqu’un qui avoue en début de commentaires utiliser un produit Apple, ca me fait doucement rigoler ;)

        Sinon, du coup, pourquoi ne pas changer « Blackberry » en « téléphone » ? Parce que ca fait plus tendance et pimente le « storytelling » ?

        1. Ben alors Chouchoune, on sait plus sur quel point appuyer sa rhétorique ? J’utilise des trucs Apple, donc… ce que je dis n’est pas crédible… ok… mouis… Ca doit chercher grave sur internet pour trouver un truc sur ma vie privée afin d’attaquer là dessus…

        2. Bon, Chouchoune Aubryste, voilà le truc : les blackberry sont tous sur écoute, potentiellement. C’est pour ça qu’Obama-que-Martine-elle-copie-tout, il a été obligé d’utiliser un blackberry spécial fait par les services secrets, que Martine elle comprends rien du tout à ces enjeux, et que si elle utilise un Blackberry, elle est dead.

          Je suis clair ?

          Ca n’est guère qu’un épisode comique de plus de Martine à la plage, qui, grace à toi, va devenir aussi la série de Reflets cet été, avec des leaks, plein d’infos croustillantes, juste histoire de bien faire passer le message aux troll dans ton genre que quand on spamme connement, on en paie le prix fort.
          http://reflets.info/le-pur-fail-agenceh-hadopi-eurorscg/

          Je suis à peu près sûr que quand Valerio va s’apercevoir des tes trolleries, il va te dire que tu joue avec le feu et que tu as fait une grosse connerie. J’en ris d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *