Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Yet another useless teaser

Il n'est de nos jours plus une seule grande puissance dont l'armée n'est pas tentée d'investir ce "nouveau champ de bataille".

Il n'est de nos jours plus une seule grande puissance dont l'armée n'est pas tentée d'investir ce "nouveau champ de bataille". Au fil des décennies, l'apparition, puis la prolifération des réseaux de communications et surtout leur interconnexion au réseau Internet, ont naturellement produit un tissu économique nouveau, des ambitions nouvelles, et de nouvelles approches politiques comme militaires en matière de régulation, de surveillance, et (officiellement) depuis plus récemment pour la France, d'une doctrine offensive en matière de cyberdéfense. D'ailleurs on peut mettre du "cyber" à toutes les sauces, ça ne cyber change rien, la meilleure des cyberdéfenses reste la cyberattaque.

Le cyber plan anti Djihad dévoilé

Le problème, c'est que des drones par exemple, ça ne rentre pas dans les tuyaux d'Internet... et si on faisait rentrer le tuyau dans le drone ? Plus c'est gros, plus ça passe.

La collecte d'informations est une composante essentielle de toute armée moderne. Il n'est donc pas surprenant de retrouver chez Orange des correspondants missionnés par les services intérieurs ou extérieurs, à des postes clés, pour être en mesure de mener une opération extérieure ou le concours de l'opérateur serait précieux.

Un fournisseur d'accès s'interconnecte avec d'autres. D'une manière générale, quand on contemple les interconnexions des uns et des autres, on peut se prendre, dans un...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée