Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Yovan Menkevick

Twitter m'a tuer : mais qu'aurait fait Pierre Desproges (et les autres) ?

(Les associations d'idées sont un truc de psychanalyse assez marrant. Avec Twitter, c'est Pierre Desproges. N'allez pas demander pourquoi, c'est une association d'idées. Survenue par la lecture de n'importe quel Tweet absurde et pathétique lâché sur la Time-Line  de l'auteur comme une fiente de pigeon sur un pare-brise.) Twitter est devenu quelque chose d'assez grandiose. Un truc qui fait frémir. Gémir. Sourire. Pâlir. Mais putain-de-bordel-de-merde, "comment qu'on en est arrivé là ?

(Les associations d'idées sont un truc de psychanalyse assez marrant. Avec Twitter, c'est Pierre Desproges. N'allez pas demander pourquoi, c'est une association d'idées. Survenue par la lecture de n'importe quel Tweet absurde et pathétique lâché sur la Time-Line  de l'auteur comme une fiente de pigeon sur un pare-brise.)

Twitter est devenu quelque chose d'assez grandiose. Un truc qui fait frémir. Gémir. Sourire. Pâlir. Mais putain-de-bordel-de-merde, "comment qu'on en est arrivé là ?" C'est quoi leur problème, ils ont quoi là ? Le café du coin en 1982 à côté, c'était l'Académie Française. N'importe quelle fin de soirée un peu arrosée d'il y a 25 ans était plus drôle et constructive qu'une heure à voir passer les tweets des clowns bien-pensants de 2012 en 140 caractères.

Bon, pas la peine de nous étaler sur le degré de qualité humoristique des tweets, ou du sérieux des joutes absconses qui fleurissent à la vitesse de la lumière entre partisans du mou et détracteurs du dur. Non. Pas la peine. Ni d'en jeter, des tweets, à la figure du bon peuple numérique pour leur démontrer l'ineptie de la chose par l'affichage en 72 dpi d'un copie de l'arme du crime. Crime de quoi ? Crime contre le second degré. Crime contre la dérision et l'auto-dérision. Crime contre l'humour et le sens de l'humour. Crime contre le droit de péter en public, de roter à la face du monde et de rire de...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée