Journal d'investigation en ligne et d'information‑hacking
par bluetouff

SFR man in the middle : oui, c'est particulièrement grave

Nous vous parlions vendredi dernier des petites horreurs que nous avons eu la surprise de découvrir en surfant sur une connexion 3G SFR.

Nous vous parlions vendredi dernier des petites horreurs que nous avons eu la surprise de découvrir en surfant sur une connexion 3G SFR. A la lecture de certains commentaires, sur Reflets comme sur les trop rares sites qui semblent s'intéresser à ce qui constitue une atteinte manifeste à la Neutralité du Net, il nous a semblé bon de vous expliquer avec un peu plus de détails pourquoi les pratiques constatées chez SFR sont graves et pourquoi ni les utilisateurs, ni les éditeurs de sites web ne devraient un instant tolérer ce genre de pratiques. Le message que l'internaute va chercher sur Internet est altéré et modifié par l'opérateur, comme si le facteur ouvrait votre courrier et en modifiait le contenu avant de le faire parvenir au destinataire.

Votre opérateur vous ment

En ne procédant à aucun avertissement sur le fait qu'il modifie le code source des pages ou qu'il optimise sauvagement la qualité des images en les compressants, SFR ment sur la capacité de son réseau. C'est bien mignon d'offrir de la 4G kivasupervite, mais est-ce le réseau qui est rapide car correctement dimensionné ou est-ce que le réseau est rapide car il manque la moitié des bits que vous souhaitez consulter ? Si le réseau d'SFR a des problèmes de congestion, c'est qu'il est sous-dimensionné. A l'opérateur de le dimensionner correctement en réalisant les investissements nécessaires pour le rendre plus fluide, quitte à vendre son abonnement plus cher....