Découvrez la différence entre une diplomatie de gauche et une diplomatie de droite

shitstorm99hollande

Comme ils sont mignons. Tous ces hommes, toutes ces femmes politiques à se plaindre de la montée du Front National, à chercher comment le combattre. A se précipiter devant les micros et caméras pour faire la leçon au bon peuple qui se laisse séduire par les sirènes de l’extrême-droite rance. Et pourtant… Ils ne ménagent pas leurs efforts pour pousser tout un pan de la population dans les bras de la bête immonde.

Le changement c’est maintenant, disait François Hollande. On a vu. La finance sans visage, son ennemie, qui est devenue son amie au moment où il a été élu. On a vu… Les milliards de cadeaux offerts au Medef, sur un plateau. Avec un résultat sans égal. Les patrons n’ont pas respecté leur part de l’accord. On a vu… La Loi Macron qui va finir de dépecer les restes du code du Travail et qui voulait même, grâce aux bonnes idées de Jean-Jacques Urvoas, offrir aux entreprises un moyen de mettre fin au journalisme d’investigation. On a vu… Les petits arrangements du pouvoir qui ont perduré, les planques aménagées avec salaire confortable pour les amis, afin de patienter jusqu’à la prochaine élection. On a vu… L’impunité qui se poursuit. Jack Lang et sa femme qui déjeunent quasiment aux frais de la princesse avec leurs 1000 amis dans le restaurant sur le toit de l’Institut du Monde Arabe que l’ancien ministre de la culture dirige. On a vu… Claudie Haigneré, ancienne astronaute, recasée par la droite et maintenue par la gauche à la tête d’un établissement public regroupant la Cité des sciences et de l’industrie de la Villette et le Palais de la découverte. Avec un salaire et un budget de fonctionnement que lui envieraient tous les patrons d’établissements publics. (Voir pour ces deux dernières affaires le Canard Enchaîne du mercredi 11 février 2015). On a vu. Le changement, ce n’est ni hier, ni maintenant, ni demain.

Dans le domaine de la diplomatie, c’était déjà marquant durant les 100 premiers jours de la présidence Hollande. Le nouveau président avait en effet reçu le roi du Maroc (le mouvement du 20 février appréciera), le roi de Bahreïn (Najib Rajab appréciera), le premier ministre du Qatar, le fils du roi d’Arabie saoudite, le roi de Jordanie et le prince héritier d’Abu Dhabi. Tous pays connus pour leur souci du respect des Droits de l’Homme. Et pour leur goût prononcé pour les technologies de surveillance globale.

Rafale de légion d’honneur pour les tortionnaires : un message clair

Alors qu’il y a quelques jours la FIDH s’inquiétait de la lenteur de la procédure contre Amesys et sa vente d’un système de surveillance globale à la Libye, un message très clair vient d’être envoyé par la présidence française au pôle spécialisé dans les crimes contre l’humanité, crimes et délits de guerre au sein du TGI de Paris. Première salve : la vente accélérée et rocambolesque d’avions Rafale à l’Egypte du maréchal Abdel Fattah al-Sissi. Un vrai démocrate ce al-Sissi. Arrivé à la faveur d’un putsch qui arrangeait les occidentaux (il chassait les méchants islamistes), il s’est illustré en emprisonnant des journalistes, en laissant des massacres être perpétrés par les forces de sécurité. Deuxième salve : Bernard Cazeneuve, en visite au Maroc, vient d’annoncer qu’Abdellatif Hammouchi, patron du contre-espionnage marocain, déjà Chevalier de l’ordre de la Légion d’honneur depuis 2011, allait recevoir les insignes d’Officier.

Que peut-on faire de mieux, pour soutenir les peuples en lutte contre des Etats policiers qui se distinguent par leur usage de la torture contre les opposants politiques, que de leur vendre des armes et de leur distribuer des breloques ? Que peut-on faire de mieux pour soutenir la justice française qui tente d’auditionner Abdellatif Hammouchi dans le cadre de deux plaintes différentes pour actes de torture et de complicité de tels actes, que de lui décerner les insignes d’officier de la légion d’honneur ?

Abdellatif Hammouchi
Abdellatif Hammouchi

Les lecteurs de Reflets savent par ailleurs depuis longtemps que la France a vendu au Maroc le même Eagle que celui qui avait été livré à la Libye.

Toutes ces actions d’un gouvernement de gauche qui est Charlie, bien entendu, ne font que pousser les mous du cortex se laissant séduire par le Front National, à voter extrême droite. Parce qu’il est complexe d’imaginer autre chose qu’un vote FN ou extrême gauche lorsque les gouvernements de gauche remplacent comme une photocopie un gouvernement de droite, sans que rien ne change. Et pourtant… Il y a d’autres voies.

A ce point, on en viendrait même à se demander si ce n’est pas une stratégie délibérée du PS pour amener le FN au pouvoir.

 

 

Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

34 thoughts on “Découvrez la différence entre une diplomatie de gauche et une diplomatie de droite”

  1. bonjour

    les dirigeants du PS ne sont-ils pas que des pions dans un (en)jeu qui les dépasse ?
    Quand je dis PS j’aurais pu tout aussi bien écrire UMP, FN etc . . .
    Il y a un effet de système, c’est le cadre qu’il faut changer.

  2. Je ne vois quel rapport il y a avec la gauche.
    C’est comme croire que staline etait communiste (ou que bush est humaniste). Il etait stalinien c’est sur, mais communiste nan.

    « la gauche » ne peux sincerement exister dans un etat capitaliste et bourgeois.
    Je radotte une vielle antienne ?
    Justement ca n’a jamais ete autant vrai.

    Lorsque je me souviens de l’espoir que mes parents portaient sur cette pourriture de droiteux complexé de mitterant, je crois voir la tronche d’un enfant a la veille de rencontrer le pere noel.

    Faut se reveiller

    1. Il faudra se rendre compte un jour qu’il y a une différence entre les belles idées qui ne se heurtent à aucune limite et la réalité.

      On ne peut couper les liens voire se fâcher avec tous nos amis, alliés et partenaires dans le monde sous prétexte qu’ils ne se comportent pas comme nous le souhaitons.

      Reflets est toujours là pour critiquer le côté donneur de leçons qu’à parfois la France… mais ne se prive pas de donner des leçons pour soit-disant défendre les « grands principes » qu’on devrait appliquer de force au monde entier, surtout quand ça permet de cracher sur le gouvernent, et de se faire croire qu’on « soutient les peuples en lutte contre des Etats policiers » (hallucinant de naïveté). Mais tout en critiquant fermement toute forme d’intervention extérieure, bien entendu.

      Et Reflets est aussi là pour expliquer que l’école doit surtout éviter de faire perdurer en France ces mêmes valeur… (bah oui ça serait « être Charlie », et Charlie c’est caca)

      1. Tu n’es pas cohérent, tu me reproches des choses que tu aimes chez reflets (critiquer et ne pas chercher a ne se faire que des amis).

        A la rigueur, si on joue « a la réalité », on observe que l’humain peut le meilleur comme le pire, et que le pire est plus probable dans le temps. En ce sens, en ne « faisant rien », on contribue a la « voie naturelle » ?
        Dans ce cas, ce qui se passe est naturel, et tanpis pour l’humain ?

        Je ne me fache pas avec des amis, ce ne sont pas des amis. Ils ont des intérets (qui les trompe a mon sens) qui sont ceux de la classe dont ils dépendent (argent, pouvoir …).
        Et parler météo est une chose, mais parler des infos, de ce qui se passe « a la tv », de foot, de nouvelle tv lcd, tres peu pour moi. Ce ne sont clairement pas des amis.

        Il y a peut etre 99% de floués, mais il y’en a surement 80% dans les 99% « perdants » qui revent d’etre le 1%
        Et en france, dans les 99% y’en a surement bien … 30% qui ne devraient pas avoir a se plaindre !
        Salaire médian en france 1700euros par mois
        RSA : 430 euros par mois (haaa ces féniant qui ne sont meme pas capable de vivre avec deux fois moins que le seuil de pauvreté, et de « trouver du taff de merde » !!!)
        Vous les situez ou les 99% ?
        Y’en a avec qui je ne peut etre ami.

        Soit ils n’ont pas appris a compter, soit c’est pathologique.
        J’opte pour la seconde proposition, de toutes facons cette « école de la république » est un modèle qui construit tres bien l’absence de conscience et de brave tacherons sans cervelle.

          1. Je ne peux pas etre copain avec des escroc qui ne répondent pas sur le fond mais sur la forme, qui finissent par du sarcassme sans avoir étayé le moindre argumentaire.

            Je ne suis pas pote avec des gens malhonnete, surtout quand ils le sont a MES DEPENDS.

            Tout comme je voudrais pas etre l’arabe de service du front nazional, je ne veux pas etre le pauvre de service de tout ces pigeons, notaire, taxis, buralistes, bonnet rouge etc etc.

            SI un amis a moi me raconte pour rigoler comment il a plumé une vielle dans son magazin, tu sais quoi ? Il me reverra plus. J’évite la pourriture.

            C’est drole ? Oui, avoir du courage, c’est drole du point de vue des laches. Je reste en accord avec moi, je me fond pas dans « la masse » pour faire plaisir aux « gagneurs », au manipulateurs de l’agora.

            Moi j’ai pas peur, pas de soucis a rencontrer des gens et a etre avec des inconnus, mais j’en ai a supporter la haine crasse du bourgeois occidental moyen qui pue la cocote a 1000 miles et qui voudrait que je pense comme lui, tout en me renvoyant une théorie stupide selon laquelle je forcerais les gens. On appelle ca le mirroir, une reflexion.

            Les enfants de 6/8 ans sont tres forts pour ca.
            Et les adultes aussi.

            On est tres mal barrés.

  3. « Parce qu’il est complexe d’imaginer autre chose qu’un vote FN ou extrême gauche lorsque les gouvernements de gauche remplacent comme une photocopie un gouvernement de droite, sans que rien ne change. Et pourtant… Il y a d’autres voies. »

    d’autres voies ? Mais lesquelles ???

    1. Même si le mouvement est intéressant Podemos est intéressant, inutile d’aller chercher aussi loin, la France possède ses propres forces citoyennes.

      Le véritable problème c’est que jamais les puissants ne lâcheront le pouvoir. (j’ai peur que Podemos ait trop dû sacrifier de son intégrité pour en arriver là sans parler du monde économique qui va lui barrer la route)

      L’unique solution, la révolution, fait sourire ma famille et m’attriste rien que d’y penser mais j’en vois pas d’autres.

  4. Ce parti n’est socialiste que de nom…

    Par rapports aux autres pays occidentaux quels résultats la France a-t-elle obtenu au niveau de l’intégration des minorités (musulmans, femmes, etc…) ? pas grand chose

    Au niveau de la politique extérieure, depuis Miterrand les socialistes se sont souvent montrés plus prompts à participer à l’agression des autres pays (Afghanistan, Irak, Yougoslavie, fronts Africains, …).

    Les derniers éclats en date de ce parti dégouttant, ne sont même pas dignes du Front National. Loi liberticides : contre voile, contre la liberté d’expression en public ou en privé.

    La cerise sur le gateau les dernières déclarations de Valls qui nous sort des expressions dignes de l’extrême-droite (cf islamofacisme).

    Tout la strate médiatico-politique porte une grave responsabilité dans ce qui arrive, car en masquant des injustices par des mensonges, personne ne gagnera au final !

    Voir cette vidéo de Edwy Plenel qui explique bien l’enjeu :

    1. Pour rester dans la fable du pere noel, si demain, je m’habille en pere noel et que je commet des actes repréhensible par la société, que va-t-on dire a « nos » enfants qui y croient encore ?

      1- que le pere noel est un voleur et un mécréant
      2- Qu’un individu, habillé en pere noel commet des actes malintentionné

      Donc dire qu’ils sont socialiste est une aberration. Menteur, au « mieux », oui.
      Pour ce qui est des pratiques fallacieuses du gouvernement, normal, et le fn fait bien pire avec le peu de pouvoir qu’il a obtenu ici et la.

      Faudrait juste aller voir.

      Et sinon, le mieux, ca serait de sortir des fables, et c’est pas rien, vu que la première fable (avec la religion, le pouvoir et le consumérisme abêtissant) qu’on se coltine est justement celle qui est inculquée aux enfants, a savoir celle du pere noel.

    2. Magnifique extrait où, même si je ne suis pas d’accord avec tout ce que dit Mr Plenel, on ne peut que juger la pertinence de son propos et l’incohérence totale de ces nouveaux « journalistes », qui ne comprennent pas son propos, ou font bien semblant pour ne pas se remettre en question, et finissent par faire dévier le débat sur « se regarder dans les yeux ».

      Encore une bonne raison pour s’abonner à Mediapart et jeter au rebut « C à vous » et l’insupportable Patrick Cohen.

  5. Déjà dans le titre il y a une grossière erreur, ca parle de « diplomatie de gauche et de droite », or je ne vois que de la « diplomatie » de droite.

    Mais là y’en a encore une, pire, qu’on se demande si l’auteur a pas de sérieux problème de visions:

    «Parce qu’il est complexe d’imaginer autre chose qu’un vote FN ou extrême gauche lorsque les gouvernements de gauche remplacent comme une photocopie un gouvernement de droite, sans que rien ne change. Et pourtant… Il y a d’autres voies.»

    Bon, le FN ok, l’electorat sarkozyste se radicalise, ofc, mais l’extrême gauche… oussa?
    Le NPA a moins de militant que la LCR en son temps, electoralement, n’en parlons même pas, ne parlons pas plus de LO évidemment.

    Alors oussa qu’ils sont les gens qui vote l’esstrèèèème gauche, mh?

    Moi je vois pas en tout cas.

    Quand aux autres voies, mmh, voter, s’engager, etre et faire de la gauche, pour de vrai?
    C’est bien ca non?

    Ya pas d’autre choix sensé de toute évidence.

      1. C’est travers que j’observe dans la « nouvelle generation »…

        Pas de politique ? Ni gauche ni droite ?

        Foutaise, tu es justement en train d’en faire et ca ressemble a du confusionnisme rouge brun, en tres futé.

        Malheureusement, comme pour beaucoup de sites « d’info » et de « parti politique se revandicant apolitique » (sic….), j’attends la chute.

        La generation 80 a completement nié l’histoire recente et dans le meme temps avec l’informatique a decuplé ses capacité d’analyse.

        Sauf qu’une superbe toiture sur une charpente en balza, ca be sert a rien.

        1. Kitetoa, si tu as une idee derriere la tete, un projet « apolitique » pour la politique du monde (re-sic), pourquoi ne la devoiles tu pas ?

          Tu preferes avancer masquer ?
          Allez au bout de votre raisonnement, clarifiez les choses.

          Votre carte de presse et l’affaire qsmos ne suffit pas, il faut « etre » journaliste tout les jours. Ou alors indiquez que votre site est apolitique faisant de la politique (tu le vois le non sens comique ?)…

          1. … Mais tu ne dis toujours pas ou tu (vous ?) veux en venir.

            Seul yovan en est a un discours facilement repérable (le degré de confusion et les méthodes réthoriques en disent long), malheureusement.

            Et ses collègues, dont toi, vous en pensez quoi ?
            Est-ce que la liberté de s’exprimer consiste a avoir le droit de dire « pipi caca » sur la place publique, ou bien on considère un minimum qu’avoir le droit de dire que le soleil est vert quand il est jaune, meme si ce n’est pas reprehensible (punissable), n’est pour autant pas hyper intelligent et qu’il serait une grosse perte de temps de laisser « pour laisser »…

            A la rigueur, vous pouvez créer des « espace d’entrainement a la pensée complexe, a la réthorique, au sens des mots, aux elements de langages » ou la on pourra apprendre a épeler le mot « pipi »…. Il me semble que ca s’appelle l’éducation populaire, les lycées experiemntaux, la méthode frenet…

            Mais bon, prendre plaisir a répéter inlassablement que « les SOCIALISTES sont comme l’ump et le FN » en disant que tout se vaux, c’est clairement pour alimenter la confusion. A ce stade, il est clair que vous le faites expres justement pour brouiller les pistes. Car a l’evidence, le fait que le PS ai usurpé le mot socialisme est si flagrant que ne pas le voir relève plutot de la malhoneteté intelectuelle que de la simple erreur sémantique. Dans les deux cas, ca ne produit pas une vision claire de ce qui se trame.

          2. J’avoue me ranger quelque peu du côté de The Marauder, la majorité des gens qui réfléchissent et remettent en question le système sait très bien que le PS n’est absolument pas à gauche.

            Quelles alternatives voyez-vous au PS, à l’UMP et au FN, chez Reflets ? EELV qui, malheureusement, trahit ses idéaux pour garder sa place dans un gouvernement néo-conservateur ? Les Colibris de Pierre Rabhi (j’avoue que cela me plairait) ? Le mouvement pour la 6ème République (M6R, très bon choix aussi) ? etc, etc.

            Pour le PS, voir cette vidéo qui explique bien le leurre qu’est ce parti : https://www.youtube.com/watch?v=rkrGwG_PwRo

          1. Première chose qu’il faudrait mettre au claire c’est la suivante :

            Pourquoi, chaques fois que quelqu’un donne son opinion sur un sujet, il lui est rétorqué « vous ne pouvez pas obliger ??? »
            Je ne sais pas pourquoi, ca ressemble a un reflexe pavlovien. Mais qui oblige qui la ? Moi si je dis que je vis en yourte et que je suis anar, on me sort la meme chose alors que ca comprend meme pas que l’anarchie est justement le refus de toute coercition sur l’autre ?
            Pire est de s’empecher de parler (par peur de quoi d’ailleurs ?) que d’exprimer ce qu’on a dans le ventre. Tout au mieux, tu es toujours en train de te questionner et c’est tout aussi normal. Sauf que si c’est le cas, tu devrais éviter de faire dans l’humeur et de rester déja a ce que tu fais de super, a savoir du journalisme comme j’ai toujours été habitué ici (sauf yovan, ou presque).

            A part cela, parler de « se changer sois meme _plutot_ que le son environnement,
            C’est tres libéral, (pour bien distinguer de « libertaire et confusionniste, quand on sait en sociologie et en biologie la difficulté de rendre compte d’un réel libre arbitre chez l’etre humain…
            Bien entendu qu’il faille essayer de changer une partie de sois meme, mais tu ne dis pas laquelle de préférence ? Peut etre devrions nous gérer plus fortement celles liées a l’egoisme, aux peurs et aux croyances, renforcer l’empathie, le rationel, la maitrise de soi, l’autonomie et le don (plus que l’échange) ?
            Partir de la parait compliqué ?

            pourtant, a comprendre du moins, c’est simple, surtout pour des gens habitués des systemes d’information.
            A la relecture de ca, revivez vos journées de travail, vos relations, prenez un peu de distance et voyez … J’appelle ca le syndrome de « la belle verte » (reference au film de coline serreau, en 97/98 ).

            Une fois que vous verrez les maneges de chacun, vous verrez qui domine, qui veut prendre, qui manipule, qui a peur, qui se soumet, qui te trahira.
            C’est la que nos systemes de pensé et leur bras armés (ou pas) prennent toute leur force.
            On est conditionnés par des systemes de pensé et d’organisation qui nous auto-sclérose.

            Le sois, c’est bien gentil, le monde, tres marrant, mais les organisations humaines et les relations sont tout sauf claires et pérennes.
            Et quelque soit la solution « officielle » utilisée pour avancer le shmilblick, il sera indubitablement réfuté par des pratique imorale necessaires.

            La violence arriverait de toutes facons, meme si « le peuple » du jour au landemain se liait d’une feroce envie de s’émanciper, car il faudrait avoir maille a partir avec ce qui resterait de « l’ancien systeme ».
            Faut s’intéresser a la révolution espagnole, avant et pendant l’écrasement de celle ci par une « bizzare » coalition franquiste. Faudrait aussi voir, surtout revoir la commune, la revolution des oeillets éventuelement, les révoltes ouvrières états-uniennes des années 20, et en amérique du sud dans le passé …

      2. Et si tu répondais quelque chose de pertinent plutot que de brasser du vent comme vous avez bien trop l’habitude de faire.(Niem illustration dessous)

        Parce que sinon, si on veut, on peut continuer nous de notre coté.

        Pas besoin de chercher très loin et pour appuyer le « rouge brun » de facon légère comme vous on peut dire que tu fais ici ce que n’importe quel blaireau du FN fait.
        « UMPS » « tous pourris » et pour rire encore plus « 3e voie »

        Beh en fait ya que du brun dis donc.

        Bref, on va loin avec ce genre de « dialogue » hein?

        Tu/vous voulez lutter contre l’extrême droite entre autre?

        Très bien, alors commencez par nommer les choses pour ce qu’elles sont:

        parler de gauche quand on parle du PS ce n’est pas lutter contre le FN, ce n’est pas nommer les choses pour ce qu’elles sont mais c’est dire de grosses conneries si on est un parfait niewbie en politique, ou se foutre de la gueule du monde/rouler pour « celui a qui » sa profite.

        Hors, faire croire que les gens au pouvoir actuellement et la politique menée sont de gauche, ca profite au FN et a personne d’autre.(si a l’abstention aussi, qui elle profite au FN dans notre mode d’élections… retour a la case départ)

        Donc, a faire ceci comme cela, que vous le vouliez ou non, vous roulez pour le FN.

        1. Tu as dû rater cet article : http://reflets.info/manuel-de-politique-francaise-pour-les-nuls-3/
          Prends le temps de le lire attentivement.

          La conclusion du papier est très claire sur le PS, parti de droite :

          « Ce qui voudrait dire qu’en France, le jeu politique deviendrait celui des Etats-Unis avec deux grands partis politiques de droite : l’un à tendance progressiste, le PS l’autre conservateur, l’UMP. »

          P.S : Ce papier date du 13 mars 2012. Deux mois avant l’élection de Hollande…

          1. Très bien, et je ne me rappelle pas si je l’avais vu, mais ca ne change pas mon propos sur l’article de Kitetoa qui lui maintient la confusion.

            Par contre tu reprend un mensonge fort regrettable:

            «En parallèle, le vote ouvrier a commencé dès le milieu des années 80 à basculer vers le FN»

            La tendance dominante est la même qu’aujourd’hui, l’abstention et l’herement vers d’autres parti, les verts, les trotskystes…(surtout abstention aujourd’hui et de FdG)

            Ce qui donne l’illusion d’optique c’est surtout le changement de génération ou l’on passe du retrait d’anciens communistes donc baisse aux elections et de l’autre on a de nouveaux electeurs qui eux votent directement pour le FN, donc monté du FN.

            Bien sur il y a d’anciens electeurs PCF qui vont FN, mais ca c’est la routine du mouvement politique de notre pays, constamment des gens se « balladent » dans l’éventaille…

            En tout logique et encore comme aujourd’hui, le FN récupère avant tout des gens de droite qui trouvent la droite officielle trop modérée.

            Des ouvriers de droite et d’ED ca a toujours exister (et de fait hein, sinon on en aurait finit avec le capitalisme depuis longtemps et bien plus facilement)

            Pareil sur 2002, abstention et éparpillement du reste des voix de gauche.

            Voir aussi le travail d’Aurélien Bernier qui note aussi que la chute continue du PCF tient sur son changement de position sur l’euro (et globalement en fait de son ramolissement, droitisation, compromission avec le PS)

            http://abernier.vefblog.net/

            Ps: a quand le volet 4?

  6. Faire monter le FN est le seul espoir pour hollande d etre reelu, comme l autre correzien incapable qu on a eut comme president (Chirac)
    mais dans le cas de Hollande, ca va etre dur. Car le second au soir du premier tour ca sera l UMP, pas lui. Surtout si Duflot, Melanchon et consort decident de se presenter. Leur poids electoral est quasi negliegable mais 2 % en moins lui seront fatal, comme Jospin

  7. Pas si différent de son précédesseur, notre président, juste qu’il est plus « discret » (moins de bling bling, moins de phrases choc)

    Je me demandais: tout ce qu’on voit là, dans l’article, c’est parce qu’il n’a pas le choix? ou qu’il n’a pas de figure? Pardon, ça c’est marseillais, je reprends: « ou qu’il n’a tout simplement pas les couilles pour assumer son rôle? »

    Parce qu’en fait, je me demande sincèrement quelles sont les marges de manoeuvres du président de la République une fois qu’il découvre son nouveau « métier ».

  8. @«kitetoa dit :
    20 février 2015 à 12 h 49 min
    Avez-vous vraiment besoin d’un parti politique pour vivre votre vie de citoyen ?»

    Ca t’excites peut etre pas des masses (olol) mais la question ne se pose même pas, c’est comme une loi physique.

    Vouloir se passer de parti c’est de l’ordre du même pipeau que les anar et leur délire sur l’État.

    Sans État c’est la jungle.

    Sans organisations politique pareil.

    Et c’est pas parce que tu va appeler ca autrement que ca n’en restera pas moins des organisations politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *