De la convergence média à la convergence fiscale

En France, nous avons pris une fâcheuse habitude, celle de taxer tout et n’importe quoi. Certaines taxes apparaissent aux yeux des contribuables plus ou moins justes. La taxe sur l’audiovisuel public, la fameuse « redevance télévision »,
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

43 thoughts on “De la convergence média à la convergence fiscale”

  1. tiens pour une fois, chuis pas tout à fait in the mood …
    perso, je pense que la aurélie, elle nous sort une mesure qu’est juste une mesure de gestionnaire ( je renvoie à ce que pas mal de gens ont écrit sur la télévision mobile, genre smartchose et autre tablettes ) … et que ça …
    et c’est bien là que ça coince …
    on aurait bien aimé avoir des réponses sur « comment batir un service public audiovisuel qui fasse percevoir sa différence avec TF1, M6 ou discovery channel » par exemple …
    Ce qui me dérange , là, c’est qu’on est une fois de plus dans l’illustration du « tout changer pour que rien ne change, y compris TF2 ou France 6  » …
    ( en plus , y a comme un coté démago dans le discours sur la « catégorie de personnes déjà pas super bien lotie » dans la mesure ou cette taxe sera vraisemblablement techniquement perçue sur le même mode que la taxe audiovisuelle « téléviseurs » encore faudra t’il payer la taxe d’habitation pour … et vu les conditions de précarité de logement des étudiants pas fortunés … toussa … AMHA y en aura pas des masses qui vont payer …)

    1. Alors plusieurs choses :

      1° La mesure parle de taxer les ECRANS d’ordinateurs et non le moyen d’accéder aux réseau Internet et au broadcast de l’audiovisuel public.

      2° Les supports de stockages sont déjà taxés, encore une fois, la prochaine taxe, ce sera, pourquoi pas sur les barrettes de RAM.

      3° Il n’est nul part fait mention des abonnements de téléphonie mobile qui broacastent eux aussi la TV illimitée, on parle d’ECRANS ! L’écran étant un outil indispensable pour accéder à des données, qu’elles soient locales ou en remote.
      APrès c’est sur que c’est plus simple de taxer le récepteur d’un flux que le broadcasteur du flux (Le FAI), qui en plus broadcaste alors que tu ne lui a RIEN demandé, il gueule moins le contribuable.

      Pour le reste de ton commentaire je ne comprends pas ce que tu vois de démago quand j’affirme que quand on a du fric, on ne matte pas un match de foot sur un 22″ mais sur un écran d’au moins 82cm.
      Ce n’est pas une mesure juste, ça me semble tellement énorme, con et illégitime que quelque chose en moi me pousse à m’insurger, désolé.

      1. +1

        Je pense franchement qu’il serait temps que le législateur donne la possibilité de découper le triple play si on le souhaite.
        J’ai beau décocher l’option TV dans la freebox v5, je reçois toujours la TV sur l’ordi si j’utilise VLC
        Ils sont pas capable de me blacklister chez Free ??

        Je crois surtout que cette taxe vient à cause de l’augmentation de l’utilisation du replay (il serait plus sage de taxer Adobe et Microsoft qui permettent le replay -> Troll inside with junk)

      2. faut pas écrire le matin avant la 2eme cafetiére …
        aprés « television mobile » je voulais dire « ou pas » …
        le raisonnement des conseillers du sinistére de la culture est simple, en 3 points comme savent les pondre les énarques :
        1- la consommation télévisuelle passe de plus en plus par d’autres terminaux qu’un bête téléviseur ( et les soluces des gogol et autres vont accélérer le phénomène )
        2-on a une taxe dont il va être de plus en plus difficile de maintenir le rendement ( cf point 1 )
        3-yakataxer les nouveaux « non-téléviseurs » …

        allons dans l’absurde, le gonze qu’avait un téléviseur juste pour mater ses films de vacances, il payait la redevance, même s’il regardait jamais Pujadas …
        l’étudiant en histoire du cinéma qui avait un téléviseur pour mater les DVD ( acheté légalement toussa ) nécessaires à son doctorat, s’il payait la taxe d’habitation, il douillait la redevance même s’il regardait jamais Drucker …
        En quoi la situation qui émeuvait personne coté téloche devrait déclencher des émeutes dés qu’on touche au nain ternet ???
        Par contre, que cette mesure soit un écran de fumée pour masquer plein de sujets qu’on abordera pas , genre Hadopitre, le triple Play, l’escroquerie de « l’internet mobile illimité » , l’absence d’investissement sur le réseau, l’alignement du service public audiovisuel sur le moins disant, l’appauvrissement constant des capacités de production audiovisuelle par la multiplication des chaines à recette publicitaire globale constante , etc … je vais pas faire un inventaire à la Prévert …
        Ce pouvoir a juste une politique , tout changer pour que rien ne change, l’attaquer sur des conneries, c’est lui rendre service …
        Aprés, libre à toi de t’insurger pour si peu …

      3. Pour précision, les disques durs internes échappent à la copie privée… Un disque « nu » (donc, sans le boitier externe) puis un boitier externe « nu » (donc sans le disque dur) permet d’échapper à la copie privée :P
        Bon ensuite, c’est « pour le moment », jusqu’à ce qu’un ministre ou un député très intelligent ira nous dire que c’est pour aider je-ne-sais-trop-quelle-cause-publique-dont-le-quidam-moyen-n’en-a-rien-à-foutre-mais-que-tu-verras-c’est-trop-bien ou lutter contre le pédo-terrorisme… ça, on peut pas reprocher que toutes ces taxes aident la création, au moins pour payer un gars qui écrira le texte (bidon) justifiant la taxe :)

    2. on aurait bien aimé avoir des réponses sur « comment batir un service public audiovisuel qui fasse percevoir sa différence avec TF1, M6 ou discovery channel » par exemple …

      la vrai question est « qu’est ce qu’on s’en balance les couilles severe de la tv, encore plus de l’audiovisuel publique? » ‘zon qu’a l’enterrer/privatiser ca, ca fera autant de zombies (et le terme est bien choisi) que si c’etait public…

  2. A moins de taxer TOUs les écrans, la taxe est inapplicable.

    Si demain les offres tripleplay disparaissent (je l’espère), et que la TV devient une option, il suffira de ne pas prendre la TV et d’acheter un tuner TNT usb …

    1. Et pour ceux qui ne regardent PAS DU TOUT la télévision ?

      Je refuse de payer pour un média qui, dans son principe même, lobotomise ceux qui le regardent. Qui plus est si c’est pour diffuser des émissions débiles.

      Un ouvrage incontournable pour se passer de télé : http://www.amazon.fr/TV-LOBOTOMIE-v%C3%A9rit%C3%A9-scientifique-t%C3%A9l%C3%A9vision/dp/2315001455

      Et sinon, si cette taxe passe, j’achèterai mes ordinateurs dans un autre pays.

      1. Ca ne te servira à rien puisque la redevance TV est prélevée avec la taxe d’habitation.

        En gros si tu es propriétaire / locataire d’un appartement / maison (hors exonérations) tu as le choix entre raquer ou cocher la case « je n’ai aucun appareil qui reçoit la TV » pour être exonéré.

        Peut être qu’en achetant ton PC à l’étranger tu réduira les risques de contrôles (l’achat de TV est fiché par les vendeurs à cause de la garantie) mais c’est tout.

  3. Houla, lou passejaïre, tu délates fort toi, même après une deuxième tasse de café ! Bluetouff exprime un point totalement central : où en est l’accès au réseau ? Qu’est-ce que les gouvernements veulent en faire ?

    L’espace de liberté qu’est (normalement) Internet est conditionné par le phénomène de choix : tu choisis ou non de bénéficier de services ajoutés au réseau (comme la TV). Et tu payes aussi, normalement, pour un service de base (l’accès au réseau Internet, point barre : pas pour 15 services ajoutés que tu ne veux pas. Aujourd’hui, choisir d’accéder au réseau de données, sans VoIP, sans broadcast TV est quasi impossible chez la plupart des fournisseurs.

    Etablir une taxe sur les écrans d’ordis est l’équivalent d’une taxe-amende sur les excès de vitesse à l’achat d’une voiture. Parce qu’on considérerait par avance et de facto, que si tu achètes une voiture, tu vas obligatoirement dépasser les limites de vitesse, et qu’il faut bien payer la maintenance des radars (qui continueraient de te flasher quand même, hein), les mecs qui traitent les infractions routières et la voirie…

    Quand aux populations qui n’ont pas de sous : oui, oui, je confirme, pour vivre avec quelqu’un qui voit défiler en tant que formatrice des centaines d’étudiants en apprentissage, qui ont à peine de quoi se payer un ordi, et peuvent à peine bouffer, qu’une taxe sur les écrans de 700 euros par an et des brouettes va les écrouler. Ils n’ont pas la TV, et le net est pour eux le moyen d’être moins isolés, de faire leurs études.

    Le nain ternet, comme tu dis, il déclenche des émeutes quand y touche parce que c’est l’espace de contestation par excellence, encore actuellement. Alors vouloir venir le taxer pour financer de la merde en barres et le salaire de Pujadas le valet du pouvoir, tu m’excuses, mais ça fait un peu mal au cul. Et le nain ternet va faire savoir assez vite à la ministre de la redevance ce qu’il en coûte de vouloir venir tout contrôler, tout régenter…

    Au passage, je n’ai pas la TV, je ne la regarde pas via le net, et dans mon prochain domicile, je vais voir si le DSLAM le plus procche n’est pas trop éloigné pour adhérer à FDN et envoyer chier ces FAI de malheur. Au passage, la bande passante est gérée collectivement à FDN : une vision du réseau et de la QoS autrement plus collective, intelligente que de vouloir en permanence rajouter du débit (pour quoi faire ? Ah oui, regarder des programmes TV…), des services à la con et des outils de filtrage…

    1. ‘lut,

      700 € /an me semble un peu élevé …

      Sur mes accès Internet, aucun ne comporte la TV et l’un ne comporte pas la téléphonie, c’est donc encore possible.

      Je n’ai pas la tv et cette hypothèse de taxe me rend dingue aussi.

    2. tain, la volée de bois plus ou moins vert …
      on dit pas autre chose, le seul truc , c’est que vous démarrez au quart de tour ( cf la taxe à 700 euros , la redevance c’est 123 euros ) …
      ou alors il aurait fallu aller plus loin et dire que la Aurélie répond favorablement aux lobbyistes de la SACD ( cf clubic en 2011 ) qui ont pas pigé grand chose …
      ou alors faudra un jour admettre que le nain ternet, il est pas une sorte de supra-monde tel qu’on a pu le réver y a 15 ans mais qu’il devient de plus en plus cet infra-monde ou toutes les routes visibles aboutissent chez « le marché » , comme partout , pasqu’il n’est ni un supra-monde, ni un infra-monde, il est juste un morceau du monde de merde-ou-pas dans lequel on est … à notre corps défendant ou pas …
      Juste là, vous partez au quart de tour sur un leurre …
      ( et sur les populations fauchées, je persiste , elles ont plus le logement fixe qui améne à la taxe d’habitation, donc elles sont toujours hors champs pour la redevance … )
      en prime je rajoute qu’il y a plein de gens qui si ils payent pour un « service » qu’ils ont pas , ( les millions de foyers n’ayant pas accés à un débit supérieur à 2 Mb/s y compris en zone urbaine, because notre boucle locale date en général des années 50 ) … et qui apprécient quand même le double play pour des raisons économiques ( je pourrais te faire le calcul si tu y tiens ) et qui pour des raisons économiques et de débit passeront pas chez un FAI asso même dans le cas ou ils en auraient envie, au plan idéologique .
      Alors, parlons de tout, y compris du réseau physique, mais démarrons pas sur un mauvais procés , pasque ça finit toujours en non-lieu …

      1. un petit rajout, sur ta comparaison avec la bagnole …
        la redevance c’est pas une putative taxe sur les excés de vitesse, c’est la (défunte) vignette auto …
        tout véhicule qu’il soit utilisé ou pas en était redevable …
        arrétons de tout mélanger, ça discrédite le propos … la redevance télé c’est pas la taxe sur les supports, c’est à dire une compensation des pertes de revenus pour des professions agonisantes , c’est un mode de financement ( dont on peut penser ce qu’on veut ) d’un service public ( ou du néant qu’il en reste ) …

        1. Putain, c’est dingue ! J’ai pensé en Francs ! J’étais resté sur 700 F !!!!! En plus elle a augmenté, 125 euros c’est plutôt 819 FF…aaaarglllllll…Mais 800 balles pour regarder ou non un truc pareil que la télé c’est hors de prix !

          On ne mélange absolument pas tout. L’accès forcé au réseau à des services que les gens ne veulent pas est une réalité. La vignette auto était là pour aider à payer les retraites. Mon analogie avec l’auto est là pour simplement démontrer que si une possibilité existe, il suffit alors à un gouvernement de taxer la possibilité, et qu’on rentre alors dans l’absurde (puisqu’ils peuvent le faire, alors je les taxe, même si une minorité le fait ou qu’on sait très bien que ce n’est pas véritablement fait pour ça). Tu dois connaître les chiffres de l’explosion des TV à écrans plats ces dernières années et le taux de pénétration des « étranges lucarnes » en France : 94% de foyers équipés de téléviseurs…

          S’il est possible de regarder des films au cinéma en creusant des trous dans les murs, pourquoi ne pas déclarer une taxe sur les chignoles et les perceuses afin d’aider la création cinématographique française et financer le CNC ?

          Alors vouloir faire payer la redevance aux 6% qui NE VEULENT pas de la TV (puisqu’ils n’ont pas de téléviseur) est juste :
          – Une belle saloperie
          – Un refus idéologique (des gouvernants) d’accepter qu’une partie de la population ne veuille pas se soumettre au dictat du « petit écran » (celui de TV, hein, qui est de plus en grand)
          – Un moyen de venir effectuer un contrôle économique sur les internautes
          – Une escroquerie à tous les sens du terme
          – Une vision totalitaire du monde qui voudrait que l’on DOIT regarder la TV

          A quand l’obligation de regarder les programmes du service pubic sous contrôle de l’Etat ? Big Brother n’est pas loin mon cher…

          Qu’ils financent leur saloperie de télé-poubelle avec des publicité minables et la redevance que leur donne tous les blaireaux qui scotchent 4 heures par jour devant leurs gros écran plats qu’ils payent à crédit.

          Mais qu’ils foutent la paix aux utilisateurs d’ordinateurs. Un ordinateur ça sert à traiter des données. Pas à regarder France Télévision. (Faut vraiment être con pour regarder FTV avec un ordi…)

          1. ^^ s’pèce de vieux va ;)
            Bah F5 et ARTE font plutôt des « bons » programmes à mes yeux, mais effectivement je trouve que ça fait cher pour regarder « propagande 2 et 3 »

            Du coup ma « contribution à une presse libre » elle est allée à reflets entre autres).

            Bisous

          2. on est d’accord , à part que les 6% ont toujours eu la possibilité de pas payer la fameuse redevance … et qu’ils l’auront toujours … ( c’est dingue ce qu’on peut trouver d’occaze sans trace , par exemple ) …
            de toute façon c’est une mesure dont on sait qu’elle va, un de ces 4 finir par une tentative de transfert de la redevance sur les machin-box, suivie des hurlements des Fournisseurs de portail et d’une augmentation de l’abonnement …
            quand aux 94%, faudra qu’on ( vous et moi )trouve un moyen de leur expliquer ce à quoi sert un ordi … pasque pour l’instant, les usages que je vois autour de moi, dans la vraie france des 94% de madame michu et de kevin et kevina, c’est de la téloche, des fois pire même que la merde à FTV …

  4. Ah, enfin un avis coherent et logique sur cette nouvelle taxe à la con.

    Ils n’ont pas l’air de comprendre que :
    – Une télé est surtout utilisée pour regarder la télé (merci captain obvious).
    – Un écran est surtout utilisé pour aller sur internet (et non regarder la télé).

    Les gens qui utilisent leur ordinateur pour regarder la télé et n’ayant pas de télé sont en effet je pense des étudiants, pour une raison toute simple :
    – La télé prend trop de place dans leur petit appartement.
    – Elle coûte trop cher.

    Je vois mal une famille entière regarder la télé avec un écran d’ordinateur sur la table du salon au millieu de la piéce (ou alors, il faut être vraiment de la mauvaise foi).
    La télé est en effet très bien implantée dans les foyers français et je vois mal les gens regarder le foot sur un 17″ alors qu’on peut allumer la tv juste à coté !

    D’ailleurs, je n’ai pas les chiffres mais les étudiants ne sont probablement pas une majorité de la population (même si ceux-ci utilisaient TOUS leur ordinateur comme tv, ce qui est à mon avis loin d’être le cas).

    La conclusion est donc qu’on taxe des choux avec des carrotes ! Et accessoirement, les taxes de merde sur le net on commence à en avoir marre ! Cette taxe ne fait que montrer (encore une fois) le manque de reflexion et d’intelligence flagrant de ceux qui l’ont conçus…

  5. Pour information, OVH ADSL propose une offre « no box », y en a qui comprennent ce que le consommateur à vraiment besoin.
    http://www.ovh.fr/adsl/no_box.xml
    Je me rappelle quand Orange m’a forcé à acheter son décodeur tv de merde parce que c’était compris dans mon abonnement alors que je n’avais pas d’écran pour le recevoir (« mais si, il faut utiliser la prise HDMI! »)

  6. Au lieu, de réduire un périmètre d’audio-visuel dont les nouvelles générations n’ont n’en rien à faire, on garde le même périmètre (voir on l’augmente) et on taxe plus.

    Ce type de comportement s’appelle au mieux de l’immobilisme et entre nous de la connerie.

    Dans l’audio-visuel publique, seul ARTE et LA CINQ sont acceptables à mes yeux. pour le reste, je suis incapable de le différencier de ce que fait le privé.

  7. Moi je suis pour une grosse taxe sur les forfait « Internet » proposant la TV/IP.

    C’est débile de bouffer de la bande passante pour de la télé, au détriment d’Internet et alors que y a la TNT.

    Sinon, je reprendrais bien un demi.

    {C’était mon analyse café du commerce like}

  8. D’ailleurs, partant de ce principe de taxe débile et d’arguments pourris, je propose une taxe sur la TV pour financer internet :

    – Avec l’arrivée des TV connectée, les télé sont maintenant utilisées pour aller sur internet, et ne contribuent pas au developpement d’internet, c’est honteux !
    – Entre les machin-box et les google-tv, la télé ira de plus en plus sur internet, raison de plus de taxer la télé !

    Ah bah oui, dans l’autre sens ca marche aussi.

  9. Petite digression sur la suisse:

    En Suisse ils essaient ne nous faire le meme coups pour la redevance avec internet.
    Théoriquement : si tu as internet tu dois payé.

    Mais ils ont eu la bonne idée se sous traiter la collecte de la redevance a une société privée. Donc tu as le droit de les envoyer chier et de pas les laisser rentrer (ce que je fais).
    Si ils veulent vraiment controler ils doivent te denoncer à l’office fédéral des communications ce qui’ils font pas.

    Bonne chance aux inspecteurs pour mon sun blade 1500 sous OpenBSD, ca sent l’exemption :-)

    Bon en Suisse on a tellement de TV de service publics (2 en francais, 2 en italien, 3 en allemand, 1 en romanche), donc ca coute un max.

  10. J’ecoute parfois la radio publique et je veux bien payer une redevance sur mon poste radio.

    Quand je suis chez mes parents, il m’arrive de regarder le journal de 20 heures de France2:
    Le commentaire du journal est tellement orienté, qu’on a l’impression d’assister à un spectacle de propagande.
    Par exemple, quand le journaliste designe quelque chose sous le terme de « la honte » alors qu’on suppose qu’il parle de prostitution, le commentaire me semble orienté (ca ne me semble pas etre le terme idoine)

    Quand dans un « cdansl’air », un des invité designe les chiites, sous le nom de « chien-ites », sans que personne ne le reprenne pour ce qui me semble etre un derapage (probablement parce que c’est pas non « bon-musulmans-a-nous-pas-integriste »), je suis simplement choqué de ce que j’entends.

    Amusant aussi cette manie du journal télé de 13 heures de d’interroger des « black-blancs-beurs ».
    Vu que ca arrive assez souvent, on peut penser à un parti pris des journalistes. Le probleme c’est que nous nous trouvons en conflit entre la mission du journalisme de presenter la realité telle qu’elle est (realité ou black-blanc-beurs n’est pas necessairement un concept pertinent, il faudrait faire le reportage derrière eux) et le fait pour le journaliste de montrer l’aspect de la realité qu’il a envie (sur le mode ouai-les-races-ca-existe-pas-mais-je-colorise-le-debat).

    Et on me demande de payer pour ça…
    C’est une insulte…

  11. Pour résumer mon avis :

    1. Je paye une redevance audiovisuel que j’approuve (je dois être une des seule personne de mon entourage à le dire), tout simplement parce que j’utilise leur service (Radio et TV). Les goûts et les couleurs, j’m’en branle, je me la raconte pas « celui qui regarde TF1 c’est qu’un con » ou autre. Je regarde ce que je veux et je paye pour cela.

    2. Il est hors de question que je paye plus pour car j’utilise aussi mon PC pour regarder la TV (je dis aussi car j’ai une TV, mais ca m’arrive de regarder la TV sur mon PC). Je paye pour un service (radio/TV) pas pour un support (mon poste de radio ou mon PC, même combat).

    3. J’utilise le flux TV de ma box, avec leur boitier TV. Je ne critique donc pas le fait que ca existe, et je comprend que certains aimerait faire sans (en payant moins naturellement) mais comme déjà dit, des offres commence a exister :)

    4. La taxe audiovisuel en France n’est pas SI chère (comparativement) et un certains nombre de personne en sont exempté.

    5. Concernant la copie privé, la première reforme serait de faire le ménage dans les sociétés de perception et de collecte de ses droits, ce qui me semble assez simple à faire. J’espère que notre ministre de la culture priorisera ses choix vers cela ;)

  12. nos cultureux ont besoin d argent, de toujours plus d argent.
    Donc il faut taxer. toujours plus de choses.
    apres tout ils ont bien reussi a taxer les disquettes pour la copie privee (si si) et nos ayant droit demandent une part des beneficies du pop corn vendu dans les cinemas
    http://www.linformaticien.com/actualites/id/24188/le-cinema-francais-demande-la-vod-a-8-euros-et-une-taxe-pop-corn.aspx

    A quand la supression du ministere de la culture (je sais c est peut etre exessif mais c est devenu le ministere qui n est la que pour proteger les rentes, pas pour developper la culture en France)

  13. Moi, j’trouve qu’c’est une tetra-idée-de-l’air-Dadvsi.

    Comme quoi, certains ont raté des épisodes… Ce n’est pas de leurs fautes, ils sont manchots, donc incompatibles avec le clavier. (tiens, ils n’ont pas encore pensé la taxe clavier-mulot)

    Quand nous aurons des hologrammes, les grands yakataxer s’en prendront aux opticiens…

    Bref, sérieusement, plus les médias seront subventionnés, plus ils cultiveront leur jus de chaussette infâme, plus la réalité augmentée se jouera d’eux. (Source d’inspiration co(s)mique et éternel devant l’absolue bêtise du genre humain qui n’en demande pas tant.)

    Existentiel, mon cher bluetouff adoré, car si tu paies un con pour devenir encore plus con, et ben il y arrive!
    Incroyable, non?

    Et pis regarde un peu toutes ces vérités qui sont remontées à la surface simplement avec du non-dit ! Tu voudrais en plus qu’ils se mettent à causer dans le poste TSF! Non, mais t’es fou, préfère encore la crise de foi. (sans fautes pour une foi).

    Maintenant, t’es obligé de payer la pub que tu ne veux point regarder. Ce n’est plus la pute qui se fait taxer, c’est le client. Donc, deviens pute et puis voilà. Choisis bien ton macro-PC et vérifie qu’il est fiscalement au paradis…

    Oh, comme je la sens bien cette petite taxe Gogol ! magistralement, votre blé pousse dans mon champ… culturel, mon cher bluetouff !

    Machiavélique, donc jouissif sauf pour le Négre Pascale qui commence à s’exciter avant l’heure et la sa-s’aime encore, mais pas mieux. La causerie estivale ne promet aucun soleil.

    Après le « je t’aime, moi non plus » voici venu, « moi non plus, je t’aime“. Trés bientôt sur vos écrans, « ne me quitte pas » avec la taxe à puce qui gratte ton portefeuille virtuel.

    Avec, la Haute Autorité des FAI-CSA-Sacemiser nous avons la culture à la pointe du summum des technocraties d’aujourd’hui : il est strictement interdit de faire l’amour à une femme enceinte, car le pédophile qui sommeille en toi violera le foetus dans son œuf. CQFD.

    Mais bon, il est toujours autorisé d’enculer la puce… Et si elle fait non non-non-non non, c’est qu’elle en redemande. C’est le plus difficile à comprendre dans la psychologie de la puce.

    Alors, laissons les jouer ce nouveau jeu perdant-perdant-perdant, non seulement cela les occupe, raison hautement existentielle, mais surtout ils s’empêchent de grandir, car cela deviendrait insupportable si une puce voulait se faire plus grosse qu’un bluetouff . Ah! c’est déjà fait…

    Vous avez compris, je suppose, le fond de la crise financière, alors rajoutons un peu de taxe supplémentaire, ce qui fera grossir la dette juteuse pour certaine, désastreuse pour qui? Dans le mille pour eux!

    Car le petit hic, c’est l’espace virtuel et les réseaux ne sont ni public, ni privé, ni les deux à la fois, ils sont tout le monde, donc personne, ils sont vous, ils sont nous, ils sont ce que je veux, ce que tu veux, ce que nous en faisons et ce qui ne nous appartient déjà plus, ce qui reste.

    Le contenu c’est vous, c’est nous et même eux. la Taxe n’a jamais été une valeur ajoutée, mais toujours une valeur déduite, facile, contre-productive, destructive.

    C’est prouvé, intellectuellement, philosophiquement, mathématiquement, socialement, donc plus besoin de connaître l’hypocrisie des raisonnements par l’absurde.

    Persisté dans le non-sens des gouvernements successif, c’est cautionner le suicide, ton suicide auquel je m’insurge. Car, le vrai pouvoir, c’est nous internautes, n’inversons pas les rôles ou nous sommes morts.

    La démocratie a été crucifiée, nous l’avons ressuscitée.

    Le non-buzz, c’est l’inexistence, l’arme absolue, l’indifférence, la zappette automatique. Peu importe le bruit qu’ils font pour diversion. Être c’est ce qu’il reste, ne pas être c’est une ancienne comédie d’esquive shakespearienne qui démontre la fourberie du genre humain quand il est sur la défensive.

    On s’en fout des taxes, c’est de leurs pertes qu’il s’agit. Souffle dans ton éthylotest, pas dans le leur. Ils ont besoin de nous, nous n’avons pas besoin d’eux.

    À bientôt.

  14. Mmmm…

    À partir du moment où l’on accepte le concept de redevance sur la possession de tuner télé alors qu’il est possible de regarder TF1 toute sa vie, je ne vois pas trop de raison de s’insurger sur le fait qu’elle soit étendue aux écrans d’ordinateur… où sur la RAM, d’ailleurs… où les pains aux raisins…

    J’entends par là que, en ce qui me concerne, je ne suis pas attaché à ce que le domaine d’application d’une taxe soit forcément liée à ce qu’elle est sensée financer.

    C’est peut-être con, mais bon… ça ne me choque pas profondément…
    Filer de la thune à la « Culture » via l’économie des écrans d’ordis, comme expliqué, ça ne semble pas une évidence, mais ça ne me rends pas fou…

    Je précise que je n’ai pas de télé depuis plus de 15 ans, que je n’ai donc pas payé de redevance depuis ce temps…

    Ce qui me rend fou, par contre, c’est ce qui est fait avec ce pognon dans l’audiovisuel public. Mais c’est un autre débat, non ?

    Accessoirement, si nous n’avons pas de télé, nous avons un ordi par personne dans l’appart.
    Les enfants (14 et 16 ans) de la femme de ma Vie regardent (dans le salon car pas d’ordi dans les chambres) des replay de M6 et TF1 (je ne vais pas leur crever le yeux tout de même) sur des vignettes en 320×240 sans jamais mettre en plein écran (« J’aime pas en plein écran » (??!!)).
    Ils ne se plaignent que très rarement de ne pas avoir de télé.
    Ceci pour dire que, pour les générations à venir, la télé se vivra peut-être ailleurs que dans un canapé.
    Taxer les écrans en deviendra peut-être presque cohérent.
    Si tant est que cette cohérence soit nécessaire…

  15. Salut.
    @anonymous : très bonne idée, elle me plaît beaucoup :)

    @bluetouff : tu as très bien exposé le fond de ma pensée. Ce ministère ne sert plus à rien, il ne fait pas avancer la culture et ne fait qu’essayer de se rattraper aux branches de ce que fut, il y a longtemps, le « médium doré ». (je suis pas sûr que ma phrase ait un sens, j’ai pas dormi)
    Bref, comme tu le dis, vouloir taxer les écrans au bénéfice de la TV est simplement une aberration pour moi. Comme certains, cela fait une bonne quinzaine d’années que je n’ai pas de TV, que je n’en veux surtout pas, et qu’elle ne me manque absolument pas. À part le poste dans la voiture, qui ne me sert qu’à y brancher le phone pour écouter mes podcasts, je n’ai pas non plus de radio (l’antenne n’est même pas connectée). Abo internet : simple « modem/routeur » **tousse** Numerdicable **tousse**, pas de box-a-la-con ni abo TV. Alors pourquoi, mais pourquoi, devrais-je financer ce médium d’une médiocrité insolente (c’est mon avis) ?
    Encore, si cette redevance pouvait améliorer le contenu de cette boite à images… Mais même pas, ils ne se remettront jamais en question, trop bien accrochés à leur privilèges.

    « Ha oui mais sur le net tu as accès aux replay »
    1- JE M’EN FOUT ! Et s’ils veulent mettre leurs émissions en accès gratuit sur le net c’est LEUR problème, pas le mien. J’ai un blog, tout le monde y accès, devrais-je demander au sinistre de la culture de m’octroyer des revenus au travers d’une redevance imposée à tous les français ? Ben quoi, vous pouvez y aller donc vous payez, c’est pas mon problème si ça vous intéresse pas.
    Allez, dans la même veine mais juste pour rigoler : on devrait aussi m’envoyer en prison pour viol. Ben oui, j’ai l’outil adéquat donc… Désolé ^^
    2- Ce qui n’ont pas d’accès à internet ou une bande passante insuffisante, ça leur fait une belle jambe.
    3- Comme certains l’ont déjà dit, taxer un appareil dont le but est de recevoir la TV serait déjà plus équitable et logique : tuner TV, box FAI. Mais reste le problème que certains n’ont pas le choix de pouvoir séparer les offres.

    Bref, cette possibilité d’extension de l’assiette aux écrans me met (une fois de plus) hors de moi. C’est dingue, il faut croire que mieux on est payé, moins on est compétant. À un moment il faudra arrêter de faire de la me***

    Salutations

  16. Il y a aussi un truc « marrant » en effet de bord.
    Prenons une catégorie de personnes utilisant leur ordinateur mais sans l’écran (pour une utilisation purement personnelle): les non-voyants. L’utilisation du poste se fait généralement par l’utilisation d’un système braille ET d’un logiciel de lecture d’écran. Généralement le matériel et le logiciel sont plutôt onéreux (bon pour le logiciel de lecteur d’écran il y a au moins une offre libre, NVDA, qui donne des résultats corrects).
    Sauf que ces personnes, comme tout le monde, veulent pouvoir déplacer leur ordinateur et sont souvent équipé de portable.
    Donc un écran obligatoire qui ne leur sert à rien, sauf à pouvoir partager leur travail avec des voyants ce qui est pas mal pour éviter de casser le lien social… enfin bref qui ne leur sert pas à regarder la télé du service public vu le nombre de programme en audiodescription ou même les sites internet de l’état qui ne sont pas de plus accessibles (malgrès une petite loi qui fait que ce devrait être le cas depuis 2011 pour l’état et 2012 pour les collectivités territoriales). Ils vont aprécier la taxe j’en suis sûr…

    (Désolé pour le coup de gueule mais fallait que ça sorte)

  17. Moi ce que je constate encore une fois, c’est que c’est empafés du ministère ne savent pas de quoi ils parlent, comme le dis si bien Bluetouff.

    C’est quand même du grand n’importe quoi de taxer le support au lieu de taxer le moyen!!!! Oo

    Au lieu de taxer les écrans (ce qui est complètement con parce que des écrans y’en a partout tél, TV, pc, frigo, voiture j’en passe et des meilleurs…), il faudrait taxer le moyen de regarder la TV: box TV (et pas le routeur classique), carte TV, tuner TNT… parce que bon avec juste un pc, on capte pas la télé!!!

    J’ai une TV, qui me sert quasi exclusivement à regarder des dvds (et les infos au ptit dej) et donc je paye. Mais j’ai aussi un abo internet sans TV, parce que je m’en fous. En tout cas, ca me ferait bien chier de payer la taxe juste parce que j’ai un écran d’ordi qui me sert à tout sauf à ça!

    Bref encore une fois, le principe ne me dérange pas (trop) mais c’est le moyen (taxé les écrans au lieu de ce qui capte la télé) choisi qui est débile et illogique au possible…

    1. Tu peux bien sûr regarder la télé/écouter la radio par internet, sans avoir de box, de carte TV, de tuner machintruc. Internet est désormais un moyen d’avoir accès à la télé/radio publique. Faut taxer internet alors?

  18. Pour moi il n’y a que 2 possibilités de taxes plutôt justes :
    – Soit il faut cadrer très exactement ce qui est taxable :
    « Cochez cette case si vous n’avez aucun moyen de réception de France Télévision que ce soit par canal hertzien (tuner DVB-T), par le câble (tuner DVB-C), par voie satellite (tuner DVB-S), ou par service géré annexe à un accès Internet (option TV souscrite auprès de votre FAI) »
    – Soit sur une déclaration sur l’honneur :
    « Cochez cette case si vous déclarez ne pas recevoir France Télévision à votre domicile par quelque moyen que ce soit »

    Un accès Internet dans ce qu’il y a de plus neutre n’a bien entendu rien à voir avec un tel moyen de réception.

  19. Et si on rétablissait la pub à toute heure sur les chaînes publiques ?

    Nom de Dieu, c’était bien une invention du nabot, non ?

    « il faut en finir avec l’ère du nabot, comme lui pensait en finir avec l’esprit mai 68 » !

    (au fait, il n’est pas encore en tôle ?)

  20. Quand elle parle de taxer les écrans d’ordinateurs, pense-t-elle aussi aux écrans des entreprises, et des ministères ;-) ?
    J’imagine que non mais comme les temps sont dur …
    Encore une case à cocher sur sa déclaration d’impôt et c’est les vendeurs de lampes de video projecteurs qui seront heureux !

  21. On pourrait changer la philosophie de la télé française et essayer de faire cheap.

    – genre permettre aux journalismes de faire du journalisme (et pas des micros-trottoirs) quitte a réallouer des budgets vers ça.

    – plutôt que des faire des series télés classieuses et de payer de diffuser du drucker, il pourrait faire des émissions sur la manière de faire de la recup et du diy par exemple.
    « Comment passer un Noël non consumériste ? », par exemple.

    Attention:
    – Je ne dis pas qu’il faille faire la MORALE aux gens et ainsi (par exemple) expliquer aux petits garçons (8 ans), qu’il doivent jouer à la poupée et à la dinette, pendant que la fille sera priée de jouer avec les engins de chantiers (encore un de ces trucs qu’on entend parfois vers Noel sur la télé publique).
    Bizarement, pourrir les gosses avec de l’idéologie ne les amusent généralement pas…

    – Je ne dis pas non plus qu’il faille faire la MORALE aux gens, par exemple en expliquant que les déchets et le consumérisme, c’est mal… (au secours, le réchauffement climatique !!!), tout en faisant plus tard la MORALE aux gens et leur expliquer que c’est super cool de consommer (français, bien sûr), parce que c’est bon pour l’économie, puis enchainement sur une page de pub…

    Plutôt que de faire la MORALE, sans filer aux gens les moyens de gérer la dite, leçon de MORALE dans la pratique, on montre comment les gens peuvent faire… SI ils veulent.

    Pourquoi la télé publique (qui est donc un service public), doit elle faire de l’audimat ?
    Si c’est juste pour faire un service commercial de plus, on a simplement une situation de concurrence déloyale vis-à-vis de la télé commerciale, puisque la télé publique est financée par nos sous.

    On pourrait ainsi faire une émission sur comment sécuriser sa connexion internet.
    Comment se servir d’open office (et que c’est gratuit) ?
    Ou encore, la culture hydroponique expliquée par la ministre de la Culture (pour cultiver, le dernier « naga viper », bien sur :p ).

    Un vrai truc de service publique quoi… un truc qu’on ne diffuserait par ailleurs, mais qui a son interet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *