Décodex, mon amour…

Aujourd’hui, un Décodex léger et ragaillardissant, basé sur les « contenus ». Le site affiché en vert s’appelle Madame Figaro, le pendant féminin du journal extrêmiste [Le Figaro] qui appelle à la révolution fiscale pour faire sauter
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

5 thoughts on “Décodex, mon amour…”

    1. Avant d’asséner des accusations à tout va, vous penserez à lire en bas de page la mention :
      « * Le Samuel Laurent dont nous parlons ci-dessus n’est pas le Samuel Laurent journaliste au Monde.fr. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *