Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Tiens... le Parti Socialiste prend (aussi) les internautes pour des cons

Edit 15h45 : Selon l'hébergeur il ne s'agirait pas d'un déni de service, le code était donc peut être aussi pourri que celui du site de Ségolène. Alerté sur Twitter par @ZaraA de l'excellentissime Electron Libre, j'apprenais que le Parti Socialiste, sur son site dédié à un événement qui déchaine les foules, avait un petit problème d'afflux de militants à la recherche de leur bureau de vote sur son site dédié à ...

Edit 15h45 : Selon l'hébergeur il ne s'agirait pas d'un déni de service,

le code était donc peut être aussi pourri que celui du site de Ségolène.

Alerté sur Twitter par @ZaraA de l'excellentissime Electron Libre, j'apprenais que le Parti Socialiste, sur son site dédié à un événement qui déchaine les foules, avait un petit problème d'afflux de militants à la recherche de leur bureau de vote sur son site dédié à ... permettre aux militants socialistes de trouver leur bureau de vote, ce afin de pouvoir élire leur candidat idéal pour 2012. Aie! C'est franchement pas de bol.

Vaquant à une occupation dominicale avec mes deux amis Jack et Daniel, j'ai un peu pris mon temps pour aller jeter un oeil à la gadgetophrase que le PS allait bien pouvoir nous trouver pour expliquer le downtime... Pas de surprise, elle est classique(ment conne).

Donc le son de cloche sur le site du Parti Socialiste, c'est, pudiquement, que les primaires sont un tel succès, que le site, croulant sous les connexions des millions de militants, n'a pas tenu la charge. Dans les Internets, on appelle ça un "Epic Success"... la classe. On sent déjà que l'UMP chie dans son froc pour 2012, si le site des primaires du PS tombe, en toute logique, nous devrions assister à une marée rose pour les présidentielles.

...