Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Yovan Menkevick

Soufi du vendredi…soufi qui danse

CONVERSION   La réputation de Khwaja Ahrar avait grandi au point qu'il étaient de plus en plus nombreux à venir grossir les rangs de ses adeptes, souvent contre son gré. Un jour il apprit que quatre individus particulièrement odieux s'étaient mis en route, bien décidés à le rencontrer pour pouvoir dire ensuite qu'ils étaient devenus les disciples du Seigneur des Affranchis. Il se renseigna sur ce que ces gens aimaient et n'aimaient pas.

CONVERSION

 

La réputation de Khwaja Ahrar avait grandi au point qu'il étaient de plus en plus nombreux à venir grossir les rangs de ses adeptes, souvent contre son gré.

Un jour il apprit que quatre individus particulièrement odieux s'étaient mis en route, bien décidés à le rencontrer pour pouvoir dire ensuite qu'ils étaient devenus les disciples du Seigneur des Affranchis.

Il se renseigna sur ce que ces gens aimaient et n'aimaient pas. Quand ils arrivèrent, ils furent surpris de voir que Khwaja portait un chapeau rouge, parlait immodérément, mangeait des bonbons et déclarait ne pouvoir s'empêcher de fumer l'opium.

Ils passèrent moins d'une demi-heure en sa compagnie, et ne parlèrent plus jamais de lui.

(Récits des Sages d'Orient - Idries Shah - Collection soufisme vivant - Editions le courrier du livre)

Une info, un document ? Contactez-nous de façon sécurisée