Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

Brève
par Rédaction

VSD placé en redressement judiciaire

Georges Ghosn - Copie d'écran
Georges Ghosn - Copie d'écran
Le magazine VSD a été placé en redressement judiciaire pour une période de six mois le 6 août. Cette procédure de sauvegarde du journal intervient à peine plus d'un an après la reprise du magazine du groupe Prisma par le Libanais, aventurier de la presse, Gorges Ghosn. En juin 2018, le SNJ-CGT avait reproché à Prisma « de céder le titre à un fossoyeur, bien connu du milieu des médias, afin de ne pas le fermer et de ne pas avoir à assumer les conséquences d'un plan de sauvegarde de l'emploi. » Selon le syndicat, l'hebdomadaire a été cédé pour un euro symbolique, Prisma ayant en outre versé « près de 2 millions au nouveau propriétaire » afin que ce dernier puisse, entre autres, financer les clauses de cession des journalistes. Plusieurs sources disent se réjouir qu'un administrateur indépendant se penche enfin sur les comptes, car les ventes (environ 90.000 exemplaires chaque mois) devraient normalement permettre à VSD d'être à l'équilibre, voir de gagner de l'argent.

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée