Journal d'investigation en ligne
par Antoine Champagne - kitetoa

Total(lement) dingue

Comment fâcher Nicolas Sarkozy en moins de deux secondes ? Lui parler de pouvoir d'achat en baisse pour les Français et expliquer que les tarifs vont grimper. C'est ce qu'à malencontreusement fait le PDG de Total, Christophe de Margerie qui expliquait au Parisien que le prix du super allait probablement atteindre 2 euros le litre. Mal vu au moment où l'inflation explose, le pouvoir d'achat baisse et les tarifs de l'énergie (gaz, électricité, essence) enregistrent hausses sur hausses.

Comment fâcher Nicolas Sarkozy en moins de deux secondes ? Lui parler de pouvoir d'achat en baisse pour les Français et expliquer que les tarifs vont grimper.

C'est ce qu'à malencontreusement fait le PDG de Total, Christophe de Margerie qui expliquait au Parisien que le prix du super allait probablement atteindre 2 euros le litre. Mal vu au moment où l'inflation explose, le pouvoir d'achat baisse et les tarifs de l'énergie (gaz, électricité, essence) enregistrent hausses sur hausses.

Réponse immédiate de Nicolas Sarkozy : "Les propos de Monsieur de Margerie sur le litre à 2 euros sont indécents. Je vais m'en occuper". S'en occuper comment, avec un nouveau croc de boucher ?

Ce qui est peut-être "indécent", c'est la proposition gouvernementale d'alléger la facture d'essence des personnes qui utilisent leurs voiture de fonction en proposant aux compagnies pétrolières de participer à hauteur de 115 millions de francs. D'autant que le Canard Enchaîné de cette semaine nous rappelle que Total a engrangé 10,2 milliards de bénéfices en 2010 sans payer un sous d'impôts en France. Total bénéficie de bons conseils "d'optimisation fiscale" lui permettant de ne pas à avoir à payer d'impôts.

Tant qu'à "s'en occuper", Nicolas Sarkozy pourrait peut-être demander à Bercy-la-boulette de plancher sur ce sujet ?

0 Commentaires
Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée