Deep Packet Inspection : une société américaine responsable de la coupure du Net en Egypte ?

Le rapport de Cyber Dawn évoqué dans cet article cache quelques pépites. Notamment celle-ci : au détour d’un paragraphe, l’auteur explique que le gros bouton rouge qui a permis de couper Internet en Egypte pourrait bien être américain. On est heureux d’imaginer qu’il ne s’agissait pas d’une technologie made in France, mais cela fait tout de même réfléchir sur les rapports très privilégiés entre les Etats-Unis et des dictatures notoires. Dans le cas précis, entre une entreprise américaine et Egypt Telecom. Business is business, n’est-ce pas ? Vous verrez plus loin que le patron de cette entreprise ne s’embarrasse pas de considérations humanistes.

Voici les termes exacts du rapport :

Libya is also ripe with opportunity. Some suggestions include the following:

– Infiltrate existing Internet technology that will assist in influencing collection methods.

– Deploy advanced information technology sensors to assist in information gathering.

– Offer solutions such as Narus to current or new leadership providing a kill switch‘ capability to Libya using Egypt as an example of recent success. Such a solution provides traffic analysis that could be of significant value to intelligence organizations. It could assist in further mapping the cyber intelligence practices of Libya including their capabilities and strategies for further exploitation of gaps.

Mais qu’est-ce donc que ce Narus qui pourrait avoir permis de couper le Net en Egypte à la fin du règne d’Hosni Moubarak ?

 

 

Tout simplement un énorme fournisseur de Deep Packet Inspection. Très étrangement (ahem…) Narus entretient des liens étroits avec les services de renseignement américains. Son produit a fait les gros titres aux Etats-Unis dans la mesure où un employé d’AT&T avait raconté que la NSA l’installait secrètement chez AT&T. L’entreprise appartient à Boeing depuis juillet 2010. Narus, ce sont quelque 10.000 employés. Une récente levée de fonds de 30 millions de dollars.

Visiblement, elle compte parmi ses clients notre opérateur historique, France Telecom.

Mais rassurons-nous, très probablement pour de l’interception légale. D’ailleurs, comme le signalait à Wired le vice président chargé du Marketing :

« Anything that comes through (an internet protocol network), we can record. We can reconstruct all of their e-mails along with attachments, see what web pages they clicked on, we can reconstruct their (voice over internet protocol) calls. » Mais, soulignait-il, « Our product is designed to comply (with) all of the laws in all of the countries we ship to, » says Bannerman. « Many of our customers have built their own applications. We have no idea what they do. »

Ponce Pilate n’eut pas dit mieux.

Alors… Egypte ou pas Egypte ?

Cette fois, c’est Timothy Karr, de Free Press, qui nous éclaire sur le Hufftington Post. Il est d’ailleurs visiblement le seul à avoir abordé ce sujet. Selon lui, Egypt Telecom disposerait de la solution commercialisée par Narus, ce qui lui permettait de cibler les dissidents :

Narus provides Egypt Telecom with Deep Packet Inspection equipment (DPI), a content-filtering technology that allows network managers to inspect, track and target content from users of the Internet and mobile phones, as it passes through routers on the information superhighway.
Other Narus global customers include the national telecommunications authorities in Pakistan and Saudi Arabia — two countries that regularly register alongside Egypt near the bottom of Human Rights Watch’s world report.

 

 

Encore un hasard, bien entendu, Narus apparaît dans plusieurs mails de HBGary. Après Qosmos, donc, voici Narus & HBGary… Next ?

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).


6 thoughts on “Deep Packet Inspection : une société américaine responsable de la coupure du Net en Egypte ?”

  1. Pfff z’avez rien compris ! Ils savaient qu’une couPURe d’Internet signerait la fin du régime Moubarak. Narus est un produit PURement humanitaire pour déjouer les dictatures et punir les vilains pirates (bientôt en France quand il s’agira d’empêcher le trafic vers Mégaupload)

    ou pas

  2. Boeing, propriétaire d’une boîte qui:
    * a secrètement implanté le DPI chez au moins un FAI
    * est fournisseur d’Orange

    Je ne sais pas comment Airbus France est connecté à Internet, mais si c’est une prestation fournie par Orange, je commence à imaginer deux trois trucs … ;-)

  3. Ping : livejasmin Hack

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *