Dis donc, journaliste, tu es bête ou tu le fais exprès ?

La lecture de la presse du jour fait ressortir un thème majeur : « Le krach annoncé n’a pas eu lieu ». Voyons voir… Soit les journalistes qui insistent sur ce point sont idiots et n’ont aucune
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

15 thoughts on “Dis donc, journaliste, tu es bête ou tu le fais exprès ?”

  1. Je veux pas faire chier (en fait si un peu quand même ^^ ; de toute façon, qui commence un commentaire par « je veux pas faire chier, mais… » sinon un chieur ? hein ?) mais dans ton image à -452points, t’es bien content de pas faire la différence avec la fin août 2010 vu le crash qu’il y a eu, hein ? hein ?

    Allez hop, je m’autorise un commentaire non (voire anti-) constructif par jour ;)

  2. Oui mais le journaliste veut du violent, de l’instantané, du « scoop » alors si il faut faire réagir ses lecteurs en les faisant réfléchir à moyen/long terme, ce n’est pas assez vendeur.
    Autant dire que tout va bien jusqu’à ce que d’autres (moins *** que lui) tire la sonnette d’alarme (qui voit déjà bien rouge..).
    Merci pour ce coup de gueule en tout cas.

  3. Bah c’est le défaut du net ça je trouve. Ca fait de l’analyse bourisère aussi vite que l’on post un tweet, et donc on post un truc a peu près vrai (a savoir, ce matin, les bourses semblaient plutôt ne plus s’enfoncer) à 10H et fatalement, a 17H, tu passe pour un con.

    Faudrait apprendre a beaucoup de journaliste comment fonctionne internet …

      1. Ça , y savent , vu la maniére dont ils récitent à longueur de journée le mantra ;

        oh marché , béni soit ton saint nom, que mille roses éclosent sur ton passage, que tes pêts sentent la myrhe etc …

        Le marché, y z’en ont bien pigé le coté surnaturel , genre divinité cool , pas comme l’internet dont ils savent qu’il est le royaume des nains du chaos …

        En même temps, si on perdait 90% de cette masse monétaire virtuelle , y resterait toujours les 10% nécessaires au fonctionnement de l’économie réelle … Bien sur , ça se ferait pas sans bobo, mais comme disait Lordon, « soit on les tue et on survivra peut être, soit on les laisse faire et on mourra tous » (enfin à la louche …) …

  4. Trois petits dessins commentés sont plus explicites que des longues déclaration verbeuses ! Merci kitetoa !

    NB : Romain n’a pas complétement tort, sauf qu’a comparer fin Aout 2010 et fin Aout 2011 est un peu prématuré. (non pas que ça change beaucoup au résultat final : une belle crise d’hémorroïdes !)

  5. Petit rappel, la crise de 2008 est TOuJOuRS en cours, sisi, vous savez les économistes qui parlaient de Double Deep ( le coup du W)
    Les journalistes ont préféré relayer Mme Lagarde, et le coup de la reprise en V et que le W n’aurait pas lieu… Ca fait quoi, 36 mois? une période suffisamment longue pour que les journalistes ne se souviennent pas.

    Le AAA à AA+? une semaine avant encore, Standard & Poors, annonçait la possibilité de cette rétrogradation: les journalistes, « mais quels surprises, personne ne s’attendait à cela. »

    Le fait que la conjoncture soir un « L » en clair, chute à un niveau planché et une longue période de marasme, trouvez les journalistes qui en parle.

    Avantage du WEB; les journalistes ne peuvent retirer toutes les videos, articles qui il y’à moins de 12 mois, faisaient le relais de la parole gouvernementale  » tout y va bien, la crise est finie » Balot.

    C’est M.Paillé qui doit être content, lui qui soutient que les journalistes sont d’abord là pour relayer, nous avons la preuve qu’ils le font, et qu’ils non pas la décence de faire une rétrospective de leur propres oeuvres, histoire de savoir pourquoi ils ont été dans l’erreur.

    Pour la bourse, « vas y’avoir du sport ».

  6. A ce propos: est ce que quelqu’un pourrait expliquer au journaliste que la bourse, ca n’a strictement rien a voir avec la dette souverraine des Etats? C’est gavant de lire des articles entiers bavant d’ignorance crasse! Non, la degradation de la note US (effectuer par les chinois deux jours avant S&P, au passage) n’influe en rien sur le krach boursier actuel (pour ca faut juste s’en prendre au High Frequency Trading)…. Par contre le fait que les USA vivent depuis 30 ans a credit…

    Jo

    PS: j’oublie de parler de l’etalon or, disparu depuis 1972!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *