Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

par Jacques Duplessy

Ukraine : la paix, arme de capitulation massive de la Russie ?

Les pressions russes pour une paix rapide sont un moyen d'obtenir ce qu'elle n'a pu gagner militairement

Alors que l'armée russe est en difficulté, Vladimir Poutine cherche à gagner du temps et, éventuellement, à geler la situation par une paix, sans doute temporaire, aux conditions russes. Pour tenter de mettre à genoux ce peuple qui ose lui résister et diviser les soutiens de l'Ukraine, la Russie bombarde les infrastructures électriques tout en fustigeant une position « irréaliste » du président Zelensky. La Russie cherche en fait une capitulation déguisée de l'Ukraine et de l'Occident.

Libération de Kherson - Copie d'écran - Twitter

Pour déclencher une guerre, il suffit d’être seul. Pour faire la paix, il faut être deux. Kyiv a posé ses conditions pour entamer des discussions de paix avec Moscou: la souveraineté retrouvée de l'Ukraine sur l'ensemble des territoires situés dans ses frontières de 1991, donc y compris la Crimée, annexée par les Russes après un référendum illégal en 2014.

En Europe et aux États-Unis, des dirigeants et des politiques appellent à envisager la paix. Selon le quotidien américain, le Washington Post, l'administration de Joe Biden tente discrètement d'encourager le président ukrainien Zelensky à négocier avec son homologue russe, pour garantir le soutien des puissances occidentales dans la durée. Une demande, non pas pour ramener Kyiv à la table des négociations, mais plutôt pour montrer une volonté de négocier et ne pas apparaître comme un facteur de blocage. Quelques jours auparavant, le conseiller du président ukrainien, Mykhailo Podoliak, avait écrit sur Twitter que seule une discussion «avec le prochain dirigeant de la Russie» serait efficace. Ambiance...

Dans les actes, le soutien américain est total. L’administration Biden vient de demander au Congrès de valider une aide d’urgence économique et militaire de plus de 37 milliards de dollars pour 2023. Le total de l’aide américaine accordée à l’Ukraine dépasse les 100 milliards, dont 70% pour l’aide militaire.

En France, des voix s’élèvent aussi pour appeler à la paix. Il y a bien sûr la galaxie de l’...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée