Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
Édito
par Antoine Champagne - kitetoa

Terrorisme : Valls et ses amis comptent sur votre tendance à la mémoire courte

Comment ? Il ne faudrait pas tout faire pour lutter contre les terroristes qui ont fauché autant de vies innocentes cette année en France ? Comment peut-on critiquer le Loi sur le renseignement, qui permettra d'écouter massivement les communications en France ? Elle fera ressortir l'aiguille de la meule de foin, permettra de déjouer des attentats ! L'état d'urgence ? Une nécessité.

Comment ? Il ne faudrait pas tout faire pour lutter contre les terroristes qui ont fauché autant de vies innocentes cette année en France ? Comment peut-on critiquer le Loi sur le renseignement, qui permettra d'écouter massivement les communications en France ? Elle fera ressortir l'aiguille de la meule de foin, permettra de déjouer des attentats ! L'état d'urgence ? Une nécessité. D'ailleurs, Manuel Valls le proclame alors que vient d'être arrêté Salah Abdeslam,"D'autres réseaux, d'autres cellules, d'autres individus, en France et en Europe, s'organisent pour préparer d'autres attentats. Nous devons être mobilisés".

Oui, un ennemi nous a déclaré une guerre asymétrique. Oui, il y aura d'autres attentats et d'autres morts. La probabilité est extrêmement forte. Mais de là a valider toutes sortes de textes liberticides ? Nous avons la mémoire courte et c'est ce sur quoi misent des gens comme Manuel Valls ou Bernard Cazeneuve.

Le terrorisme n'est pas une nouveauté, une nouvelle donnée dans l'équation de nos vies. Pas même en France, pourtant épargnée par rapport à d'autres pays.

Certains n'étaient pas nés, mais l'OASa fait pas loin de 2000 victimes. Disposions-nous des "boites noires", des systèmes d'écoute sophistiqués, des IMSI catchers, pour lutter contre elle ? Cela a-t-il empêché la Démocratie de prendre le dessus ?

Le terrorisme n'a pas de bord...