Deep Packet Inspection : le dangereux mélange des genres

Quand on s’intéresse un peu au marché du Deep Packet Inspection sur notre territoire, on se rend vite compte que l’interception légale ne représente pas le gros du marché. Et à moins de tabler sur
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

6 thoughts on “Deep Packet Inspection : le dangereux mélange des genres”

  1. A chaque fois que je lit un de papiers sur le DPI, j’ai la pétoche…

    Oh bon dieu, qu’on est loin de l’internet des débuts !! (Que je n’est pas connu !)

    Tout cela est bien triste, et b. Bayart a raison : il faut développer plein de petits FAI !

    Et même comme ça…

  2. On commence a bien comprendre la mauvaise utilisation qui est faite du DPI.
    Question : comment l’utilisateur lambda peut-il se prémunir contre le DPI ?
    Ou bien sommes-nous sans défense ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *