Ciel ! Facebook m’a censuré ! Quelle honte #Oupas

C’est assez récurrent, on voit apparaître des messages sur Twitter (il faut bien se rabattre sur un réseau social ou un autre) expliquant à qui veut bien lire que Facebook (ou un autre, insérez ici
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

18 thoughts on “Ciel ! Facebook m’a censuré ! Quelle honte #Oupas”

  1. Ces censeurs de Facebook, d’une manière générale tous ceux que la nudité met dans tous leurs états, il faudrait vraiment les soigner, ce sont de véritables détraqués sexuels.
    C’est un signe de grave désordre psychique et sexuel que de ne pouvoir supporter la vue d’un corps tel que la nature (ou Dieu pour les croyants) l’a fait.
    (Et notez que ça ne vaut pas que pour les images: peut-on trouver normal, dans un pays qui se dit laïque, qu’il soit par exemple interdit de nager nu(e) à la piscine de son quartier?)

    1. Bonjour,

      Quel rapport entre la laïcité et le fait de vouloir nager nu dans une piscine publique ?
      Il me semble que le second cas est associé à l’attentat à la pudeur non ? pas à la religion/laïcité…

  2. Hello

    J’ai pensé la même chose quand une certaine Isis Machinchouette s’est offusquée que Facebook lui ferme son compte sans motif… (ou plutot si, parce que Isis = Daech = Evil)

    Faudra qu’elle relise les CG qu’elles a dû signer à l’ouverture dudit compte chez Zuckerberg.

    Les gens s’imaginent que Facebook leur doit quelque chose. Faudrait pas qu’ils oublient qu’ils ne paient rien et que FB peut fermer du jour au lendemain, sans prévenir, ils n’auront que leurs yeux pour pleurer.

    A+ je retourne poster sur Google+ (troll inside)

  3. sur l’internet, facebook c’est le cafe des beaufs, tenus par des bigots…
    (en plus le consommateur signe pour qu’on lui vole ses donnees, c’est pour te dire s’il est … (…chanson de Renaud)

    il existe d’autre espaces de (vraie – peut etre moins vrai avec cazeneuve & co, quoique…) liberte, de culture, d’intelligence…

    ah bofisation de la population qd tu nous tient!

    passe

  4. Pour moi, le pire dans tout ça ça reste l’effet « réseau ».

    C’est d’autant plus difficile d’avoir des visites sur un site perso que la majorité des gens ne publient plus que sur youtube, facebook ou autre et ont tendance à y rester (les sites en question font tout pour)…

    À ça on peut ajouter les messages intimidants de firefox quand on arrive sur un site en https auto-signé etc…

    leur principal argument est que ça rend leur production plus « visible »,
    sauf que ce qui fait que ces sites sont devenu aussi monopolistiques c’est justement qu’ils y déposent leur contenu !

    Après ça, ils peuvent toujours faire semblant de s’étonner que les moteurs de recherche orientent sur ces plate-formes plutôt que sur des sites « indépendants »…

    comment leur faire comprendre que c’est eux et uniquement eux qui donnent à ces sites cette « importance » ??

    Perso, j’ai bricolé mon petit site, c’est très amateur, dû à mon petit niveau en programmation (et d’ailleurs certains ne manquent pas de se foutre de ma gueule à cause de son aspect « cheap »), je ne poste jamais rien sur un autre site que le mien. et si je ne reçois pas énormément de visite, j’ai au moins la satisfaction de maitriser ce qui s’y passe…

    Bref, on est cerné par les cons de toute façon, mais c’est pas une raison pour en devenir un…

    Dans tous les cas, merci à vous pour votre travail.
    Si je croise l’un de vous à l’occasion, je vous paierai une bière ! ;)
    A quand une version papier que je me ferai un plaisir de payer en liquide dans le kiosque de mon quartier ?
    (car oui, je n’ai pas non plus confiance dans les transferts d’argent par internet)

  5. Ce qui m’étonne toujours c’est l’argument principal opposé à la censure : un nombre de partages. Comme si un nombre élevé de partages, retweets, likes, etc donnait une légitimité particulière.

    1. C’est bien « relai » l’orthographe correcte, l’académie française ayant corrigé cette erreur historique qui était l’emploi de l’orthographe « relais » en 1990.
      Ps : désolé, j’ai cliqué à côté et ai reporté le commentaire au lieu de répondre :/

  6. En même temps, si on ne peut même plus crier au scandale parce qu’on nous a #censuré (vive le libertarianisme… c’est même compliqué à écrire, imaginez-vous à prononcer), où va-t-on ? C’est vraiment trop injuste.
    Mais comme je n’ai pas de login Facebook ou twitter, j’peux pas comprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *