Attentats de Paris : la conjuration des imbéciles

Les massacres parisiens perpétrés par des terroristes fanatiques sont politiques. La classe politique française tente, à l’aune de l’ampleur du drame, d’évacuer ses responsabilités. L’unité affichée a un objectif principal : camoufler les raisons purement
Abonnez-vous ou connectez-vous pour lire le reste de cet article
Twitter Facebook Google Plus email

Auteur: drapher

Journaliste (atypique mais encarté) web et radio — @_Reflets_ et d’autres médias. Ni « désengagé » ni objectif ou neutre, mais attaché à décrire et analyser la réalité, même la plus déplaisante. On the net since 1994. Gopher is power ;-)

47 thoughts on “Attentats de Paris : la conjuration des imbéciles”

  1. « Quand donc les Français demanderont-ils des comptes à la conjuration des imbéciles pour les pactes infernaux qu’ils signent depuis des années à travers la planète ? » => Comment ?

    1. Exactement la même question.

      Les assos, les collectifs, les manifs, les médias alternatifs, les ONG, les 99%, les blogs indé, les syndicats, le NPA, les économistes atterrés, les émeutiers et beaucoup d’autres, tous ont tenté d’infléchir les politiques du gouvernement.

      Si vous connaissez une solution, merci de la faire tourner.

      Sinon, employer le « nous » plutôt que « les français » est mieux adapté.

      1. Le problème est comment conjuguer chômage et attentats. Si on ne traite pas avec les Wahhabites, l’industrie française est en péril. On parle des armes mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg, il y a énormément de contrats civils.
        Trop de chômage ferait révolter aussi les Français donc on nous met face à un dilemme: le chômage ou les attentats.

        1. Tu reagis en bon occidentl et ca fait peur.
          En fait des dictatures et de la violence tu t’en contre fou, tant qu’elle te donne ton emploi et que ca se passe loin d’ici ?
          J’appelle ca un egoiste.

          Y’a quelque gros cons au 19 eme qui ne voulaient pas abolir l’esclavage trop de peur de gener l’economie française d’alors…

        2. Le bizness des entreprises françaises avec l’Irak de Saddam dans les années 80 étaient au même niveau sinon plus qu’avec l’Arabie Saoudite . Cela n’a pas empêché 1991 et 2003 . Je ne sais pas d’ailleurs si la dette irakienne se montant en milliards de dollars envers la France en 2003 a jamais été remboursée , je crois bien que nos zamis américains avaient passé l’éponge…( il se peut que je me trompe mais trop fainéant pour vérifier, si jamais ce genre de vérification est encore possible sur le net )

          Pour info et pour les djeunes qui n’ont point connu cette glorieuse époque, l’Arabie Saoudite c’était la prière 5 fois par jour et des travailleurs pakistanais entre autres réduits à un quasi-esclavage , la fainéantise et la morgue des classes aisées ; et l’Irak de Saddam un genre de Far West où l’alcool coulait bon marché, la circulation infernale, des femmes éduquées marchant têtes nues et ayant des postes à responsabilités, et des travailleurs de République Populaire de Chine sales, fiers, et rigolards .

          1. En 2003, la France ne voulait pas intervenir en Irak. Ce n’était pas pour les beaux yeux de Saddam mais bien parce que la France avait ses intérêts avec le régime.
            Sauf que l’époque de Saddam Hussein, l’industrie française rayonnait plus avec le TGV et autres fiefs industriels. C’étaient les années 1970 et 1980.
            J’ai balancé ce que j’ai dit car les Français reprochent régulièrement aux gouvernements de ne pas faire reculer le chômage. à l’ère de la mondialisation, les emplois ne se tiennent que par les exportations. Les gouvernements gesticulent et magouillent pour ne pas faire sombrer nos industries en cédant aux caprices du dirigeant du CAC40 et du MEDEF tout en tentant de sauvegarder au maximum notre modèle social malgré les coups de butoirs.

            Je suis pour qu’on arrête les commerces avec les pays du Golfe car leur argent a de l’odeur. Cependant, est-ce que les Français seront capables de vouloir se retrouver au chômage parce que les industries et le tertiaire appartenant au Qatar auront déserté le pays?

  2. Comment tu vas super vite en besogne pour Khadafi, pour mémoire il a reçu un soutien indéfectible de Mandela (qui lui-même avait le soutien indéfectible de Castro), et il faut considérer l’état du pays avant son accès au pouvoir ; on peut légitimement critiquer ses méthodes (pour le moins) (comme on peut le faire pour Cuba d’ailleurs), mais c’est pas tout noir ou tout blanc.

    Et pour ce qui concerne le « califat », les musulmans du monde entier contestent que le gus soit calife, donc bon.

    T’es passé en mode journaliste Slate ?

    1. Pas noir et blanc, vert plutôt, genre en papier imprimé et qui s’organise en liasse (quand il se matérialise, je veux dire).

      C’est quoi cette manie de tutoyer quelqu’un, style copain copain, pour lui asséner un coup de massue juste après ? En plus, j’ai beau relire l’article, je ne vois rien qui ressemble à vos accusations.

      Intéressant tout de même ce rappel au sujet de Mandela : money, money que voulez-vous. Ce qui est aussi le cas de Hollande et des autres. Faut choisir dans la vie, et le gouvernement français semble avoir choisi de sacrifier les citoyens (après tout OSF, y zont pas de fric eux, donc y comptent pas). D’où les lois récentes…

      1. « chef d’un Etat terroriste, ennemi juré de la plupart de ses voisins arabes, dictateur infréquentable et isolé sur la scène internationale »

        La réalité est loin d’être aussi limpide, verdâtre, oui c’est sûr.

        (pour un banlieusard, tu as des sensibilités de bourgeois, c’est mignon)

  3. Il faudrait aussi préciser aussi que la guerre en Syrie est une guerre pour un gazoduc, que le Qatar veut construire pour alimenter l’Europe, car ils possèdent du gaz off-shore qui appartient aussi à l’Iran, mais son embargo l’empêche de l’exploiter. Les USA le veulent aussi pour que la Russie soit affaiblie.
    C’est pour cette raison que la Russie soutient Bashar et que l’Iran le soutient aussi.
    Donc nous sommes dans une guerre purement économique aucunement dans une guerre de religion ou toute autre chose.
    Tous ces morts de ces derniers jours sont le résultat de recherche de profit simplement.

    1. Pourquoi faire passer un gazoduc par la syrie ? ca n a pas grand interet.
      1) pas sur qu il faille un gazoduc, les methaniers font bien l affaire en general. en plus pourquoi sur la mediterranee, le marche en expansion est en chine !)
      2) pourquoi ne pas le faire passer par d autre pays l egypte est plus pres et probablement plus facile (c est que du desert a traverser)

        1. oui c est sur qu un gazoduc a des debits plus importants
          mais ca a aussi de sacré inconvenients :
          – fixe (on peut pas le derouter si l acheteur n est plus la (recession) ou si un changement geopolitique arrive (comme les russes l ont appris avec l ukraine. du temps de l URSS c etait le meme pays)
          – cher et long a construire
          – facile a saboter

          Et ca repond pas a mon deuxieme point. pourquoi le faire passer par la syrie et pas par l egypte si le destinataire final est l europe et qu il faille malgre tout des methanier (partant de turquie ou d egypte quel difference ?)

          1. La Turquie permet d’être directement connecté à l’Europe sans passer par des méthaniers, il y a des gazoducs qui traversent la Turquie et même la mer noire.
            La Turquie est dépendante principalement de l’Iran p et de la Russie du point de vue énergétique, c’est pour cela que sont aussi les principaux acheteurs du pétrole de Daech.

            https://fr.wikipedia.org/wiki/Catégorie:Gazoduc_en_Turquie

            Le Qatar possède du gaz off-shore qu’il partage avec l’Iran, si l’Iran sort des sanctions il pourra aussi pomper dedans, donc le Qatar a besoin de prendre le plus possible et le plus rapidement possible. C’est pour cela qu’il y a aussi autant d’investissement de leur part dans d’autres domaines.

  4. Merci Drapher, cet article froidement descriptif contraste avec l’approximatif intentionnel qui cache les faits dans les autres « moyens d’information » (même s’il manque quelques détails important mais qui compliqueraient encore la description.

    Et quant aux raisons, qui peuvent paraître incohérentes, je pense personnellement qu’elles sont toutes autour d’un même motif : le fric. Le gouvernement français est tellement désespéré qu’il cherche l’argent partout où il est sans se préoccuper des conséquences. Et cela semble vrai pour tous les acteurs principaux de ce désastre.

    C’est le résultat de la prise du pouvoir de façon occulte par les financiers, et l’avènement d’une caste d’ultra riches avec comme conséquence… Ben ça, faut bien nourrir ces braves gens.

    1. Robert Ravoalavoson : tu parles d’occultisme ?
      Ici ce n’est pas le site de madame soleil, tu as du te tromper.

      Attention aux termes que l’on emploie.
      On est dans un systeme capitaliste. Comment donc s’etonner de ca, surtout quand cela a deja ete ecrit et decrit depuis longtemps ?
      Pas besoin de prophete, juste de bon analyste ayant une pensee materialiste suffit.
      Par contre pour lutter, il faut BEAUCOUP DE COURAGE afin de ne JAMAIS sombrer dans la haine, la revanche aveugle, la confusion, la religion….

  5. Excuses moi Drapher mais les attentats de charlie hebdo et de l’hyper casher, meme si ils ne seraient pas revandiqué ni coordonnee n’empeche nullement d’etre politique.
    La religion, qu’on se la garde dans sa sphere personnelle ou qu’on veuille l’imposer comme outils politique est une choix tout a fait politique.
    Ne pas aimer les juifs a cause de sa religion (musulmane ou chretienne !!), c’est avoir une opinion politique d’origine religieuse. Ne pas accepter d’en voir s’amuser des comte infantilisants jusqu’a vouloir les tuer est aussi horrible que politique.
    Choisir de ne pas faire de politique, c’est un (non) acte politique…
    La religion est un outil politique d’endoctrinement des masses. Un truc de droite, qui plait autant aux religieux musulman, qu’aux chretiens qu’aux confessions juives. La preuve, le français moyen est antisemite, et il en oublie presque que cette haine lui a ete transmise par les chretiens.

    Quant aux autoritairophiles qui polluent polluent ton … fil, bin la franchement, y’a rien a faire pour eux…

    Derniere chose Drapher:on a l’impression dans une partie de ton article que l’argument de ne pas intervenir serait plutot le fruit d’une peur des represailles qu’un reel soucis pacifique, anti-guerre, bref, libertaire… ?

    1. Je suis d’accord quand tu écris que les attentats de janvier étaient politiques autant que symboliques: il s’agissait entre autres de démontrer la capacité de nuisance de l’EI (donc une entité qui se veut politique) sur le sol français. En outre, d’après les renseignements, certains de leurs auteurs (ainsi que Merah) ont été en contact avec des bonnets de l’EI.

      Mais je ne pense pas que la religion soit obligatoirement politique. Elle est presque toujours mise à profit par le politique, parce que c’est justement personnel et qu’il est peut-être plus facile de mobiliser en en appelant à ce que chacun a de personnel plutôt qu’à un projet politique. Comme disait Abd Al Malik (gros argument d’autorité ^^), il ne faut pas confondre la politique avec la foi.
      Le propre du politique est de se servir de tout ce qu’il peut, religion ou autre.

      Par exemple, je pense qu’actuellement, l’inimité entre les Juifs et les Musulmans est surtout nourrie par le contexte POLITIQUE actuel (occupation et colonisation israelienne de la bande de Gaza, notamment). Il n’est écrit nulle part dans le Coran ou la Torah qu’ils doivent se mettre sur la tronche (genre en Espagne avant la Reconquista, ils cohabitaient plutôt bien).

      1. Nan, l’inimitié est ecrite dans leurs bouqins religieuw. Les appelles a la haine de l’incroyant ou le mecroyant sont present. C’est politique …
        Je lis actuellement l’ancien testament et les appels a la,haine, la guerre et le mepris sont bien present. Je lirais les autres tprchons chretiens et musulmans apres, mais j’ai bien peur d’y trouver la meme chose.
        Trouve le,courage de lire et tu verras… je me demande comment, en 2015 on continue de vouloir nous faire differement interpreter ce qui est pourtant ecrit noir sur blanc…

  6. la politique areabe de la france est un mythe. Je ne sais pas exactement pourquoi De Gaulle avait tourne le dos a israel (la IV republique etait au contraire tres pro israel) mais penser que de gaulle a fait un politique pro arabe a cause de l immigration musulmane en france comme l ecrit l auteur est n importe quoi.

    De Gaulle etait pas quelqu un de bassement electoraliste comme nos president actuel (genre a claquer laporte en 46 car la constitution lui plait pas, ou a etre porte au pouvoir par les supporter de l agerie francaise et larger l algerie)

    Jusqu a Giscard, les immigres d origine arabe ne comptaient pas electoralement (peu avait le droit de vote) et le potentiel de nuisance etait soit ignoré soit meprisé (les premieres emuete urbaine datent de mitterrand (les minguettes) et une partie du gouvernement de VGE n aurait pas hesite en employer la force pour mater les rebellions (papon etait ministre de VGE)). DOnc penser qu on a eut un politique arabe pour plaire aux resident francais a cette epoque d origine arabe est un non sens

    1. Peut-être parce qu’après 67 les Israëliens regardaient plutôt du côté de Washington ? Et que quelque part ils avaient floué les plans de De Gaulle avec la guerre des 6 jours ? Et que peut-être les Israëliens avaient une grosse part de responsabilité dans le déclenchement des hostilités ? Et que peut-être les classes dirigeantes françaises voyaient bien que ce ne serait pas avec Israël qu’on allait faire du bon gros business , mais plutôt avec leurs voisins ?

      La IVème république c’est la SFIO , donc pro américain-atlantiste-pro Europe-pro Israël, dont les socialistes à la Hollande sont les héritiers directs. De Gaulle c’est la droite française conservatrice catholique, traditionnellement très méfiante envers les  » anglo-saxons  » , et d’une méfiance certaine envers  » les juifs  » ( peuple dominateur sûr de lui, etc..etc..)

      1. c est sur qu apres le coup que leur a fait De Gaulle (refuser des pieces detachees pour leurs Mirage alors qu ils etaient en guerre) on risquait plus de leur vendre quoique ce soit ….
        De meme certains ont vu qu on pouvait faire bien plus d argent avec les dictatures arabes qu avec un tout petit pays comme Israel. C est ainsi qu on est devenu tres copain avec Saddam Hussein. Est ce que ca a ete une bonne affaire au final, j en sais rien. On a vendu beaucoup, les irakien ont pas paye grand chose (normal ils etaient ruinés apres la guerre iran/irak) et on a meme recu des bombes (attentats) de l iran pour avoir soutenu l Irak

        Par contre l auteur de l article ecrivait « Après le choc pétrolier de 1974 la population d’immigrés issus des ex-colonies et protectorats du Maghreb était suffisamment importante pour compter, tant d’un point de vue économique que politique ». Et penser que la politique arabe de VGE ou avant etait dictee par des raisons electoralistes est un non sens (Papon faisait parti du gouvernement de VGE et c est lui qui a maté les manifs du FLN en france. penser qu il aurait hesiter a en faire de meme en 74 est ridicule.)

  7. « Après le choc pétrolier de 1974 la population d’immigrés issus des ex-colonies et protectorats du Maghreb était suffisamment importante pour compter, tant d’un point de vue économique que politique. »

    Il faut surtout apprendre à lire, cdg.

  8. Quelques paroles des « wahabites » (comme vous les appelez) saoudiens et de leurs savants au sujet des attentats de Paris

    Le Roi Salman a dit sur son twitter : « Toutes mes condoléances au peuple français. Le terrorisme n’a pas de religion. J’appelle à nouveau le monde à renforcer la lutte antiterroriste. »

    Le Savant Oubayd Al Jabiri a dit : « Dites à vos voisins français… Qu’ils ne trouveront pas un savant adepte de la Sounnah (tradition authentique ou salafi ou wahhabite en reprenant vos termes puisque vous mélangez tous) approuvant ces actes ! »

    Le Grand Savant Salih Al Fawzan a dit : « Les actes criminels commis contre les innocents, les explosions et tous les actes destructeurs sont formellement interdits en Islam. De plus, ils engendrent des conséquences nuisibles aux intérêts des musulmans. »

    Cheikh Badr Al Badr : « Nul doute que cet acte terroriste mauvais, répugnant, n’est pas approuvé par l’islam ni par la raison. Il convient à chaque musulman de se désavouer de ces actes mauvais et répugnant et de ceux qui les accomplissent. Puis, je vous conseille de vous éloigner des troubles (fitan).
    Je conseille également mes frères Imams des mosquées de France, de clarifier et exposer aux gens que l’islam se désavoue de cet acte criminel. »

    Les gens adeptes de la Sounnah authentique s’affilie au Prophète, prière et salut sur lui et non à une autre personne que lui. Mohammed Abd Al Wahhab d’ou vous tirez le pseudo « wahhabite » était un grand savant de l’islam qui suivait la Sounnah authentique et qui s’affiliait au Prophète, prière et salut sur lui et il n’a jamais demandé aux musulmans de s’affilier à lui ou de dire qu’ils étaient wahhabite mais il appelait plutôt les musulmans à suivre la tradition prophétique. Les gens adepte de la Sounnah authentique ou les salafis (et non salafiste) se désavouent de ses actes et sont innocent de cela. Nous mettons en garde contre ces actes et ceux qui les perpétuent et nous sommes les premiers à les combattre comme nous l’a conseillé notre Prophète, prière et salut sur lui.

    Merci d’apprendre le sujet sur lequel vous parler et d’arrêter de copier bêtement et de retranscrire tous ce que vous entendez.

    1. Merci pour l’éclairage (je ne connaissais pas Mohammed Abd Al Wahhab). J’espère toutefois que tous les Français (ou autres) savent déjà que la religion musulmane désapprouve ces actes. C’est dingue que des millions de gens aient à s’excuser chaque fois que quelques fanatiques sanguinaires commettent un attentat avec lequel ils n’ont rien à voir.

      @ marauder: j’ai beau être athée comme un sac à dos, les religieux (théologiens) sont bel et bien des savants… des affaires religieuses. Même si, en effet, une religion est par essence incompatible avec une définition « Popperienne » de la science.

      PS: merci pour l’article, drapher.

      1. Oui c’est sur… vu comme cela, si je connais par coeur l’epopee de jrr tolkien, alors je suis un savant concernant la terre du milieu.
        A ce rythme la tout se vaux, tout veux tout dire et la confusion a sa place. Je ne prend pas mes cours de philo chez bhl :)

        1. Moi non plus, merci. A ma connaissance, il n’existe pas de chaire sur l’œuvre de Tolkien, mais des chaires de théologie, si. On pourrait discuter du pourquoi de la chose, mais on est un peu HS là.

  9. Bonne synthèse !
    La France est partie pour réitérer les mêmes erreurs que les US des années 2000; la puissance en moins. Dans une certaine mesure ça devrait limiter les dégâts.

  10. George W Hollande, à réussi a faire ce que son prédécesseur Sarko avait révé : faire de la france l’égale des US, autant de violence, d’inégalités et de peur.

    Ce sont eux les seuls responsables des morts.

    1. Là, vous dites une connerie plus grosse que vous.

      Les responsables des morts sont ceux qui ont visé, et appuyé sur la gâchette.

      On peut chercher des causes de leur radicalisation, mais pas excuser ces actes.

      Ce post est une alerte de la modération. Prenez-le en compte.

      1. Ceux qui ont visé et appuyé sur la gâchette sont coupables d’assassinats qu’il est hors de propos d’excuser (pardonner, peut-être, et encore ce sera sans moi), mais tu ne peux pas affirmer qu’ils en portent seuls la responsabilité.

    2. @toto Raccourcis super dangereux et qui economise de penser … donc le type malpoli a la table d’a coté, il a merité que je lui defonce le crane ? NAN. Je suis assez intelligent pour ne pas repondre aux invectives. Il ne me donne pas « le droit d’etre une bete a mon tour »

      @kitetoa, peux tu me dire ce que j’ai dis de mal precedement ???

  11. Qu’il est bon de lire, dans ce climat de deuil et de gravité, des textes intelligents qui intègrent les facteurs historico-économico-politiques inhérents au contexte national et international du moment.
    Nos nations et les grands de ce monde (grands par la puissance financière et leur pouvoir de nuisance) créent des monstres sans prendre la mesure de leurs actes pour les générations futures.
    L’avidité du pouvoir et le gain restent leur vecteur directeur.
    Des monstres comme l’EI mais aussi comme le Nucléaire, les OGM, le business de l’agro-alimentaire, l’aliénation des individus (il n’y a qu’à voir ce qu’il reste des valeurs premières de l’éducation nationale dans notre pays), sont des réalités dramatiques de notre ère systématiquement le fruit d’individus dont la carte du monde se réduit à leur pouvoir respectif.
    Il pourrait être bon d’élargir le discours et de débattre sur chacun de ces sujets mais l’heure est à la réflexion et à l’action sur le sujet qui nous préoccupe toutes et tous depuis le 13 novembre dernier (depuis 2012 pour les plus avertis)en l’occurrence: comment combattre l’EI et éviter que les conflits certes nombreux à l’échelle planétaire mais identifiables géographiquement ne s’embrasent et se généralisent?
    Nos dirigeants n’ont pas la capacité intellectuelle et sensible (je parle d’intelligence émotionnelle) d’appréhender le monde et l’avenir du monde avec une vision élargie des attentes et des contextes particuliers de chacun des acteurs.
    Ne sous estimons pas l’adversaire (Abou Bakr al-Baghdadi). Celui-ci est instruit, il connait l’histoire des grandes civilisations mais aussi l’histoire plus récente de nos démocraties (en terme d’organisation politique et sociétale) et analyse certainement depuis de nombreuses années les politiques d’immigration et d’intégration des pays européens.
    Il sait lire, voir et entendre le désespoir d’une jeunesse oubliée, le manque de rigueur dans la transmission des valeurs et des vertus propre à l’homme civilisé et éduqué.
    Nous avons oublié de transmettre aux dernières générations les outils pour devenir un Homme ou une Femme libre.
    Les moyens de communication n’ont jamais été aussi fournis cependant, le citoyen par un jeu de pouvoir (une fois de plus des puissants de ce monde) est manipulé et lobotomisé par l’information transmise notamment visuellement.
    Je compare aujourd’hui Abou Bakr al-Baghdadi à un joueur d’échec redoutable qui anticipe les actions et les stratégies de ses adversaires et maitrise les secrets de l’échiquier.
    Il utilise l’histoire (la puissance de l’empire ottoman), la religion( la pire interprétation des textes coraniques), l’économie souterraine (vente de pétrole et de métaux rares), rmaitrise et s’appuie sur tous les moyens de communication touchant le plus grand nombre et sur sa lecture de l’électro-encéphalogramme de nos nations pour distiller le Mal.
    Il nous reste me semble t-il à réfléchir à une stratégie qui s’appuie sur l’appréciation la plus juste de son logiciel interne.
    La propagande de l’EI s’établit principalement sur la toile en diffusant des messages  » très travaillés visuellement et dans leur contenu sémantique », faisons de même.
    Les valeurs de la République ne sont pas moindres: Liberté, égalité, fraternité et devrions nous ajouter laïcité.
    Elles sont le fondement des démocraties d’aujourd’hui.
    Ne nous voilons pas la face, ces valeurs sont toutes relatives (voir les derniers textes de loi sur l’information et le renseignement qui fait de nous des sujets de laboratoire potentiels puisque chacune de nos connexions sont analysées)
    Appuyons-nous sur des universitaires, des historiens, des politoloques « libres penseurs  » de tous horizons, confessions et et origines pour distiller une propagande du BIEN au mêmes âmes perdues qui aujourd’hui se tournent vers le fanatisme faute de mieux, faute d’écoute, faute de valeurs, faute de perspectives.
    N’oublions pas la responsabilité qui est la notre.
    Notre politique étrangère (comme le précise très justement le texte) ,la non gestion des banlieues ( en terme d’urbanisme, de rupture du lien social, de perte des antennes administratives), l’abandon ou plutôt le transfert du rôle d’éducateur des parents à l’éducation nationale, le manque de sensibilisation et d’instruction aux valeurs de la République et de l’importance de travailler au quotidien au lieu social, à l’unité, doivent faire l’objet d’un mea culpa.
    Nous sommes solidairement victimes et responsables du contexte.
    Soyons solidairement responsables et initiateurs de la construction d’un monde nouveau où l’individu réapprend à réfléchir par lui même, à appréhender sa vie et son histoire au travers de l’autre, à éprouver de l’empathie, réapprendre à apprendre, réapprendre à écouter, aimer, regarder…

    N’oublions pas l’échéance électorale proche et les récupérations politiques déjà en cours pour manipuler un peu plus les citoyens non avertis et les pousser vers les extrêmes.
    N’oublions pas que malgré son déclin économique, la France reste un phare dans le monde (culturel, philosophique, historique, mode de vie)
    N’oublions pas qu’elle a dans son malheur, la chance unique d’influer sur le devenir de l’Europe au regard des derniers évènements en mobilisant l’ensemble des membres de l’union à construire une Europe plus juste, une Fédération qui respecterait les particularités de chacun tout en construisant un fonctionnement politique et administratif au service des citoyens (des taxes sur le travail équivalentes, des droits similaires, une force commune de défense, en retirant le pouvoir aux technocrates envenimés par les groupes de pression.
    N’oublions pas qu’elle peut demain fédérer les puissances sur l’échiquier international pour rétablir des équilibres certes fragiles mais qui replacerait (le rétablissement) l’humain au centre du système en lieu et place du Capital et du Pouvoir individuel.Je pense qu’il convient d’écrire une histoire des civilisations qui ne négative pas ni n’omette de rappeler la puissance antérieure du monde otoman et le génie des philosophes, mathématiciens, savants arabes qui lors des derniers millénaires ont contribué à notre avancée.
    Cependant, appuyons-nous sur les exemples arabes ou otomans de conquêtes où les chefs religieux et politiques ancestraux toléraient sur les terres conquises, les juifs ou les chrétiens.
    Rappelons que la France terre d’accueil, n’est pas une formule marketing mais bien l’essence même de notre terre et de notre histoire.
    Accueillir, respecter la différence, échanger, se battre pour la liberté, c’est notre histoire commune.
    Rien n’est plus beau que l’image d’une mosaïque qui, si l’on prend individuellement chaque petit morceau ou éclat, ne représentera qu’un tas de petits morceaux de matière de couleur mais qui , après le Grand œuvre de la Solidarité et du respect se traduira par une œuvre unique, faites de différence d’individualité qui tout ensembles forment un ensemble harmonieux.
    A vous lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *