Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Reflets poursuivi par Altice : la liberté d'informer menacée

Le groupe de Patrick Drahi tente de contourner le droit de la presse. Altice a des milliards, nous avons un site Web. Aidez-nous à défendre la liberté de la presse.

par Antoine Champagne - kitetoa

The Bush policies : des mercenaires pour lutter dans le cyber espace

A mettre constamment un pied devant l’autre sur le chemin de la bêtise, on parvient assez vite au bord du gouffre de la connerie. C’est visiblement ce que fait Michael Hayden, ancien patron de la CIA et de la NSA l’un des inspirateurs de la politique étrangère de George Bush. Pour lui, il conviendrait de créer une entité privée, une sorte de « Digital Blackwater », pour lutter sur Internet. Michael  Hayden ne s'exprimait qu'en son nom propre puisqu'il a été remercié par Barak Obama.

A mettre constamment un pied devant l’autre sur le chemin de la bêtise, on parvient assez vite au bord du gouffre de la connerie. C’est visiblement ce que fait Michael Hayden, ancien patron de la CIA et de la NSA l’un des inspirateurs de la politique étrangère de George Bush. Pour lui, il conviendrait de créer une entité privée, une sorte de « Digital Blackwater », pour lutter sur Internet.

Michael  Hayden ne s'exprimait qu'en son nom propre puisqu'il a été remercié par Barak Obama. Mais on imagine que son idée n'est pas sortie de nulle part et qu'elle pourrait bien faire son chemin dans l'esprit de dirigeants qui ne comprennent rien à la technique (ce n'est pas leur métier). D'autant que Barak Obama ou pas, les Etats-Unis font toujours énormément appel au secteur privé pour mener leurs guerres.

 

En voilà donc une idée qu’elle est bonne. Lorsque l’on sait à quel point les mercenaires de Blackwater ont dérapé au cours des années durant lesquelles le gouvernement américain lui a délégué des actions de guerre.

Selon  Michael Hayden, le secteur privé a horreur du vide et il devrait donc bientôt proposer ce type de services. A croire qu’il n’a pas lu tous ses dossiers lorsqu’il était à la CIA et à la NSA. Mais peut-être voulait-il simplement préparer les esprits alors que les informations sur une très contestable implication d’entreprises privées (HBGary, Palantir, Narus, etc.) dans des opérations pour le...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée