Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

ZTE, HP et les mollah : #Spanous !

Nos visites dans l'Internet iranien nous ont apporté leur lot de surprises. A la recherche d'appliances Blue Coat, nous avons surtout trouvé des outils Fortinet, ZTE ou HP. Pas des petits modems à 2 cents d'euro que l'on peut passer en douce à la frontière dans une valise. Non. Des machins de plusieurs centaines de kilos. Notamment deux HP routeurs SecBlade H3C SR8808 équipés de cartes modules de firewalling et proxy / web caching.

Nos visites dans l'Internet iranien nous ont apporté leur lot de surprises. A la recherche d'appliances Blue Coat, nous avons surtout trouvé des outils Fortinet, ZTE ou HP. Pas des petits modems à 2 cents d'euro que l'on peut passer en douce à la frontière dans une valise. Non. Des machins de plusieurs centaines de kilos. Notamment deux HP routeurs SecBlade H3C SR8808 équipés de cartes modules de firewalling et proxy / web caching. Bref, que du bon matériel à usage dual, très pratique dans un pays comme l'Iran. Tout ceci serait dramatiquement banal si ces équipements n'étaient pas accompagnés de 4 petits copains chinois de marque ZTE et sur la plage IP de la TCI, un ISP pas vraiment comme les autres.

Nous avons donc posé quelques questions à Blue Coat et  HP. Si Blue Coat a répondu l'habituel flot de caca de taureau, HP a fait bien mieux : la société n'a pas répondu... du tout. La tête enterrée dans le sable façon autruche, elle attend que ça passe. Ami lecteur qui a suivi la saga Amesys sur Reflets, tu sais que HP va s'étouffer sous son sable avant que nous ayons fini de raconter son business dans des pays riants comme l'Iran ou la Syrie... Pas elle.

Commençons par HP et sa politique de l'autruche.

Première tentative d'approche douce, un petit tweet de Bluetouff à l'attention de ces messieurs d'HP France.

Réponse ? Adressez-vous à notre agence de relations publiques qui est à même...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée