Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par Antoine Champagne - kitetoa

Soirée "ils nous prennent quand même pour des cons"

Depuis qu'elle est responsable du Fonds Monétaire International (FMI), Christine Lagarde -qui s'était déjà illustrée dans le domaine en tant que ministre (elle déclarait en 2007 : "Je pense que le gros de la crise est derrière nous"), ne manque pas une occasion de faire rire au travers de ses communiqués de presse triomphants à propos du énième sauvetage de la zone euro et de tel ou tel pays en difficulté. Il se trouve que Reflets a remis la main sur un vieil article d'Aporismes.

Depuis qu'elle est responsable du Fonds Monétaire International (FMI), Christine Lagarde -qui s'était déjà illustrée dans le domaine en tant que ministre (elle déclarait en 2007 : "Je pense que le gros de la crise est derrière nous"), ne manque pas une occasion de faire rire au travers de ses communiqués de presse triomphants à propos du énième sauvetage de la zone euro et de tel ou tel pays en difficulté. Il se trouve que Reflets a remis la main sur un vieil article d'Aporismes.com évoquant un communiqué du même type de Dominique Strauss-Khan à l'époque où il sévissait au Fonds. Étrangement, c'est exactement la même rhétorique.

C'était en novembre 2010 à propos de l'Irlande :

Press Release No. 10/452 November 21, 2010Mr. Dominique Strauss-Kahn, Managing Director of the International Monetary Fund (IMF), issued the following statement today on Ireland: “I welcome the response from the European Union and euro-area Member States to the Irish Government’s request for financial assistance to safeguard financial stability. “At the request of the Irish authorities, the IMF stands ready to join this effort, including through a multi-year loan. An IMF team, currently in Ireland for technical talks, will now begin to hold swift discussions on an economic program with the Irish authorities, the European Commission, and the European Central Bank.”

A l'époque, Aporismes (full disclosure : en fait votre serviteur) se posait quelques questions...