Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Yovan Menkevick

TV Lobotomie : La vérité scientifique sur les effets de la télévision

C'est vrai que suite aux dizaines de commentaires énervés de supporters de la Coupe du monde de football crachant leur mépris sur les misérables critiques du spectacle de décervelage mondial en cours [et de collaboration aux politiques autoritaires et policières pro-Fifa], que nous sommes, ça fait un peu mal aux fesses.

Big

C'est vrai que suite aux dizaines de commentaires énervés de supporters de la Coupe du monde de football crachant leur mépris sur les misérables critiques du spectacle de décervelage mondial en cours [et de collaboration aux politiques autoritaires et policières pro-Fifa], que nous sommes, ça fait un peu mal aux fesses. Alors, alors, comme le sujet n'est pas la critique du football, ce que bon nombre de ces commentateurs souhaiteraient, mais bien au delà, celle d'une société du divertissement, de la diversion, d'un totalitarisme bien plus insidieux que les anciens, ouvrons les perspectives un peu plus avant.

Cette conférence est passionnante, amusante, parce que son auteur est un chercheur qui a beaucoup d'humour. Elle porte le titre de cet article, ainsi que celui d'un ouvrage écrit par ce même conférencier. Michel Desmurget est un chercheur françaisspécialisé en neurosciences cognitives et il a étudié les effets de la télévision sur l'être humain. Au MIT, aussi. C'est passionnant.  La télévision, qu'elle soit sur un poste ou sur un ordinateur, ne change rien à l'affaire. Et comme le dit l'auteur

"Le gars qui est dans son canapé, qui se prend pour le roi du pétrole, qui zappe comme une bête le soir et qui se dit 'c'est moi le chef', ben en fait, le mec, il a à peu près le même statut qu'un paquet d'esquimau dans un supermarché".

A bon entendeur…

 

neuro-marketing
...