Bienvenue dans la com’ : le lexique

Comme à peu près tous les métiers, la com’ a son langage, son jargon.

La différence avec les autres, c’est que généralement le jargon permet de nommer des choses techniques, qui n’existent pas dans les autres métiers. Il n’existe pas de mots simple pour désigner telle ou telle tâche, tel ou tel outil, alors que là, il existe des mots dans le dictionnaire français pour les désigner. Mais c’est tellement plus hype et trendy d’utiliser des mots qui ne veulent rien dire. Et puis ça permet d’avoir l’impression que l’on fait partie d’un clan, d’une famille. Parce qu’à part le jargon, il n’y a pas grand chose de partagé dans la com’. Dans la com’, rien ne se donne, tout se vend.

L’un des lexiques les plus complets se trouve ici.

Nous vous livrons ici une traduction en français de ces mots improbables que partagent les membres du secteur de la com’ et qui sont utilisés dans cette saga.

  • bogof : buy one, get one free
  • appétant : qui donne envie (un concept basique dans la com’)
  • aspirationnel : décrit une situation dont on rêverait
  • client : le client est forcément con, ne sait pas ce qui est bon pour lui alors que « l’agence » n’a que des idées absolument géniales à lui proposer. Quel que soit le nom (la marque) du client, on le désigne par « le client ».
  • appealing : qui donne super envie (de consommer)
  • projet : le client en a plein et c’est tant mieux, ça fait du business pour « l’agence ». Le truc optimal, c’est de faire découvrir au client qu’il y des projets cachés au sein des projets qu’il a déjà identifiés.
  • flasheur : personne capable de créer des animations flash. Extrêmement prisées ces temps-ci.
  • post-mortem : une fois le projet terminé, il est bon d’en tirer tous les enseignements. Ce qui a marché, et là où l’on s’est planté.
  • déceptif : inventé sur la base du mot déception.
  • confusant : inventé sur la base du mot confusion.
  • leverager : s’appuyer sur quelque chose pour développer sur cette base.
  • planif : planification
  • recos : recommandations
  • commiter : inventé sur la base du verbe anglais « to commit ». En gros, « s’engager à ».
  • prez : présentation au client de ce que l’on va faire pour lui. Généralement, gros sujet d’angoisse pour le Directeur de la création dans les jours précédents.
  • timesheets : une espèce de truc dans lequel chaque salarié doit inscrire le temps passé sur les budgets sur lesquels il travaille. Une sorte de livre de comptes permettant de refacturer au client ce que l’on fait pour lui. Et de ne pas exploser les budgets.
  • one to one : relation en direct entre deux personnes.
  • retravail : quand on affine une proposition pour le client, sur sa demande, on retravaille…
  • compet’ : les clients mettent en compétition plusieurs agences sur un même projet. Normalement, pour obtenir la meilleur proposition possible. Dans la réalité, ceci est bien moins sûr qu’il n’y paraît.
  • free : généralement, l’agence « n’a pas les compétences en interne » et doit faire appel à des prestataires extérieurs. Dans la presse on appelle ça des « pigistes ».
  • créatif : membre de la « création ». Généralement, un graphiste, expert en photoshop, à qui « l’agence » donne un titre valorisant, tout le considérant comme une petite main négligeable.
  • impacter : avoir un effet sur quelque chose.
  • charette : être en retard.
  • anxiogène : qui fait peur aux clients potentiels.
  • déceptif : qui ne remplit pas ses promesses.
  • brief : dans la com’, tout le monde se briefe. On se dit ce que l’on doit faire.
  • plan’s board : réunion pour évoquer un budget en cours
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: Antoine Champagne - kitetoa

Dinosaure du Net, journaliste à ses heures. A commis deux trois trucs (Kitetoa.com, Aporismes.com et Reflets.info).

2 thoughts on “Bienvenue dans la com’ : le lexique”

  1. J’ajouterais (mais c’est peut-etre plus exclusif a mon domaine), on ne dit pas « le client » mais « mon client », ce qui en interne est amusant… comme si tout le monde n’etait pas dans le meme bateau…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *