Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

Syrie : Obama aurait officiellement autorisé la CIA à soutenir l'ASL

Reuters rapporte aujourd'hui que le président Obama aurait officiellement autorisé la CIA à soutenir l'armée syrienne libre. Une intervention pas tout à fait frontale semble se dessiner et pourrait bien changer la donne sur place pour les rebelles qui attendent depuis bientôt un an une réaction de la communauté internationale face aux exactions du régime syrien.

Reuters rapporte aujourd'hui que le président Obama aurait officiellement autorisé la CIA à soutenir l'armée syrienne libre. Une intervention pas tout à fait frontale semble se dessiner et pourrait bien changer la donne sur place pour les rebelles qui attendent depuis bientôt un an une réaction de la communauté internationale face aux exactions du régime syrien. Le conseil de sécurité de l'ONU a de son côté montré ses limites, les vetos à répétition de la Russie n'y feront rien, la CIA va rentrer dans la danse, et avec elle, des alliés, institutionnels ou privés.

En autorisant un support par la CIA de l'ASL, même si la Maison Blanche soutient que son support concerne pour l'instant de matériel non létale (des moyens de communications radio sécurisés par exemple), cette annonce qui ressemble fort à une fuite parfaitement maitrisée, devrait, si ce n'est pas déjà le cas, déboucher sur la fourniture d'armes et de formation pour les combattants. On peut également envisager, dans un second temps, des frappes de drones sur les positions de l'armée de Bachar al Assad ou des des commandos américains qui interviendront sur place pour frapper l'armée régulière. Le simple fait de cette annonce pourrait aussi avoir un impact sur l'armée régulière où l'on a déjà vu de nombreuses désertions de soldats venant grossir les rangs des combattants de l'ASL.

Il conviendra aussi de conserver un oeil attentif sur la présence éventuelle et...

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée